LESOTHO, chronologie contemporaine

 

2017

3-16 juin 2017
Lesotho. Victoire de Thomas Thabane aux élections législatives.

Le 3, avec 40,5 p. 100 des suffrages et 48 sièges sur 120, la Convention des Basotho dirigée par l’ancien Premier ministre Thomas Thabane remporte les élections législatives anticipées provoquées par la chute, en mars, du gouvernement de Pakalitha Mosisili. La formation de ce dernier, le Congrès démocratique, enregistre un revers avec 25,8 p. 100 des voix et 30 élus. Le taux de participation est d […] Lire la suite

2015

28 février 2015
Lesotho. Élections générales.

Des élections générales font suite à la crise politique de l'été de 2014. Le Congrès démocratique de l'ancien Premier ministre Pakalitha Mosisili remporte 38,8 p. 100 des suffrages et 47 sièges sur 120. Il est suivi de près par le Congrès des Lesothans du Premier ministre sortant Thomas Thabane, en forte progression, qui obtient 38,1 p. 100 des voix et 46 sièges. Le Congrès du Lesotho pour la démo […] Lire la suite

2014

29 août-3 septembre 2014
Lesotho. Crise politique.

Le 29, le Premier ministre Thomas Thabane limoge le chef de l'armée, lequel soutient son rival, le vice-Premier ministre Mothetjoa Metsing. Les élections législatives de mai 2012 ont porté au pouvoir une coalition gouvernementale instable. En juin, Thomas Thabane a suspendu le Parlement afin d'échapper à une motion de censure. Le 30, Thomas Thabane se réfugie en Afrique du Sud pour échapper, selon […] Lire la suite

2012

26 mai 2012
Lesotho. Alternance à l'issue des élections législatives.

Le Congrès démocratique, fondé en 2011 par le Premier ministre Pakalitha Mosisili, remporte 39,6 p. 100 des suffrages et 48 sièges sur 120 aux élections législatives. La Convention des Basotho de l'ancien Premier ministre Thomas Thabane arrive en deuxième position, avec 25,2 p. 100 des voix et 30 élus. Le Congrès pour la démocratie au Lesotho, dont est issu le Congrès démocratique, est en fort rec […] Lire la suite

1998

11-24 septembre 1998
Lesotho. Intervention de l'Afrique du Sud pour rétablir l'ordre.

Le 11, un groupe de jeunes officiers proches de l'opposition se mutine afin de protester contre l'utilisation des forces armées dans le maintien de l'ordre. Depuis les élections législatives de mai, que le Congrès du Lesotho pour la démocratie, au pouvoir, a remportées avec 79 élus sur 80, l'opposition dénonce des fraudes massives. La tension s'est accrue en août avec la mort de plusieurs manifest […] Lire la suite

1994

17 août-14 septembre 1994
Lesotho. Destitution du Premier ministre.

Le 17, le roi Letsie III dissout le gouvernement et le Parlement et suspend les institutions. Il réagit ainsi à l'indépendance, trop grande à ses yeux, acquise par le Premier ministre Ntsu Mokhehele, qui avait notamment créé une commission d'enquête sur le règne de Moshoeshoe II, déposé en 1990 par une junte militaire au bénéfice de son fils. Ce coup de force remet en cause le processus de démocra […] Lire la suite

1993

27 mars-2 avril 1993
Lesotho. Victoire de l'opposition aux élections législatives.

Le 27, lors des premières élections législatives organisées depuis vingt-trois ans dans le royaume, le Parti du congrès basotho de Ntsu Mokhehle obtient la majorité des soixante-cinq sièges du Parlement, avec 74,8 p. 100 des voix. Avec 22,7 p. 100, le Parti national basotho, favorable à la junte dirigée par le colonel Elias Ramaena, n'obtient aucun élu. Le taux de participation est supérieur à 80  […] Lire la suite

1991

30 avril 1991
Lesotho. Coup d'État militaire.

Le 30, le général Justin Lekhanya, responsable d'un putsch en janvier 1986 et chef de la junte au pouvoir, est renversé par un groupe d'officiers mécontents de n'avoir pas obtenu une augmentation suffisante de leur solde. Le colonel Elias Ramaena est nommé à la tête du Conseil militaire et chargé de gouverner le Lesotho, petit royaume enclavé au cœur du territoire sud-africain, peuplé d'un million […] Lire la suite

1988

10-19 septembre 1988
Vatican – Afrique. Visite du pape Jean-Paul II en Afrique australe

Le 10, Jean-Paul II entame, à Harare, capitale du Zimbabwe, son trente-neuvième voyage à l'étranger, le quatrième en Afrique, mais le premier dans le sud du continent. Au cours d'un périple placé sous le double thème des droits de l'homme et du respect de la personne humaine, et qui l'amènera à visiter cinq pays en neuf jours, dont trois de la ligne de front anti-apartheid, le pape a prévu de cont […] Lire la suite

1986

19-25 janvier 1986
Lesotho. Coup d'État militaire sous la pression de Pretoria

Le 19, le Premier ministre Leabua Jonatha, au pouvoir depuis juillet 1965 et auteur d'un coup de force en 1970 qui avait réduit à néant les pouvoirs du roi Moshoeshoe II, est renversé par un coup d'État militaire dirigé par le général Justin Lekhanya. Ce coup d'État est l'aboutissement d'une crise politique provoquée par le blocus économique imposé par l'Afrique du Sud depuis le 1 […] Lire la suite

1982

9-22 décembre 1982
Afrique du Sud – Lesotho. Raid sud-africain meurtrier au Lesotho

Le 9, des troupes sud-africaines pénètrent au Lesotho, petit État enclavé dans l'Afrique du Sud, pour s'attaquer, dans la capitale même, Maseru, à des locaux de l'African National Congress, organisation luttant contre l'apartheid en Afrique du Sud. Cette action de commando qui fait une quarantaine de morts, dont des femmes et des enfants, suscite une vive émotion en Afrique et dans le monde : le L […] Lire la suite

— Universalis