TROISIÈME NUIT DE WALPURGIS (K. Kraus)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On comprit assez mal l'attitude de Karl Kraus (1874-1936) à l'égard du nazisme. De son vivant, on ne s'expliqua pas la gêne et le silence du grand satiriste autrichien, unique rédacteur d'un journal à couverture rouge, Die Fackel (La Torche), où pendant plus de trente ans les ridicules et les travers des puissants, les outrages à la langue et à la nature, la compromission des intellectuels et, surtout, des journalistes avaient fait l'objet d'attaques incessantes, parfois injustes, souvent courageuses. Et cela dans un style hors pair qui valut à Kraus l'admiration de Ludwig Wittgenstein, Bertolt Brecht, Walter Benjamin ou Elias Canetti. Quand parut en 1952 la première édition de la Troisième Nuit de Walpurgis, l'incompréhension atteignit son comble, les commentateurs semblant avoir arrêté leur lecture à la fin de la première phrase. Un énoncé à bien des égards problématique : « Mir fällt zu Hitler nichts ein », que l'on peut traduire par : « Je n'ai aucune idée sur Hitler » ou, plus idiomatiquement : « À propos d'Hitler, rien ne me vient à l'esprit. » Pendant plusieurs décennies, à l'exception notable d'un Friedrich Dürrenmatt ou d'une Elfriede Jelinek, le monde culturel germanophone allait persister dans son refus de lecture.

Il convient donc de souligner, après la traduction intégrale des Derniers Jours de l'humanité (Agone, Marseille, 2004), pièce-fleuve consacrée à la Grande Guerre, l'événement que constitue l'édition française du texte (Agone, 2005), magnifiquement rendu par Pierre Deshusses. Augmenté d'indispensables annexes (glossaire, notices biographiques, résumé historique), l'ouvrage est présenté par Jacques Bouveresse dans une longue Préface qui fait suite à de nombreux articles et à un essai remarquable (Schmock, ou le Triomphe du jo [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur d'études cinématographiques et d'esthétique à l'université de Paris-Est-Marne-la-Vallée

Classification

Pour citer l’article

Marc CERISUELO, « TROISIÈME NUIT DE WALPURGIS (K. Kraus) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-nuit-de-walpurgis/