Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TRINITÉ

Articles

  • TRINITÉ

    • Écrit par Hervé SAVON
    • 3 124 mots

    Être chrétien, c'est croire au salut apporté par Jésus-Christ. Cet acte de foi s'est d'abord exprimé par des formules simples, comme « Jésus est le Christ » ou « Jésus est le Seigneur ». Un seul nom est alors cité, mais, si l'on développe la formule, on s'aperçoit que sa structure est trinitaire...

  • ANASTASE LE BIBLIOTHÉCAIRE (810 env.-env. 880)

    • Écrit par Universalis
    • 455 mots

    Linguiste distingué et cardinal de Rome né autour de 810, probablement à Rome (Italie), mort vers 880, Anastase le bibliothécaire est un conseiller politique influent des papes du ixe siècle.

    Apparenté à un évêque italien et reconnu pour sa parfaite connaissance du grec, Anastase est nommé cardinal-prêtre...

  • ARIANISME

    • Écrit par Michel MESLIN
    • 2 439 mots

    L'arianisme – du nom d' Arius, prêtre d'Alexandrie au début du ive siècle, qui fut traditionnellement considéré comme le père de cette hérésie – est une réflexion doctrinale visant à approfondir le dogme chrétien de la Trinité et à éclairer le problème des relations,...

  • ATHÉNAGORE (IIe s.)

    • Écrit par Universalis
    • 421 mots

    Philosophe grec chrétien, actif au iie siècle apr. J.-C.

    Les premiers historiens voient en Athénagore un platonicien converti au christianisme. Originaire d'Athènes, il se rend à Alexandrie et y fonde une académie réputée par la suite. Vers 177, il adresse à l'empereur Marc Aurèle et à son fils, Commode,...

  • AUGUSTIN saint (354-430)

    • Écrit par Michel MESLIN
    • 8 969 mots
    • 2 médias
    C'est dans son traité Sur la Trinité(comptant 15 livres, rédigés de 399 à 419) qu'Augustin a le mieux illustré cette méthode d'approche. Venant après les grands conciles du ive siècle qui, sous l'impulsion de la crise arienne, avaient défini le contenu du mystère d'un Dieu en trois...
  • BASILE DE CÉSARÉE saint (330-379)

    • Écrit par Jacques DUBOIS
    • 1 149 mots
    Pour défendre la foi catholique, Basile composa des traités dogmatiques, surtout le Traité du Saint-Esprit. Théologien, il n'est pas un auteur facile. On est alors au plus vif des controverses sur la Trinité.
  • BOÈCE (480-524)

    • Écrit par Pierre HADOT
    • 1 463 mots
    ...natures et à partir de deux natures (divine et humaine). Les traités I et II se rapportent tous deux au même problème de théologie trinitaire : le terme «  Trinité » est-il un terme qui se rapporte à l'ordre de la substance ou à l'ordre de la relation ? Pour Boèce, le terme « Trinité », qui correspond...
  • CONCILE DE NICÉE, en bref

    • Écrit par Jean-Urbain COMBY
    • 203 mots
    • 1 média

    Le premier concile œcuménique (universel) convoqué à Nicée en Bithynie par l'empereur Constantin veut donner une solution à la controverse née des opinions du prêtre Arius d'Alexandrie, condamnées en 318. Celui-ci, voulant sauvegarder le monothéisme biblique, affirme que...

  • DIEU - L'affirmation de Dieu

    • Écrit par Claude GEFFRÉ
    • 7 962 mots
    ...On n'en parlera pas ici car restituer le développement de la pensée patristique sur Dieu, ce serait pratiquement écrire l'histoire du dogme de la Trinité. Il faut attendre le Moyen Âge pour trouver dans la théologie latine la distinction nette entre un traité de Dieu considéré dans son unité et un...
  • FILIOQUE QUERELLE DU

    • Écrit par Olivier CLÉMENT
    • 993 mots

    Nom donné à un conflit théologique qui a séparé et sépare encore l'Occident et l'Orient chrétiens et à l'origine duquel on trouve deux approches, différentes mais non opposées, du mystère de l'Esprit au sein de la Trinité. Les Pères latins, ainsi que certains Pères...

  • GODESCALC ou GOTESCALC D'ORBAIS (805 env.-env. 868)

    • Écrit par Jean JOLIVET
    • 466 mots

    Godescalc (Gottschalk) d'Orbais est un des personnages les plus originaux de l'époque carolingienne et en même temps un des plus représentatifs de sa culture et de ses conflits. Né en Saxe au début du ixe siècle, moine à Fulda, puis à Orbais (actuel département de la Marne), il parcourt...

