SPORTULE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Don quotidien, en nature à l'origine, puis en argent, fait, dans la Rome antique, par le patron à son client. C'était, sous la République, la rémunération du temps consacré par le client à escorter son patron sur le forum, le prix d'achat de la voix du client dans les assemblées populaires. Sous l'Empire, l'institution dégénéra en une mendicité pure et simple ; le prestige des riches se mesurait au nombre de leurs sportulaires, gens qu'ils faisaient vivre sans leur demander de véritable contrepartie.

—  Olivier COLLOMB

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Olivier COLLOMB, « SPORTULE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sportule/