Olivier COLLOMB

diplômé d'études supérieures d'histoire, publiciste

ARGENSON MARC PIERRE comte d' (1696-1764)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 160 mots

Frère cadet de René Louis d'Argenson. Lieutenant de police de Paris en 1720, conseiller d'État (1724), ministre et secrétaire d'État à la Guerre (1743-1757), Marc Pierre d'Argenson est disgracié après l'attentat de Damiens. Homme habile plus qu'administrateur avisé, brillant causeur très apprécié dans les salons parisiens, capable à la fois d'accueillir la dédicace qu'on lui fit de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-pierre-argenson/#i_0

ARGENSON RENÉ LOUIS marquis d' (1694-1757)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 568 mots

D'une famille de robe mais d'ancienne extraction chevaleresque, fils aîné d'un lieutenant de police de Paris, il fut garde des Sceaux pendant la Régence. Il était petit et laid, d'un caractère sérieux et réfléchi, mais sans aucun brillant : d'Argenson la Bête, disait son père ; un balourd, jugeait Saint-Simon ; gauche en compagnie pour le duc de Luynes ; d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-louis-argenson/#i_0

BELLE-ISLE CHARLES LOUIS AUGUSTE FOUQUET duc de (1684-1761) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 317 mots

Petit-fils du surintendant Fouquet et donc de naissance roturière, Belle-Isle est par sa mère, une Lévis, apparenté à la plus haute aristocratie française ; par sa deuxième femme, une Béthune, il devient cousin issu de germains de l'électeur de Bavière et proche parent d'une multitude de princes allemands. Un véritable métis social donc, ce qui explique sans doute une formidable ambition et la var […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-louis-auguste-belle-isle/#i_0

BERNARD SAMUEL (1651-1739)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 244 mots

Appartenant à une famille protestante d'artistes parisiens, Samuel Bernard se convertit au catholicisme après la révocation de l'édit de Nantes. Son père était un peintre en vue qui travaillait pour l'aristocratie française et étrangère. D'abord marchand de draps puis « marchand banquier » (grossiste en marchandises diverses), Bernard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-bernard/#i_0

CENSEUR

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 178 mots

Magistrature romaine créée vers ~ 430 par démembrement du consulat. Deux censeurs, élus d'abord pour cinq ans et ensuite pour dix-huit mois, sont chargés de la purification périodique du peuple romain, fonction proprement religieuse et rituelle d'où dérive le contrôle des mœurs car les fautes des particuliers mettent en danger la cité entière. Tous les cinq ans, après la purification, ils dressent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/censeur/#i_0

DÉCUMATES CHAMPS

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 191 mots

Territoires germaniques compris entre Rhin et Danube, en gros le triangle Coblence-Regensburg-Bâle. Les champs Décumates furent conquis et fortifiés peu à peu, par morceaux, en un siècle (de 80 à 180), des Flaviens aux Antonins, pour effacer un saillant dangereux entre la Gaule et les provinces danubiennes, pour permettre des communications terrestres faciles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champs-decumates/#i_0

ÉDITS ROYAUX

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 90 mots

Actes législatifs, émanant du roi de France, établis sous forme de lettres patentes, scellées de cire verte du grand sceau royal. La cire verte était traditionnellement employée pour les actes devant avoir un effet prolongé. Contrairement aux ordonnances qui portent toutes une série de dispositions sur des questions différentes et s'appliquent toujours à l'ensemble du royaume, l'édit porte sur un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edits-royaux/#i_0

ITALIQUE CONFÉDÉRATION

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 262 mots

Entre ~ 91 et ~ 88, organisation politique des peuples italiens révoltés contre Rome qui refuse de leur accorder le droit de cité. La Confédération italique unit, au nord de la péninsule, les Marses et d'autres peuples ; au sud, les Samnites, les Osques, les Lucaniens : elle est limitée aux seules populations des régions montagneuses de l'Italie. Ces divers peuples, autrefois difficilement soumis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confederation-italique/#i_0

LA REYNIE GABRIEL NICOLAS DE (1625-1709)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 556 mots

Le premier lieutenant de police de Paris. Né à Limoges d'une famille de robe pauvre et mal pourvue, Gabriel Nicolas fait un riche mariage en 1645 et prend alors le nom de La Reynie, médiocre fief de 200 livres de revenu annuel. Magistrat au présidial d'Angoulême puis président à celui de Bordeaux, il résiste à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-nicolas-de-la-reynie/#i_0

LEMERCIER DE LA RIVIÈRE DE SAINT-MÉDARD PIERRE PAUL (1719-1801)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 426 mots

D'une famille de financiers, Pierre-Paul Lemercier (ou Mercier) de La Rivière débute comme conseiller au Parlement de Paris. Influent sur ses collègues, écouté par le contrôleur général Moreau de Séchelles, il travaille dans les années 1754-1757 à la conciliation entre le Parlement exilé et la cour. Une fois le Parlement rappelé, Mme de Pompadour lui procure l'intendance des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-paul-lemercier-de-la-riviere-de-saint-medard/#i_0

MALESHERBES CHRÉTIEN GUILLAUME DE LAMOIGNON DE (1721-1794)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 364 mots

