TRADITION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La tradition dans le christianisme

Désignant nécessairement une démarche interpersonnelle, la tradition est une notion sociologique, relative à un groupe familial, à une classe sociale, à un ensemble professionnel, à une aire géographique ; tout comme la notion d'État, elle peut s'incarner pour un temps dans un individu, elle ne peut s'identifier à lui ; le propos prêté à un pape du xixe siècle : « La tradition, c'est moi », n'est pas plus véridique que le célèbre « L'État, c'est moi ». La tradition est une notion historique ; elle est l'appel que le présent adresse au passé, ou l'héritage par lequel le passé se survit dans le présent ; quelle que soit la rapidité avec laquelle elle se constitue parfois, il n'y a pas de tradition dans l'instant. Pour ces deux raisons, la religion, en particulier la religion révélée, est par excellence le champ de la tradition ; faire table rase de ce qui l'a précédé est l'attitude du philosophe ; l'homme religieux s'accomplit au contraire en s'insérant dans une continuité qui le dépasse ; même les religions qui naissent sous nos yeux n'ont de cesse qu'elles ne se constituent en traditions, et les révolutions qui se produisent dans ce domaine ne se donnent pas pour des commencements absolus, mais pour des retours à une origine oubliée. De toutes les religions révélées, le christianisme est sans doute la plus traditionnelle ; il est la seule qui ait élevé la tradition à la dignité d'un « argument », c'est-à-dire d'un critère de vérité doctrinale ; c'est dans le christianisme que les documents relatifs au bon ou mauvais usage de la tradition sont le plus nombreux et le plus explicites. C'est donc le christianisme que l'on interrogera principalement ; faute d'en pouvoir suivre toute l'histoire, on s'arrêtera à trois périodes déterminantes, qui sont l'apparition du thème dans le Nouveau Testament, son développement dans la théologie patristique, enfin les déchirements et les approfondissements de la Renaiss [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : historien des sciences et des techniques, ingénieur conseil
  • : directeur de recherche au C.N.R.S., chargé de conférences à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  TRADITION  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Les littératures traditionnelles africaines revêtent différentes formes, du récit appartenant au patrimoine identitaire d'un groupe ou d'une ethnie à la production d'œuvres entièrement nouvelles, inscrites dans les préoccupations les plus actuelles de cette ethnie ou de ce groupe. De la même façon, ces littératures empruntent des voies diverses, de la littérature orale, toujours bien implantée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_9093

ANCIENS ET MODERNES

  • Écrit par 
  • Milovan STANIC, 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 5 036 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les deux cultures »  : […] À la différence des humanistes, les inventeurs de ce que nous appelons aujourd'hui les sciences exactes ne nourrissent aucun complexe à l'égard de l'Antiquité. Conscients des progrès qu'ils réalisent, ils les expriment dans les langues vulgaires et délaissent progressivement le latin, réservé, écrit Descartes dans le Discours de la méthode (1637), « à ceux qui ne croient qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anciens-et-modernes/#i_9093

BIBLE - L'étude de la Bible

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 6 431 mots

Dans le chapitre « Le champ diversifié des méthodes d'approche »  : […] La plus ancienne et la plus largement pratiquée des méthodes d'approche du texte de la Bible est dite volontiers « historico-critique » : elle est à la fois historique et scientifique, reposant sur la rencontre de diverses activités critiques. Cette méthode comprend d'abord la critique des sources : avec des antécédents plus anciens, celle-ci n'a vraiment pris forme qu'au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-etude-de-la-bible/#i_9093

BIBLE - L'inspiration biblique

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 4 573 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Pères de l'Église : artisans et témoins de la doctrine chrétienne de l'inspiration »  : […] À la fin du i er siècle de l'ère chrétienne, donc, dans la fameuse épître aux Corinthiens, que la tradition la plus ancienne lui attribue, Clément de Rome écrit : « Vous vous êtes plongés dans les saintes Écritures, ces vraies Écritures données par l'Esprit-Saint. » Il désigne les prophètes bibliques comme les « ministres de la grâce de Dieu, mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-inspiration-biblique/#i_9093

