Pierre ALBERT

professeur émérite de l'université Panthéon-Assas

AMI DU PEUPLE L'

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 383 mots

Marat fonde, le 12 septembre 1789, Le Publiciste parisien qui prend très vite le titre plus significatif de L'Ami du peuple et la devise Vitam impendere vero (« Consacrer sa vie à la vérité »). C'est une publication de huit à seize pages de petit format, rédigée tout entière par le seul Marat, et qui a plus la forme d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ami-du-peuple/#i_0

AVENIR L'

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 558 mots

Quotidien parisien qui parut du 16 octobre 1830 au 15 novembre 1831. Après son départ du Drapeau blanc, Lamennais inspira le Mémorial catholique (janvier 1824-été de 1830) de l'abbé Gerbet et le premier Correspondant (1829-1831). La révolution de 1830 offrait à Lamennais et à ses fidèles des chance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-avenir/#i_0

CANDIDE, journal

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 470 mots

Hebdomadaire français qui parut du printemps de 1924 à l'été de 1944.La réussite des Nouvelles littéraires, lancées en octobre 1922 par la librairie Larousse, incita Joseph Arthème Fayard (1866-1936), fils du fondateur de la maison d'édition d'ouvrages populaires née sous le second Empire, à créer, en 1924, dans le même temps où il élargiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candide-journal/#i_0

DRAPEAU BLANC LE

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 413 mots

Vaudevilliste à succès sous la Convention thermidorienne, le Directoire, le Consulat et l'Empire, Alphonse Martainville (1776-1830) avait rallié très tôt la cause des Bourbons et écrivit à partir de 1815 successivement dans Le Journal de Paris, La Gazette de France et La Quotidienne avant de fonder, en janvier 1819, sa propre feuille, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-drapeau-blanc/#i_0

ÈRE NOUVELLE L'

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 313 mots

En fondant L'Ère nouvelle, les abbés Lacordaire, Maret et de Coux, ainsi que Frédéric Ozanam, le fondateur de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, reprenaient dans une certaine mesure l'entreprise tentée en 1830 avec L'Avenir pour concilier Dieu et la liberté ; mais Lamennais n'était plus avec eux : ayant rompu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ere-nouvelle/#i_0

GAZETTE LA, puis GAZETTE DE FRANCE

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 575 mots

Journal parisien paru du 30 mai 1631 au 30 septembre 1915. Théophraste Renaudot n'est pas le créateur de la presse périodique en France, mais il reste bien le fondateur du premier grand journal français, La Gazette. Le premier périodique français, Nouvelles ordinaires de divers endroits, naquit en janvier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gazette-gazette-de-france/#i_0

GLOBE LE

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 413 mots

Journal parisien qui parut du 15 septembre 1824 au 20 avril 1832. De tous les journaux de la Restauration, Le Globe est l'un des plus originaux. Il fut fondé en 1824 par Paul Dubois, ancien normalien chassé de l'université pour ses idées libérales, assisté de Pierre Leroux, alors jeune ty […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-globe/#i_0

GRINGOIRE, journal

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 518 mots

Reprenant la formule du Candide de Fayard, Horace de Carbuccia fonda Gringoire en 1928. Né à Paris en 1891, d'origine corse — il fut même député d'Ajaccio en 1932 —, apparenté au romancier Marcel Prévost et au préfet de police Jean Chiappe, Carbuccia était déjà directeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gringoire-journal/#i_0

HERVÉ GUSTAVE (1871-1944)

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 633 mots

D'origine relativement modeste, Gustave Hervé commença sa carrière dans l'enseignement comme surveillant, puis comme professeur d'histoire à Rodez en 1897. Son militantisme dreyfusard et son anticléricalisme, ses opinions ultra-démocratiques lui valurent d'être deux fois muté. Professeur au collège de Sens en 1900, il collabora au Travailleur socialiste, feuille ouvrière locale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-herve/#i_0

