RECLUS ÉLISÉE (1830-1905)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élisée Reclus est un géographe et un anarchiste français de la seconde moitié du xixe siècle.

« J’ai parcouru le monde en homme libre »

Jacques Élisée Reclus naît le 15 mars 1830 à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) et grandit en Aquitaine où son père est pasteur. Sa fratrie compte quatorze enfants survivants, parmi lesquels Élie (1827-1904), ethnologue et anarchiste, dont il sera toute sa vie très proche. Son père le destine à devenir pasteur et l’envoie en Prusse, dans un collège tenu par les frères moraves où il rejoint Élie. Les deux frères s’enfuient en 1844. Élisée poursuit ses études à Sainte-Foy-la-Grande, puis à la faculté théologique protestante de Montauban. Mais les deux frères fuguent à nouveau et sont exclus de l’institution.

Élisée Reclus part pour Berlin où il suit les cours du géographe allemand Carl Ritter, un des fondateurs de la géographie moderne, qui exerce une profonde influence sur lui. Revenu en France à l’automne de 1851, il est contraint, avec Élie, du fait de leurs positions politiques, de quitter le pays après le coup d’État du 2 décembre 1851.

Élisée Reclus voyage à Londres puis en Irlande, avant d’arriver en Louisiane en 1853. Il devient précepteur dans une famille de planteurs d’origine française, mais ne supporte pas l’esclavage et reprend la mer. Il débarque à la Nouvelle-Grenade où il tente de fonder une exploitation agricole en Colombie.

Son retour en France à la fin de 1857 marque le début d’une intense activité scientifique. Reclus publie des textes de géographie inspirés de ses voyages car « il vaut beaucoup mieux observer la nature chez elle que de se l’imaginer du fond de son cabinet ». Admis à la Société de géographie de Paris en 1858, il publie régulièrement dans la Revue des deux mondes. La même année, il devient rédacteur pour les Guides Joanne de la maison Hachette.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, C.N.R.S., U.M.R. 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification


Autres références

«  RECLUS ÉLISÉE (1830-1905)  » est également traité dans :

ANARCHISME

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Jean MAITRON, 
  • Robert PARIS
  • , Universalis
  •  • 13 335 mots
  •  • 8 médias

siècle avec Kropotkine, Élisée Reclus et Malatesta, les lignes essentielles de la doctrine anarchiste se précisent dès la première moitié du siècle. La Révolution française institue un divorce radical entre l'État, qui repose sur les principes éternels de la liberté, de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anarchisme/#i_1271

ENVIRONNEMENT - Catastrophisme environnemental

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 7 392 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une préoccupation ancienne des économistes et des géographes »  : […] et avisé pour conserver – voire améliorer – les ressources naturelles dont dépend l'être humain. L'œuvre de Marsh ne semble pas avoir eu une grande influence en Europe et n'a jamais été traduite en français, bien qu'Élisée Reclus (1830-1905), géographe anarchiste, l'ait analysée dans la Revue des Deux Mondes en 1864. Comme en témoigne la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-catastrophisme-environnemental/#i_1271

KROPOTKINE PIOTR ALEXEÏEVITCH (1842-1921)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 687 mots
  •  • 1 média

Issu de l'aristocratie moscovite, Piotr Alexeïevitch Kropotkine commence une carrière militaire après avoir été page à la cour du tsar. Affecté en Sibérie, il emploie les loisirs de la vie de garnison à approfondir ses connaissances géographiques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-alexeievitch-kropotkine/#i_1271

KUPKA FRANTIŠEK (1871-1957)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 789 mots

Dans le chapitre « Les premiers pas »  : […] L'Assiette au beurre (« L'Argent » en 1902, « Religions » en 1904), ainsi que dans les illustrations du maître ouvrage du géographe anarchiste Elisée Reclus, L'Homme et la terre (à partir de 1905). En accord avec les convictions de l'auteur, pour qui « l'homme est la nature prenant conscience d'elle-même », Kupka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantisek-kupka/#i_1271

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « RECLUS ÉLISÉE - (1830-1905) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisee-reclus/