RADIOACTIVITÉ

Médias de l’article

Imagerie médicale : les découvreurs de la radioactivité artificielle

Imagerie médicale : les découvreurs de la radioactivité artificielle
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Nucléides connus

Nucléides connus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Familles radioactives « naturelles »

Familles radioactives « naturelles »
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Scintillateur liquide du détecteur KamLand

Scintillateur liquide du détecteur KamLand
Crédits : Stanford University

photographie


La radioactivité désigne un vaste ensemble de phénomènes physiques, dont le dénominateur commun consiste en une modification du noyau atomique des éléments.

Il existe dans la nature une centaine de type d'atomes. Ils ont été regroupés par Mendeleïev en 1869 sur un tableau montrant les analogies chimiques. Un atome (dimension environ 10—10 m) est lui-même constitué d'un noyau minuscule (environ 10—15 m) contenant toute la masse, et de Z électrons évoluant autour de lui sur des couches concentriques diffuses. Ce nombre Z, appelé numéro atomique, caractérise l'élément « X » et ses propriétés chimiques (par exemple, Z = 8 si X est O, l'oxygène). Le noyau est lui-même un assemblage compact de Z protons et de N neutrons, formant un système de A = N + Z nucléons. Le nombre A s'appelle nombre de masse et le noyau correspondant s'écrit AZXN ou, en abrégé, AX et s'appelle un nucléide. Deux éléments de même nombre atomique Z, mais de A (ou N) différents sont des isotopes ; ils ont les mêmes propriétés chimiques, mais peuvent avoir des propriétés physiques fort différentes. Ainsi l'élément carbone C (Z = 6) est représenté sur la Terre essentiellement par 12C, mais aussi par 13C et 14C. La nature est très généreuse dans la distribution des rôles. Un même nucléide existe avec des masses, ou énergies, différentes ; cela correspond à des configurations différentes de répartition des nucléons. Dans son arrangement d'énergie la plus basse, le noyau est dans son état fondamental. Dans les autres configurations, il se trouve dans un état excité.

La nature recherche les configurations où l'énergie est minimale. Si un noyau se trouve par hasard dans un état qui ne correspond pas à ce minimum, il va tout faire pour trouver un chemin qui mène à celui-ci et qui soit compatible avec un certain nombre de règles de cons [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  RADIOACTIVITÉ  » est également traité dans :

DÉCOUVERTE DE LA RADIOACTIVITÉ NATURELLE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 154 mots

En février 1896, Henri Becquerel (1852-1908) prépare des cristaux de sulfate double d'uranyle et de potassium et, afin d'étudier leur phosphorescence, les place sur une plaque photographique entourée d'un papier. Le soleil étant absent, il enferme ses plaques dans un tiroir. Quelques jours plus tard, il constate qu'elles ont été fortement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-la-radioactivite-naturelle/#i_1375

ACTINIUM

  • Écrit par 
  • Georges BOUISSIÈRES
  •  • 928 mots

L'existence dans la pechblende de l'actinium, élément radioactif de numéro atomique 89, fut établie en 1899 par André Louis Debierne, collaborateur de Pierre et Marie Curie qui venaient, un an auparavant, de découvrir, dans ce minerai d'uranium, le polonium et le radium. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actinium/#i_1375

ALPHA RAYONNEMENT

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 185 mots

Rayonnement le moins pénétrant émis par les substances radioactives, sous la forme de noyaux d'hélium 4. Il avait été reconnu dès 1903 par Ernest Rutherford comme formé de particules chargées positivement et de masse proche de celle de l'atome d'hélium. La théorie de la désintégration alpha fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-alpha/#i_1375

AMÉRICIUM

  • Écrit par 
  • Monique PAGÈS
  •  • 1 390 mots

Am) est un élément artificiel qui fait partie d'une série d'éléments lourds découverts depuis 1940, les transuraniens. Comme tous ces éléments, il possède de nombreux isotopes, tous radioactifs. Son numéro atomique, 95, le place, dans la classification périodique, après l'uranium, le neptunium et le plutonium, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/americium/#i_1375

ARCTIQUE (géopolitique)

  • Écrit par 
  • François CARRÉ
  •  • 6 916 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les enjeux environnementaux  »  : […] et enfin la militarisation, surtout quand celle-ci s'appuie sur des armes et des navires atomiques. La radioactivité issue des équipements datant de la guerre froide, forme de pollution moins visible et plus sournoise, s'avère inquiétante dans ces régions. Dans le secteur russe, les essais nucléaires du polygone de tir de la Nouvelle- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arctique/#i_1375

