UKRAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielUkraine (UA)
Chef de l'ÉtatVolodymyr Zelensky (depuis le 20 mai 2019)
Chef du gouvernementDenys Chmyhal (depuis le 4 mars 2020)
CapitaleKiev
Langue officielleukrainien
Unité monétairehryvnia (UAH)
Population43 879 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)603 549

Si l'on excepte la Russie, l'Ukraine est le plus vaste pays d'Europe. C'est aussi un des plus peuplés. En raison de sa situation géographique, elle fut longtemps un État tampon, aux confins d'aires d'influences politiques et culturelles variées, voire antagonistes, comme l'attestent par exemple la géographie religieuse, linguistique et électorale. Ces influences resurgissent au début du XXIe siècle à la faveur d’une crise politique et vont jusqu’à remettre en cause des frontières stabilisées depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

La disparition de l'U.R.S.S. a redonné toute son actualité à ce statut d'État tampon, entre la Russie qui a toujours souhaité conserver son influence sur l'ancien espace soviétique et des acteurs tels l'Union européenne et l'O.T.A.N. Réellement souveraine depuis 1991, l'Ukraine s’est engagée sur la voie de la libéralisation politique, mais le processus n’est pas achevé. En outre, la fin de l'économie planifiée a causé de sensibles évolutions géographiques.

Ukraine : carte physique

Carte : Ukraine : carte physique

Carte physique de l'Ukraine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Ukraine : drapeau

Dessin : Ukraine : drapeau

Ukraine (1918, repris janv. 1992). Cette République issue de l'ex-Union soviétique, indépendante depuis août 1991 mais membre de l'O.N.U. depuis 1945, présente un drapeau d'une simplicité extrême : deux bandes horizontales bleu clair et jaune. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Géographie

Avec une surface de 603 700 kilomètres carrés, l'Ukraine, deuxième pays d'Europe, s'étire sur 1 300 kilomètres d'est en ouest et sur 700 à 900 kilomètres du nord au sud. C'est le septième pour la population avec 45 millions d’habitants en 2010. Ce pays de basses terres s'ouvre largement sur ses voisins. Plusieurs unités naturelles, disposées en bandes orientées ouest - sud-ouest/est - nord-est, peuvent être distinguées dans ce territoire où le climat continental s'accuse en allant vers l'est.

L'extrémité occidentale est partagée entre la terminaison des montagnes des Carpates et une dépression qui prolonge ici la plaine hongroise. Une part notable de cette région est occupée par la forêt (piémont carpatique) et par des alpages. Le nord du pays correspond à la dépression de la Polésie. Dans cette bande de territoire qui court de la frontière polonaise à la frontière russe en longeant le territoire biélorusse (de la Volhynie à la région de Tchernihiv), la forêt est dominante. Dans ce paysage de collines et de basses plaines entrecoupées de dépressions humides et marécageuses, les sols sont pauvres. Plus au sud, on entre dans le domaine des sols noirs, ou tchernoziom, qui sont parmi les plus fertiles du monde, initialement occupés par une steppe arborée. Ils couvrent un espace de 1 100 kilomètres d'est en ouest et de 500 kilomètres du nord au sud. C'est une succession de plaines et de plateaux sans contraste topographique majeur, traversés par plusieurs fleuves (Dniestr, Boug et Dniepr). Les épais sols lœssiques, associés à une topographie et à un climat favorables, permettent une agriculture intensive. En poursuivant vers le sud, c'est le domaine de sols bruns moins fertiles, de la région de Mykolaïv à celle de Lougansk. Le climat est moins humide mais la topographie reste favorable à la grande culture. Le dernier ensemble bioclimatique se déploie le long de la mer Noire, en Crimée et le long de la mer d'Azov. On peut y inclure aussi la Bessarabie ukrainienne (région située à l'ouest du Dniestr). Dans ces espaces qui offrent une topographie généralement basse et de nombreuses côtes à lagunes, les sols sont nettement moins fertiles et la sécheresse estivale est plus prononcée. Cela rend l'irrigation souvent indispensable.

