ANARCHISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Kropotkine

Kropotkine
Crédits : Hulton Getty

photographie

Bakounine

Bakounine
Crédits : Nadar/ Getty Images

photographie

Portrait d'Elisée Reclus

Portrait d'Elisée Reclus
Crédits : Nicku/ Shutterstock

photographie

Proudhon

Proudhon
Crédits : Nadar/ Getty Images

photographie

Tous les médias


La doctrine

Les différents aspects

La première tendance consistait à garantir la liberté individuelle par le maintien de la propriété privée ; la seconde, en revanche, soutenait que seule l'institution de la propriété collective permettait de réaliser la justice sociale, condition indispensable à l'épanouissement individuel. L'anarchisme subit ainsi une double tentation à laquelle il ne sait pas toujours résister, celle de l'individualisme libéral des économistes classiques et celle d'un collectivisme dépersonnalisant. L'évolution ultérieure, il est vrai, rend à l'anarchisme une certaine unité doctrinale. Alors que l'anarchisme individualiste, professé souvent par des déclassés, des « en-dehors », se replie de plus en plus sur lui-même et qu'il ne semble plus s'intéresser qu'à la liberté sexuelle, qu'un de ses chefs, Émile Armand, conçoit sous la forme de « pluralité amoureuse », l'anarchisme communiste, animé par Élisée Reclus, Jean Grave, Émile Pouget, Sébastien Faure et Enrico Malatesta, finit par représenter l'anarchisme authentique.

Portrait d'Elisée Reclus

Portrait d'Elisée Reclus

photographie

Elisée Reclus est assurément l'inventeur d'une géographie humaine totale, qui mêle toutes les dimensions de la géographie et du politique dans la description des pays, des villes et des groupes humains. 

Crédits : Nicku/ Shutterstock

Afficher

Ce dernier, après avoir inspiré le syndicalisme révolutionnaire d'avant 1914, le mouvement makhnoviste en Ukraine au lendemain de la révolution d'Octobre et l'action de la Fédération anarchiste ibérique pendant la guerre d'Espagne, fait encore partie ou, tout au moins, tente de continuer de faire partie du tableau idéologique de la fin du xxe siècle. Peut-être faudrait-il mentionner également la survivance d'un certain anarchisme chrétien dont l'idée-force est constituée par la « non-violence ». Quant à l'anarchisme littéraire tel qu'il se manifestait dans certaines revues de la fin du xixe siècle, il appartient à la Belle Époque, dont il reflète l'individualisme exacerbé.

Conceptions politiques

Le contrat[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 21 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-X-Nanterre
  • : docteur ès lettres, maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris
  • : maître de conférences à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification


Autres références

«  ANARCHISME  » est également traité dans :

BA JIN [PA-KIN] (1904-2005)

  • Écrit par 
  • Paul BADY
  •  • 2 315 mots

Dans le chapitre « Le jeune anarchiste »  : […] Il découvre alors l'anarchisme en lisant l'Appel à la jeunesse de Kropotkine et Le Grand Soir de Leopold Kampf. Avec des camarades il crée la Jun she (« Société Égalité ») et publie ses premiers articles, dont un sur Tolstoï. À Nankin, où il poursuit ses études […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ba-jin-pa-kin/#i_1267

BAKOUNINE MICHEL (1814-1876)

  • Écrit par 
  • Henri ARVON
  •  • 1 661 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Titan »  : […] de Sibérie en 1861. Elle est marquée par son activité proprement anarchiste, tant du point de vue doctrinal que du point de vue de l'action politique. Tenant pour acquise l'idée de la négation totale, Bakounine s'efforce d'explorer les aliénations, c'est-à-dire les multiples oppressions dont l'homme est victime. « Nous repoussons, écrit-il dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-bakounine/#i_1267

BELLEGARIGUE ANSELME (XIXe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 605 mots