ARMES - Armes lourdes

  • Écrit par 
  • Alain BRU
  •  • 3 927 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les armes nucléaires »  : […] énergie radioactive (15 p. 100) qui, à son tour, se partage en émission immédiate (5 p. 100) de rayons gamma et de neutrons (particules), que l'air absorbe sur une distance d relativement courte (outre la dispersion en 1/d2) et en émission « résiduelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armes-armes-lourdes/#i_1375

ASTATE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  • , Universalis
  •  • 567 mots

du groupe des halogènes dont la place dans le tableau périodique était restée vide jusqu'en 1940, quand il fut préparé pour la première fois par D. R. Corson, K. R. MacKenzie et E. Segrè sous forme de l'isotope radioactif de masse 211 en irradiant le bismuth 209 par des particules alpha : 209Bi + 4He → 211At + 2n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astate/#i_1375

BECQUEREL ANTOINE HENRI (1852-1908)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 524 mots

Né le 15 décembre 1852 à Paris, Henri Becquerel était le fils d'Alexandre Edmond et le petit-fils d'Antoine César Becquerel, tous deux physiciens ayant développé l'étude de la phosphorescence au laboratoire de physique du Muséum d'histoire naturelle. Il partageait son temps entre l'enseignement à l'École polytechnique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-henri-becquerel/#i_1375

BERKÉLIUM

  • Écrit par 
  • Marc LEFORT, 
  • Monique PAGÈS
  •  • 979 mots

Dans le chapitre « Isotopes »  : […] Comme tous les éléments transuraniens, le berkélium possède plusieurs isotopes qui sont tous radioactifs. Les deux plus intéressants pour la détermination des propriétés chimiques de l'élément sont probablement les isotopes de nombre de masse 247 et 249, qui ont des durées de vie assez élevées. En particulier l'émetteur alpha 247 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berkelium/#i_1375

BÊTA RAYONNEMENT

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 172 mots

Forme de radioactivité dans laquelle un noyau émet un électron et un antineutrino (rayon bêta moins) ou un positron et un neutrino (rayon bêta plus). Ce processus donne naissance à un autre noyau ayant un neutron de moins et un proton de plus que le noyau initial. Les travaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-beta/#i_1375

CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE FUKUSHIMA-DAIICHI, en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 313 mots

celle des groupes électrogènes de secours.Au cours des jours qui suivent, l'interruption du refroidissement entraîne la fusion partielle du cœur des réacteurs, des explosions d'hydrogène qui endommagent davantage les installations et ralentissent les opérations de secours. Du matériel radioactif est relâché dans l'atmosphère et dans l'eau de mer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophe-nucleaire-de-fukushima-daiichi-en-bref/#i_1375

CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 588 mots
  •  • 2 médias

Le 26 avril 1986, l'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) explose. En quelques jours, les éléments radioactifs rejetés dans l'atmosphère contaminent une bonne partie de l'Europe sans que toutes les précautions puissent être prises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophe-nucleaire-de-tchernobyl/#i_1375

CONTAMINATIONS RADIOACTIVES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 894 mots

La contamination radioactive correspond à la présence accidentelle de substances radioactives à la surface ou à l'intérieur du corps humain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contaminations-radioactives/#i_1375

CURIE LES

  • Écrit par 
  • Marcel FRILLEY
  •  • 4 830 mots
  •  • 5 médias

Dans l'histoire de la radioactivité, depuis sa découverte et pendant les soixante années qui suivirent, le nom des Curie s'inscrit au premier plan. Les plus éminents représentants de cette famille de savants français ont été Pierre Curie (1859-1906), sa femme Marie Curie née Sklodowska (1867-1934), leur fille Irène (1897- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-curie/#i_1375

DE LA RADIOACTIVITÉ À LA FISSION DE L'ATOME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY
  •  • 867 mots

1896 Après la découverte des rayons X par le physicien allemand Wilhelm C. Röntgen en 1895, de nombreux savants recherchent des sources naturelles de rayons X. Le physicien français Henri Becquerel découvre fortuitement que des sels d'uranium émettent des rayons nouveaux, qu'il appelle « uraniques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-radioactivite-a-la-fission-de-l-atome-reperes-chronologiques/#i_1375

