BOURGOGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bourgogne : carte administrative avant réforme

Bourgogne : carte administrative avant réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Sainte-Madeleine, Vézelay

Sainte-Madeleine, Vézelay
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Bourgogne : les vendanges du pinot noir

Bourgogne : les vendanges du pinot noir
Crédits : Ian Shaw/ The Image Bank/ Getty Images

photographie


Créée dans les années 1960 au moment du rééquilibrage entre Paris et la province, la Bourgogne est, depuis le 1er janvier 2016, regroupée avec la Franche-Comté au sein d’une même région, nommée Bourgogne-Franche-Comté. La Bourgogne, qui était jusqu’alors la sixième région française par sa surface (31 582 km2, regroupant les départements de Côte-d'Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne), ne se classait qu'au seizième rang par sa population : 1 643 000 habitants (en 2012), avec une densité de 52 habitants par kilomètre carré, soit moins de la moitié de la densité moyenne.

Bourgogne : carte administrative avant réforme

Bourgogne : carte administrative avant réforme

Dessin

Carte administrative de la région Bourgogne avant la réforme de 2015. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sa notoriété repose avant tout sur ses vins, sa gastronomie et son patrimoine culturel... Cependant, derrière cette image stéréotypée se cache une Bourgogne aux multiples pays, une région de passages et de carrefours, d'élevage bovin et de grandes cultures, d'industrie enfin.

La Bourgogne : côté face et côté pile

La Bourgogne fournit au monde entier des produits renommés : le bourgogne évidemment, la moutarde de Dijon et la liqueur de cassis ; ajoutons-y la viande des bœufs charolais. Ces produits et quelques autres ont fait de la Bourgogne une région gastronomique, aux nombreux restaurants étoilés ou toqués.

Cette région est également connue par son histoire, notamment celle des grands ducs d'Occident, qui osèrent défier le roi de France, un passé qui lui a légué des lieux célèbres comme la ville de Beaune et ses admirables Hospices, Dijon au riche patrimoine architectural, les abbayes de Fontenay, de Citeaux, de Cluny, la basilique romane de Vézelay, sans compter d'innombrables églises romanes, châteaux et hôtels particuliers. Cette image flatteuse ne doit cependant pas faire oublier une réalité bourguignonne plus discrète.

Sainte-Madeleine, Vézelay

Sainte-Madeleine, Vézelay

Photographie

Basilique Sainte-Madeleine, Vézelay (Yonne), façade occidentale, XIIe siècle. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Sans paysages spectaculaires, la région se présente plutôt comme un pays aux horizons calmes. La côte viticole, qui fait sa renommée, occupe moins de 1 p. 100 de la surface totale. La Bourgogne se partage en trois ensemble [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOURGOGNE  » est également traité dans :

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 187 mots
  •  • 1 média

La région Bourgogne-Franche-Comté a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral – effective depuis le 1er janvier 2016. Elle est formée des deux anciennes régions administratives métropolitaines : Bourgogne et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourgogne-franche-comte-region-administrative/#i_23574

AUXERRE

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 500 mots
  •  • 1 média

Auxerre, chef-lieu de l'Yonne , entre vraiment dans l'histoire à l'époque romaine, sous le nom d' Autussiodurum , en tant que port sur l'Yonne et étape sur la via Agrippa reliant Lyon à Cologne. Les Romains en font au iii e  siècle la capitale de la IV e  Lyonnaise et l'entourent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auxerre/#i_23574

BURGONDES

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 3 322 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Chefs-d'œuvre de l'art burgonde : garnitures de ceinture de bronze et de fer damasquiné »  : […] Une coïncidence significative entre la distribution géographique de certains accessoires vestimentaires et objets de parure, découverts dans les sépultures postérieures à la chute du royaume burgonde, et les limites territoriales de ce royaume, à l'époque de sa plus grande expansion, témoigne de l'existence d'un art post-burgonde . Cet art, que l'on peut en fait qualifier de burgonde dans un sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burgondes/#i_23574

