Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AUTRICHIENNE LITTÉRATURE

Articles

  • SPERBER MANÈS (1905-1984)

    • Écrit par René WINTZEN
    • 1 112 mots

    Manès Sperber est né en 1905 à Lablotow (Galicie). Lorsque la guerre éclate, sa famille se réfugie à Vienne. Là, il va découvrir la psychanalyse auprès d'Alfred Adler et l'engagement communiste. À partir de 1927, il vit à Berlin, tandis que se précise la menace nazie. Arrêté lorsque Hitler...

  • STIFTER ADALBERT (1805-1868)

    • Écrit par Jean-Louis BANDET
    • 1 238 mots

    Adalbery Stifter est l'un des plus grands prosateurs autrichiens du xixe siècle. Par ses nouvelles et ses romans, il a connu de son vivant une immense célébrité. Après sa mort, Nietzsche, Thomas Mann et Hofmannsthal, entre autres, ont salué en lui un maître de la prose allemande. Mais son...

  • SUTTNER BERTHE VON (1843-1914)

    • Écrit par Universalis
    • 366 mots

    La romancière autrichienne Berthe von Suttner fut l'une des premières grandes pacifistes. Elle aurait incité Alfred Nobel à créer le prix Nobel de la paix, qu'elle recevra en 1905. Son principal roman, Die Waffen nieder ! (1889, Bas les armes !), a souvent été comparé, par sa popularité...

  • SYMBOLISME - Littérature

    • Écrit par Pierre CITTI
    • 11 859 mots
    • 4 médias
    C'est à Vienne, patrie de Meyrink, que le symbolisme s'enracine. En Hermann Bahr (1863-1934), Baudelaire, Huysmans, Barrès, Wilde eurent un introducteur moins hautain que George. Le public viennois fait bon accueil aux pièces d' Arthur Schnitzler (1862-1931) et à leur esprit volontiers...
  • TOUT VA BIEN (A. Geiger) - Fiche de lecture

    • Écrit par Nicole BARY
    • 949 mots

    Les écrivains autrichiens, qu'ils soient nés juste avant, pendant ou juste après la Seconde Guerre mondiale, nous ont habitués à des textes extrêmement corrosifs et critiques ne dissimulant rien des responsabilités et de la culpabilité d'une Autriche oublieuse, peu encline à regarder...

  • TRAKL GEORG (1887-1914)

    • Écrit par Gérald STIEG
    • 850 mots

    Né le 3 février 1887 à Salzbourg dans une famille aisée, Georg Trakl mènera une vie qui sera tout le contraire d'une carrière bourgeoise : échec au lycée, drogue, alcool, inceste avec sa sœur Margarete, instabilité professionnelle, peur de la folie, enfin l'horreur de la guerre qui le poussera, après...

  • TROISIÈME NUIT DE WALPURGIS (K. Kraus)

    • Écrit par Marc CERISUELO
    • 966 mots

    On comprit assez mal l'attitude de Karl Kraus (1874-1936) à l'égard du nazisme. De son vivant, on ne s'expliqua pas la gêne et le silence du grand satiriste autrichien, unique rédacteur d'un journal à couverture rouge, Die Fackel (La Torche), où pendant plus de trente ans les...

  • UNE LETTRE DE LORD CHANDOS, Hugo von Hofmannsthal - Fiche de lecture

    • Écrit par Jacques LE RIDER
    • 962 mots

    Publiée en 1902 par Hugo von Hofmannsthal (1874-1929), Une lettre de lord Chandos compte parmi les textes fondateurs de modernité littéraire qui allait faire du langage, non seulement le matériau, mais l'objet par excellence de son travail, en opposition aux fausses évidences de la langue ordinaire....

  • VIENNE AU CRÉPUSCULE, Arthur Schnitzler - Fiche de lecture

    • Écrit par Jacques LE RIDER
    • 909 mots
    • 2 médias

    Le roman Vienne au crépuscule (Der Weg ins Freie, mot à mot : « Le Chemin de la liberté ») est l'œuvre de Schnitzler (1862-1931) la plus conforme au modèle européen du grand « roman de société ». Commencé durant l'été de 1902, publié en 1908, ce succès de librairie (en 1929, on en était déjà à la...

  • LA VOIX DE L'ÂME ET LES CHEMINS DE L'ESPRIT (J. Bouveresse) et MUSIL PHILOSOPHE (J.-P. Cometti)

    • Écrit par Marc CERISUELO
    • 987 mots

    Peut-être ne faut-il pas dissimuler davantage son désarroi : si L'Homme sans qualités est toujours cité comme l'un des sommets de la littérature du xxe siècle, on peut se demander qui lit encore Musil en France, qui entretient un authentique commerce avec l'œuvre. Raison de plus pour...

  • WERFEL FRANZ (1890-1945)

    • Écrit par Lore de CHAMBURE
    • 898 mots

    Dans un de ses poèmes, Franz Werfel explique ce qu'il entend par mot rare et langage concerté. Les mots, dit-il, bloquent l'accès aux choses : « Nous tuons Dieu et nous-mêmes avec des noms, des noms ». Plusieurs expressionnistes — R. J. Sorge entre autres — cherchaient, en effet, un nouveau mode...

  • WINKLER JOSEF (1953- )

    • Écrit par Nicole BARY
    • 867 mots

    Dans le discours prononcé à Darmstadt à l'occasion de la remise du prix Büchner en 2008, Josef Winkler, né en 1953 en Autriche, raconte que sa toute première rencontre avec les livres se produisit lorsqu'il avait une dizaine d'années et qu'elle fit naître en lui un besoin de lecture si impérieux...

  • ZWEIG STEFAN (1881-1942)

    • Écrit par Jacques LE RIDER
    • 1 890 mots
    • 1 média

    « Il nous est aisé, à nous, les hommes d'aujourd'hui, qui depuis longtemps avons retranché le mot „sécurité“ de notre vocabulaire comme une chimère, de railler le délire optimiste de cette génération aveuglée par l'idéalisme, pour qui le progrès technique devait entraîner une ascension morale tout aussi...