Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOLVANTS

Articles

  • EAU RÉGALE

    • Écrit par Dina SURDIN
    • 223 mots

    Mélange de deux ou trois volumes d'acide chlorhydrique concentré et d'un volume d'acide nitrique concentré. Les alchimistes ont appelé ce mélange « eau régale » (c'est-à-dire royale) pour ses propriétés : il dissout en effet l'or et d'autres métaux dits nobles....

  • ÉLECTROCHIMIE

    • Écrit par Jacques SIMONET
    • 6 252 mots
    • 10 médias
    ...de la solution. Il y a variation progressive du potentiel entre le métal et la solution dans un domaine d'espace organisé en fonction de la nature du solvant et des ions (le plus souvent solvatés) en présence. Puisque sur une électrode chargée vont venir se disposer préférentiellement des ions de signe...
  • ENCRES

    • Écrit par Gérard MARTIN
    • 852 mots

    Les encres sont des compositions liquides ou pâteuses, noires ou colorées, servant à écrire, à dessiner ou à imprimer. Elles ont été fabriquées pendant des siècles selon des recettes empiriques exploitant des substances naturelles. Elles sont, depuis une cinquantaine d'années, des produits...

  • ESTERS

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 2 106 mots
    • 1 média
    Peu ou pas solubles dans l'eau, sauf les tous premiers termes, ils sont en général de bons solvants ; l'acétate d'amyle, en particulier, dissout les esters cellulosiques (acétate, nitrate), ce qui permet la fabrication de films.
  • ÉTHERS-OXYDES

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 1 967 mots
    • 1 média
    ...correspondants. Les premiers termes sont solubles dans l'eau : l'éther éthylique dissout 1,5 p. 100 d'eau et l'eau en dissout 7,5 p. 100. Ce sont d'excellents solvants qui, par leur fonction oxygénée, présentent une affinité pour les centres acides (électrophiles) et, par leur chaîne hydrocarbonée, manifestent...
  • FURANNE

    • Écrit par Bernard BACH
    • 282 mots

    Furane, furfurane

    Formule brute : C4H4O

    Masse moléculaire : 68,00 g

    Point d'ébullition : 31,4 0C

    Point de fusion : — 85,7 0C

    Liquide incolore, volatil, d'odeur rappelant celle du chloroforme.

    Hétérocycle pentagonal oxygéné à quatre atomes de carbone, le furanne est le premier terme...

  • GELS

    • Écrit par Mireille ADAM, Michel DELSANTI
    • 3 378 mots
    • 4 médias
    En présence d'un excès de solvant, le gel absorbe les molécules de solvant jusqu'à l'équilibre de gonflement, qui est tel que le potentiel chimique du solvant dans la phase gel est égal à celui du solvant pur. À l'équilibre de gonflement, le gel modèle est un empilement homogène de chaînes polymériques...
  • HALOGÈNES

    • Écrit par Jacques METZGER, Robert de PAPE
    • 6 600 mots
    • 5 médias
    Insolubles dans l'eau, les dérivés halogénés sont solubles dansles solvants organiques. Certains sont utilisés comme solvants : le dichlorométhane, le tétrachlorure de carbone (solvant d'extraction plus dense que l'eau), le tri- et le tétrachloroéthylène (solvants industriels pour le dégraissage...
  • LIAISONS CHIMIQUES - Liaison hydrogène

    • Écrit par André JULG
    • 3 328 mots
    • 2 médias
    ...autre conséquence de telles associations est la miscibilité de substances possédant des groupements susceptibles de former des liaisons hydrogène. Si le solvant est lui-même associé, se dissoudront d'autant plus aisément des corps possédant des groupements A–H de même nature, par exemple l'eau dans l' alcool....
  • LIXIVIATION

    • Écrit par Stanislas de CHAWLOWSKI
    • 536 mots

    Provenant du latin lixivium (lessive), la lixiviation désigne une technique de lessivage de produits solides par un solvant approprié, de façon à en extraire les parties solubles.

    Pour obtenir une extraction complète, il est nécessaire de procéder à plusieurs lessivages successifs ; quatre à...