Un tableau régional plus complexe qu'il n'y paraît

L'ouest de l'Ukraine s'ouvre largement sur l'Europe centrale et peut être divisée en plusieurs sous-ensembles bien individualisés. Le plateau de Podolie et de Volhynie correspond à la partie occidentale des Terres noires, entre les villes de Kiev et de Lviv. C'est une région fondamentalement rurale de collines et de terres basses, où les densités de population croissent en allant vers le sud. Le peuplement prend souvent la forme de villages-nébuleuses couvrant de vastes surfaces. L'économie repose sur une agriculture diversifiée (pomme de terre, lin, seigle, betterave à sucre, élevage bovin), où les céréales sont moins dominantes qu'autrefois, et sur des industries agroalimentaires dynamiques, dans un paysage d'allure souvent bocagère. L'industrie n'est pas absente de cette région tardivement incorporée dans l'U.R.S.S., mais elle est souvent sous-développée et généralement obsolète. Elle se concentre dans les chefs-lieux. Elle a bénéficié pour son développement de la densité élevée des infrastructures de communication et de la présence non négligeable de quelques ressources minières. C'est une région dominée par Lviv, véritable métropole de l'ouest.

Ukraine : territoire et activités

Dessin : Ukraine : territoire et activités

Organisation de l'espace ukrainien et grandes régions économiques. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Kiev (Ukraine)

Photographie : Kiev (Ukraine)

Le Dniepr à Kiev, capitale de l'Ukraine. 

Crédits : Jerry Alexander/ Getty Images

Afficher

En allant vers le sud-ouest, le piémont des Carpates est plus peuplé. Il a longtemps bénéficié de la présence de ressources naturelles (bois, potasse, hydrocarbures). La chaîne des Carpates à proprement parler est très boisée et possède quelques alpages. L'économie repose principalement sur l'élevage et sur la présence de touristes, mais les densités de population sont basses. Elles remontent en Ruthénie subcarpatique, où la plaine est structurée par un assez dense réseau de bourgs. L'économie repose aussi sur l'agriculture dont les spécialités sont l'élevage, les cultures fruitières et la vigne. Dans cette région stratégique passent de nombreux axes de communication, des oléoducs et des gazoducs qui relient la Russie au reste de l'Europe depuis l'époque soviétique.

L'est de l'Ukraine, intégré dans l'U.R.S.S. dès 1922, est beaucoup plus industrialisé. On y trouve un pays noir dont l'industrialisation commença à la charnière des xixe et xxe siècles. C'est le bassin houiller du Donetz, ou région du Donbass, où les premiers signes de crise sont apparus dès les années 1960 et se sont accusés à partir des années 1980. Le Donbass a longtemps bénéficié de la proximité des gisements de fer du Krivoï Rog et de manganèse de la région de Nikopol. C'est un pays de mines, de terrils, d'industries lourdes (sidérurgie) et mécaniques, fortement urbanisé et structuré par un réseau de villes souvent grandes (Lougansk, Donetsk...). L'épuisement des gisements et l'obsolescence de l'outil industriel contraignent les autorités à trouver des solutions de reconversion économique pour cette région où de nombreuses villes souffrent d'une structure mono-sectorielle.

Makeïevka, Donbass (Ukraine)

Photographie : Makeïevka, Donbass (Ukraine)

La désindustrialisation guette l'Ukraine, comme de nombreuses régions d'Europe orientale. Ce complexe sidérurgique de Makeïevka, une des usines les plus importantes et les plus anciennes du pays, est situé dans le bassin houiller du Donbass, très productif au temps de l'U.R.S.S. Victime du... 

