WEIMAR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Citée pour la première fois dans les sources écrites sous le nom de Wehmar, en 975, Weimar eut le statut de ville en 1253. De 1572 à 1918, capitale du duché, puis du grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach, elle présentait tous les caractères d'une tranquille résidence princière dont la population ne dépassa jamais 40 000 habitants. Elle fut, aux xviiie et xixe siècles, l'un des plus brillants foyers intellectuels de l'Allemagne : la Stadtkirche (tombeau de Lucas Cranach l'Ancien) y voit passer comme organiste Bach (1708-1717) et comme prédicateur Herder (1776-1803). Mais c'est la cour qui attire les intellectuels. Le règne de Charles-Auguste (1758-1828) représente l'âge d'or, avec les poètes de l'époque classique : Wieland, Goethe, Schiller, Herder et Jean-Paul. Sous son petit-fils Charles-Alexandre (1853-1901), Liszt, Dingesltedt, Hoffmann von Fallersleben, Nietzsche s'y distinguent. Après l'effondrement de 1918, la ville, éloignée des foyers d'agitation spartakistes et symbole prestigieux du passé culturel de l'Allemagne, abrite l'Assemblée (6 févr.-30 sept. 1919) qui aura la tâche de signer la paix et de doter la jeune République allemande d'une Constitution, et donne ainsi son nom au régime que connut l'Allemagne de 1918 à 1933. De 1919 à 1925, s'y manifestent les premières activités du groupe artistique du Bauhaus qu'y fonde Gropius. En 1926, le parti nazi y convoque son deuxième congrès national. Après 1933, Weimar devient, avec Munich, la ville la plus favorisée par le Führer qui, en réaction contre l'esthétique du Bauhaus, voudrait y édifier un témoignage de la volonté et de la Gestaltungskraft nazie. Jusqu'à la réunification de l'Allemagne (1990), elle faisait partie du district d'Erfurt en République démocratique allemande ; elle appartient depuis lors au Land de Thuringe. Avec une population de près de 65 000 habitants en 2007, Weimar possède surtout des entreprises de métallurgie, constructions mécaniques et électriques.

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Roger DUFRAISSE

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'université de Caen

Classification


Autres références

«  WEIMAR  » est également traité dans :

LISZT FRANZ

  • Écrit par 
  • Marta GRABOCZ
  •  • 4 079 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Weimar et l'activité créatrice »  : […] La période de Weimar (1848-1861) est la plus calme et la plus équilibrée de la vie de Liszt. Pourtant, ces quatorze années compteront bien des incidents. Car l'exhibition, la société et le succès sont devenus pour l'artiste une passion nuisible mais indispensable. Par ailleurs, le mode de vie à la fois superficiel et rigoureux, fondé en partie sur des obligations sociales, que lui impose Carolyne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-liszt/#i_17649

LISZT FRANZ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 540 mots
  •  • 18 médias

22 octobre 1811 Franz (Ferenc) Liszt naît à Doborján, en Hongrie, aujourd'hui Raiding, en Autriche. 24 décembre 1837 Au cours d'un voyage en Italie, sa compagne Marie d'Agoult met au monde une fille, Cosima, à Bellagio, sur le lac de Côme. Cosima épousera le chef d'orchestre Hans von Bülow le 18 août 1857 et divorcera le 18 juillet 1870 pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liszt-reperes-chronologiques/#i_17649

Pour citer l’article

Roger DUFRAISSE, « WEIMAR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/weimar/