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'exégèse coranique en son état « classique » »  : […] Pour ce faire, on partira de l'organisation interne d'un commentaire coranique de l'époque classique qui a la faveur des milieux sunnites, celui de Tabari (mort en 310/923) ; puis on étudiera quelques-unes des étapes qui ont abouti à une telle synthèse. Cette somme exégétique, L'Exposition complète sur l'interprétation des versets coraniques , comporte des éléments multiples, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_9093

DOGME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JOSSUA
  •  • 2 650 mots

Dans le chapitre « Sens général »  : […] Quels que soient les développements qu'il comporte, le dogme est toujours caractérisé par sa relation étroite avec la Révélation. C'est l'intelligence que l'Église prend de la parole de Dieu à tel moment de l'histoire, en raison de la nécessité d'écarter telle erreur par une formulation plus juste ou plus adaptée au milieu culturel, ou simplement en raison de la maturation que tel aspect de la foi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dogme/#i_9093

ÉSOTÉRISME

  • Écrit par 
  • Serge HUTIN
  •  • 7 491 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tradition et les traditions »  : […] Luc Benoist donne une définition précise de la tradition, telle du moins que l'entend l'ésotérisme : « La tradition est la transmission d'un ensemble de moyens consacrés qui facilitent la prise de conscience de principes immanents d'ordre universel, puisque l'homme ne s'est pas donné à lui-même ses raisons de vivre. L'idée la plus proche, la plus capable d'évoquer ce que le mot signifie, serait c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esoterisme/#i_9093

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « Les deux pactes »  : […] Pour conclure ces analyses, reprenons la comparaison entre la formule romaine fides-foedus et la formule hébraïque 'emunah-berith . La comparaison peut s'appuyer sur le fait que l'on trouve dans l'histoire du peuple hébreu deux conceptions du pacte : une conception ancienne analogue à la formule romaine et une conception plus originale, propre à la reli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_9093

FOLKLORE

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT
  •  • 12 223 mots
  •  • 1 média

Le folklore comme discipline est né à l'aube du xix e siècle. Alors que, dans la plupart des pays d'Europe, la réflexion folklorique a été préparée par un mouvement d'idées lié au préromantisme et opposé à l'esprit des Lumières, elle a surgi brusquement en France avec la fondation en 1804 d'une société savante, l'Académie celtique, qui se donna p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folklore/#i_9093

ḤADĪTH

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 1 474 mots

Mot arabe qui signifie récit, propos ou communication, ḥadīth est utilisé pour désigner plus particulièrement les propos tenus par le prophète Mahomet. Au début, il avait son sens le plus étroit, se limitant aux communications orales faites par le Prophète. Ensuite, on l'employa pour désigner toute tradition rapportant les paroles ( aqwāl ) ou les actes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadith/#i_9093

HARNACK ADOLF VON (1851-1930)

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 1 770 mots

Dans le chapitre « Les critiques : de Loisy à Bultmann »  : […] Ce manifeste fut diversement reçu. Si les milieux du protestantisme libéral l'accueillirent très favorablement, il trouva immédiatement des adversaires nombreux. Il n'est pas étonnant que le luthéranisme allemand officiel se soit opposé aux thèses de Harnack. Mais la grande attaque vint du modernisme catholique français. Loisy répondit à Harnack dans son célèbre petit livre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-von-harnack/#i_9093

IRÉNÉE DE LYON (130 env.-env. 208)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 882 mots

Dans le chapitre « Traditions gnostiques et tradition apostolique »  : […] La Pseudo-Gnose démasquée et réfutée , tel est le titre de l'ouvrage en cinq livres (écrit vers 180-185) dans lequel Irénée réfute le gnosticisme. Appelé traditionnellement Adversus haereses , il ne nous est parvenu que dans des traductions latine et arménienne. Le premier intérêt de cette œuvre est de conserver des documents gnostiques authentiques, cit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irenee-de-lyon/#i_9093

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources »  : […] La législation de l'islam s'est élaborée peu à peu à partir du Coran considéré comme le texte de base intangible, bien qu'en fait la jurisprudence ait empêché momentanément l'application de mesures difficilement exécutables. Ainsi l'ordre de couper la main du voleur a-t-il été suspendu par le calife Omar lors d'une famine ; et des juristes tardifs ont argué du fait que des masses entières étaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-fondements/#i_9093

ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

  • Écrit par 
  • Chafik CHEHATA, 
  • Roger DELADRIÈRE, 
  • Daniel GIMARET, 
  • Guy MONNOT, 
  • Gérard TROUPEAU
  •  • 12 202 mots
  •  • 1 média

La civilisation islamique, développée sous l'influx de la religion musulmane, s'est donné tout un ensemble d'expressions culturelles. Certaines d'entre elles portent sur l'islam en tant précisément que religion. Nous les appelons ici « sciences religieuses traditionnelles ». Pourquoi traditionnelles ? Pour deux raisons, c'est-à-dire en deux sens. Ces sciences religieuses sont traditionnelles, d'ab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-sciences-religieuses-traditionnelles/#i_9093

JUDAÏSME - Défis du temps présent

  • Écrit par 
  • Régine AZRIA
  •  • 3 544 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La mémoire »  : […] Si Israël entend incarner le renouveau d'une centralité juive qui avait cessé d'exister depuis près de deux millénaires et s'il renoue avec la dimension territoriale du judaïsme, la mémoire, elle, a moins vocation à jeter des passerelles entre les juifs d'aujourd'hui qu'à retisser les fils entre les juifs et leur passé. Cela étant, les formes qu'emprunte la réappropriation de ce passé juif sont po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-defis-du-temps-present/#i_9093

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 274 mots

Le terme kabbala , littéralement «   tradition », désignait à l'origine toute tradition doctrinale, même biblique à l'exclusion du Pentateuque, et plus particulièrement la transmission, d'abord orale, ensuite écrite, d'enseignements concernant la pratique religieuse. C'est seulement au xiii e  siècle que ce terme désigne un s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabbale/#i_9093

LIVRE RELIGIONS DU

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 554 mots

Trois religions, le judaïsme, le christianisme et l'islam, se sont structurées et, par-delà toutes les scissions (karaïsme, protestantisme, shī‘isme, etc.) que chacune a pu connaître, se sont confirmées dans leur unité au cours des longs siècles de leur histoire par le double effet, inspirateur et régulateur, d'un livre. Cet effet est particulièrement fort dans l'islam, puisque la langue elle-même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religions-du-livre/#i_9093

MASSORE & TEXTE MASSORÉTIQUE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 800 mots

Le mot hébreu masorah , francisé en « Massore », a ses racines dans l'Ancien Testament (Nomb., xxxi , 16) avec le verbe mâsar (« transmettre » ou « enseigner »). Le sens technique de « tradition » (des Écritures) qu'il prendra chez les juifs ne paraît pas antérieur à la Mishna. La massore est en effet, d'une part, l'activité sp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massore-et-texte-massoretique/#i_9093

MODERNITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUDRILLARD, 
  • Alain BRUNN, 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 8 051 mots

La modernité n'est ni un concept sociologique, ni un concept politique, ni proprement un concept historique. C'est un mode de civilisation caractéristique, qui s'oppose au mode de la tradition, c'est-à-dire à toutes les autres cultures antérieures ou traditionnelles : face à la diversité géographique et symbolique de celles-ci, la modernité s'impose comme une, homogène, irradiant mondialement à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernite/#i_9093

MODERNITÉ, notion de

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 1 313 mots

La notion de modernité est floue dans son extension, et incertaine dans sa compréhension. C'est une notion autoréférentielle et polémique (ce qui ne signifie pas qu'elle soit inutile ou superfétatoire). Elle ne se pose qu'en s'opposant à la tradition telle qu'elle-même la définit. Le mot apparaît tardivement, vers 1850, chez Théophile Gautier et chez Baudelaire qui écrit : « Ainsi il va, il court […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernite-notion-de/#i_9093

MYSTIQUE

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 8 610 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La tradition et la psychologisation de la mystique »  : […] Cette détermination a entraîné deux sortes d'effets, également perceptibles dans l'expérience des mystiques telle qu'ils la décrivent et dans les études qui leur sont consacrées : la constitution d'une tradition propre ; la « psychologisation » des états mystiques. À partir de la place qui leur était faite, les mystiques, leurs apologètes ou leurs critiques ont constitué une tradition répondant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mystique/#i_9093

NEWMAN JOHN HENRY (1801-1890)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 747 mots