N'étant le plus souvent connu que par le titre de son éphémère journal, L'Anarchie, journal de l'ordre, Bellegarigue mériterait que l'on s'attachât davantage à sa singulière personnalité. Sa conception éclaire en effet la frontière, à laquelle il se situe, entre la pratique libertaire et l'idéologie libérale, fondée non sur l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bellegarigue-anselme/#i_1267

CASERIO SANTO JERONIMO (1873-1894)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 155 mots

Fils d'un batelier, Caserio est né en Lombardie. Devenu apprenti boulanger, il se convertit à l'anarchisme à une période où le terrorisme anarchiste italien connaît son apogée. Ses activités politiques lui valent une condamnation puis l'exil. Il exerce son métier à Lyon, à Vienne et à Sète. C'est dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/santo-jeronimo-caserio/#i_1267

DARIEN GEORGES ADRIEN dit GEORGES (1862-1921)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 413 mots

L'écrivain français Darien est-il le fils du général Adrien ? On l'a prétendu, mais le début de son existence reste très mystérieux. Sans doute fut-il lui-même militaire, sous-officier, jusqu'en 1889, année où il publie son premier livre, Les Vrais Sous-Offs. La violence qui s'y manifeste sera la constante de toute son œuvre. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/darien-georges-adrien-dit-georges/#i_1267

FERRÉ LÉO (1916-1993)

  • Écrit par 
  • Alain POULANGES
  •  • 1 493 mots

Dans le chapitre « La vie d'artiste »  : […] Ça m'va et s'achève par Avec le temps. Avec Madeleine, Léo fréquente les anarchistes et participe à tous les galas de soutien organisés par le journal Le Libertaire et la Fédération anarchiste. Il restera fidèle jusqu'au bout à l'anarchie, qu'il décrit comme la « formulation politique du désespoir », aidant à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-ferre/#i_1267

FERRER Y GUARDIA FRANCISCO (1859-1909)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Anarchiste catalan, Ferrer s'exile d'abord à Paris, où il noue de nombreux contacts, puis rentre en 1901, en Espagne, où il ouvre la Escuela moderna (l'École moderne) à Barcelone : il s'agit d'une tentative d'enseignement laïque, scientifique et libertaire analogue à celle que mène Sébastien Faure en France. Il fonde aussi une maison d'édition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-ferrer-y-guardia/#i_1267

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 925 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  La Révolution contre la République (1880-1944) »  : […] le premier moment d'une transaction, voulue par Jean Jaurès, entre l'idéal républicain et l'idéal socialiste. Dans le même temps, l'anarchisme connaissait un temps de gloire – d'abord sous la forme des attentats de la « propagande par le fait », sanctionnés par les lois « scélérates » de 1893-1894, puis sous celle de l'anarcho-syndicalisme des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-le-temps-des-revolutions/#i_1267

GOLDMAN EMMA (1869-1940)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 772 mots

Militante célèbre du mouvement anarchiste des années 1890-1920 aux États-Unis, Emma Goldman est née le 27 juin 1869 dans une famille de la communauté juive de Kovno (aujourd'hui Kaunas), en Lituanie (Empire russe). Elle passe une partie de son enfance dans son pays natal, puis à Königsberg, en Prusse orientale (aujourd'hui Kaliningrad, en Russie). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emma-goldman/#i_1267

GRAVE JEAN (1854-1939)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 408 mots

Né dans le Puy-de-Dôme, Jean Grave suit à Paris l'enseignement des Frères des écoles chrétiennes jusqu'à l'âge de onze ans. Mis en apprentissage, il se forme lui-même grâce à de nombreuses lectures. Jean Grave succède à son père comme cordonnier en 1876 et commence à fréquenter assidûment les milieux politiques. Converti à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-grave/#i_1267