CHALON-SUR-SAÔNE

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 498 mots
  •  • 2 médias

Chalon-sur-Saône, principale ville de Saône-et-Loire, bien qu'elle ne soit que sous-préfecture, doit son développement à sa situation de carrefour entre une belle voie navigable, la Saône, et trois voies terrestres : l'une qui file vers l'Alsace par le pied du Jura (l'actuelle N73), une autre qui, du Bassin parisien, va vers le sud (N6 et A6 dans le val de Saône), une troisième en direction de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalon-sur-saone/#i_23574

DIJON

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 1 037 mots
  •  • 3 médias

Dijon, capitale de la région Bourgogne et chef-lieu de la Côte-d'Or, a été désignée en 2015 comme chef-lieu de la nouvelle grande région Bourgogne-Franche-Comté . La ville se situe à l'une des intersections entre les voies nord-sud unissant la Méditerranée à l'Europe du Nord et les voies sud-est - nord-ouest joignant l'Italie du Nord au Bassin parisien. Elle a donc bénéficié de certains atouts, ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dijon/#i_23574

ÈVE OU LA FOLLE TENTATION

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 117 mots
  •  • 1 média

La restauration de La Tentation d’ Ève est l’occasion pour le musée Rolin, à Autun (Saône-et-Loire), de revenir sur l’histoire et les sources iconographiques de cette œuvre majeure de l’art bourguignon (25 juin-15 octobre 2017). C’est le propre des plus grandes œuvres d’art de s’inscrire parfaitement dans leur temps tout en possédant une dimension unive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eve-ou-la-folle-tentation/#i_23574

MÂCON

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 522 mots
  •  • 2 médias

Préfecture de la Saône-et-Loire, Mâcon ( Matisco ) a été fondée vers le iii e  siècle avant J.-C. sur un gué de la Saône, par les Éduens qui y aménagent un port. Devenue castrum sous les Romains, la ville connaît une belle période en tant que port et étape sur la via Agrippa qui relie Lyon à Cologne. Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macon/#i_23574

NEVERS

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 625 mots
  •  • 2 médias

Nevers (36 480 hab. en 2013), préfecture de la Nièvre, est née sur une butte (où s'élève la cathédrale) dominant le confluent de la Loire et de la Nièvre. L'occupation du site est ancienne ; si on doute aujourd'hui que Nevers ait été la Noviodunum Aeduorum dont fait mention César, on sait que la ville gallo-romaine reçoit une ence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nevers/#i_23574

PATRIMOINE INDUSTRIEL (France)

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Laurent CHANETZ
  •  • 6 538 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des palais industriels privés »  : […] Par la suite, à l'instar des rois, certains capitaines d'industrie conçoivent leurs bâtiments industriels comme des œuvres architecturales. Si l'industrie qu'ils hébergeaient a le plus souvent disparu ou bien migré dans des structures plus modernes et opérationnelles, les bâtiments abandonnés demeurent en raison de la majesté et de la qualité de leur construction qui les rend propres à un usage r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-france/#i_23574

SAÔNE

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 394 mots
  •  • 2 médias

Affluent de rive droite du Rhône, qu'elle rencontre à Lyon, la Saône possède des caractères complémentaires de celui-ci. Le fleuve est puissant (près de 600 m 3 /s pour un bassin-versant de 20 350 km 2 ), fougueux sur une pente forte, gonflé l'été des eaux de fusion. La Saône apporte un régime de hautes eaux d'hiver qui coulent doucement selon le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saone/#i_23574

YONNE

  • Écrit par 
  • Marcel-M. CHARTIER
  •  • 529 mots

Allongé entre le bassin de la Seine bourguignonne et champenoise et celui du Loing, le bassin-versant de l'Yonne (10 840 km 2 ) est contigu aux bassins de la Loire et de la Saône. Il s'étend sur deux domaines géologiques différents : le massif gneissique et granitique du Morvan, les plaines et plateaux sédimentaires de basse Bourgogne et de Champagne méridionale. Près de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yonne/#i_23574

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert CHAPUIS, « BOURGOGNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourgogne/