Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GÉOCHRONOLOGIE ou DATATION, géologie

Articles

  • GÉOCHRONOLOGIE ou DATATION, géologie

    • Écrit par René LÉTOLLE
    • 1 899 mots
    • 3 médias

    La géochronologie est la branche de la géologie qui a pour objet la datation des diverses formations de la croûte terrestre. À côté de la géochronologie « relative », fondée essentiellement sur la stratigraphie et le paléomagnétisme, la géochronologie « absolue » et, plus précisément,...

  • DATATION PAR LES FOSSILES

    • Écrit par Eric BUFFETAUT
    • 123 mots

    Dès les années 1790, le topographe anglais William Smith (1769-1839) constate empiriquement que les strates sédimentaires sont caractérisées par des assemblages de fossiles correspondant à des périodes géologiques distinctes. Cela ouvre la voie à une reconstitution de l'histoire géologique...

  • TERRE - Planète Terre

    • Écrit par Jean AUBOUIN, Jean KOVALEVSKY
    • 9 225 mots
    • 9 médias
    Amorcée dans l'entre-deux-guerres, la géochronologie absolue explose littéralement après la Seconde Guerre mondiale. Fondés sur la période de désintégration des éléments radioactifs naturels inclus dans les minéraux, ces travaux utilisent divers couples : uranium-plomb (235U/207Pb, 238U/...
  • CÉNOZOÏQUE

    • Écrit par Marie-Pierre AUBRY
    • 7 601 mots
    • 7 médias

    Le terme Cénozoïque, qui a été introduit par J. Philipps en 1840, désigne la plus récente et la plus courte des ères géologiques, dans laquelle nous vivons. Avec une durée estimée à 65,5 millions d'années, celle-ci ne représente qu'un tiers du Mésozoïque (251-65,5 Ma), qui...

  • ÉCHELLE STRATIGRAPHIQUE

    • Écrit par Patrick DE WEVER
    • 1 245 mots
    Dansle domaine des sciences de la Terre, le temps n'est pas directement accessible et mesurable. Il ne peut être appréhendé qu'au travers de traces (des restes d'organismes, par exemple) qui l'ont « fossilisé ». La plupart d'entre elles n'ont pas de signification temporelle en elles-mêmes mais elles...
  • GÉOCHIMIE

    • Écrit par Marie-Laure PONS
    • 2 062 mots
    • 4 médias
    Le développement de la radiochronologie a révolutionné la géologie. En effet, cette technique a permis de déterminer l'âge de la Terre – estimé en 1956 par Clair Patterson à 4,55 milliards d'années –, mettant ainsi un terme à une longue controverse historique.
  • GÉOLOGIE - Histoire

    • Écrit par François ELLENBERGER
    • 6 554 mots
    • 5 médias
    ...l'abstrait) la thèse opposée d'une transformation graduelle du monde vivant et fonde ainsi la doctrine de l'évolution. Sur le plan géologique, le principe de la datation des couches avant tout par leurs fossiles caractéristiques est définitivement posé en France par Alexandre Brongniart (1770-1847) et, surtout,...
  • GÉOLOGIE - Géologie contemporaine

    • Écrit par Édouard KAMINSKI
    • 5 653 mots
    ...que l'on a pu montrer que les roches lunaires sont apparentées au manteau terrestre. Les isotopes des atomes radioactifs sont également utilisés en géochronologie pour dater les roches et les événements majeurs qui les ont affectées. Ainsi, le couple rubidium-strontium est utilisé pour estimer la...
  • HADÉEN

    • Écrit par Hervé MARTIN
    • 1 137 mots

    L' Hadéen est une période de temps qui débute lors de l'accrétion de notre planète, il y a 4,568 milliards d'années (Ga), et qui se termine vers 4 Ga, âge des plus anciennes roches connues. Il correspond au premier éon de l'échelle des temps géologiques terrestres et est chronologiquement suivi par l'...

  • LUNE

    • Écrit par Pierre THOMAS
    • 8 433 mots
    • 17 médias
    ...toute forme de relief est quasi éternelle sauf en cas de recouvrement par des terrains postérieurs ; les dénombrements de cratères permettent donc de dater les terrains. En effet, plus une formation géologique est ancienne, plus son temps d'exposition au bombardement météoritique a été long, et plus...
  • MERCURE, planète

    • Écrit par Pierre THOMAS
    • 4 699 mots
    • 6 médias
    ...cratère terrestre sera la proie de l'érosion, pourra être recouvert de sédiments, etc.). Sur toutes les planètes privées d'atmosphère, on peut établir une chronologie des cratères selon leur état de « fraîcheur ». Les cratères récents sont intacts, alors que les cratères très anciens ont été dégradés par...
  • MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

    • Écrit par Jean-François DECONINCK
    • 8 338 mots
    • 13 médias
    ...(de — 199,6 ± 0,3 Ma à — 145,5 ± 4 Ma) et le Crétacé (de — 145,5 ± 4 Ma à — 65,5 ± 0,3 Ma). Chaque système est lui-même constitué d'étages (fig. 1). Comme pour toutes les autres périodes géologiques, les limites du Mésozoïque, ainsi que celles de ses systèmes, ont été établies sur la base de renouvellements...
  • PALÉOCLIMATOLOGIE

