NITRIQUE ACIDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Vaporisation de binaires

Vaporisation de binaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Molécule en phase gazeuse

Molécule en phase gazeuse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réactions

Réactions
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Formation de molécules

Formation de molécules
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


L'acide nitrique est industriellement le plus important des dérivés oxygénés de l'azote. Il tient une place de premier plan dans l'industrie des engrais (nitrate d'ammonium en particulier), son rôle demeure considérable dans le domaine des explosifs (poudre noire, T.N.T., mélinite) et ses implications en industrie organique sont multiples (parfums artificiels, industrie de l'aniline, etc.).

Préparation industrielle de l'acide nitrique

L'industrie de l'acide nitrique est aujourd'hui couplée de façon pratiquement constante avec celle de l'ammoniac.

Les anciens procédés utilisant le nitrate du Chili ont en effet disparu presque totalement en Europe au profit de l'oxydation catalytique de l'ammoniac. Leur importance mondiale ne cesse de décroître. Ils sont fondés sur le déplacement à chaud de l'acide nitrique volatil au moyen de l'acide sulfurique, qui l'est beaucoup moins (système Valentiner).

En raison de leur grande solubilité, les nitrates ne se rencontrent pas fréquemment dans la nature. Il existe cependant un important gisement de nitrate de sodium sur les hauts plateaux désertiques et secs de l'Amérique du Sud. Ce nitrate, appelé nitrate du Chili, a été et demeure la matière première de tous les procédés par déplacement.

Connu parfois sous le nom de procédé Ostwald, le procédé d'oxydation catalytique de l'ammoniac prend appui sur une observation de Frédéric Kuhlmann faite en 1838. Il comporte trois étapes successives : combustion catalytique de NH3, oxydation à nouveau de l'oxyde azotique NO obtenu, ce qui conduit au peroxyde NO2, et enfin absorption de ce dernier par l'eau. Le schéma réactionnel est le suivant :

avec ΔH = — 900 kJ, et, après oxydation de NO en NO2 par l'air :
l'acide nitreux, instable, se décompose :

On obtient finalement une solution aqueuse contenant environ 50 p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  NITRIQUE ACIDE  » est également traité dans :

AMMONIAC

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 5 051 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Utilisations »  : […] De 80 à 90 p. 100 de l'ammoniac produit sont utilisés comme engrais, soit directement sous forme de sels d'ammonium, sulfate, phosphate, soit après transformation à l'état de sels de l'acide nitrique ( nitrate d'ammonium, nitrate de potassium) ou d' urée. On a mis au point aux États-Unis l'utilisation non seulement d'engrais liquides constitués par des solutions aqueuses de composés « azotés » : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ammoniac/#i_12547

ATMOSPHÈRE - Chimie

  • Écrit par 
  • Marcel NICOLET
  •  • 3 572 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les composés oxygénés de l'azote et la chimie stratosphérique »  : […] L'importance des oxydes d'azote se manifeste par le cycle catalytique entre le monoxyde, NO, et le dioxyde, NO 2  : Ce cycle conduirait à une destruction considérable de l'ozone s'il n'était tempéré par la photodissociation de NO 2 dans le champ de radiation du soleil. On a en effet, sous l'influence du rayonnement de longueurs d'onde inférieures à 400 nm, une photodissociation très rapide qui l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-chimie/#i_12547

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Différentes formes chimiques »  : […] L'azote, pouvant prendre des degrés d'oxydation variant de + 5 à – 3, apparaît sous des formes très variées : – L' acide nitrique, HNO 3 , résulte de l'oxydation naturelle des oxydes d'azote. Il est produit industriellement, car les nitrates servent à fabriquer des engrais et des explosifs. – Le peroxyde d'azote, NO 2 , gaz toxique irritant, déchet de l'industrie chimique, est produit dans l'atmos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-biogeochimiques/#i_12547

EAU RÉGALE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 224 mots

Mélange de deux ou trois volumes d'acide chlorhydrique concentré et d'un volume d'acide nitrique concentré. Les alchimistes ont appelé ce mélange « eau régale » (c'est-à-dire royale) pour ses propriétés : il dissout en effet l'or et d'autres métaux dits nobles. L'action sur l'or, par exemple, a lieu selon le processus suivant : l'acide nitrique oxyde l'or au cours d'un premier stade ; l'ion auriqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-regale/#i_12547

FER - L'élément métallique

  • Écrit par 
  • Simone TALBOT-BESNARD
  •  • 2 789 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Action des acides et des bases »  : […] La vitesse d'attaque du fer dans une solution d'acide chlorhydrique croît d'abord linéairement, puis en progression géométrique quand la concentration en acide augmente. Elle croît également avec la température. Dans l'acide nitrique et l'acide sulfurique, la vitesse d'attaque du fer passe par un maximum (fig. 7) . L'acide nitrique concentré rend le fer passif, c'est-à-dire qu'il ne s'attaque plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-l-element-metallique/#i_12547

FORÊTS - Dépérissement des forêts

  • Écrit par 
  • Maurice BONNEAU, 
  • Guy LANDMANN
  •  • 5 648 mots

Dans le chapitre « La pollution acide et la pauvreté des sols »  : […] Les gaz polluants émis par les sources domestiques ou industrielles (SO 2 , NO x ) sont transformés dans l'atmosphère en acides sulfurique et nitrique. Les pluies ainsi que les aérosols (fines particules) qui se déposent sur le feuillage des forêts apportent donc à l'écosystème forestier en général, et au sol en particulier, des quantités de protons (H + […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forets-deperissement-des-forets/#i_12547

NITRÉS DÉRIVÉS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 1 921 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Préparations »  : […] Nitroalcanes. La nitration directe des hydrocarbures saturés par l'acide nitrique se produit en phase gazeuse à température élevée (400-500  0 C) avec un temps de réaction très court. Les premiers termes de la série des nitroalcanes primaires sont ainsi élaborés industriellement. La préparation fait intervenir à la fois un craquage thermique de l'hyd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derives-nitres/#i_12547

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 937 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Composition des principales particules secondaires »  : […] Les particules secondaires sont, par définition, le résultat de la conversion au sein de l’atmosphère d’espèces gazeuses en particules. Leur production est l’une des manifestations les plus visibles de la chimie atmosphérique. Selon le nombre d’espèces mises en jeu et leurs caractéristiques de réactivité, la nature chimique des particules qui en résultent est très variée. Les plus petites particu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-atmospheriques/#i_12547

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean ROUXEL, « NITRIQUE ACIDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-nitrique/