Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

WURTEMBERG

Région historique, le Wurtemberg n'a pas d'unité géographique. En effet, il s'agit de la retombée de la Forêt-Noire avec un ensemble de couches secondaires s'inclinant vers l'est. Grès (Trias), marnes et calcaires (Lias et Jurassique) relaient d'ouest en est les roches cristallines de la Forêt-Noire. L'ensemble est découpé par le Neckar et ses affluents en Gaü. Du lœss ou du limon lœssique saupoudre les éléments sédimentaires. La région est fertile. Les densités humaines sont très élevées et ont favorisé l'industrialisation des campagnes, mais aussi le peuplement des villes (agglomérations du Neckar, surtout Stuttgart, métropole incontestable).

Historiquement, le Wurtemberg a été longtemps partie intégrante du duché de Souabe, auquel il a fini par se substituer. À l'origine, il se limitait aux seuls biens de Conrad de Wirtinisberc qui construisit un château sur le Rotenberg près de Stuttgart à la fin du xie siècle. S'attachant à la fortune des Hohenstaufen, son fils obtint, en 1135, le titre comtal. Pendant le Grand Interrègne, mettant à profit l'émiettement du duché de Souabe, les descendants étendirent leur emprise à la vallée du Neckar et à celle de la Rems. Les Habsbourg essayèrent, mais en vain, de reconstituer le duché de Souabe ; Eberhard Ier l'Illustre (1279-1325) contraignit en effet l'empereur Rodolphe Ier à lui octroyer le bailliage de la Basse-Souabe. Eberhard installe sa cour à Stuttgart qui désormais sera résidence princière. Après des vicissitudes complexes, Eberhard V réunit les possessions de différentes branches et déclara le Wurtemberg indivisible. Il fonda en 1477 l'université de Tübingen. L'empereur Maximilien lui confère en 1492, à la diète de Ratisbonne, le titre de duc. Menacé constamment par l'Autriche, le Wurtemberg prit part à la Ligue protestante de Smalkalde. Le xviie siècle fut une période sombre pour le duché qui participa à la guerre de Trente Ans et aux guerres de Louis XIV. Frédéric II monta sur le trône ducal en 1797 et devint roi du Wurtemberg après le traité de Presbourg (1805). Le Wurtemberg fit partie de la Confédération du Rhin (Rheinbund), dont l'Empereur des Français était le protecteur. Au xixe siècle, les faits marquants sont l'industrialisation du pays et le maintien de la monarchie, constitutionnelle, malgré l'unité allemande réalisée en 1871. La monarchie ne disparut qu'en 1918. Le Wurtemberg se constitue d'abord en république, mais avec l'avènement de Hitler, en 1935, les pouvoirs reviennent au Reich.

Après 1945, le nouveau découpage territorial prévoit d'abord un landBade et un land Wurtemberg. Ceux-ci sont intégrés à la république fédérale d'Allemagne en 1949. À la suite d'un plébiscite en 1951, les deux régions, pourtant historiquement distinctes, furent officiellement réunies dans le land de Bade-Wurtemberg.

— François REITEL

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BADE-WURTEMBERG

    • Écrit par Hélène ROTH
    • 1 506 mots
    • 1 média

    Situé au sud-ouest de l’Allemagne, le Bade-Wurtemberg (Baden-Württemberg en allemand) est le troisième Land allemand par la taille et par la population : il comptait 11 millions d’habitants en 2017, pour une superficie de 35 748 kilomètres carrés. Entre France, Suisse et Bavière, le Land...

  • BRENZ JOHANN (1499-1570)

    • Écrit par Bernard VOGLER
    • 412 mots

    Le principal réformateur de la Souabe et de la Franconie, et l'un des plus grands théologiens luthériens. Après avoir suivi des études en lettres et en théologie à Heidelberg, Brenz adhère à la Réforme sous l'influence de Luther qui l'a profondément marqué. De 1522 à 1533, il introduit...

  • FERDINAND Ier (1503-1564) empereur germanique (1558-1564)

    • Écrit par Universalis
    • 652 mots

    Empereur germanique (1558-1564), roi de Bohême et de Hongrie (1526-1564), né le 10 mars 1503 à Alcalá de Henares (Espagne), mort le 25 juillet 1564 à Vienne.

    Ferdinand est le frère cadet de l'empereur Charles Quint. Il reçoit en partage l'Autriche ainsi que la régence des terres...

  • HEUNEBURG

    • Écrit par Alain DUVAL
    • 163 mots

    Citadelle hallstattienne située dans le Wurtemberg, sur un plateau dominant le Danube, Heuneburg est, comme Vix, caractéristique de la pénétration grecque dans l'Europe continentale au ~ vie siècle. Elle était occupée à cette époque par une communauté hallstattienne prospère, en rapports...

  • Afficher les 9 références

Voir aussi