Dans le chapitre « Le tractarien »  : […] La première partie de la carrière de John Henry Newman, né à Londres, se déroula à l'université d'Oxford (1833-1841), où il rencontra ceux qui allaient lancer avec lui le mouvement des Tracts for the Times  : R. H. Froude, J. Keble, J. H. Bowden, E. B. Pusey, R. W. Church. Ce mouvement fut, à l'origine, une protestation contre le régime d'une Église établie soumise à un État […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-henry-newman/#i_9093

ORALE TRADITION

  • Écrit par 
  • Pascal BOYER
  •  • 4 909 mots

La plupart des cultures humaines se sont développées sans autres moyens de transmission de l'information que la parole humaine et sans autre moyen de stockage que la mémoire individuelle. Ce simple constat donne immédiatement une idée de l'ampleur du domaine qu'on circonscrit sous le nom de « tradition orale », et des problèmes que pose une telle étude. La tradition orale concerne des systèmes so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition-orale/#i_9093

PATRISTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 8 815 mots

Dans le chapitre « Les Pères de l'Église »  : […] Le terme patristica apparaît, avec l'expression patristica theologia , seulement au xvii e  siècle dans la théologie luthérienne pour désigner par opposition à la theologia biblica , ou symbolica , ou speculativa , la partie de l'enseignem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patristique/#i_9093

PROPHÈTES D'ISRAËL

  • Écrit par 
  • Robert MARTIN-ACHARD
  •  • 4 177 mots

Dans le chapitre « Le prophétisme classique »  : […] La tradition biblique accorde à Abraham (Gen., xx ) et à Moïse (Os., xii  ; Deut., xviii ) le titre de prophète (pour la théologie judéo-chrétienne, ils inaugurent la successio prophetica ) et rappelle ainsi le lien qui existe entre le mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prophetes-d-israel/#i_9093

SMṚTI, hindouisme

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 385 mots

Le mot sanskrit smriti ( smṛti , « mémoire ») désigne « la Tradition », tandis que shrûti ( śrūti , « audition »), désigne « la Révélation », c'est-à-dire l'ensemble des Écritures sacrées, le Veda. L'hindouisme, en effet, s'il se fonde effectivement sur les textes védiques (hymnes du Rigveda et de l'Atharvave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smrti-hindouisme/#i_9093

TAFSĪR

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 1 566 mots

Mot arabe qui signifie explication, commentaire (du verbe fassara , « expliquer ») et qui a pour synonyme sharḥ , tafsīr désigne une forme de commentaires d'ouvrages très divers en matière de science et de philosophie. Mais la terminologie arabo-musulmane semble avoir distingué le sens de sharḥ, qui est utilisé plus particulièremen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tafsir/#i_9093

TRADITIONALISME

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 1 029 mots

Éviter toute rupture avec la tradition, parce qu'elle est le siège de la vérité, préserver les anciennes formes et valeurs politiques, religieuses, morales, parce qu'elles sont l'expression spontanée des vrais besoins d'une société, telle est l'essence du traditionalisme. Il a, certes, existé dans l'histoire autant de traditionalismes que de traditions. Mais la tradition en tant que telle peut êtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traditionalisme/#i_9093

TRADITIONALISME, philosophie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 372 mots

Doctrine selon laquelle les formes politiques et religieuses doivent être conservées, dès lors qu'elles sont traditionnelles, consacrées par le passé. Qu'on échoue à les justifier intellectuellement n'est pas une objection, car leur valeur ne tient pas au fait qu'on peut les vérifier ou non par voie critique (enquête et raisonnement sont faillibles, superficiels, inadéquats) ; elle tient au fait q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traditionalisme-philosophie/#i_9093

VINCENT DE LÉRINS saint (mort av. 450)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 471 mots

Prêtre et moine d'origine gauloise du monastère de l'île de Lérins, au large de Cannes, saint Vincent de Lérins est mort avant 450. Il est l'auteur d'un recueil d'extraits théologiques d'Augustin (retrouvé et publié par J. Madoz en 1940) et surtout, sous le pseudonyme de Peregrinus, du célèbre Commonitorium (aide-mémoire), composé vers 434, qui a mérité d'innombrables études […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-de-lerins/#i_9093

Voir aussi

Pour citer l’article

René ALLEAU, Jean PÉPIN, « TRADITION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition/