PASSAGES, architecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les sources

Les sources sont multiples et elles se fondent dans cet éclectisme esthétique du passage qui ressortit sans doute à cette passion de la collection qui hante le xixe siècle. De toutes ces influences, il serait difficile de dire laquelle est prépondérante. Citons :

– Le modèle exotique du bazar oriental (Ispahan, Istanbul, Fez, Damas, Boukhara). Un texte de Chardin publié en 1686 témoigne de l'intérêt porté à ces bazars dès le xviiie siècle et montre tout ce que la conception du passage doit au modèle oriental. « ... Le mot bazar signifie marché et [...] on appelle ainsi de grandes rues couvertes où il n'y a que des boutiques. Les plus spacieux sont larges de quatorze à quinze pas. Il y en a de très beaux. La plupart sont bâtis de briques, couverts en voûte. Quelques-uns sont couverts de dômes. Le jour y entre par de grands soupiraux qui sont à la couverture, et par les rues de traverse. On peut ainsi en tout temps traverser Ispahan d'un bout à l'autre à pied sec et à couvert » (Voyages du chevalier Chardin en Perse, Paris, Le Normant, imprimeur-libraire, 1811 ; t. VII, pp. 293-294). Les deux différences majeures qui distinguent le bazar oriental du passage européen tiennent à l'emploi du verre : les soupiraux dispensent bien sûr une lumière plus parcimonieuse que les toits vitrés du passage, mais surtout l'acheteur peut toucher la marchandise que le commerçant expose à sa demande sur des comptoirs tandis que la vitrine du passage autorise certes une proximité visuelle idéale mais elle interdit toute rencontre tactile avec la marchandise. L'intérêt pour le bazar oriental a été réactivé par l'expédition de Bonaparte en Égypte (1798-1799), qui provoqua à Paris un engouement pour les monuments et les motifs ornementaux égyptiens – le passage du Caire (1899) doit son nom à cette expédition.

– Le modèle du marché et de la foire. Le passage abritant pour l'essentiel des commerces, il peut être comparé à d'autres rassemblements durables de détaill [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PASSAGES, architecture  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Fer et fonte

  • Écrit par 
  • Henri POUPÉE
  •  • 4 344 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les espaces couverts »  : […] Un pont n'a d'autre but que de soutenir une portion de voie à l'aide d'une poutre ou d'un arc ; et le métal, à lui seul, peut remplir ce rôle. Il en va tout autrement de la couverture d'un espace ; les fonctions se diversifient, et l'ossature de fer doit se compléter d'une enveloppe isolante posant de délicats problèmes de jonction. C'est curieusement à la crainte des incendies qu'il faut attribue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-fer-et-fonte/#i_94978

BENJAMIN WALTER (1892-1940)

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 2 750 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À rebours du progressisme. Les subversions de la dialectique »  : […] De 1927 à 1929, Benjamin mène un travail acharné à la Bibliothèque nationale sur Paris capitale du XIX e  siècle , une archéologie de la modernité qui fournit le point de fuite de ses écrits de la dernière période. Benjamin amorce ce qu'il appelle une révolution copernicienne de l'histoire : il s'agit de faire tourner non pas le présent autour du passé, mais le passé autour du présent, pour mieux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-benjamin/#i_94978

MENGONI GIUSEPPE (1829-1877)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 122 mots

Ingénieur formé à Bologne, Mengoni fut l'un des rares architectes italiens de la seconde moitié du xix e  siècle de dimension européenne. Il construisit de nombreux hôtels de ville et marchés en Émilie et en Toscane, recherchant une « italianité » qui trouva sa meilleure expression dans la Cassa di Risparmio de Bologne en 1867. Dès 1861, il participa aux concours pour le nouvel aménagement urbain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-mengoni/#i_94978

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-François POIRIER, « PASSAGES, architecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/passages-architecture/