WURTEMBERG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Région historique, le Wurtemberg n'a pas d'unité géographique. En effet, il s'agit de la retombée de la Forêt-Noire avec un ensemble de couches secondaires s'inclinant vers l'est. Grès (Trias), marnes et calcaires (Lias et Jurassique) relaient d'ouest en est les roches cristallines de la Forêt-Noire. L'ensemble est découpé par le Neckar et ses affluents en Gaü. Du lœss ou du limon lœssique saupoudre les éléments sédimentaires. La région est fertile. Les densités humaines sont très élevées et ont favorisé l'industrialisation des campagnes, mais aussi le peuplement des villes (agglomérations du Neckar, surtout Stuttgart, métropole incontestable).

Historiquement, le Wurtemberg a été longtemps partie intégrante du duché de Souabe, auquel il a fini par se substituer. À l'origine, il se limitait aux seuls biens de Conrad de Wirtinisberc qui construisit un château sur le Rotenberg près de Stuttgart à la fin du xie siècle. S'attachant à la fortune des Hohenstaufen, son fils obtint, en 1135, le titre comtal. Pendant le Grand Interrègne, mettant à profit l'émiettement du duché de Souabe, les descendants étendirent leur emprise à la vallée du Neckar et à celle de la Rems. Les Habsbourg essayèrent, mais en vain, de reconstituer le duché de Souabe ; Eberhard Ier l'Illustre (1279-1325) contraignit en effet l'empereur Rodolphe Ier à lui octroyer le bailliage de la Basse-Souabe. Eberhard installe sa cour à Stuttgart qui désormais sera résidence princière. Après des vicissitudes complexes, Eberhard V réunit les possessions de différentes branches et déclara le Wurtemberg indivisible. Il fonda en 1477 l'université de Tübingen. L'empereur Maximilien lui confère en 1492, à la diète de Ratisbonne, le titre de duc. Menacé constamment par l'Autriche, le Wurtemberg prit part à la Ligue protestante de Smalkalde. Le xviie siècle fut une période sombre pour le duché qui participa à la guerre de Trente Ans et aux guerres de Louis XIV. Frédéric II monta sur le trône ducal en 1797 et devint roi du Wurtemberg après le traité de Presbourg (1805). Le Wurtemberg fit partie de la Confédération du Rhin (Rheinbund), dont l'Empereur des Français était le protecteur. Au xixe siècle, les faits marquants sont l'industrialisation du pays et le maintien de la monarchie, constitutionnelle, malgré l'unité allemande réalisée en 1871. La monarchie ne disparut qu'en 1918. Le Wurtemberg se constitue d'abord en république, mais avec l'avènement de Hitler, en 1935, les pouvoirs reviennent au Reich.

Après 1945, le nouveau découpage territorial prévoit d'abord un land Bade et un land Wurtemberg. Ceux-ci sont intégrés à la république fédérale d'Allemagne en 1949. À la suite d'un plébiscite en 1951, les deux régions, pourtant historiquement distinctes, furent officiellement réunies dans le land de Bade-Wurtemberg.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification

Autres références

«  WURTEMBERG  » est également traité dans :

BADE-WURTEMBERG

  • Écrit par 
  • Hélène ROTH
  •  • 1 502 mots
  •  • 1 média

Situé au sud-ouest de l’ Allemagne , le Bade-Wurtemberg (Baden-Württemberg en allemand) est le troisième Land allemand par la taille et par la population  : il comptait 11 millions d’habitants en 2017, pour une superficie de 35 748 kilomètres carrés. Entre France, Suisse et Bavière, le Land bénéficie de son positionnement au cœur de la dorsale européenne, dont il constitue un des principaux moteur […] Lire la suite

BRENZ JOHANN (1499-1570)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 410 mots

Le principal réformateur de la Souabe et de la Franconie, et l'un des plus grands théologiens luthériens. Après avoir suivi des études en lettres et en théologie à Heidelberg, Brenz adhère à la Réforme sous l'influence de Luther qui l'a profondément marqué. De 1522 à 1533, il introduit progressivement la Réforme dans la ville libre de Schwäbisch-Hall, où il se révèle un organisateur de talent. Pri […] Lire la suite

FERDINAND Ier (1503-1564) empereur germanique (1558-1564)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 649 mots

Empereur germanique (1558-1564), roi de Bohême et de Hongrie (1526-1564), né le 10 mars 1503 à Alcalá de Henares (Espagne), mort le 25 juillet 1564 à Vienne. Ferdinand est le frère cadet de l'empereur Charles Quint. Il reçoit en partage l'Autriche ainsi que la régence des terres allemandes des Habsbourg et du Würtemberg. Pendant plus de trois décennies, il seconde Charles Quint pour les affair […] Lire la suite

HEUNEBURG

  • Écrit par 
  • Alain DUVAL
  •  • 163 mots

Citadelle hallstattienne située dans le Wurtemberg, sur un plateau dominant le Danube, Heuneburg est, comme Vix, caractéristique de la pénétration grecque dans l'Europe continentale au ~ vi e  siècle. Elle était occupée à cette époque par une communauté hallstattienne prospère, en rapports étroits avec le monde méditerranéen, comme le prouve le grand nombre d'objets grecs, essentiellement des vase […] Lire la suite