  • GRÉGOIRE DE NAZIANZE saint (330 env.-env. 390)

    • Écrit par Pierre HADOT
    • 1 589 mots
    ...paradoxe trinitaire devient le fait primordial et le point de départ de toute pensée théologique, l'objet privilégié de sa contemplation. La notion de Trinité transcende l'opposition entre l'unité et la multiplicité, comme celle qui existe entre les deux erreurs du judaïsme et du paganisme : Dieu est...
  • GRÉGOIRE DE NYSSE saint (330 env.-env. 395)

    • Écrit par Pierre HADOT
    • 1 882 mots
    ... entre cette manière de considérer l'« homme » et le fait que l'on ne peut parler proprement de « Dieu » qu'à propos de l'essence divine. Le Père, le Fils et l'Esprit-Saint ne sont pas trois dieux, mais un seul Dieu en trois hypostases. De même, on ne peut dire que Pierre, Paul et Jacques...
  • HILAIRE DE POITIERS (315 env.-env. 367)

    • Écrit par Pierre HADOT
    • 1 846 mots
    ...il entreprit la rédaction d'une grande œuvre théologique, destinée à réfuter sous tous ses aspects l'hérésie arienne. La tradition appela cet ouvrage De Trinitate, titre assez impropre, car Hilaire, semble-t-il, n'emploie jamais le mot trinitas. Les trois premiers livres, qui ont dû être composés...
  • HYPOSTASE, philosophie

    • Écrit par Lucien JERPHAGNON
    • 320 mots

    Du grec hupostasis, ce qui est en dessous, au fond, d'où le sens de dépôt (Aristote), de fondement, de structure, de réalité par opposition à quelque fruit de l'imagination (Aristote). Le terme n'acquiert de sens philosophique que tardivement. L'Épître aux Hébreux, où Jésus-Christ est dit «...

  • ICONOCLASME. VIE ET MORT DE L'IMAGE MÉDIÉVALE (expositions)

    • Écrit par Daniel RUSSO
    • 964 mots

    Dans le cadre plus large des manifestations organisées en 2001 par les musées du Rhin supérieur autour de l'année 1500, envisagée comme tournant de siècle, le musée d'Histoire de la ville de Berne (2 novembre 2000-16 avril 2001) puis le musée de l'Œuvre Notre-Dame à Strasbourg (12...

  • JEAN DAMASCÈNE (640 env.-env. 750)

    • Écrit par Olivier CLÉMENT
    • 1 396 mots
    ...Selon la trouvaille terminologique de Léonce de Byzance, il n'est de nature qu'« enhypostasiée » : lorsqu'elle l'est par plusieurs hypostases – dans la Trinité ou dans la consubstantialité du Christ et de tous les hommes –, l'« essence » désigne leur unité dans la diversité, leur communion à la fois...
  • JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

    • Écrit par Joseph DORÉ, Pierre GEOLTRAIN, Jean-Claude MARCADÉ
    • 21 165 mots
    • 26 médias
    ...Jésus-Christ et, par lui, aux hommes, il faut alors Le penser communicable – et ici peut prendre tout son sens la confession traditionnelle d'un Dieu Trinité : que Dieu soit Trinité apparaît même, ni plus ni moins, comme la « condition de possibilité » et de la christologie (Dieu fait homme en Jésus-Christ)...
  • MARC EUGENIKOS saint (1392-1444) métropolite d'Éphèse (1437-1444)

    • Écrit par Olivier CLÉMENT
    • 432 mots

    Vénéré dans l'Église orthodoxe comme un confesseur de la foi, saint Marc Eugenikos, métropolite d'Éphèse, formé à la célèbre Académie patriarcale, fut marqué par la tradition palamite et plus particulièrement par la pensée de Nicolas Cabasilas. Celui-ci assumait et rectifiait l'apport...

  • MARCEL D'ANCYRE (mort en 374 env.)

    • Écrit par Richard GOULET
    • 505 mots

    Évêque cappadocien ; présent au concile de Nicée (325), Marcel d'Ancyre est, aux côtés d'Athanase, un ardent défenseur de la consubstantialité du Père et du Fils contre la doctrine arienne. Il écrit en 335, contre l'arianisant Astérius le Sophiste, un traité dont Eusèbe de Césarée a transmis des...

  • MONARCHIANISME

    • Écrit par Pierre Thomas CAMELOT
    • 117 mots

    Tendance théologique qui, venue d'Asie Mineure à Rome, se répandit au iie et au iiie siècle. Pour maintenir l'unité divine (la monarchie !), elle tend à faire des trois Personnes divines des manifestations successives ou des modalités (modalisme) du Dieu unique. On dira par exemple...