    • Écrit par Jean-Claude DUPLESSY
    • 8 063 mots
    • 8 médias
    ...les paramètres écologiques (température, salinité...) en fonction des abondances relatives des différentes espèces ou des différents assemblages. Les fonctions ainsi obtenues, dites fonctions de transfert, permettent d'estimer les paramètres écologiques dans le passé (paléoécologie) ; elles sont utilisables...
  • PALÉONTOLOGIE

    • Écrit par Édouard BOUREAU, Patrick DE WEVER, Jean PIVETEAU
    • 11 031 mots
    • 5 médias
    Alcide d' Orbigny (1802-1837) reprend, en les exagérant, certaines vues théoriques de Cuvier, mais il montre aux géologues que l'étude des fossiles est la vraie méthode chronologique. « La première notion à obtenir dans l'étude paléontologique, écrivait-il, c'est la date. » Cette méthode l'a conduit...
  • PALÉOSISMOLOGIE

    • Écrit par Yann KLINGER
    • 2 332 mots
    ...de la mer, c'est-à-dire la déformation de la plaque, pendant la durée de vie du corail (environ 150 ans). En échantillonnant différents micro-atolls et en les datant (par mesure des ratios entre les isotopes de l'uranium et du thorium sur la matrice des coraux et en utilisant le fait que ces coraux, comme...
  • PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

    • Écrit par Alain BLIECK
    • 10 646 mots
    • 9 médias
    Ce découpage fournit un cadre chronologique dit « relatif » où chaque unité de roche correspondant à une unité de temps est située soit au-dessus, soit en-dessous d'une autre unité : elle lui est soit postérieure, soit antérieure (s'il s'agit d'une série sédimentaire non inversée). Plusieurs méthodes...
  • PROTÉROZOÏQUE

    • Écrit par Janine BERTRAND-SARFATI, Renaud CABY
    • 3 808 mots
    • 1 média

    Le Protérozoïque est une période des temps géologiques (éon) comprise entre la fin de l'Archéen (— 2,5 milliards d'années [Ga]) et le début du Phanérozoïque (— 0,543 Ga), ce dernier terme regroupant le Paléozoïque, le Mésozoïque et le Cénozoïque. D'une durée de 2 Ga,...

  • QUATERNAIRE

    • Écrit par Maurice TAÏEB
    • 1 084 mots

    Le terme quaternaire a été créé en 1829 par le géologue français Jules Desnoyers pour décrire les formations les plus récentes du bassin de Paris. Il représente la période de temps la plus récente et la plus courte de l'échelle stratigraphique. Il est essentiellement caractérisé par...

  • RADIOACTIVITÉ

    • Écrit par Bernard SILVESTRE-BRAC
    • 5 420 mots
    • 2 médias
    L'utilisation de la radioactivité a ainsi permis aux géologues de dater l'âge de la Terre, en mesurant les plus vieilles roches terrestres et météoritiques. En plus des méthodes fondées sur les trois familles naturelles U/Pb et Th/Pb, on utilise fréquemment des « horloges » fondées sur les rapports...
  • RADIOLAIRES

    • Écrit par Patrick DE WEVER
    • 2 595 mots
    • 3 médias
    ...espèces au début du xxie siècle) et qui existent là où il n'y a aucun autre fossile utile stratigraphiquement, sont devenus indispensables pour dater certains sédiments. Par exemple, leur association unique avec les ophiolites permet de dater les activités des rifts médio-océaniques, et, donc,...
  • STADE NOTION DE

    • Écrit par Marie-Claude LAMBOTTE
    • 1 126 mots

    En tenant compte de l'arbitraire qui s'attache à toute tentative de définition d'un concept, dans la mesure où elle opère par réduction à partir des prémisses, il semblerait que la notion de stade présente deux applications bien distinctes autour desquelles se distribuent...

  • STRATIGRAPHIE

    • Écrit par Gilles Serge ODIN
    • 5 538 mots
    • 3 médias
    L'approche géochronologique envisage la chronologie numérique (cf. géochronologie). Elle se fonde essentiellement sur les effets de la décroissance radioactive des isotopes instables naturels. Les isotopes radioactifs (« éléments pères »), emprisonnés dans les minéraux au cours de leur cristallisation,...

Médias

Carte géognostique des environs de Paris - crédits : Coll. Eric Buffetaut

Carte géognostique des environs de Paris

Dorsales médio-océaniques et âge du fond des océans - crédits : Encyclopædia Universalis France

Dorsales médio-océaniques et âge du fond des océans

Échelle chronologique absolue - crédits : Encyclopædia Universalis France

Échelle chronologique absolue

Précambrien d'Amérique du Nord - crédits : Encyclopædia Universalis France

Précambrien d'Amérique du Nord

Quaternaire : chronologie - crédits : Encyclopædia Universalis France

Quaternaire : chronologie

Subdivisions du Précambrien - crédits : Encyclopædia Universalis France

Subdivisions du Précambrien

Terre : histoire climatique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Terre : histoire climatique