Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MYTHE, littérature

Articles

  • AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

    • Écrit par , et
    • 16 566 mots
    • 2 médias
    ...chez les Bassa du Cameroun, geste de Mwindo chez les Banyanga ou celle de Lianja chez les Mongo, deux peuples de la République démocratique du Congo), mais c'est surtout l'épopée à forte charge mythologique qui domine dans le groupe Beti-Bulu-Fang (Cameroun, Gabon). Il s'agit du fameux ...
  • ÂGE D'OR

    • Écrit par
    • 865 mots

    Moment mythique de l'humanité décrit comme étant celui de l'abondance dans une nature généreuse, où tout pousse sans travail, où les animaux domestiques et sauvages vivent en paix entre eux et avec les hommes, où la ronce distille le miel. Les Zéphirs soufflent alors une brise rafraîchissante...

  • ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

    • Écrit par , , , et
    • 24 585 mots
    • 29 médias
    Le retour aux mythes est l'une des caractéristiques des années 1990 qui voient fleurir une nouvelle mythologie reliant tradition et actualité, comme le mythe du retour à la pureté originelle dans Mein Jahr in der Niemandsbucht (1994 ; Mon Année dans la baie de personne, 1997) de Peter Handke...
  • CORTO MALTESE. SOUS LE SOLEIL DE MINUIT (J.D. Canales et R. Pellejero)

    • Écrit par
    • 1 039 mots
    On peut aussi se demander si ces séries, toujours recommencées, ne seraient pas les formes contemporaines des mythes littéraires : comme eux, elles traversent le temps, et une succession d’auteurs en donne son interprétation, dans laquelle le héros, par rapport aux versions précédentes, n’est « ni tout...
  • CRÉATION LITTÉRAIRE

    • Écrit par
    • 11 578 mots
    • 3 médias
    Et d'abord la répétition infinie de la lecture donne à toute littérature le trait même du mythe : à savoir la fameuse « redondance » des séquences et des mythèmes (les éléments constitutifs du mythe). D'où l'efficacité pour l'exégèse d'une méthode de lecture qui se veut « mythocritique » (G. Durand,...
  • DOM JUAN, Molière - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 130 mots
    • 1 média
    Avant Molière, Tirso de Molina en Espagne (L'Abuseur de Séville, 1630) avait créé le mythe de Don Juan en utilisant une série de légendes populaires pour prouver que la Providence divine, pourtant largement disponible, ne pouvait être pervertie ni convoquée in extremis par un jeune homme trop...
  • DON JUAN

    • Écrit par
    • 5 639 mots

    Depuis qu'il a surgi, aux environs de 1630, le thème de don Juan s'est révélé l'un des plus stimulants dans la création littéraire et, accessoirement, dans l'art musical ; enfin dans l'ordre de la recherche historique, sociologique et psycho-critique. À cet égard, il a même surpassé...

  • ÉLECTRE, Jean Giraudoux - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 534 mots
    Héritière d'une tradition qui remonte à Homère et, pour le théâtre, au moins, au ve siècle avant J.-C., la pièce de Giraudoux constitue l'une des variantes les plus récentes d'un mythe extrêmement fécond, surtout si on le rapporte à la légende des Atrides. Eschyle a consacré...
  • ÉNIGME, littérature

    • Écrit par
    • 431 mots

    L'énigme est un énoncé chiffré ou codé qui sollicite le déchiffrement et ne le permet donc qu'à celui qui est capable de franchir la « barrière » créée par la transcription systématique du signifiant d'où résulte ce nouvel énoncé. Elle le sollicite non seulement par sa forme interrogative,...

