PHOBIE (psychanalyse)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme de phobie est fréquemment utilisé, dans la langue courante, pour évoquer la fixité de peurs électives et irrationnelles, ou le caractère insistant du dégoût et de la répulsion envers certains objets qui déclenchent de l'anxiété et des réactions de fuite. Dans une perspective psychiatrique et surtout psychanalytique, le symptôme qu'est la phobie renvoie au problème des états mentaux et des configurations psychopathologiques qui conditionnent l'émergence d'un tel phénomène.

L'isolement et la spécification de la phobie comme telle ne remontent guère au-delà de la seconde moitié du xixe siècle : on a d'abord établi qu'une phobie en tant que crainte irrationnelle, impérative, à l'égard de laquelle le sujet se montre toutefois critique, peut être séparée des états délirants ; dès lors, les études psychiatriques seront attachées à décrire les multiples formes cliniques de peurs obsédantes. On peut ici rappeler la classification de A. Pitres et E. Régis qui distinguent : les phobies d'objets (tenus pour dangereux, menaçants ou provoquant la répulsion) ; les phobies de certains lieux, de phénomènes de la nature, de situations, de tels ou tels aspects du corps malade ; les phobies des animaux, grands ou petits.

Au début du xxe siècle, la question de la parenté ou de la différence entre phobies et obsessions amena plutôt les auteurs à rassembler qu'à distinguer ; Pierre Janet proposa, en 1903, de grouper les unes et les autres en une entité, la psychasthénie, caractérisée par une baisse de tension psychologique qui perturbe l'adaptation au réel et qui favorise l'irruption dans la conscience de phénomènes de niveau plus archaïque. À la même époque, Freud, édifiant la théorie psychanalytique, étudie les phobies et les obsessions (dès 1895), mais il en définit les caractères distinctifs dans une tout autre perspective. Son mode d'appréhension et d'analyse du phénomène, qui s'étaye sur une conception révoluti [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages





Écrit par :

  • : ancien chef de clinique à la faculté de médecine de Paris, psychanalyste

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

François PERRIER, « PHOBIE (psychanalyse) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/phobie-psychanalyse/