27 mars - 2 avril 1993Lesotho. Victoire de l'opposition aux élections législatives

 

Le 27, lors des premières élections législatives organisées depuis vingt-trois ans dans le royaume, le Parti du congrès basotho de Ntsu Mokhehle obtient la majorité des soixante-cinq sièges du Parlement, avec 74,8 p. 100 des voix. Avec 22,7 p. 100, le Parti national basotho, favorable à la junte dirigée par le colonel Elias Ramaena, n'obtient aucun élu. Le taux de participation est supérieur à 80 p. 100. Les élections de 1970 avaient été remportées par cette même opposition, avant que le Premier ministre Leabua Jonathan n'annulât les résultats, ne suspendît les institutions et ne réduisît les prérogatives du roi. Au pouvoir depuis avril 1991, Elias Ramaena a levé l'interdiction des parties politiques en mai de la même année. Le Parti national basotho conteste le scrutin.

Le 2 avril, Ntsu Mokhehle prête toutefois serment comme Premier ministre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 mars - 2 avril 1993 - Lesotho. Victoire de l'opposition aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-mars-2-avril-1993-victoire-de-l-opposition-aux-elections-legislatives/