Fils d'un chancelier de France, premier président de la Cour des aides en 1750, Malesherbes est surtout directeur général de la Librairie, en fait chef de la censure ; en cette qualité, il protège officieusement ce qu'il est chargé d'interdire : l'achèvement de l'Encyclopédie est son œuvre. Il manifeste plus d'amitié encore que de senti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malesherbes-chretien-guillaume-de-lamoignon-de/#i_0

MIRABEAU HONORÉ GABRIEL RIQUETTI comte de (1749-1791)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 998 mots

« Ne vous effrayez pas » dit-on à son père le marquis, avant de lui montrer l'héritier de son nom, fort vigoureux mais affreux de visage. Sans illusions, le marquis écrivait à son frère le bailli : « Ton neveu est celui de Satan. » Une petite vérole mal soignée acheva de donner à Mirabeau un physique effrayant ; il dira lui-même : « Quand je secoue ma terrible hure, il n'y a personne qui osât m'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-honore-mirabeau/#i_0

MIRABEAU VICTOR RIQUETTI marquis de (1715-1789)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 718 mots

« L'ami des hommes ». Né d'une famille noble, peut-être d'ancienne extraction chevaleresque, venue d'Italie et agrégée au xvie siècle à la haute noblesse provençale par de brillants mariages, propriétaire depuis 1570 de la terre de Mirabeau, érigée en marquisat par Louis XIV. Gentilhomme et grand seigneur en Provence, le marquis de Mirabeau l'est et v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-mirabeau/#i_0

ORDONNANCES ROYALES

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 286 mots

Au sens courant, sous l'Ancien Régime, « édits généraux qui contiennent plusieurs dispositions en plusieurs matières différentes » quoique ce ne soient effectivement que des édits ; au sens technique, ordres royaux avec la signature du roi et le contreseing d'un secrétaire d'État, mais sans adresse ni sceau. Jusqu'à l'ordonnance de 1629, dite code Mich […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordonnances-royales/#i_0

PÂRIS LES

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 593 mots

Ils sont quatre frères : Antoine Pâris (1668-1733), Claude Pâris de La Montagne (1670-1745), Joseph Pâris Duverney (1684-1770) et Jean Pâris de Montmartel (1690-1766). Leur père tenait à Moirans, près de Grenoble, une auberge à l'enseigne de La Montagne ; les enfants servaient les clients de l'hôtellerie et pansaient leurs chevaux. Or, Moirans était sur la route des convois de vivres destinés aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-paris/#i_0

PROVINCE ROMAINE

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 675 mots

À l'origine, la compétence spéciale d'un magistrat romain était sa provincia, son département ministériel, dirions-nous. Après la conquête de la Sicile, en ~ 227, l'un des préteurs en charge fut, chaque année, envoyé pour gouverner l'île qui devint ainsi sa « province ». D'où le sens dérivé : territoire soumis à l'administration d'un magis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/province-romaine/#i_0

QUATRE ARTICLES DÉCLARATION DES (1682)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 573 mots

« Déclaration du clergé de France sur la puissance ecclésiastique », texte latin en un préambule et quatre articles (d'où son nom) ; elle fut votée le 19 mars 1682 par une assemblée générale extraordinaire du clergé de France, convoquée par Louis XIV, alors en conflit avec la papauté sur l'étendue de l'autorité royale en matière ecclésiastique : le roi, déte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/declaration-des-quatre-articles/#i_0

SPORTULE

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 96 mots

Don quotidien, en nature à l'origine, puis en argent, fait, dans la Rome antique, par le patron à son client. C'était, sous la République, la rémunération du temps consacré par le client à escorter son patron sur le forum, le prix d'achat de la voix du client dans les assemblées populaires. Sous l'Empire, l'institution dégénéra en une mendicité pure et simple ; le prestige des riches se mesurait a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sportule/#i_0

TALON LES

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 152 mots

Famille de magistrats français qui se sont surtout illustrés au xviie siècle. Omer Talon (1595-1632), avocat général au parlement de Paris en 1631, renommé pour son éloquence, défend, pendant la Fronde et après, les anciennes traditions monarchiques et religieuses. Opposé à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-talon/#i_0

TROPHÉE

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 84 mots

À l'origine, chez les Grecs puis chez les Romains, le trophée est formé des armes du vaincu accrochées à un arbre : elles sont des offrandes aux dieux qui ont donné la victoire. Devenu vers la fin de la République monument de pierre, le trophée représente et immortalise sur ses bas-reliefs le spectacle de la bataille et de la victoire ainsi que les armes prises à l'ennemi. Son caractère commémorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trophee/#i_0

VAN ROBAIS JOSSE (1630-1685)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 254 mots

Manufacturier en draps d'origine hollandaise, Josse van Robais vint s'établir à Abbeville en 1665 sur la demande de Colbert. Celui-ci mettait alors en œuvre sa grande politique mercantiliste, encourageant notamment la fabrication de produits de luxe destinés à l'exportation : Van Robais est l'un des nombreux étrangers, entrepreneur ou compagnon, qu'il invite en France afin d'y introduire les meill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josse-van-robais/#i_0