DIAGRAPHIES, géophysique

  • Écrit par 
  • Oberto SERRA
  •  • 6 083 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Radioactivité naturelle »  : […] La radioactivité naturelle est mesurée à l'aide d'un compteur à scintillation descendu au bout d'un câble (l'unité employée est l'A.P.I., pour American Petroleum Institute). La radioactivité gamma naturelle est liée à la présence dans les roches d'isotopes radioactifs émetteurs de rayons gamma appartenant à la famille des trois éléments radioactifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diagraphies-geophysique/#i_1375

DILUTION ISOTOPIQUE

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 329 mots

En essayant de séparer le radioplomb (Ra D) du plomb inactif dans un échantillon de plomb, G. de Hevesy s'aperçut que cette séparation était impossible à réaliser par les méthodes habituelles. Il eut l'idée d'utiliser le Ra D fortement dilué dans le plomb ordinaire comme indicateur radioactif de ce dernier (traceur), dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dilution-isotopique/#i_1375

EAUX MINÉRALES & THERMOMINÉRALES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre GIBERT
  •  • 1 376 mots
  •  • 1 média

de plus de 5 0C à la température moyenne de la zone d'émergence. La plupart des eaux minérales ont une radioactivité temporaire (corps radioactifs à courte durée de vie tels que le radon) et/ou permanente (sels de radium dissous), qui proviennent de la radioactivité naturelle de roches plutoniques, telles que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eaux-minerales-et-thermominerales/#i_1375

FERMI ENRICO (1901-1954)

  • Écrit par 
  • P. M. HEIMANN, 
  • Eduardo de RAFAEL
  •  • 1 831 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Recherches sur le noyau de l'atome »  : […] Fermi s'intéressa ensuite au problème de la constitution du noyau atomique, et particulièrement à sa désintégration β (émission d'électrons par des noyaux radioactifs). Pour fournir une explication de ce phénomène qui rende compte de la loi de conservation de l'énergie, Wolfgang Pauli avait imaginé que des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-fermi/#i_1375

FUKUSHIMA-DAIICHI CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE

  • Écrit par 
  • Karine HERVIOU
  •  • 2 587 mots
  •  • 2 médias

de la sûreté des entreposages, en piscines, d'assemblages de combustibles usés ; rejets radioactifs importants dans l'environnement par voie atmosphérique mais également par voie liquide, en mer. D'autres centrales nucléaires, notamment celles de Fukushima-Daiini et d'Onagawa, ont également été touchées par ces événements mais sans que cela n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophe-nucleaire-de-fukushima-daiichi/#i_1375

GAMMA RAYONNEMENT

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 128 mots

Rayonnement électromagnétique de grande énergie dû à une désexcitation d'un noyau atomique. Il est d'abord observé en 1900 par le chimiste français Paul Ulrich Villard (1860-1934) comme l'émission par un échantillon de radium de rayons au pouvoir pénétrant très supérieur à celui des rayons β. Henri Becquerel confirme très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-gamma/#i_1375

GAMOW GEORGE (1904-1968)

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 164 mots

Né à Odessa (Ukraine), Gamow vient en 1928 à Göttingen, où il utilise la mécanique quantique pour faire une théorie de la radioactivité α. C'est à Copenhague, l'année suivante, qu'il propose le modèle nucléaire en goutte liquide, encore utilisé pour expliquer la fission et la fusion nucléaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-gamow/#i_1375

GAZ RARES ou GAZ NOBLES

  • Écrit par 
  • Paul ALLAMAGNY, 
  • Albert LACAZE, 
  • Nathalie LEMAITRE
  • , Universalis
  •  • 3 907 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Le radon en France : émission et surveillance »  : […] Le radon est aujourd'hui considéré comme la principale source d'exposition radiologique naturelle pour l'homme. C'est un gaz inerte issu de la désintégration radioactive du radium. On le trouve plus particulièrement dans les régions à sous-sol cristallin (granite, pegmatite) où l'uranium, le thorium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaz-rares/#i_1375

GEIGER HANS WILHELM (1882-1945)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 393 mots

Physicien allemand qui a laissé son nom au compteur de particules utilisé couramment pour la détection de la radioactivité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-wilhelm-geiger/#i_1375

GÉOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Marie-Laure PONS
  •  • 2 062 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Isotopes radioactifs »  : […] Un isotope radioactif est constitué d'un noyau atomique instable qui se désintègre spontanément en un noyau plus stable (isotope radiogénique) en émettant de l'énergie sous forme d'un rayonnement. Par exemple, lors du processus de désintégration β, le noyau instable père émet un électron (particule β […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geochimie/#i_1375

