Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

REFOULEMENT

Articles

  • NÉVROSE OBSESSIONNELLE (histoire du concept)

    • Écrit par Octave MANNONI
    • 3 247 mots
    ...une défense, il est obligé d'utiliser sans fin de nouvelles défenses, parfois très compliquées, à la fois en vain et avec succès. Avec succès, car le refoulement subsiste ; en vain, parce que le tourment ne cesse pas. En apparence, ce sont les défenses elles-mêmes qui l'obsèdent. En cela, il diffère...
  • NÉVROSE (histoire du concept)

    • Écrit par René DIATKINE
    • 4 787 mots
    ...symptôme névrotique : le fait que, sans une longue élaboration, les désirs qui le sous-tendent restent inconscients. Le symptôme fait partie du processus de refoulement ; il en résulte un certain contrôle de l'angoisse, qui envahit néanmoins le champ de la conscience quand les effets pulsionnels refoulés tendent...
  • NARCISSISME

    • Écrit par Michèle MONTRELAY
    • 4 750 mots
    • 1 média
    ...pulsionnelle intime qui se soutient du mouvement. Autrement dit, le narcissisme secondaire résulte de ce que la forme se vide de son étoffe, opération de refoulement qu'on pourrait formuler ainsi : la forme du mot n'est pas (négation II) sa substance qui n'est pas (négation I) la satisfaction....
  • NATURE / CULTURE (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 2 454 mots
    Cependant, ce refoulement de la nature doit être tolérable pour éviter que l’individu ne soit sans cesse tenté de céder à ses pulsions naturelles. Le refoulement doit donc répondre à un « principe d’économie », c’est-à-dire qu’il doit devenir spontané, mécanique. Pour y parvenir,...
  • ŒDIPE COMPLEXE D'

    • Écrit par Claude RABANT
    • 5 309 mots
    • 1 média
    ...recouvrir ? « Mais vient le temps, dit Freud, où le gel endommage cette floraison précoce ; aucune de ces amours incestueuses ne peut échapper au sort du refoulement » (« On bat un enfant »). Le temps ici, dans sa venue inéluctable, est pure nécessité du passage, pas, mais aussi, ou plutôt identiquement,...
  • OPPOSITION CONCEPT D'

    • Écrit par Émile JALLEY
    • 18 859 mots
    • 4 médias
    ... n'est en réalité rien de nouveau, d'étranger, mais bien plutôt quelque chose de familier, depuis toujours, à la vie psychique, et que le processus du refoulement seul a rendu autre. Et la relation au refoulement seul éclaire aussi la définition de Schelling d'après laquelle l'...
  • PARAPHILIES ET TROUBLES PARAPHILIQUES

    • Écrit par Florence THIBAUT
    • 6 450 mots
    ...qu'il est capable de s'adonner à toutes les perversions sous forme de pulsions partielles. Ensuite, au cours de la maturation sexuelle, les processus de refoulement et de  sublimation conduiraient progressivement l'enfant vers une érotisation génitale qui sera alors privilégiée, voire exclusive. Selon...
  • PASSION

    • Écrit par Baldine SAINT GIRONS
    • 6 844 mots
    ...susceptibles d'œuvrer à des degrés divers, assurent, sous l'influence des pulsions conservatrices du moi, la métamorphose de l'amour en haine. Tout d'abord le refoulement, exigé par le surmoi, peut apparaître sous forme d'amnésie, ou bien sous celle d'une simple disjonction des rapports de causalité...
  • PERVERSIONS (psychanalyse)

    • Écrit par Jean CLAVREUL
    • 2 590 mots
    • 1 média
    Freud a montré que, pour le fétichiste, la découverte de la différence des sexes n'était pas frappée de refoulement (comme pour le névrosé), mais que le jeune garçon répudiait la découverte qu'il venait de faire (l'absence de pénis chez sa mère), qu'il désavouait ce qu'il avait découvert et ce...
  • PHOBIE (psychanalyse)

    • Écrit par François PERRIER
    • 3 397 mots
    ...de son postulat de la libido et de sa recherche des lois qui gèrent son économie, que le mécanisme qui rend compte de l'angoisse passe par le refoulement. Tout au long de l'observation du petit Hans (lequel, en définitive, adopte les interprétations qui lui sont données, et renonce à la « bêtise...
  • PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