  • MACROMOLÉCULES

    • Écrit par Michel FONTANILLE, Yves GNANOU, Marc LENG
    • 13 744 mots
    • 5 médias
    Jusqu'ici, seules les interactions à courte distance, propres à la chaîne, ont été prises en compte. Mais plongés dans un bon solvant, les segments de la chaîne tendent à minimiser leurs contacts et à s'entourer de molécules de solvant, contribuant à créer des interactions à longue distance. Ce...
  • MEMBRANES, transferts

    • Écrit par Michel RUMEAU
    • 5 885 mots
    • 10 médias
    La différence de concentration de part et d'autre de la membrane est à l'origine d'une différence de potentiel chimique aussi bien du solvant que des solutés. Suivant la perméabilité plus ou moins importante de la membrane pour le solvant ou les solutés, l'équilibre sera obtenu soit par transfert...
  • MÉSOMORPHE ÉTAT

    • Écrit par Jacques SIMON
    • 3 049 mots
    • 6 médias
    Les états mésomorphes obtenus par le mélange de certaines substances avec des solvants sont appelés cristaux liquides lyotropes. Ces cristaux liquides comprennent toujours deux constituants : un dérivé mésogène et un solvant (généralement de l'eau). Le solvant n'a pas simplement pour effet de « diluer...
  • NITRÉS DÉRIVÉS

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 1 915 mots
    • 1 média
    ...C ; leur moment électrique permanent étant respectivement de 3,46 et 3,95 debyes. La permittivité élevée des dérivés nitrés liquides en fait de bons solvants aprotiques polaires. Les premiers termes des nitroalcanes primaires sont utilisés comme tels pour la dissolution des résines de polyvinyle, de...
  • PARFUMS

    • Écrit par Brigitte MUNIER, Paul TEISSEIRE
    • 5 934 mots
    • 5 médias
    L'extraction des produits floraux par les solvants volatils a vu le jour à Grasse vers la fin du xixe siècle. Depuis, de nombreuses usines se sont développées autour de ce procédé. Les solvants mis en œuvre sont le cyclohexane, qui a remplacé le benzène, des carbures aliphatiques : le butane,...
  • PEINTURES

    • Écrit par Stanislas de CHAWLOWSKI
    • 576 mots

    Mélanges liquides constitués d'un pigment dans un milieu de suspension et qui forment un film solide protégeant ou décorant une surface de bois, de métal, de pierre, de cuir, de papier ou de toile. Le milieu de suspension est constitué principalement d'un liant qui forme le film, durcit et sèche...

  • PÉTROLE - L'exploitation des gisements

    • Écrit par Yves BARBIER, Daniel CHAMPLON, Pierre SIMANDOUX
    • 7 238 mots
    • 4 médias
    ...injectée, soit d'agir à l'interface entre ces deux fluides. Elles consistent à réduire les forces capillaires par l'emploi d'agents tensio-actifs ou de solvants miscibles au brut, mais aussi à améliorer le contraste de viscosité entre le fluide injecté et le brut à produire, soit par réduction de la viscosité...
  • PÉTROLE - Le raffinage

    • Écrit par René DAUDIN
    • 5 424 mots
    • 5 médias
    ...rassembler sous forme de flocons de plus en plus gros. Le procédé consiste précisément à provoquer la floculation des asphaltènes au moyen d'un solvant, les deux phases liquides ainsi formées étant aussitôt séparées par décantation. On a constaté que les hydrocarbures saturés légers tels que le...
  • PIPÉRIDINE

    • Écrit par Dina SURDIN
    • 171 mots

    Masse moléculaire : 85,15 g

    Masse volumique : 0,8622 g/cm3.

    Point de fusion : — 7 0C (solidification de — 13 à — 17 0C)

    Point d'ébullition : + 106,5 0C

    Liquide incolore, d'odeur caractéristique, savonneux au toucher. Miscible à l'eau, l'alcool, l'éther ; soluble dans le...

  • PRESSIONS PHYSIQUE & CHIMIE DES HAUTES

    • Écrit par Bernard LE NEINDRE, Boris OKSENGORN, Jacques ROMAND, Boris VODAR
    • 5 490 mots
    • 4 médias
    Un solvant dans des conditions supercritiques voit son pouvoir de dissolution considérablement accru. La principale différence entre l'extraction par fluide supercritique et l'extraction par un solvant conventionnel est dans la méthode de récupération du solvant. En diminuant la pression, le fluide...