BADE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Région historique située sur le haut Rhin faisant partie du land de Bade-Wurtemberg, le Bade comprend la partie du fossé rhénan de Bâle à Mannheim, ainsi que la plus grande partie de la Forêt-Noire. Historiquement le territoire a varié d'étendue, en fonction des remodelages politiques.

Le titre de margrave de Bade apparaît au début du xiie siècle dans la famille des Zähringen, possessionnée dans la région de Brisgau (Fribourg), Ortenau (vallée de la Kinzig) et le château de Baden-Baden. Au xive siècle, pendant quelque temps, Stuttgart fit partie des possessions badoises. Le véritable fondateur du territoire de Bade est le margrave Bernard Ier (1372-1431). À tour de rôle, Pforzheim et Rastatt furent résidences princières et cela jusqu'à ce que le margrave Charles Guillaume (1709-1738) fonde, en 1715, Karlsruhe à laquelle échut la fonction résidentielle. Construite sur la Hardt, autour d'un château, la ville devait devenir une des grandes cités du haut Rhin. Au xviiie siècle, l'influence française, notamment celle des physiocrates, est grande. À partir de 1803, le souverain porte le titre d'Électeur (Kurfürst). Vivant dans l'orbite française, le territoire est agrandi de 3 600 km2 et porté à 15 000 km2. Le titre de grand-duché est attribué en 1806. Après l'épisode napoléonien, le grand-duché s'octroie, le 22 août 1818, une constitution qui fut considérée comme un modèle par les libéraux d'alors. Le pouvoir législatif était exercé par deux chambres constituant la diète (Landtag). L'histoire du xixe siècle est marquée par le développement économique rapide (industrie cotonnière, correction et endiguement du Rhin par J. G. Tulla à partir de 1817, entrée dans le Zollverein en 1836, construction du chemin de fer Mannheim-Bâle de 1843 à 1847). Mannheim, Karlsruhe et Offenbourg deviennent les principaux centres industriels. Les autorités s'occupent aussi du sort de l'industrie horlogère des vallées de la Forêt-Noire, évitant l'émigration de la montagne.

Après des émeutes en avril-septembre 1848, le grand-duché entre, à partir de 1860, dans la « nouvelle ère » (neue Ära). Cette expérience de régime parlementaire échoue toutefois devant la politique de Bismarck. Le grand-duc Frédéric Ier participe activement à la fondation du Reich en 1871, mais ne peut faire prévaloir l'influence libérale à l'intérieur de celui-ci. Les problèmes de politique intérieure sont dominés jusqu'à la Première Guerre mondiale par le Kulturkampf et ses conséquences. Le parti du centre (Zentrum) ne cesse de jouer un rôle important, même après 1918. Le grand-duc abdique le 22 novembre 1918. En outre, devenue région frontalière, le pays de Bade connut les mêmes difficultés politiques que le reste de l'Allemagne. Le gouvernement badois avait été jusqu'en 1929 le reflet de la coalition de Weimar. Aux élections pour le Reichstag, en 1932-1933, à la suite de la crise économique, la N.S.D.A.P. obtint 45,3 p. 100 des voix. Avec l'avènement de Hitler, dans le cadre de la Gleichschaltung, le gouvernement badois fut dissous ; un Reichsstatthalter, Robert Wagner, fut nommé. Après l'occupation de la France, ce dernier fut chargé de l'administration de l'Alsace (Gauleiter für Baden-Baden).

En 1945, après la défaite allemande, Bade-Nord (Nordbaden) devint zone d'occupation américaine, Bade-Sud (Südbaden) fut octroyé à l'armée française. Par un référendum réalisé en décembre 1951, l'ancien grand-duché décide de s'unir au Wurtemberg pour former le nouveau land de Bade-Wurtemberg avec pour capitale Stuttgart. Sur le plan administratif, le pays de Bade est divisé en deux districts : ceux du Südwürrtemberg-Hohenzollern (chef-lieu Mannheim) et de Südbaden (chef-lieu Fribourg-en-Brisgau).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification

Autres références

«  BADE  » est également traité dans :

BADE-WURTEMBERG

  • Écrit par 
  • Hélène ROTH
  •  • 1 502 mots
  •  • 1 média

Situé au sud-ouest de l’ Allemagne , le Bade-Wurtemberg (Baden-Württemberg en allemand) est le troisième Land allemand par la taille et par la population  : il comptait 11 millions d’habitants en 2017, pour une superficie de 35 748 kilomètres carrés. Entre France, Suisse et Bavière, le Land bénéficie de son positionnement au cœur de la dorsale européenne, dont il constitue un des principaux moteur […] Lire la suite

