VIENNE AU CRÉPUSCULE, Arthur SchnitzlerFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le roman Vienne au crépuscule (Der Weg ins Freie, mot à mot : « Le Chemin de la liberté ») est l'œuvre de Schnitzler (1862-1931) la plus conforme au modèle européen du grand « roman de société ». Commencé durant l'été de 1902, publié en 1908, ce succès de librairie (en 1929, on en était déjà à la cent trente-sixième édition) présente une des fresques les plus suggestives de la métropole habsbourgeoise à l'époque de la « modernité viennoise. » L'« éducation sentimentale » (au sens où l'entendait Flaubert) du jeune aristocrate Georg von Wergenthin sert de fil conducteur au roman qui réunit les principaux thèmes chers à Schnitzler.

Arthur Schnitzler

Arthur Schnitzler

Photographie

«La Pénombre des âmes», «Vienne au crépuscule», «La Nouvelle rêvée». Autant de titres qui indiquent assez la tonalité majeure des œuvres de Schnitzler: un état entre veille et sommeil, où tout peut arriver. 

Crédits : Imagno/ Getty

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacques LE RIDER, « VIENNE AU CRÉPUSCULE, Arthur Schnitzler - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vienne-au-crepuscule/