Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MIMÉSIS

Articles

  • ACTEUR

    • Écrit par Dominique PAQUET
    • 6 815 mots
    • 2 médias
    La mimésis ( imitation) de l'acteur consistera donc en l'imitation d'actions au moyen de techniques éprouvées : « L'action consiste dans l'usage de la voix, comment il faut s'en servir pour chaque passion, c'est-à-dire quand il faut prendre la forte, la faible et la moyenne, et comment employer les intonations,...
  • ARABE (MONDE) - Littérature

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Hachem FODA, André MIQUEL, Charles PELLAT, Hammadi SAMMOUD, Élisabeth VAUTHIER
    • 29 245 mots
    • 2 médias
    ...mimétique. Pour comprendre la nature de ce lien, il faut s'arrêter un moment sur le concept de muḥākāt par lequel Avicenne traduit et interprète la mimêsis d'Aristote. Alors que, pour ce dernier, la poésie est une imitation des actions humaines qui passe par la création d'une fable (...
  • ARISTOTE

    • Écrit par Pierre AUBENQUE
    • 23 786 mots
    • 2 médias
    ...que devrait être une théorie générale de la poièsis, ou production d'œuvres. La poésie est, d'une façon générale, «  imitation » ( mimèsis), par quoi il faut entendre non un simple décalque de la réalité, mais une sorte de re-création de cet « acte » (énergeia) qui constitue...
  • ARTS POÉTIQUES, notion de

    • Écrit par Filippo D' ANGELO
    • 1 332 mots
    ...Poétiqued'Aristote, composée au milieu du ive siècle avant J.-C. D'après Aristote, toute forme d'expression artistique se fonde sur la mimèsis, terme que l'on traduit, alternativement, par imitation ou représentation. Pour ce qui est de la mimèsis poétique, Aristote considère...
  • ARTS POÉTIQUES

    • Écrit par Alain MICHEL
    • 5 904 mots
    • 3 médias
    Si Platon chasse les poètes de sa république parce qu'ils sont des imitateurs et qu'ils pratiquent la mimésis au lieu du récit, Aristote, dans sa Poétique, décrit les lois du récit épique ou dramatique et justifie la mimésis, capacité d' imitation dévolue au langage, en disant qu'elle est...
  • AUERBACH ERICH (1892-1957)

    • Écrit par Georges MOLINIÉ
    • 627 mots

    Né à Berlin, ce professeur à l'université de Marburg, chassé par les nazis, réfugié à Istanbul puis aux États-Unis, est l'auteur de travaux sur Dante, le symbolisme chrétien, la littérature latine médiévale, la littérature française. Il est surtout universellement connu depuis la publication, en...

  • FABLE, notion de

    • Écrit par Christophe TRIAU
    • 1 093 mots

    « Fable », issu du latin fabula, est le terme que le théâtre utilise traditionnellement pour désigner l'histoire racontée – là où le grec, et la Poétique (env. 340 av. J.-C.) d'Aristote tout particulièrement, emploie le terme muthos. Selon Aristote, la fable est le plus important...

  • GOMBRICH ERNST HANS (1909-2001)

    • Écrit par Maurice BROCK, Universalis
    • 1 609 mots
    Dans les arts de la« mimésis » comme devant le monde, l'esprit humain est un « projecteur mobile », qui procède par hypothèses et ajustements. Les « pathologies de la représentation », notamment dans le portrait, et l'abondante tradition d'enseignement des académies prouvent qu'on ne saurait voir,...
  • IMITATION, esthétique

    • Écrit par Danièle COHN, François TRÉMOLIÈRES
    • 3 915 mots
    • 1 média

    Inscrite au cœur de la plupart des poétiques et des esthétiques, l'imitation est l'une des notions les plus chargées de la pensée des arts. Qu'il s'agisse de la littérature artistique dans son ensemble, de l'histoire ou de la théorie des arts et de la philosophie de...

