HADÉEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Hadéen est une période de temps qui débute lors de l'accrétion de notre planète, il y a 4,568 milliards d'années (Ga), et qui se termine vers 4 Ga, âge des plus anciennes roches connues. Il correspond au premier éon de l'échelle des temps géologiques terrestres et est chronologiquement suivi par l'Archéen, le Protérozoïque et enfin par le Phanérozoïque. Le terme Hadéen a été inventé en 1972 par le géologue américain Preston Cloud, compte tenu des conditions extrêmement difficiles qui régnaient alors à la surface de la terre : il a donné à cet éon le nom du dieu grec des enfers, Hadès. Toutefois, la Terre étant une planète vivante dont la surface est perpétuellement remodelée par la tectonique des plaques et par les mécanismes superficiels d'érosion, les traces des 500 premiers millions d'années de son histoire ont pratiquement toutes été effacées. Seuls quelques minéraux (zircons) datant de cette période sont aujourd'hui connus. De ce fait, la représentation que l'on se fait de l'Hadéen est essentiellement fondée sur une approche théorique. De manière schématique, l'Hadéen peut être subdivisé en trois épisodes majeurs.

Premier épisode (4,567 à 4,40 Ga). Notre compréhension des premiers instants de la Terre repose non seulement sur des considérations théoriques mais aussi sur des comparaisons avec d'autres planètes telluriques (Lune, Mars, Vénus) où l'absence de tectonique des plaques a évité le remodelage permanent de leur surface, permettant ainsi la préservation des traces des premiers instants de leur histoire. Le premier événement global important consiste en la séparation du métal et des silicates contenus dans la planète : le métal, plus dense, a migré vers l'intérieur de la planète pour former le noyau alors que les silicates, moins denses, sont restés dans la partie externe pour donner naissance au [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur de sciences de la Terre à l'université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand

Classification


Autres références

«  HADÉEN  » est également traité dans :

ARCHÉEN

  • Écrit par 
  • Hervé MARTIN
  •  • 3 024 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Distribution des terrains archéens »  : […] La répartition géographique de la croûte continentale primitive est extrêmement vaste : de grands ensembles, appelés boucliers ou cratons, se retrouvent sur tous les continents (  2) . Les roches les plus anciennes et qui affleurent sur de vastes surfaces (près de 3 000 km 2 ) sont les gneiss d'Amitsôq au Groenland (photo 1). Il s'agit d'anciennes roches magmatiques (granitoïdes) aujourd'hui tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeen/#i_43437

Pour citer l’article

Hervé MARTIN, « HADÉEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadeen/