PASSAGES, architecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Données historiques et urbanistiques

La Révolution et les confiscations

Parmi les circonstances historiques qui vont permettre la création des passages, la Révolution française joue un rôle capital. Le 2 décembre 1789, l'Assemblée nationale décrète que « tous les biens ecclésiastiques sont à la disposition de la nation ». Les biens du clergé devenus nationaux ainsi que les hôtels particuliers confisqués en 1792 aux émigrés sont achetés par toutes les classes de la société, mais particulièrement par des représentants de la bourgeoisie. Il se libère ainsi dans Paris des parcelles de terrain et des édifices qui deviennent disponibles pour d'autres affectations. Les premiers passages de Paris sont installés sur ces terrains vacants que les spéculateurs achètent pour les exploiter au mieux. Le passage Feydeau se trouve en partie sur le terrain du couvent des FillesSaint-Thomas, le passage du Caire sur celui du couvent des Filles-Dieu, le passage des Panoramas est construit sur les jardins de l'hôtel de Montmorency-Luxembourg, la galerie Saint-Honoré est sur l'emplacement de la cour de l'église du couvent des Capucins, les deux galeries parallèles du passage de l'Opéra sont installées sur le terrain qu'occupaient les jardins de l'hôtel Morel de Vindé. La géographie des passages parisiens, déjà tributaire des terrains disponibles, obéit en outre au déplacement des centres de l'activité commerciale. Au début du xixe siècle, le commerce de luxe se concentre dans les passages du Palais-Royal tandis que les passages proches de la rue Saint-Denis ont une physionomie beaucoup plus populaire. Le centre de gravité du monde des affaires s'étant déplacé vers l'ouest tout au long du xixe siècle, les passages tracés depuis le Palais-Royal s'insinuent désormais jusque dans le quartier de l'Opéra.

Le développement de l'industrie de luxe et les nouvelles techniques commerciales

À Paris, le commerce de luxe est en plein essor depuis la fin du xviiie siècle. [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PASSAGES, architecture  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Fer et fonte

  • Écrit par 
  • Henri POUPÉE
  •  • 4 344 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les espaces couverts »  : […] Un pont n'a d'autre but que de soutenir une portion de voie à l'aide d'une poutre ou d'un arc ; et le métal, à lui seul, peut remplir ce rôle. Il en va tout autrement de la couverture d'un espace ; les fonctions se diversifient, et l'ossature de fer doit se compléter d'une enveloppe isolante posant de délicats problèmes de jonction. C'est curieusement à la crainte des incendies qu'il faut attribue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-fer-et-fonte/#i_94978

BENJAMIN WALTER (1892-1940)

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 2 750 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À rebours du progressisme. Les subversions de la dialectique »  : […] De 1927 à 1929, Benjamin mène un travail acharné à la Bibliothèque nationale sur Paris capitale du XIX e  siècle , une archéologie de la modernité qui fournit le point de fuite de ses écrits de la dernière période. Benjamin amorce ce qu'il appelle une révolution copernicienne de l'histoire : il s'agit de fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-benjamin/#i_94978

MENGONI GIUSEPPE (1829-1877)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 122 mots

Ingénieur formé à Bologne, Mengoni fut l'un des rares architectes italiens de la seconde moitié du xix e  siècle de dimension européenne. Il construisit de nombreux hôtels de ville et marchés en Émilie et en Toscane, recherchant une « italianité » qui trouva sa meilleure expression dans la Cassa di Risparmio de Bologne en 1867. Dès 1861, il partic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-mengoni/#i_94978

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-François POIRIER, « PASSAGES, architecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/passages-architecture/