RATISBONNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La plus importante des villes danubiennes allemandes. L'histoire et le développement de Ratisbonne (Regensburg) sont étroitement liés au sort des pays danubiens. À l'époque celte, une agglomération existait déjà : Radaspona. Mais ce sont les Romains qui firent la fortune de la ville. S'installant sur la boucle du Danube, ils exploitèrent cette situation géographique. Marc Aurèle fit édifier un gigantesque camp militaire du nom de Castra Regina, amorçant ainsi le développement urbain. Le but de cette implantation était de surveiller les passages des vallées de la Naab et de la Laaber. La ville connut un essor remarquable au Moyen Âge, malgré les luttes entre princes bavarois, franconiens et saxons. L'Église en fit une base d'évangélisation pour les pays danubiens et tchèques. L'abbaye Saint-Emmeran participa largement à la christianisation de ces derniers.

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Au Moyen Âge, la vocation de la ville fut surtout commerciale. Ses bourgeois parcoururent l'Europe entière. Les bénéfices furent investis dans les belles demeures qu'on compte encore par dizaines dans la vieille ville. Beaucoup de ces demeures sont fortifiées, achevées par des tours qui rappellent certaines villes italiennes. Le déplacement des voies de commerce à la fin du Moyen Âge, la Réforme et la Contre-Réforme entraînèrent une éclipse à partir du xvie siècle. Pourtant, en 1663, Ratisbonne fut choisie comme siège permanent de la diète d'Empire (Reichstag). Elle devait conserver ce privilège jusqu'en 1806. En 1810, la ville est incorporée à la Bavière et, de ce fait, reste en marge de la vie industrielle qui anime l'Allemagne au xixe siècle. Ce n'est qu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale qu'un dynamisme nouveau la gagne. La canalisation du Danube, la création de l'université, l'implantation de nombreuses industries en font la principale ville des pays du Danube moyen en république fédérale d'Allemagne. Elle devient, aussi, un facteur important dans les relations de cette dernière avec l'Autriche. Une partie de la vieille ville, à l'occasion de la rénovation de celle-ci, a été réservée à la circulation exclusive des piétons. La population est passée de 52 600 habitants en 1910 à 122 300 en 1990, puis à 145 500 en 2007.

À proximité de Ratisbonne, sur un des contreforts de la forêt bavaroise, Louis Ier de Bavière fit construire de 1830 à 1842, sur le modèle du Parthénon, la Walhalla, temple qui devait être consacré à la gloire des grands hommes allemands. La vieille ville de Ratisbonne est inscrite depuis 2006 sur la liste du patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O.

—  François REITEL

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification


Autres références

«  RATISBONNE  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne et la Révolution française »  : […] Les événements qui bouleversent la France à partir de 1789 rencontrent cependant en Allemagne un accueil très divers. À la sympathie initiale qu'ils suscitent dans les milieux éclairés, succède bientôt une inquiétude qui se change, après 1792, en réserve ou en hostilité déclarée. Comme en Angleterre, les esprits les plus hardis ne s'avancent pas, sauf de très rares exceptions, au-delà de ce que re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_1499

OTTONIEN ART

  • Écrit par 
  • Florentine MÜTHERICH
  •  • 3 497 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Enluminure »  : […] C'est avant tout l'enluminure qui assura à l'art ottonien sa place prédominante en Europe. Tandis que la peinture monumentale n'a été conservée que dans un petit nombre d'édifices – les fresques de Saint-Georges d'Oberzell à Reichenau sont les plus importantes –, de nombreux livres enluminés prouvent la richesse de chaque école. Parmi les plus grandes créations de l'art ottonien figurent de vaste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-ottonien/#i_1499

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les grands domaines de la peinture murale »  : […] C'est en Italie surtout qu'on perçoit la référence constante aux prestigieux modèles byzantins. La proximité géographique et l'étroitesse des relations de tout genre expliquaient la persistance de cette longue tradition. Une ville comme Venise est plus qu'à demi byzantine et ses mosaïstes demeurent entièrement acquis, du xi e au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_1499

Pour citer l’article

François REITEL, « RATISBONNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ratisbonne/