PALÉOMAGNÉTISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Aimantation thermorémanente des roches volcaniques

Aimantation thermorémanente des roches volcaniques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Magnétite 

Magnétite 
Crédits : V. Raduntsev/ Shutterstock

photographie

Aimantation « post-dépôt » des sédiments

Aimantation « post-dépôt » des sédiments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Représentation de la déclinaison et de l’inclinaison magnétiques

Représentation de la déclinaison et de l’inclinaison magnétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Comme son nom le suggère, le paléomagnétisme repose sur l’étude du champ magnétique ancien de la Terre. Cette discipline des sciences de la Terre a connu son plein essor à partir des années 1960. Elle a fortement contribué à démontrer l’expansion des fonds océaniques et, plus généralement, à la formulation de la théorie de la tectonique des plaques. Le paléomagnétisme repose pour l’essentiel sur la mesure des aimantations qu’enregistrent certaines roches sédimentaires ou volcaniques. La mesure de ces aimantations (on parle d’aimantation « rémanente » pour indiquer sa persistance à long terme) nous renseigne sur l’histoire du champ magnétique terrestre. Une autre application fondamentale du paléomagnétisme repose sur l’utilisation du repère absolu fourni par la direction du champ magnétique terrestre pour restituer les mouvements suivis par les plaques tectoniques au cours de l’histoire géologique de notre planète. On peut aussi regrouper au sein de cette discipline de nombreuses applications, dont l’archéomagnétisme, qui s’appuie sur l’étude magnétique de matériaux archéologiques (poteries, briques …).

Le paléomagnétisme repose sur les concepts et théories du magnétisme des roches. Ces deux disciplines sont donc inséparables. Le magnétisme des roches nous enseigne notamment comment naissent les aimantations, comment et pourquoi elles peuvent demeurer stables à très long terme. Pour cela, il est indispensable de déterminer la nature des minéraux magnétiques ainsi que la taille des grains magnétiques impliqués. Chaque type de roche (volcanique, magmatique, sédimentaire) acquiert en effet son aimantation selon un processus qui lui est propre.

L’aimantation thermorémanente

Les roches volcaniques comme les matériaux archéologiques qui ont été cuits sont porteurs d’une aimantation, dite thermorémanente parce qu’elle est acquise lors de leur refroidissement dans le champ ambiant. Leur moment magnétique global résulte de l’alignement des moments magnétiques [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., Institut de physique du globe de Paris

Autres références

«  PALÉOMAGNÉTISME  » est également traité dans :

PREUVE PALÉOMAGNÉTIQUE POUR LA DÉRIVE DES CONTINENTS (S. K. Runcorn)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 607 mots

Au milieu du xxe siècle, en sciences de la Terre, alors que fixistes et mobilistes s'opposent, une découverte majeure va faire évoluer le débat : l'aimantation naturelle rémanente (A.N.R.) de certaines roches, ou aimantation fossile permanente. Le principe en est simple : certaines roches gardent en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preuve-paleomagnetique-pour-la-derive-des-continents/#i_2391

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 181 mots
  •  • 85 médias

Dans le chapitre « Les Amériques et les modèles d'orogenèses »  : […] Dans les chaînes de la façade occidentale des Amériques, le paléomagnétisme a récemment permis de mettre en évidence de très importants coulissages longitudinaux du sud vers le nord, crédités de translations de plusieurs milliers de kilomètres. L'attention avait été attirée sur ces possibles phénomènes par le système de faille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_2391

DÉRIVE DES CONTINENTS

  • Écrit par 
  • John Tuzo WILSON
  • , Universalis
  •  • 3 390 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les formes actuelles du débat »  : […] d'anciens déplacements des continents semblent bien être prouvés par les données paléomagnétiques. Ceux qui doutent de ces déplacements ont cherché à minimiser l'évidence du paléomagnétisme et ont émis l'idée que la Terre n'a pas toujours eu de champ magnétique dipolaire ; mais aucune des mesures effectuées à travers l'Union soviétique ne le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents/#i_2391