GÉOCHRONOLOGIE ou DATATION, géologie

  • Écrit par 
  • René LÉTOLLE
  •  • 1 910 mots
  •  • 3 médias

pour l'âge de la Terre ; cette valeur paraît encore trop faible aux géologues, et, dès les premiers travaux d'Antoine Henri Becquerel et des Curie, John Joly (1906) montre que la radioactivité est le seul processus naturel, apparemment indéréglable, susceptible de fournir une « horloge géologique » digne de confiance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geochronologie-datation/#i_1375

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 591 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La distribution des températures dans l'intérieur du globe »  : […] Encore ne peut-on exclure la présence d'éléments radioactifs dans le noyau et/ou le manteau à des teneurs assurément très inférieures à celles que nous observons dans les roches de l'écorce (où le dégagement de chaleur des éléments radioactifs était quatre fois plus important il y a 4,6 milliards d'années qu'aujourd'hui). La présence de tels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_1375

HEVESY DE HEVES GEORGE (1885-1966)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 499 mots

Chimiste suédois d'origine hongroise né à Budapest et mort à Fribourg-en-Brisgau, lauréat du prix Nobel de chimie (1943) « pour ses travaux sur l'emploi des isotopes comme indicateurs dans l'étude des processus chimiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-hevesy-de-heves/#i_1375

I.N.E.S. (International Nuclear Event Scale) ÉCHELLE

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 536 mots

nucléaires se fonde sur trois critères : les conséquences à l'extérieur du site (rejets radioactifs pouvant toucher le public et l'environnement) ; les conséquences à l'intérieur du site (pouvant toucher les travailleurs et les installations) ; la dégradation de la défense en profondeur de l'installation constituée des barrières successives visant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/international-nuclear-event-scale/#i_1375

INTERACTIONS (physique) - Interaction électrofaible

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 2 110 mots
  •  • 4 médias

La première manifestation de l'interaction nucléaire faible qu'on a observée est la désintégration β de certains noyaux atomiques. Cette transmutation d'un élément vers un autre provient de la transformation d'un neutron en un proton avec émission d'un électron et d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactions-physique-interaction-electrofaible/#i_1375

IODE

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 692 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Isotopes »  : […] Tchernobyl, un suivi de ce même isotope dans les eaux de pluie servit à évaluer l'ampleur des retombées radioactives. Or il diffère de 36Cl par une demi-vie plus longue, 15,7 millions d'années au lieu de 0,301 million d'années. De plus, il est fortement biophile, pénétrant dans la biosphère où on le retrouve incorporé à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iode/#i_1375

JOLIOT-CURIE FRÉDÉRIC (1900-1958)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 958 mots
  •  • 3 médias

de radiophosphore et de radio-azote se désintégrant par rayonnement β+ (seuls les rayonnements α, β et γ étaient alors connus) marque la découverte de la radioactivité artificielle, découverte qui leur vaut, en 1935, le prix Nobel de chimie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-joliot-curie/#i_1375

LOI DE PROGRAMME RELATIVE À LA GESTION DURABLE DES MATIÈRES ET DÉCHETS RADIOACTIFS

  • Écrit par 
  • Pierre BEREST
  •  • 830 mots

La loi de programme relative à la gestion durable des matières et déchets radioactifs en France est promulguée le 28 juin 2006. Cette date marque une étape significative. En 1990, devant les difficultés rencontrées dans la recherche de sites propres au stockage des déchets radioactifs, Michel Rocard, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-de-programme-relative-a-la-gestion-durable-des-matieres-et-dechets-radioactifs/#i_1375

MCMILLAN EDWIN MATTISON (1907-1991)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 442 mots

de papier-filtre qui porte l'uranium irradié contient deux corps radioactifs : l'un, de période de 23 minutes, qui n'est autre que l'uranium 239 découvert en 1936 par O. Hahn, L. Meitner et F. Strassmann ; l'autre, de période d'environ deux jours, qui pourrait être le produit de désintégration de l'uranium 239, c'est-à-dire un isotope de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-mattison-mcmillan/#i_1375

MEITNER LISE (1878-1968)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

Physicienne et chimiste nucléaire autrichienne. Après des études à Vienne où elle était née, Lise Meitner se rend, en 1907, à Berlin pour y recevoir l'enseignement de Max Planck, qui, en introduisant, en 1900, le « quantum d'action », avait jeté les bases de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lise-meitner/#i_1375

MISSILES

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 088 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les missiles de croisière »  : […] étaient pourvus de charges explosives dites « conventionnelles », c'est-à-dire prétendument non nucléaires, mais en réalité souvent très radioactives puisque à l'uranium « appauvri » – ce qui a provoqué une grave pollution radioactive, la volatilisation dans l'atmosphère de l'uranium (même appauvri en son isotope 235) ayant augmenté la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missiles/#i_1375

M.O.X. (Mixed Oxide), industrie nucléaire

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 1 806 mots

Dans le chapitre « Risques associés à l'utilisation du MOX  »  : […] et la fabrication des combustibles MOX sont des opérations à haut risque. En effet, le plutonium est beaucoup plus radioactif et radiotoxique que l'uranium. En termes de radioprotection, la limite de dose annuelle, fixée par les autorités de radioprotection pour le public, se traduit pour un adulte à l'inhalation d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/m-o-x-mixed-oxide-industrie-nucleaire/#i_1375

NESTERENKO VASSILI (1934-2008)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 933 mots

jours qui suivent l'accident, il survole en hélicoptère la centrale détruite et mesure l'épouvantable ampleur du dégagement de matières radioactives. Au mépris des consignes reçues, il réoriente toute l'activité de son laboratoire vers l'analyse des conséquences sanitaires du sinistre. Conscient du degré de contamination des terrains avoisinants, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-nesterenko/#i_1375

NEUTRON

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 2 268 mots

Dans le chapitre « Propriétés du neutron »  : […] La radioactivité β transmute certains noyaux (Z, A) en d'autres (Z + 1, A) avec l'émission simultanée d'un électron ; elle relève de l'interaction faible. Wolfgang Pauli, pour sauvegarder la loi de conservation de l'énergie, proposa l'existence d'une particule neutre, l'antineutrino ̄ν, participant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neutron/#i_1375

NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 401 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Génie nucléaire et sûreté »  : […] attention a été portée, depuis le début de l'activité nucléaire, à la protection contre les risques spécifiques de ces activités : irradiation externe et contamination interne des personnes provenant d'incidents ou d'accidents sur les réacteurs ou les usines du cycle du combustible […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reacteurs-nucleaires/#i_1375

NUCLÉAIRE - Cycle du combustible

  • Écrit par 
  • Bernard BOULLIS, 
  • Noël CAMARCAT
  •  • 7 078 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le procédé Purex de retraitement »  : […] et 4). L'activité rejetée (de l'ordre de 47 × 105 GBq/an) dans les effluents représente moins de 2 p. 100 de l'activité conditionnée dans les déchets ultimes et environ 0,7 p. 100 de l'activité contenue dans le combustible irradié trois ans après sa sortie du réacteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-cycle-du-combustible/#i_1375

NUCLÉAIRE - Applications civiles

  • Écrit par 
  • Pierre BACHER
  •  • 6 689 mots
  •  • 9 médias

Le nucléaire civil couvre de nombreux domaines faisant appel, d'une part, à la radioactivité et aux rayonnements ionisants, et, d'autre part, à la production d'énergie par fission d'atomes lourds ou fusion d'atomes légers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-civiles/#i_1375

NUCLÉAIRE - Applications militaires

  • Écrit par 
  • Paul BOUÉ, 
  • Thierry MASSARD, 
  • François OLIVE
  •  • 8 605 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Moyens offensifs et défensifs »  : […] l'air. À l'intérieur sont prévus des stocks d'eau et de nourriture, des couvertures et vêtements adaptés, etc. En somme, les moyens de survie doivent permettre d'attendre, avant de sortir, que la radioactivité ambiante ait décru : pour en juger, il faut des appareils de mesure du rayonnement, ainsi qu'un récepteur radio autonome pour recevoir d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-militaires/#i_1375

NUCLÉAIRE - Déchets

  • Écrit par 
  • Pierre BEREST, 
  • Jean-Paul SCHAPIRA
  •  • 10 949 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les risques radiologiques à long terme induits par les déchets »  : […] Les corps à vie longue des combustibles usés présentent des risques radiologiques pour l'homme, liés aux rayonnements nucléaires qu'ils émettent. Comme la transmutation vise à réduire des effets à très long terme, on ne considérera ici que le risque par ingestion, la voie la plus probable de retour vers l'homme de produits radioactifs stockés en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-dechets/#i_1375