Crédits : O. Nikishin/ Getty

Afficher

Plus au nord, la métropole de Kharkiv résiste mieux, car elle dispose de nombreux atouts : une bonne situation géographique près de la frontière russe, entre la ville de Koursk et le Donbass ; un grand carrefour ferroviaire ; de nombreux instituts d'enseignement supérieur ; une industrie plus diversifiée (machines, chimie, agroalimentaire...). Néanmoins, l'importance du complexe militaro-industriel hérité de la période soviétique et difficile à reconvertir fragilise encore quelque peu l'économie locale. Kharkiv domine une [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 56 pages

Médias de l’article

Ukraine : carte physique

Ukraine : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Ukraine : drapeau

Ukraine : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Ukraine : territoire et activités

Ukraine : territoire et activités
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Kiev (Ukraine)

Kiev (Ukraine)
Crédits : Jerry Alexander/ Getty Images

photographie

Afficher les 13 médias de l'article


Écrit par :

  • : spécialiste de l'Europe centrale et orientale, ancien correspondant à Moscou et conseiller culturel à l'ambassade de France à Kiev (Ukraine)
  • : maître de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales
  • : directeur adjoint, Ukrainian Research Institute, Harvard University
  • : professeur de langues, littératures et civilisations slaves à l'université de Bordeaux-III
  • : maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Autres références

«  UKRAINE  » est également traité dans :

UKRAINE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ACIER - Économie

  • Écrit par 
  • Franco MANNATO
  •  • 10 109 mots

Dans le chapitre « Les pays dont la balance commerciale a évolué  »  : […] Les pays les plus intéressants sont naturellement ceux qui ont vu leur statut changer de manière significative, passant soit du statut d'exportateurs nets d'acier à celui d'importateurs nets, soit l'inverse. On y trouve aussi cinq des plus importants marchés mondiaux. Au sein de l'O.C.D.E., l'Union européenne des Quinze était, au milieu des années 1980, le plus important exportateur net d'acier a […] Lire la suite

BLÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 2 399 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un marché mondial du blé en progression »  : […] Les échanges internationaux de blé portent aujourd’hui en moyenne sur 135 millions de tonnes par an, ce qui représente 20 p. 100 de la production mondiale. Si le blé demeure de très loin la céréale la plus échangée sur les marchés internationaux, les volumes concernés, après s'être stabilisés au cours des années 1980 et 1990, repartent aujourd'hui à la hausse : ils ont augmenté d’un tiers entre l […] Lire la suite

BREJNEV LEONID ILITCH (1906-1982)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 717 mots
  •  • 1 média

Né en Ukraine dans une famille d'ouvriers, Leonid Brejnev entre au Komsomol en 1923 et au P.C.U.S. (Parti communiste de l'Union soviétique) en 1931. Après avoir obtenu en 1935 son diplôme d'ingénieur métallurgiste, il devient permanent du parti en 1937 et travaille en Ukraine sous la direction de Khrouchtchev. En 1938, il est, comme secrétaire du comité régional de Dniepropetrovsk, remarqué par Kh […] Lire la suite

BUKOVINE ou BUCOVINE

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 253 mots
  •  • 1 média

Située sur le versant nord-est des Carpates, la province historique de Bucovine par sa position stratégique commandant le large passage qui sépare les Carpates moldaves des Carpates slovaques, fit longtemps l'enjeu des volontés expansionnistes autrichiennes et russes. Après maintes dominations successives, elle a été scindée en deux par le traité de Paris, le 10 février 1947, le Sud restant roumai […] Lire la suite

CARPATES

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Mircea SANDULESCU
  • , Universalis
  •  • 4 837 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'avant-pays et l'avant-fosse »  : […] L'avant-pays carpatique est formé de plusieurs plates-formes (cratons) protérozoïques et paléozoïques à socles plissés, pour la plupart métamorphisés et souvent traversés d'intrusions granitiques et/ou dioritiques. Ces plates-formes s'étendent depuis la Bohême, la Silésie et les monts de Saint-Croix (plate-forme d'Europe centrale) jusqu'à la plaine du Danube au sud (plate-forme moesienne) en pass […] Lire la suite

C.E.I. (Communauté des États indépendants)