GROUPE DYNAMIQUE DE

  • Écrit par 
  • Didier ANZIEU
  •  • 3 606 mots

Dans le chapitre « La conception anarchiste »  : […] Une troisième représentation sociale du petit groupe s'inscrit dans la tradition anarchiste à laquelle les événements de mai 1968 en France ont redonné une certaine actualité (cf. Ces idées qui ont ébranlé la France. Nanterre, novembre 1967-juin 1968, Épistémon). Le groupe est ici conçu comme entièrement autogéré. Tous les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-de-groupe/#i_1267

GUÉRIN DANIEL (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 318 mots

La part la plus riche de l'œuvre de Daniel Guérin réside dans sa défense et illustration de l'anarchie. Jeunesse du socialisme libertaire (1959) et Ni Dieu ni maître (1967), anthologie de textes anarchistes, situent la volonté d'émancipation de l'homme à la croisée de l'anarchisme et du marxisme, et à égale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-guerin/#i_1267

JUSTICE - Justice politique

  • Écrit par 
  • Robert CHARVIN
  •  • 8 855 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  L'objet de la justice politique : l'infraction politique »  : […] et non pas seulement contre telle forme de gouvernement », souligne l'Institut de droit international en 1892. Et dans son livre L'Anarchie et la répression, le pénaliste René Garraud écrit en 1895 : « Celui qui frappe les bases mêmes de la société, la propriété, doit être assimilé à un délinquant de droit commun. » De nouvelles lois adoptées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-justice-politique/#i_1267

KROPOTKINE PIOTR ALEXEÏEVITCH (1842-1921)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 687 mots
  •  • 1 média

Issu de l'aristocratie moscovite, Piotr Alexeïevitch Kropotkine commence une carrière militaire après avoir été page à la cour du tsar. Affecté en Sibérie, il emploie les loisirs de la vie de garnison à approfondir ses connaissances géographiques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-alexeievitch-kropotkine/#i_1267

LABROUSSE CAMILLE-ERNEST (1895-1988)

  • Écrit par 
  • Michelle PERROT
  •  • 1 185 mots

: « Quand le pauvre n'aura plus rien à manger, il mangera le riche. » Pourtant, en ce début de siècle, l'anarchisme s'affirme comme l'engagement le plus séduisant pour une jeunesse hantée par l'inégalité de la soi-disant « Belle-Époque ». C.-E. Labrousse est secrétaire de la Fédération anarchiste communiste de l'Ouest, et il écrit dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-ernest-labrousse/#i_1267

MALATESTA ENRICO (1853-1932)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 749 mots

Né dans la région napolitaine, d'une famille paysanne, Malatesta est arrêté dès l'âge de treize ans pour insultes au roi. Il suit des études de médecine, qu'il abandonne après son adhésion, en 1871, à la Ire Internationale. Il y rejoint la tendance bakouninienne et participe, en 1872, au congrès constitutif du mouvement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-malatesta/#i_1267

MICHEL LOUISE (1830-1905)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 434 mots

Née le 29 mai 1830 à Vroncourt-la-Côte (Haute-Marne), fille d'un châtelain et de sa servante, Louise Michel grandit au château de ses grands-parents. Elle y reçoit une éducation libérale et une bonne instruction dans une ambiance voltairienne, qui lui permettent d'obtenir son brevet de capacité : la voilà institutrice. Mais elle refuse de prêter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louise-michel/#i_1267

PROUDHON PIERRE JOSEPH (1809-1865)

  • Écrit par 
  • Jean BANCAL
  •  • 5 650 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'antisystème de Proudhon »  : […] la diversité et le développement antinomique des êtres et des choses, domine sa pensée. L'anarchie (autogestion négative) ou négation de l'autorité de l'homme sur l'homme constituait l'antisystème de Proudhon : l'anticapitalisme, « ou négation de l'exploitation de l'homme par l'homme », l'anti-étatisme, « ou négation du gouvernement de l'homme par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-joseph-proudhon/#i_1267

RAVACHOL FRANÇOIS CLAUDIUS KŒNIGSTEIN dit (1859-1892)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 555 mots