NUCLÉAIRE - Démantèlement des installations

  • Écrit par 
  • Francis LAMBERT
  •  • 3 142 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Enjeux et stratégie »  : […] Lors de la cessation définitive d'exploitation (C.D.E.), on produit essentiellement des déchets dits « nucléaires », stockables ou non en surface (catégorie A, correspondant aux déchets F.M.A.-V.C. – faible et moyenne activité et vie courte – ou catégorie B, correspondant aux déchets M.A-V.L. – moyenne activité et vie longue). Ces déchets sont en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-demantelement-des-installations/#i_1375

NUCLÉAIRE - Sûreté des centrales nucléaires

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 2 314 mots

Dans le chapitre « Accident nucléaire grave et accident nucléaire majeur »  : […] L'accident majeur est un accident grave non maîtrisé conduisant à d'importants relâchements de radioactivité dans l'environnement : dans ce cas, les deux barrières au-delà de la gaine sont également défaillantes et ne parviennent pas à contenir les éléments radioactifs à l'intérieur du réacteur. Les possibilités de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-surete-des-centrales-nucleaires/#i_1375

NUCLÉAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 108 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le cycle du combustible et les déchets nucléaires »  : […] En France, on classe les déchets nucléaires selon généralement deux critères : leur activité (nombre de désintégrations par unité de temps), autrement dit leur niveau de radioactivité ; la « période radioactive » ou demi-vie des éléments radioactifs contenus dans les déchets, ce qui correspond au temps nécessaire pour diviser par deux l’activité d’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire/#i_1375

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Les principes physiques

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 109 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Outil de datation »  : […] L'utilisation de la radioactivité comme moyen de datation fut suggérée dès 1912 par Rutherford. La datation au carbone 14, par exemple, repose sur un principe simple : cet isotope est présent dans la biosphère grâce au bombardement des particules cosmiques sur les noyaux d'azote, et le taux de formation compense sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-les-principes-physiques/#i_1375

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Isotopes

  • Écrit par 
  • René BIMBOT, 
  • René LÉTOLLE
  •  • 5 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Production et détection des isotopes artificiels »  : […] Par opposition avec les isotopes « naturels » qu'on peut trouver sur la Terre, on appelle « artificiels » les isotopes radioactifs (radio-isotopes) que l'on ne peut obtenir que par réactions nucléaires. Remarquons que ces isotopes peuvent également exister dans la nature, au sein des étoiles, comme les observations spectrales l'ont établi pour l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-isotopes/#i_1375

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Faisceaux d'ions lourds

  • Écrit par 
  • Marc LEFORT, 
  • Bernard PIRE
  •  • 7 206 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Synthèse par ions lourds de nouvelles espèces »  : […] les isotopes. Compte tenu de ces isotopes, on connaît 254 espèces nucléaires stables et 33 radioactives naturelles primaires. Par des réactions nucléaires induites par protons, neutrons ou particules alpha, et, surtout par fission, on a créé, depuis la découverte de la radioactivité artificielle, environ 2 700 noyaux appartenant à 115 éléments ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-faisceaux-d-ions-lourds/#i_1375

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Fermions

  • Écrit par 
  • Jean-Eudes AUGUSTIN, 
  • Michel PATY, 
  • Bernard PIRE
  •  • 16 246 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Mesures directes de la masse »  : […] Parmi les expériences les plus prometteuses, citons celles qui sont fondées sur l'étude de la désintégration d'un radionuclide par capture d'un électron orbital par un proton du noyau : le photon, accompagnant la réorganisation de l'atome, étant émis dans le spectre X. Pour certaines transitions, où la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-fermions/#i_1375

PAULING LINUS CARL (1901-1994)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 389 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La lutte contre les essais nucléaires »  : […] les effets nocifs des retombées radioactives. Ils s'efforçaient de convaincre la communauté scientifique que la radioactivité induite était sans risque, qu'elle restait en deçà d'un seuil de nocivité. Pauling publia trois études sur le sujet, en 1958-1959. La première montra que le carbone 14, ignoré jusque-là des spécialistes, était de 14 à 200 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linus-carl-pauling/#i_1375

PEREY MARGUERITE (1909-1975)

  • Écrit par 
  • Paul FRANÇOIS
  •  • 878 mots

ingrate et dangereuse, à laquelle Marguerite Perey a consacré des années de travail. Elle découvre alors une faible anomalie dans l'évolution de l'activité P de l'actinium fraîchement purifié de ses descendants. Le rayonnement P de l'actinium 227 a une énergie si faible qu'il n'avait jamais été observé et le descendant immédiat, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marguerite-perey/#i_1375

PHÉBUS P.F.