PAYSANS GUERRE DES

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 1 727 mots

Dans le chapitre « Une explosion de révoltes »  : […] La guerre présente une foule d'épisodes simultanés mais sans liens positifs ou apparents, dont l'analyse est rendue difficile par suite de l'indigence des sources non engagées, de la partialité des historiens, de l'attraction opérée par certains chefs, apôtres et martyrs, de la diversité régionale enfin. Multipliés après 1480, les signes précurseurs sont symbolisés par un nom, le Bundschuh (souli […] Lire la suite

SOUABE

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 767 mots
  •  • 2 médias

Région historique plus que géographique de l'Allemagne, la Souabe est composée de trois éléments naturels principaux : le plateau du Wurtemberg correspondant aux pays du Neckar, la Schwälbische Alb, souvent appelée le Jura souabe, et enfin le plateau souabe, qui se prolonge par le plateau bavarois à l'est. Le plateau du Wurtemberg est hétérogène. Il s'agit d'un ensemble de petits pays ( Gaue ) éta […] Lire la suite

STUTTGART

  • Écrit par 
  • Félix AUTHIER
  •  • 878 mots
  •  • 2 médias

Berceau de l’automobile, Stuttgart est l’une des principales villes du réseau urbain allemand. Elle compte, en 2018, plus de 2,7 millions d’habitants dans son agglomération et plus de 600 000 habitants dans la commune. La capitale du Bade-Wurtemberg est ainsi la deuxième plus grande ville du sud de l’Allemagne après Munich et se place au sixième rang des agglomérations allemandes . Stuttgart se s […] Lire la suite

TÜBINGEN UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 327 mots

La prospérité de l'université de Tübingen, fondée théoriquement par Sixte IV en 1476 et réellement par le comte Eberhard de Wurtemberg l'année suivante, fut assurée avant même sa confirmation par l'empereur Frédéric III (1484). Dotée dès le début de quarante maîtres et vouée par ses fondateurs au savoir, ce fut l'une des premières universités allemandes — peut-être parce que le poids des tradition […] Lire la suite

ULM

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 659 mots
  •  • 1 média

La ville d'Ulm s'étend sur la rive gauche du Danube ; elle fait partie aujourd'hui du Wurtemberg à la limite de la Bavière. Au xiv e  siècle, son statut de ville libre au sein de l'Empire lui permit de développer un commerce florissant. En 1397, son bourgmestre et les représentants des principales corporations jurèrent de respecter et de faire respecter les constitutions de la ville dans la maison […] Lire la suite

Les derniers événements

14 mars 2021 Allemagne. Élections régionales dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat.

L’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel enregistre un revers aux élections régionales dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat, deux régions qu’elle a longtemps dirigées et où elle enregistre ses pires scores depuis 1949. Die Grünen (Les Verts), au pouvoir depuis 2011 dans le Bade-Wurtemberg, progressent fortement avec 32,6 % des suffrages et 58 sièges sur 154. […] Lire la suite

1er mars 2021 Allemagne – Arabie Saoudite. Dépôt d'une plainte contre Mohammed ben Salman.

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) dépose une plainte pour « crimes contre l’humanité » contre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman, devant la cour fédérale de justice de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg), en vertu du principe de compétence universelle. La plainte vise la persécution des journalistes par le régime saoudien, comme notamment l’assassinat de Jamal Khashoggi dans les locaux du consulat saoudien à Istanbul en octobre 2018. […] Lire la suite

30 novembre 2019 Allemagne. Élection de Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans à la tête du SPD.

Les adhérents du Parti social-démocrate (SPD) élisent à sa présidence la députée du Bade-Wurtemberg Saskia Esken et l’ancien ministre des Finances de Rhénanie-du-Nord-Westphalie Norbert Walter-Borjans, par 53,1 p. 100 des suffrages. Ceux-ci étaient opposés au second tour au binôme constitué du ministre des Finances et vice-chancelier fédéral Olaf Scholz et de l’ancienne élue régionale du Brandebourg Katia Geywitz. […] Lire la suite

12-15 février 2019 France – Allemagne. Arrestation d'anciens membres des services de renseignement syriens.

Les justices allemande et française s’appuient sur le dossier « César », pseudonyme d’un photographe de la police militaire syrienne qui a fui son pays en juillet 2013 avec cinquante mille photos de détenus morts dans les prisons syriennes depuis le début du conflit en 2011, ainsi que sur les plaintes déposées auprès du parquet de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) par des réfugiés syriens. […] Lire la suite

6-8 février 2018 Allemagne. Accord entre IG Metall et le patronat.

Le 6, le syndicat IG Metall, qui avait appelé à la grève fin janvier, parvient à un accord avec le patronat sur les salaires et le temps de travail pour le Land du Bade-Wurtemberg, qui doit servir de modèle aux accords dans les autres Länder. Conclu pour une période de vingt-sept mois, l’accord prévoit une augmentation de salaire de 4,3 p. 100 et un assouplissement du temps de travail qui pourra être réduit à vingt-huit heures par semaine sur une durée de deux ans, en échange de la possibilité pour les entreprises de demander à davantage de salariés de travailler quarante heures par semaine au lieu de trente-cinq. […] Lire la suite

Pour citer l’article

François REITEL, « WURTEMBERG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/wurtemberg/