LANTERNE LA, journal

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 477 mots

Henri Rochefort, chassé du Figaro, put créer La Lanterne le 31 mai 1868, grâce à la loi du 11 mai 1868 qui venait de supprimer l'autorisation préalable, nécessaire à l'époque à toute création d'un nouveau journal, et grâce à la commandite de Villemessant et de Dumont, les animateurs du Figaro. La Lanterne était un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-lanterne-journal/#i_0

MONITEUR UNIVERSEL LE

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 618 mots

Le 24 novembre 1789, Charles-Joseph Panckoucke (1736-1798), libraire et éditeur renommé, qui avait déjà, à la fin de l'Ancien Régime, pris à sa charge la publication de La Gazette de France et du Mercure de France, associé à Hugues Bernard Maret, fonda La Gazette nationale ou le Moniteur universel, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-moniteur-universel/#i_0

NATIONAL LE

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 534 mots

L'origine des capitaux qui permirent la création du National n'a pas été clairement établie, mais on peut estimer qu'une partie fut d'origine orléaniste. Le journal fut lancé le 3 janvier 1830 par trois associés : Thiers, qui ne se trouvait plus assez libre au Constitutionnel, Mignet, son ami venu du Courrier français, et Armand Carrel ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-national/#i_0

PARIS-SOIR

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 675 mots

Fondé en 1923 comme feuille du soir à tendance de gauche par Eugène Merle, Paris-Soir eut d'abord une vie difficile : ses tirages ne dépassèrent qu'occasionnellement les 100 000 exemplaires ; en sept ans, il changea cinq fois de commanditaires et de ligne politique.Jean Prouvost (né en 1885), industriel du textile du Nord intéressé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris-soir/#i_0

PETIT JOURNAL LE

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 606 mots

La parution, en 1863, de cette feuille de demi-format (43 cm sur 30 cm), quotidienne, diffusée essentiellement au numéro en boutique ou par colportage et non plus par abonnement comme les autres journaux, vendue à 5 centimes (un sou), soit moitié moins que les autres feuilles populaires, marque le début de la presse moderne à grand tirage.Le Petit Journal fut créé par Moïse Pol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-petit-journal/#i_0

PETIT PARISIEN LE

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 585 mots

Dans le style des journaux à cinq centimes dont Le Petit Journal offre le prestigieux modèle, Le Petit Parisien naît en 1876. De tendance radicale et anticléricale, il a des débuts difficiles et change plusieurs fois de propriétaire et de ligne politique. En 1881, il tire à 50 000 exemplaires ; en 1884, à 100 000, et il passe à 150 000 en 1886 alors qu'il dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-petit-parisien/#i_0

PRESSE - Naissance et développement de la presse écrite

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 5 781 mots

L'histoire de la presse a une double vocation. Elle doit d'abord décrire la croissance du monde des périodiques depuis ses origines, analyser les facteurs de son développement, apprécier l'influence des journaux sur la vie des sociétés et sur le comportement des individus : elle doit identifier et suivre le courant par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-naissance-et-developpement-de-la-presse-ecrite/#i_0

RENAUDOT THÉOPHRASTE (1586-1653)

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 717 mots

La carrière de Renaudot est des plus curieuses : elle révèle une grande opiniâtreté, beaucoup d'intelligence, de réels talents d'intrigue et surtout une remarquable curiosité. Bien que trop souvent ignoré par l'histoire, le père de La Gazette fut un des esprits les plus remarquables de son temps.Né dans une famille protestante aisée, Renaud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theophraste-renaudot/#i_0

ROCHEFORT HENRI DE (1831-1913)

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 825 mots

Le marquis Henri de Rochefort-Luçay était le descendant d'une vieille famille noble, ruinée par la Révolution. Son père Claude Louis (1790-1871) avait mené la vie besogneuse de journaliste royaliste et de vaudevilliste. Élevé dans un foyer désuni, Rochefort eut une jeunesse difficile qui lui donna un caractère instable. Bachelier en 1849, précepteur, puis modeste fonctionnaire de la préfecture de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-rochefort/#i_0