  • Écrit par 
  • Michel SCHWARZ
  •  • 2 881 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'installation expérimentale  »  : […] Les spectromètres offrent la possibilité de suivre en ligne l'évolution de chacun des produits radioactifs libérés par le combustible en différents endroits du circuit. En effet, la plupart d'entre eux émettent des rayonnements gamma caractérisés par des raies d'énergie spécifiques qui permettent de les identifier et de les quantifier. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phebus-p-f/#i_1375

PLUTONIUM

  • Écrit par 
  • Daniel CALAIS, 
  • André CHESNÉ
  •  • 3 901 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Toxicité »  : […] La toxicité du plutonium est essentiellement liée à sa radioactivité. Les principaux isotopes du plutonium sont des émetteurs α. Leur rayonnement est très ionisant mais très peu pénétrant. Une feuille de papier l'arrête complètement. Il ne présente donc pas de risques d'irradiation externe. En revanche, si le plutonium est absorbé à la suite d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plutonium/#i_1375

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 852 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le problème des déchets radioactifs »  : […] des effluents liquides. Ceux-ci sont concentrés et stockés dans des récipients étanches afin de confiner la radioactivité. Cependant, les gaz rares radioactifs et certaines radio-iodes sont libérés dans l'atmosphère au niveau des évaporateurs. Par ailleurs, le tritium ainsi qu'une partie des produits de fission ou d'activation (90Sr, 137Cs, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_1375

POLONIUM

  • Écrit par 
  • Georges BOUISSIÈRES, 
  • Universalis
  •  • 2 968 mots
  •  • 2 médias

Le polonium (symbole Po, numéro atomique 84) est un élément radioactif découvert par Pierre et Marie Curie, en 1898, dans la pechblende de Joachimsthal (aujourd’hui Jáchymov, en République tchèque). Ayant observé que la radioactivité des minerais d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polonium/#i_1375

PROTACTINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GUILLAUMONT
  •  • 1 882 mots
  •  • 1 média

Le protactinium (Pa) est l'élément chimique de numéro atomique 91. Tous ses isotopes sont radioactifs ; deux d'entre eux, 231Pa et 234Pa, existent dans la nature associés à la géochimie de l'uranium. L'isotope de masse 231, émetteur α de demi-vie T1/2 = 32 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protactinium/#i_1375

RADIOACTIVITÉ EXOTIQUE ou RADIOACTIVITÉ PAR IONS LOURDS

  • Écrit par 
  • Gérard ARDISSON
  •  • 2 349 mots
  •  • 4 médias

En 1984, soit cinquante ans après la découverte de la radioactivité artificielle par Irène et Frédéric Joliot-Curie et sensiblement un siècle après celle de la radioactivité naturelle (émission de particules α) par Henri Becquerel, les deux physiciens anglais H. J. Rose et G. A. Jones affirmaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioactivite-exotique-radioactivite-par-ions-lourds/#i_1375

RADIOPROTECTION

  • Écrit par 
  • Claude LÉVY
  •  • 2 472 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Rayons ionisants et matière vivante »  : […] le becquerel (Bq), unité de radioactivité, en remplacement du curie (Ci) : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioprotection/#i_1375

RADIUM

  • Écrit par 
  • Georges BOUISSIÈRES
  •  • 2 336 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Propriétés chimiques »  : […] doser le radium 226, on peut procéder par gravimétrie s'il est en quantité pondérable, mais, d'ordinaire, on emploie une méthode radioactive. Les petites quantités de 226Ra déposées en couche mince sont habituellement déterminées par comptage des particules α de 4,78 MeV qu'émet ce nucléide en se désintégrant. On peut aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radium/#i_1375

RADON

  • Écrit par 
  • Nathalie LEMAITRE
  •  • 378 mots

Le radon est aujourd'hui considéré comme la principale source d'exposition radiologique naturelle pour l'homme. C'est un gaz inerte issu de la désintégration radioactive du radium. On le trouve plus particulièrement dans les régions à sous-sol cristallin (granite, pegmatite) où l'uranium, le thorium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radon/#i_1375