  • ÉPOPÉE DE GILGAMESH

    • Écrit par
    • 725 mots
    • 2 médias
    À mi-chemin entre le merveilleux et le sacré, le mythe de Gilgamesh évoque les « premières fois du monde », le moment où l'univers s'organise et où apparaissent les espèces, mais aussi celui où elles peuvent s'éteindre. Ainsi, le mythe du Déluge rappelle que l'homme n'a pas été créé, selon les Mésopotamiens,...
  • RÉCIT DE VOYAGE

    • Écrit par
    • 7 128 mots
    • 1 média
    ...pas dans la désolation de l'équivalence générale de tout, mais dans la plénitude que conférerait le sentiment d'être parvenu à l'omphalos. Qu'est-ce donc que ce verger oriental qui ne cesse de se reformer dans lamythologie occidentale à mesure que les limites du monde géographique se modifient ?
  • FANTASY

    • Écrit par
    • 2 811 mots
    • 3 médias
    La fantasy se développe donc aussi à destination d'un public adulte. Elle emprunte alors davantage aux réécritures mythiques et aux motifs de la littérature médiévale, romanesque arthurien ou genre épique. Les auteurs en reprennent à leur compte la grandeur des héros et des enjeux, la dimension de sacré...
  • FAULKNER WILLIAM (1897-1962)

    • Écrit par
    • 3 309 mots
    • 1 média
    ...audacieusement, dans l'histoire du Christ (Parabole). Ou bien il invente sa propre matière, laquelle, jointe au discours sur le moi et le monde, l'innocence et l'expérience, produit ses plus beauxmythes : la pastorale du Hameau, l'opéra Descends, Moïse, la grande fresque des Snopes.
  • FAUST

    • Écrit par
    • 3 901 mots
    • 7 médias

    Plus qu'un personnage littéraire du passé, Faust est sans doute la figure mythique la plus souvent reprise dans les littératures modernes – en fait le seul mythe, peut-être, où l'homme contemporain reconnaisse volontiers son image. Tout le monde connaît l'opéra de Gounod ou le drame de Goethe. Mais...

  • FRANKENSTEIN

    • Écrit par
    • 567 mots
    • 1 média

    C'est le propre des mythes d'être sans cesse réinterprétés. Celui de Frankenstein, qui trouve son origine dans le récit de Mary Shelley (Frankenstein, or the Modern Prometheus, 1818), s'y prête tout particulièrement en ce qu'il joue sur le thème du double. Le savant...

  • GNOSTICISME

    • Écrit par et
    • 10 625 mots
    À s'en tenir aux grandes lignes, au schème général de ce mythe, on a donc tout d'abord une opposition d'un monde intelligible et d'un monde sensible, et ensuite une explication de l'apparition du monde sensible qui suppose que la dernière puissance du monde intelligible, pour une raison quelconque,...
  • GRUNDTVIG NICOLAI FREDERIK SEVERIN (1783-1872)

    • Écrit par
    • 2 018 mots
    Il interprète et transforme lesmythes dans un esprit philosophique, comme l'avaient fait Platon et surtout Plotin, et voit dans les célèbres poèmes de l' Edda un drame universel. L'absolu s'y appelle Alfader (Allfadir, le Père universel). De la matière inerte proviennent les divinités...
  • HAWTHORNE NATHANIEL (1804-1864)

    • Écrit par
    • 2 344 mots
    • 1 média
    Bien qu'appartenant à la première génération des romanciers américains, Hawthorne va d'emblée plus loin que James, que Faulkner, qu'O'Neill ou qu'Albee dans la peinture de la femme. À une époque où les féministes faisaient déjà beaucoup parler d'elles, il n'était pas sans remarquer que la prétendue...
  • JOYCE JAMES (1882-1941)

    • Écrit par
    • 7 706 mots
    • 1 média
    ...de Joyce, il ne faudrait pas qu'on pût le confondre avec le symbolisme celtique ; aussi se veut-il mystificateur et parodique. Il nous donne, selon une vieille tradition culturelle, une Odysséetravestie, marquée par des parallélismes fantaisistes : c'est ainsi que le pieu embrasé dont fut traversé l'œil...
  • JUIF ERRANT MYTHE DU

    • Écrit par
    • 867 mots

    L'histoire de ce personnage légendaire contient, dès le début de sa diffusion, certains éléments constitutifs d'un mythe. Cependant, il lui manque, et ce jusqu'à l'époque romantique, cette « prégnance symbolique » dont parle Cassirer. À ses débuts, la légende n'est en effet qu'un canevas qui...

Média

James Joyce - crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

James Joyce