    • Écrit par Émile JALLEY
    • 14 048 mots
    ...nouvelle entre libido narcissique et libido objectale », soit encore entre amour du moi (Ichliebe) et amour de l'objet (Objektliebe). Le processus du refoulement est alors conçu comme « se passant à l'intérieur de la libido elle-même » (1914, 1920, 1925, 1938). Enfin, l'instauration de la deuxième topique...
  • PSYCHANALYSE DES ŒUVRES

    • Écrit par Pierre KAUFMANN
    • 7 949 mots
    • 2 médias
    ...méthode cathartique de Breuer, ce but « cessait d'être l' abréaction de l'affect engagé sur des voies erronées, il consistait à découvrir les refoulements et à les résoudre grâce à des activités de jugement, pouvant aboutir à l'assomption ou au rejet de ce qui avait été alors refoulé. » C'est...
  • PSYCHANALYSE

    • Écrit par Pierre KAUFMANN
    • 17 239 mots
    • 1 média
    C'est, en effet, en tant que refus d'un savoir que le refoulement est originairement conçu. « Quand, à la première entrevue, je demandais à mes malades s'ils se souvenaient de ce qui avait d'abord provoqué le symptôme considéré, les uns prétendaient n'en rien savoir, les autres me rapportaient un fait...
  • PSYCHIATRIE COMPARÉE

    • Écrit par Edmond ORTIGUES
    • 5 801 mots
    • 1 média
    ...La question des rapports entre l'enfance et l'âge adulte est l'un des principaux apports de la psychanalyse, mais cette question prête à malentendu. Lorsqu'on parle des influences de la culture sur l'individu en matière de névroses et de psychoses, le point décisif à ne pas perdre de vue est l'hypothèse...
  • PULSION

    • Écrit par André GREEN
    • 4 596 mots
    ...par exemple) et le renversement sur la personne propre (où le sujet se substitue à l'objet). Ces modes semblent intervenir avant même l'instauration du refoulement. Freud, à ce propos, compare le fonctionnement pulsionnel à une coulée de lave comportant plusieurs vagues successives qui appartiendraient...
  • REFOULÉ RETOUR DU

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 254 mots

    Expression qui désigne, chez Freud, le troisième moment du processus de refoulement. On distingue, en effet, un refoulement originaire (Urverdrängung) qui porte sur les représentants de la pulsion ; un deuxième temps, qui est marqué par le refoulement proprement dit (eigentliche Verdrängung...

  • RELIGION - Religion et psychanalyse

    • Écrit par Antoine VERGOTE
    • 3 731 mots
    • 1 média
    ...signification symbolique au sens psychanalytique ; il est un acte déplacé, résultant d'une culpabilité inconsciente. Celle-ci se comprend par le refoulement des pulsions primaires qu'opère la religion, cette dernière étant ainsi un des principaux facteurs du renoncement progressif qui est la condition...
  • SURMOI

    • Écrit par Jean-Michel VAPPEREAU
    • 5 156 mots
    • 8 médias
    L'introduction du surmoi n'est pas en 1923 chose nouvelle sous la plume de Freud, qui a très tôt situé la censure comme étant ce qui commande le refoulement. Le surmoi sera bien cette instance qui surveille et critique. Il est annoncé, sans être encore désigné de ce nom, en 1914, dans l'essai ...
  • TIC

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 911 mots

    Contraction musculaire brusque, involontaire mais consciente, le tic affecte d'un mouvement rapide et répété un endroit précis du corps, peu susceptible de changement. Il se manifeste à l'état de veille et, le plus souvent, chez des individus émotifs, avec une tendance à s'exacerber lorsque...

  • TOPIQUE, psychanalyse

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 1 055 mots

    Dans la théorie psychanalytique de Freud, on distingue couramment deux topiques successives ou conceptions des lieux psychiques. La première topique, élaborée à partir de 1900, distingue métaphoriquement dans l'appareil psychique : l'inconscient, le préconscient et le conscient...