HEIDELBERG

  • Écrit par 
  • Tim FREYTAG
  •  • 841 mots
  •  • 2 médias

Fondée au Moyen Âge, Heidelberg est une ville moyenne de près de 160 000 habitants (2018) située dans le Land de Bade-Wurtemberg, au sud-ouest de l’ Allemagne . Elle est située sur le Neckar, à l’endroit où la rivière quitte le versant occidental du massif de l’Odenwald pour s’écouler à l’ouest vers la vallée du Rhin. Heidelberg se distingue par son climat relativement doux toute l’année. Si des t […] Lire la suite

KARLSRUHE

  • Écrit par 
  • Michelle GUILLON
  •  • 458 mots
  •  • 1 média

Née de la volonté d'un margrave de Bade qui fit construire, en 1715, une résidence sur le modèle de Versailles, la ville allemande de Karlsruhe s'est développée autour du château, au contact de la plaine du Rhin et de la forêt de la Hardt ; son plan est un exemple curieux de l'urbanisme géométrique du xviii e  siècle : les principales avenues rayonnent en éventail, au sud du palais, coupées par le […] Lire la suite

RHÉNANIE

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 651 mots

Géographiquement, la Rhénanie est une région complexe comprenant : le fossé du haut Rhin (Bade-Alsace - bassin de Mayence), la traversée du massif schisteux rhénan et les pays du bas Rhin (baie géologique de Cologne, plaine bas-rhénane). Le fossé du haut Rhin est d'origine tectonique, d'âge oligo-miocène. Il se décompose à son tour en différents éléments : collines des avant-pays montagneux (colli […] Lire la suite

Les derniers événements

14 mars 2021 Allemagne. Élections régionales dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat.

L’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel enregistre un revers aux élections régionales dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat, deux régions qu’elle a longtemps dirigées et où elle enregistre ses pires scores depuis 1949. Die Grünen (Les Verts), au pouvoir depuis 2011 dans le Bade-Wurtemberg, progressent fortement avec 32,6 % des suffrages et 58 sièges sur 154. […] Lire la suite

1er mars 2021 Allemagne – Arabie Saoudite. Dépôt d'une plainte contre Mohammed ben Salman.

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) dépose une plainte pour « crimes contre l’humanité » contre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman, devant la cour fédérale de justice de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg), en vertu du principe de compétence universelle. La plainte vise la persécution des journalistes par le régime saoudien, comme notamment l’assassinat de Jamal Khashoggi dans les locaux du consulat saoudien à Istanbul en octobre 2018. […] Lire la suite

30 novembre 2019 Allemagne. Élection de Saskia Esken et Norbert Walter-Borjans à la tête du SPD.

Les adhérents du Parti social-démocrate (SPD) élisent à sa présidence la députée du Bade-Wurtemberg Saskia Esken et l’ancien ministre des Finances de Rhénanie-du-Nord-Westphalie Norbert Walter-Borjans, par 53,1 p. 100 des suffrages. Ceux-ci étaient opposés au second tour au binôme constitué du ministre des Finances et vice-chancelier fédéral Olaf Scholz et de l’ancienne élue régionale du Brandebourg Katia Geywitz. […] Lire la suite

12-15 février 2019 France – Allemagne. Arrestation d'anciens membres des services de renseignement syriens.

Les justices allemande et française s’appuient sur le dossier « César », pseudonyme d’un photographe de la police militaire syrienne qui a fui son pays en juillet 2013 avec cinquante mille photos de détenus morts dans les prisons syriennes depuis le début du conflit en 2011, ainsi que sur les plaintes déposées auprès du parquet de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) par des réfugiés syriens. […] Lire la suite

6-8 février 2018 Allemagne. Accord entre IG Metall et le patronat.

Le 6, le syndicat IG Metall, qui avait appelé à la grève fin janvier, parvient à un accord avec le patronat sur les salaires et le temps de travail pour le Land du Bade-Wurtemberg, qui doit servir de modèle aux accords dans les autres Länder. Conclu pour une période de vingt-sept mois, l’accord prévoit une augmentation de salaire de 4,3 p. 100 et un assouplissement du temps de travail qui pourra être réduit à vingt-huit heures par semaine sur une durée de deux ans, en échange de la possibilité pour les entreprises de demander à davantage de salariés de travailler quarante heures par semaine au lieu de trente-cinq. […] Lire la suite

Pour citer l’article

François REITEL, « BADE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bade/