De son vrai nom Kœnigstein, Ravachol naît dans une famille ouvrière de Saint-Chamond. La misère et les désaccords familiaux entraînent le père, hollandais d'origine, à abandonner le foyer, et à l'âge de huit ans Ravachol est « placé » à la campagne pendant la belle saison ; l'hiver, il retourne à l'école. Après quelques années d'apprentissage, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ravachol/#i_1267

RECLUS ÉLISÉE (1830-1905)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 1 366 mots

Élisée Reclus est un géographe et un anarchiste français de la seconde moitié du xixe siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisee-reclus/#i_1267

ROSSONI EDMONDO (1884-1965)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 276 mots

Né près de Ferrare, Edmondo Rossoni vient très vite à l'anarchisme et au syndicalisme révolutionnaire. Militant actif et connu, il dirige la Bourse du travail de Parme, considérée comme La Mecque du syndicalisme révolutionnaire. Exilé à Londres, il participe à la tentative de création d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmondo-rossoni/#i_1267

SACCO & VANZETTI AFFAIRE (1920-1927)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 563 mots
  •  • 2 médias

Nicolas Sacco, né en 1891 dans un village d'Italie du Sud, émigre aux États-Unis en 1908 ; ouvrier cordonnier à Boston, il se rend au Mexique en 1917 pour éviter la mobilisation. D'abord républicain, Sacco devient socialiste, puis anarchiste militant. Bartolomeo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-sacco-et-vanzetti/#i_1267

SENDER GARCÉS RAMÓN JOSÉ (1901-1982)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 1 781 mots

Dans le chapitre « L'écrivain engagé : l'action sociale »  : […] , le grand quotidien libéral de Madrid, où il commence à acquérir sa notoriété de journaliste et d'écrivain. En même temps, il participe à l'agitation anarchiste qui caractérise la dictature de Primo de Rivera et connaît la prison. Cette activité révolutionnaire fournit la matière de deux nouveaux récits : Orden público (1931), sur l'univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramon-jose-sender-garces/#i_1267

SOREL GEORGES (1847-1922)

  • Écrit par 
  • Louis SOUBISE
  •  • 2 241 mots

Dans le chapitre « Évolution et filiation ambivalentes »  : […] du fascisme puisqu'il entend détruire l'État, ce en quoi on trouve plutôt en lui un anarchiste disciple de Proudhon. Comme celui-ci, il voulait promouvoir une organisation spontanée des travailleurs ; d'une certaine façon, il « préfigure les apôtres de l'autogestion » (Polin). Comment un tel dessein rendait-il compatibles la liberté individuelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-sorel/#i_1267

TERRORISME

  • Écrit par 
  • Gérard CHALIAND, 
  • Pierre DABEZIES, 
  • Sylvia PREUSS-LAUSSINOTTE, 
  • Jean SERVIER
  •  • 13 242 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Terrorisme et idéologie »  : […] Guerre mondiale, avec une nouvelle insurrection irlandaise et l'agitation des nationalismes en Europe centrale. L'anarchisme se développe en France chez les disciples de Bakounine regroupés dans une association internationale, à Paris, le 22 mai 1881. Cinq ans après la mort de leur maître à penser, ils préconisent la « propagande par le fait », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terrorisme/#i_1267

VAILLANT AUGUSTE (1861-1894)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 278 mots

Né dans les Ardennes, Vaillant connaît une enfance misérable. À l'âge de douze ans, il vit seul à Paris où il est condamné pour mendicité et vol. Successivement apprenti pâtissier, frappeur, cordonnier, laboureur, il est attiré par les doctrines socialistes et milite aux Indépendants de Montmartre. En 1890, il émigre en Argentine, mais il y échoue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-vaillant/#i_1267

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri ARVON, Jean MAITRON, Robert PARIS, « ANARCHISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anarchisme/