RUTHERFORD ERNEST lord (1871-1937)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 643 mots

une surface métallique propre soumise au rayonnement ultraviolet. La découverte des rayons de Becquerel et celle du radium le conduisent à s'intéresser à la nature des radiations émises par le radium. Sur l'invitation de l'université McGill de Montréal, Rutherford se rend alors au laboratoire MacDonald (automne de 1898), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-rutherford/#i_1375

SANTÉ ET ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 722 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les catastrophes industrielles »  : […] dans l'atmosphère : environ 20 000 personnes décèdent des suites de l'exposition et environ 150 000 souffrent de lésions diverses évolutives. En avril 1986, l'explosion d'un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, se solde par la libération dans l'atmosphère d'un nuage chargé en radionucléides – en particulier des isotopes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-et-environnement/#i_1375

SODDY FREDERICK (1877-1956)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 464 mots

Chimiste anglais né à Eastbourne et mort à Brighton (Angleterre). Après des études à Oxford, Soddy part pour le Canada. Il travaille à Montréal avec Ernest Rutherford qui étudie les propriétés radioactives de l'uranium, du thorium et du radium. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-soddy/#i_1375

SOLS - Dégradation des sols

  • Écrit par 
  • Mireille DOSSO
  •  • 4 895 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La dégradation chimique »  : […] modifiés) est à la source d'un nouveau type de pollution, dite génétique, des sols. La pollution peut aussi être radioactive. Les sols peuvent hériter des radio-isotopes de la roche dont ils sont dérivés ou subir une contamination radioactive. Ils peuvent atténuer les effets de la radioactivité ou, au contraire, devenir une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-erosion/#i_1375

TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • François-Xavier COGNÉ, 
  • Roland MASSE
  •  • 6 535 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le devenir de la centrale de Tchernobyl »  : […] La sécurisation des masses de déchets radioactifs provenant du traitement de l'accident est un grave problème qu'il est indispensable de régler pour améliorer la situation radioactive de l'environnement, notamment vis-à-vis des nappes phréatiques. Un million de mètres cubes sont répartis dans 800 fosses en Ukraine, 80 en Biélorussie, et 80 en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchernobyl/#i_1375

THREE MILE ISLAND

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 445 mots
  •  • 1 média

signalé en salle de contrôle. Comme l'enceinte de confinement n'a pas été isolée à temps, l'eau radioactive est passée dans un bâtiment auxiliaire ; les rejets radioactifs résultant du dégazage de cette eau contaminée ont ensuite rejoint l'extérieur par le système de ventilation. L'arrêt prématuré de l'injection de secours pour compenser la perte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/three-mile-island/#i_1375

TŌKAI-MURA ACCIDENT NUCLÉAIRE DE (30 sept. 1999)

  • Écrit par 
  • Yves LEERS
  •  • 441 mots
  •  • 1 média

notamment à l'injection de bore. L'utilisation d'un dissolveur limité à 2,3 kilogrammes aurait exclu toute possibilité de réaction en chaîne. La radioactivité environnante a atteint 4 000 fois les niveaux de base et 439 personnes ont été irradiées. Il n'y avait de dispositif de mesure de la radioactivité ni dans l'atelier ni à la limite du site […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accident-nucleaire-de-tokai-mura/#i_1375

TRITIUM

  • Écrit par 
  • Akli HAMMADI
  •  • 1 067 mots
  •  • 1 média

Le tritium est l'isotope radioactif de l'hydrogène de masse atomique 3,016 050 u. Il est représenté par le symbole T ou 3 1 H ou 3H. Il s'agit d'un émetteur β pur, il se désintègre avec émission d'un électron e (dont l'énergie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tritium/#i_1375

URANIUM

  • Écrit par 
  • Bernard BOUDOURESQUES, 
  • Jean CARALP, 
  • Jeanne LEHMANN, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 233 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Propriétés nucléaires »  : […] L'uranium possède trois isotopes naturels (238U, de demi-vie 4,468 × 109 ans ; 235U, de demi-vie 7,04 × 108 ans ; 234U, de demi-vie 2,455 × 105 ans) radioactifs qui se désintègrent en émettant des rayonnements et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranium/#i_1375

WU CHIEN-SHIUNG (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 653 mots

Après la guerre, elle devint professeur à l'université Columbia de New York, et y accomplit toute sa carrière. Expérimentatrice méticuleuse, elle fut la première à détecter les électrons lents émis par les désintégrations β des noyaux, en accord avec la théorie de Fermi des interactions faibles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wu-chien-shiung-1912-1997/#i_1375

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard SILVESTRE-BRAC, « RADIOACTIVITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioactivite/