MERCURE, planète

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mercure

Mercure
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Planètes internes

Planètes internes
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

Mercure vue par Mariner-10

Mercure vue par Mariner-10
Crédits : NASA

photographie

Mercure vu par Mariner-10

Mercure vu par Mariner-10
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

Tous les médias


Des huit planètes du système solaire, Mercure est la plus proche du Soleil, et également la plus petite. Sa trajectoire apparente dans le ciel rend son observation depuis la Terre extrêmement difficile : Mercure ne s'écarte jamais de plus de 280 du Soleil et la meilleure résolution télescopique ne dépasse pas 700 kilomètres.

Mercure

Mercure

Vidéo

Caractères et structure de la planète.Mercure est la planète la plus proche du Soleil.La majeure partie de sa surface connue est criblée de cratères de toutes tailles, formés lors de l'intense bombardement météoritique qui s'est produit il y a environ 4 milliards d'années.À l'intérieur... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Planètes internes

Planètes internes

Photographie

Le système solaire est constitué d'une étoile, le Soleil, autour de laquelle gravitent neuf planètes, qui se rangent dans deux catégories : les planètes internes et les planètes externes. Ce montage présente les quatre planètes internes, dont les tailles relatives sont respectées. De... 

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

L'essentiel de nos connaissances vient des résultats de la mission américaine Mariner-10, peu à peu complétés par la mission, également américaine, Messenger (Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry, and Ranging), lancée le 3 août 2004, qui a effectué le 14 janvier 2008 son premier survol de Mercure, à 200 kilomètres d'altitude environ ; Messenger devrait être placée en orbite autour de la planète en mars 2011.

Mercure vue par Mariner-10

Mercure vue par Mariner-10

Photographie

Cette image de Mercure a été acquise le 24 mars 1974 par la sonde spatiale Mariner-10, alors située à 5 380 000 kilomètres de la planète. Celle-ci présente une surface presque uniformément grise, criblée de cratères de toutes tailles. On distingue, vers le centre de l'image, le cratère... 

Crédits : NASA

Afficher

Mercure vu par Mariner-10

Mercure vu par Mariner-10

Photographie

Cette image de Mercure a été acquise le 24 mars 1974 par la sonde spatiale Mariner-10, alors située à 5 380 000 kilomètres de la planète. Celle-ci présente une surface presque uniformément grise, criblée de cratères de toutes tailles. On distingue, vers le centre de l'image, le cratère... 

Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

La sonde Mariner-10, qui a survolé Mercure à trois reprises, en mars et septembre 1974 et en mars 1975, a permis de préciser considérablement les paramètres physiques et orbitaux de la planète (cf. tableau), paramètres qui n'étaient qu'approximativement connus par les études astronomiques. Ses paramètres orbitaux font de Mercure une planète remarquable dans le système solaire : l'orbite est fortement elliptique – excentricité : 0,206 – et son plan est très incliné par rapport à l'écliptique – 70 ; par ailleurs, la période de rotation sidérale de Mercure sur lui-même – 58,646 jours – est exactement égale aux deux tiers de sa période de révolution sidérale autour du Soleil – 87,97 jours. Cette commensurabilité entre rotation et révolution dans le rapport 2/3 est due au freinage de la rotation de Mercure sur lui-même par les marées solaires. Pour un tel freinage, qui normalement aboutit à une synchronisation dans le rapport 1/1, une synchronisation « métastable » dans le rapport 2/3 ne peut être conservée que si l'orbite est fortement elliptique – ce qui est le cas – et si la planète présente une forte anomalie de répartition de masse – ce qui semble donc être le cas. Il est à no [...]

Terre et Mercure : caractéristiques physiques et orbitales

Terre et Mercure : caractéristiques physiques et orbitales

Tableau

Caractéristiques physiques et orbitales comparées de la Terre et de Mercure. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : professeur de géologie à l'École normale supérieure de Lyon

Classification


Autres références

«  MERCURE, planète  » est également traité dans :

ASTROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques HALBRONN
  •  • 13 309 mots

Dans le chapitre « Vers une astrologie restaurée »  : […] La démarche de l'historien peut-elle servir le praticien ? Signaler un syncrétisme accentué par des développements différents d'un pays à l'autre, un découplage, est-ce que cela est susceptible d'interpeller l'astrologue et de l'engager à renoncer à ses déviations ? Dans la mesure où celles-ci ont fait l'objet d'une exégèse justificatrice, que les Gémeaux, par exemple, sont attribués, depuis au m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrologie/#i_9538

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Vénus et Mercure »  : […] Entre 1961 et 1990, 34 sondes américaines et soviétiques seront envoyées vers Vénus. En 1962, Mariner-2 est la première sonde à approcher l'Étoile du berger, révélant une température en surface de 470  0 C et une pression atmosphérique égale à 90 fois la pression terrestre au niveau du sol. Vénus se révèle donc inhospitalière. À partir de 1961, Vénus subira l'assaut des so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_9538

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 918 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « De Mercure à la Terre »  : […] Mercure, planète la plus proche du Soleil, n'a pratiquement pas d'atmosphère. Il est probable qu'aucune chimie organique complexe ne se déroule à sa surface. Son intérêt exobiologique est donc très limité. Il en est de même de Vénus, planète très chaude possédant, au contraire de Mercure, une atmosphère très dense avec une pression au sol très élevée. Les conditions qui règnent actuellement sur V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exobiologie/#i_9538

EXPLORATION DU SYSTÈME SOLAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 511 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Mercure »  : […] Mercure n’a été survolée qu’à trois reprises, par la sonde Mariner-10, en 1974-1975. La mission américaine a permis de cartographier environ 45 p. 100 de la surface de la petite planète. Les missions Messenger et BepiColombo devraient améliorer nos connaissances de la planète la plus proche du Soleil. Lancée en août 2004, la sonde de la N.A.S.A. Messenger (Mercury Surface, Space Environment, Geoch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exploration-du-systeme-solaire/#i_9538

INTERACTIONS (physique) - Interaction gravitationnelle

  • Écrit par 
  • Alain KARASIEWICZ, 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  •  • 1 962 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les tests expérimentaux »  : […] La théorie d'Einstein prédit des modifications aux orbites des planètes autour du Soleil par rapport à la théorie de Newton, modifications relativement importantes dans le cas de Mercure. Au xix e  siècle, des astronomes avaient observé que le périhélie, c'est-à-dire le point le plus proche du Soleil sur l'ellipse formée par la trajectoire de Me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactions-physique-interaction-gravitationnelle/#i_9538

MAGNÉTOSPHÈRES

  • Écrit par 
  • Michel PETIT
  •  • 4 675 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Mercure »  : […] L'exploration spatiale a permis la mise en évidence d'un faible champ magnétique dipolaire qui représente moins de 1 p. 100 du champ terrestre. L'existence de ce champ magnétique entraîne celle d'une magnétosphère de taille réduite qui dévie les particules énergétiques du vent solaire. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetospheres/#i_9538

RADIOASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • James LEQUEUX
  •  • 9 771 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Rotation et caractéristiques physiques des planètes »  : […] La radarastronomie est l'unique technique qui ait permis de déterminer la période de rotation de Vénus, qui est extrêmement lente (243 jours). En effet, seule la couche nuageuse entourant la planète est visible en optique (et il n'y avait aucune raison d'admettre qu'elle tourne avec la même vitesse que la surface ; cf.  vénus ). Même dans le cas de Mercure, les mesures r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioastronomie/#i_9538

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre THOMAS, « MERCURE, planète », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercure-planete/