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 634 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des partenaires aux intérêts divergents engagés dans des coopérations à géométrie variable »  : […] Les pays membres de la C.E.I. présentent une grande diversité de poids économique, démographique et territorial (tableau 1) . Ils n'ont pas tous les mêmes intérêts. On distingue généralement trois groupes de pays : – Les « intégrationnistes ». C'est la Biélorussie qui va le plus loin, en acceptant, voire demandant, une union avec la Russie, effectivement consacrée en plusieurs étapes entre avril 1 […] Lire la suite

CHEVTCHENKO TARASS GRIGORIEVITCH (1814-1861)

  • Écrit par 
  • Eugène GUILLEVIC
  •  • 1 549 mots

Peintre et poète, Tarass Chevtchenko est unanimement considéré comme le grand poète de l'Ukraine et le fondateur de la littérature ukrainienne. Le Kobzar , recueil des poésies de Chevtchenko, paraît la même année que Un héros de notre temps de Lermontov, en 1840. Entre ces deux livres, que de choses différentes et que de choses communes. Remarquons que le titre de Lermontov convient à désigner Ch […] Lire la suite

CONQUEST ROBERT (1917-2015)

  • Écrit par 
  • Alexandre SUMPF
  •  • 995 mots

Conservateur assumé et anticommuniste notoire, l’historien britannique Robert Conquest a inlassablement dénoncé pendant cinquante ans la nature violente du régime soviétique. Si ceux qui le voulaient étaient informés depuis les écrits des déçus exilés Boris Souvarine ou Victor Serge dans les années 1930, sans oublier Trotski ou l’affaire Kravtchenko en 1946-1950, Robert Conquest a le premier démo […] Lire la suite

DNIEPR

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 568 mots
  •  • 1 média

Long de 2 285 kilomètres et drainant un bassin de 504 000 kilomètres carrés, le Dniepr (le Borysthène des anciens Grecs) se classe en Europe au quatrième rang derrière la Volga, le Danube et l'Oural ; mais son débit moyen à l'embouchure (1 700 m 3 /s) reste sensiblement inférieur à celui de la Petchora, de la Dvina du Nord et même de la Néva. Le Dniepr traverse successivement la Russie sur 485 kil […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

3 août 2021 Ukraine – Biélorussie. Mort d'un opposant biélorusse à Kiev.

Ukraine Vitali Chichov, cofondateur de l’ONG La Maison des Biélorusses en Ukraine qui vient en aide aux Biélorusses fuyant leur pays, est retrouvé pendu dans un parc proche de son domicile, dans la banlieue de Kiev. Il était également impliqué dans l’organisation de marches de protestation, dans la capitale ukrainienne, contre le régime du président […] Lire la suite

21 juillet 2021 États-Unis – Allemagne. Accord sur le gazoduc Nord Stream 2.

l’Ukraine, qui représente une importante source de revenus pour Kiev, et à soutenir financièrement la transition énergétique en Ukraine. L’opposition républicaine aux États-Unis et une frange de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) en Allemagne dénoncent cet accord qui accorde selon eux une victoire diplomatique au président russe Vladimir Poutine. Les […] Lire la suite

23 juin 2021 Russie – Royaume-Uni. Incident naval au large de la Crimée.

l’Ukraine et la Géorgie ». Cet incident survient quelques jours avant des manœuvres de l’OTAN en mer Noire. L’annexion de la Crimée par la Russie, en mars 2014, n’a pas été reconnue par la communauté internationale. […] Lire la suite

1er-22 avril 2021 Ukraine – Russie. Regain de tension.

l’Ukraine et la Russie sont également signataires. Le 22, l’annonce par Sergueï Choïgou du début du retrait des troupes russes massées aux frontières avec l’Ukraine met fin à l’un des plus graves regains de tension dans la région. En un mois, plus de quarante soldats ukrainiens ont été tués dans le Donbass. […] Lire la suite

17-18 avril 2021 République tchèque – Russie. Expulsions de diplomates russes.

l’Ukraine. Le 18, Moscou annonce l’expulsion de vingt diplomates tchèques en poste en Russie. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Annie DAUBENTON, Iryna DMYTRYCHYN, Lubomyr A. HAJDA, Georges LUCIANI, Yann RICHARD, « UKRAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/