  • INSPIRATION (Grèce antique)

    • Écrit par Luc BRISSON
    • 2 321 mots
    ... considéré comme technique générale de l'effet produit. L'argumentation de Platon dans la République est beaucoup plus élaborée, qui refuse à la poésie et donc à son interprétation le statut d'art, en raison de ses rapports avec la mímēsis, l'imitation : la poésie étant productrice...
  • L'ART ET L'ILLUSION, Ernst Gombrich - Fiche de lecture

    • Écrit par Martine VASSELIN
    • 1 031 mots
    ...renouveau à partir du xive siècle : le profil d'évolution qu'il trace correspond donc à celui qu'avait esquissé Vasari dans ses Vies. Cette assimilation de la réussite d'une œuvre à son pouvoir d'imiter la réalité en suggérant la vie et en provoquant l'émotion du spectateur – conception...
  • PARADOXE SUR LE COMÉDIEN (D. Diderot) - Fiche de lecture

    • Écrit par Anouchka VASAK
    • 1 049 mots
    C'est aussi, propose P. Lacoue-Labarthe, que le Paradoxe sur le comédien nous invite à une réflexion sur la mimésis : s'y voit posée la nécessité d'un retrait du sujet – car point de « je » arrêté chez Diderot, le Premier interlocuteur ne pouvant être assimilé à l'auteur –, condition préalable...
  • PERSONNAGE, notion de

    • Écrit par Christophe TRIAU
    • 1 439 mots
    ...comique, les personnages de farces ou de comédies (avares, de Plaute à Molière, maris cocus et benêts, valets débrouillards, jeunes amoureux...). La mimèsis classique s'attachera à veiller à ce principe, à travers les règles de bienséance, de ressemblance et de constance imposées au « caractère » :...
  • POÉTIQUE

    • Écrit par Jean-Marie SCHAEFFER, Tzvetan TODOROV
    • 4 795 mots
    ...n'est pas la littérature (ce que nous appelons ainsi) – et dans ce sens le livre n'est pas un ouvrage de théorie littéraire – mais la représentation ( mimésis) à l'aide du langage. En conséquence, après une introduction consacrée à la représentation en général, Aristote décrit les propriétés...
  • POÉTIQUE, Aristote - Fiche de lecture

    • Écrit par François TRÉMOLIÈRES
    • 906 mots
    • 1 média
    La caractérisation de la poésie par la mimèsis (terme tellement surchargé d'interprétations qu'on hésite parfois aujourd'hui à le traduire simplement par imitation, pour lui préférer « représentation » – mais au risque d'atténuer le lien avec ce qu'Aristote considère comme une...
  • RÉALISME (art et littérature)

    • Écrit par Gerald M. ACKERMAN, Henri MITTERAND
    • 6 499 mots
    • 4 médias
    Et, puisque le mot « mimèsis » vient d'être écrit, rappelons qu'il s'agit là d'un des concepts qui, d'Aristote à Barthes en passant par Batteux, Lessing et Quatremère de Quincy, ont le plus obsédé la réflexion occidentale sur la littérature, et qu'un des plus grands livres...
  • TEMPS ET RÉCIT, Paul Ricœur - Fiche de lecture

    • Écrit par François TRÉMOLIÈRES
    • 880 mots

    Temps et Récit (1983-1985) est une monumentale enquête consacrée à la théorie littéraire par le philosophe Paul Ricœur (1913-2005), l'un des introducteurs de la phénoménologie en France, et surtout le promoteur d'une herméneutique. Elle a été conçue en parallèle à La Métaphore...

  • THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

    • Écrit par Christian BIET, Hélène KUNTZ
    • 12 279 mots
    • 3 médias

    Le théâtre est d'abord un spectacle, une performance, un travail corporel, un exercice vocal et gestuel, le plus souvent dans un décor particulier. Il est aussi une représentation, autrement dit un moyen esthétique d'offrir au spectateur l'illusion que les corps, les décors, les voix et...