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 968 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le problème de l'ouverture de la mer du Japon »  : […] alors originellement arqué et il aurait seulement opéré une translation en bloc sans déformation interne. En fait, les données paléomagnétiques suggèrent que, pendant l'ouverture de la mer du Japon, le Japon du Sud-Ouest a subi une rotation de 500 dans le sens horaire et le Japon du Nord-Est une rotation de 400 dans le sens antihoraire (fig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_2391

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 770 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Application du magnétisme des grains fins aux sciences de la Terre »  : […] L'étude de cette aimantation fossilisée, ou paléomagnétisme, peut alors renseigner les géologues sur l'histoire ultérieure de la roche en question : c'est ainsi, par exemple, que la dérive des continents a pu être confirmée par l'observation d'une évolution progressive de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_2391

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 755 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le géomagnétisme »  : […] le champ géomagnétique n’est pas homogène sur le globe et il varie avec le temps : des mesures géologiques montrent que les pôles magnétiques se sont parfois inversés et ont migré loin des pôles géographiques définis à partir de l’axe de rotation de la Terre. Ce magnétisme terrestre est responsable du piégeage des particules chargées (protons et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/#i_2391

PALÉOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 4 976 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Reconstruire la paléogéographie »  : […] Après ces différents types d’observation, la connaissance des fonds océaniques et de leurs dorsales ainsi que l’étude du champ magnétique terrestre passé (paléomagnétisme) ont fait progresser de manière importante l’analyse paléogéographique. Devenu une discipline à part entière, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleogeographie/#i_2391

STRATIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Gilles Serge ODIN
  •  • 5 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Approches chronologiques »  : […] L'approche paléomagnétique considère les propriétés magnétiques des roches qui dépendent, au moment de leur formation, du champ magnétique terrestre et qui sont parfois préservées dans les sédiments lorsque ces derniers contiennent des composés porteurs de magnétisme (composés ferrifères). Au cours du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stratigraphie/#i_2391

STRATIGRAPHIQUES CORRÉLATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PLAZIAT
  •  • 904 mots

L'étude de l'histoire de la Terre enregistrée dans les strates sédimentaires (stratigraphie) repose sur deux démarches méthodologiques : celle qui établit un découpage chronologique aussi détaillé qu'il est possible et celle qui permet de relier les dépôts contemporains ou d'âge différent entre des sites plus ou moins éloignés. Les moyens de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/correlations-stratigraphiques/#i_2391

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 286 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Vitesse de subduction »  : […] mesurées grâce aux anomalies magnétiques du fond des océans, et du déplacement des continents, mesuré par le paléomagnétisme. On obtient ainsi des vitesses de convergence qui peuvent atteindre 10 centimètres par an pour les plus élevées. Mais il faut insister sur le fait qu'il ne s'agit que de vitesses définies en moyenne, susceptibles d'être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subduction/#i_2391

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 551 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « L'expansion océanique »  : […] interprétées par Frederick J. Vine et par Drummond H. Matthews (1963) en tenant compte du paléomagnétisme thermorémanent : les bandes d'anomalies magnétiques, parallèles au rift et symétriques par rapport à celui-ci furent interprétées comme étant dues à autant d'intrusions successives de matériel basique issu du manteau, les unes alors que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_2391

TECTONOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 688 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Migration des pôles et mobilité continentale »  : […] Le paléomagnétisme apporta ensuite de nouvelles informations. Le principe consiste à retrouver, dans des roches d'un âge déterminé, l'orientation du champ magnétique au moment de leur formation, qu'il s'agisse de roches sédimentaires comportant des particules magnétiques qui se sont orientées dans le champ au moment de leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonophysique/#i_2391

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 051 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Mouvements dans le globe terrestre »  : […] Les données du champ magnétique terrestre fossile ont permis de déterminer les mouvements de la lithosphère superficielle. Ces données sont de deux ordres : d'une part, en se refroidissant, les laves volcaniques fixent le champ magnétique de l'époque par un effet de magnétisme thermorémanent ; d'autre part, à une époque donnée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_2391

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre VALET, « PALÉOMAGNÉTISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleomagnetisme/