Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AFFAIRE DREYFUS (repères chronologiques)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

15 octobre 1894 Arrestation du capitaine Alfred Dreyfus, convaincu d’avoir livré des documents confidentiels à l’Allemagne.

19-22 décembre 1894 Le conseil de guerre condamne Dreyfus à la déportation à vie.

Mars 1896 Le commandant Picquart, chef du Bureau des renseignements de l’armée, découvre les fausses pièces du dossier d’accusation.

13 janvier 1898 Zola publie sa lettre ouverte « J’accuse » dans L’Aurore.

Février 1898 Premier procès de Zola, cassé pour vice de forme ; second procès en juillet.

4 juin 1898 Création de la Ligue des droits de l’homme.

31 août 1898 Suicide du colonel Henry, auteur du faux dossier d’accusation.

13 février 1899 Émile Loubet succède au président Félix Faure, qui était opposé à la révision du procès.

23 février 1899 Tentative de coup d’État de Paul Déroulède.

3 juin 1899 Renvoi de Dreyfus devant le conseil de guerre.

4 juin 1899 Le président Loubet est bousculé à Auteuil par des adversaires de la révision.

22 juin 1899 Cabinet Waldeck-Rousseau de « défense républicaine ».

7 août-9 septembre 1899 Au procès de Rennes, Dreyfus est de nouveau jugé coupable, mais avec « circonstances atténuantes ».

19 septembre 1899 Le président Loubet signe la grâce de Dreyfus.

12 juillet 1906 Réhabilitation de Dreyfus ; il est réintégré dans l’armée le lendemain.

— Sylvain VENAYRE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université Grenoble Alpes

Classification

Pour citer cet article

Sylvain VENAYRE. AFFAIRE DREYFUS - (repères chronologiques) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Autres références

  • CENTENAIRE DE LA RÉHABILITATION DU CAPITAINE DREYFUS

    • Écrit par
    • 1 104 mots

    Trois grandes expositions ont marqué le centenaire de la réhabilitation du capitaine Dreyfus, obtenue par l'arrêt historique de la Cour de cassation rendu le 12 juillet 1906, qui avait proclamé la complète innocence de l'officier. Celui-ci avait été une première fois condamné le 22 décembre 1894,...

  • ACTION FRANÇAISE

    • Écrit par et
    • 5 156 mots
    • 2 médias
    L'Action française est née de l'affaire Dreyfus dans une France divisée en deux camps irréconciliables, dans un pays profondément meurtri par l'annexion de l'Alsace-Lorraine et récemment humilié par les événements de Fachoda, dans une atmosphère d'angoisse, de crise et de guerre civile. Jusqu'à sa mort,...
  • ANTISÉMITISME

    • Écrit par
    • 12 229 mots
    • 9 médias
    La passion antisémite est à son comble le 5 janvier 1895, lors de la cérémonie de dégradation du capitaine Dreyfus, faussement accusé de trahison. L'événement allait fortement impressionner le futur fondateur du sionisme, Theodor Herzl. Des violences antisémites se produisent simultanément...
  • BARRÈS MAURICE (1862-1923)

    • Écrit par
    • 2 213 mots
    • 1 média
    ...soldat, mais on peut se demander si le boulangisme de L'Appel au soldat n'est pas quelque peu reconstruit et dramatisé à la lumière de l' affaire Dreyfus. Le boulangisme de Barrès en 1889 est plus juvénile et plus impulsif que le boulangisme décrit dans L'Appel au soldat. « Je ne...
  • COMBES (É.)

    • Écrit par
    • 823 mots
    • 1 média

    Le nom d’Émile Combes s’identifie avec les pratiques politiques qui, au début du xxe siècle, fondent la République laïque au moyen de l’anticléricalisme militant.

    Né le 6 septembre 1835 dans une famille pauvre du Tarn (son père est tailleur d’habits), sixième de dix enfants, Émile Combes...

  • Afficher les 26 références