Littérature française du xixe s.


ANANKÈ

  • Écrit par 
  • Lucien JERPHAGNON
  •  • 289 mots

Le mot grec anankè veut dire « nécessité » (anankè estin, « il faut ») ; plus précisément, chez les poètes, les tragiques, les philosophes, les historiens, anankè évoque une contrainte, une nécessité naturelle, physique, légale, logique, divine... Ce nom personnifie la Nécessité comme telle, insta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ananke/#i_0

ARTISTE L', revue d'art

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 543 mots
  •  • 1 média

Créée en 1831 pour défendre et illustrer les valeurs nouvelles du romantisme, la revue L'Artiste connut jusqu'en 1904 une existence tumultueuse. Elle constitue une source essentielle pour connaître l'histoire de l'art et l'histoire littéraire du xixe siècle français. De nombreux jeunes art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-artiste-revue-d-art/#i_0

ART POUR L'ART

  • Écrit par 
  • Florence FILIPPI
  •  • 1 088 mots

L'histoire littéraire tend à confondre l'art pour l'art et le cénacle poétique constitué autour de la revue Le Parnasse contemporain (1866) et consacré près de trente ans plus tard, en 1893, par la parution des Trophées de José Maria Heredia. Pourtant, l'idée que l'œuvre d'art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-pour-l-art/#i_0

ARTS POÉTIQUES

  • Écrit par 
  • Alain MICHEL
  •  • 5 916 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La modernité »  : […] Au xixe siècle, nous ne trouverons plus guère qu'un Art poétique qui se déclare tel : celui de Verlaine. Mais précisément le titre est employé par antiphrase puisque l'auteur refuse toute technique et par là même tout « art ». Telle est en effet la grande question qui se pose pendant toute la période. Elle conduira jusqu'au surréal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-poetiques/4-la-modernite/

BOHÈME

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 3 354 mots
  •  • 5 médias

L'expression « bohème littéraire » est utilisée depuis le xixe siècle pour qualifier un type de sociabilité fonctionnant sur le mode de la marginalité. Sémantiquement, le mot renvoie au peuple tzigane et à la région où Charles Nodier a planté ses sept châteaux (Histoire du roi de Bohême et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boheme/#i_0

BOUSINGOT

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 209 mots

Bousingo, ou bouzingo, ou encore bousingot, appartient au vocabulaire romantique. Le mot est emprunté à l'argot de la marine anglaise (bousin = 1o cabaret, mauvais lieu ; 2o tintamarre ; 3o chapeau de marin). Ayant été employé dans le refrain d'une chanson : « nous avons fait du bouzingo », lors d'un tapage nocturne mémorable du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bousingot/#i_0

CAPITAINE NEMO

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 351 mots

Le nom de Nemo (en latin : Personne) que Jules Verne donne à son célèbre héros renvoie à celui que choisit Ulysse, dans l'Odyssée, pour braver le cyclope Polyphème. On ne peut pas exclure non plus la reprise, dans le registre dramatique, d'une facétie célèbre au Moyen Âge : l'histoire d'un copiste ignare qui prend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitaine-nemo/#i_0

CÉNACLES ROMANTIQUES

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 2 438 mots
  •  • 1 média

Le terme Cénacle, indissociable de l'histoire du romantisme, a été employé par Sainte-Beuve pour désigner le groupe de poètes et d'artistes qui, autour de Victor Hugo, contribuèrent à l'éclosion de la nouvelle école. Bien que l'entrée en scène de Sainte-Beuve ne date que de 1827 et que le rôle de Victor Hugo ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenacles-romantiques/#i_0

CRITIQUE D'ART EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 6 630 mots
  •  • 4 médias

La critique d'art est un « genre littéraire autonome qui a pour objet d'examiner l'art contemporain, d'en apprécier la valeur et d'influencer son cours ». Cette définition – donnée par Albert Dresdner en 1915 dans son ouvrage Die Kunstkritik et adoptée par Pierre Vaisse ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art-en-france-au-xixe-siecle/#i_0

DANDYSME

  • Écrit par 
  • Françoise COBLENCE
  •  • 1 982 mots
  •  • 5 médias

L'étymologie du terme « dandy » ouvre d'emblée un espace d'incertitude. L'Académie n'accueille qu'en 1878 ce néologisme venu d'Angleterre. Selon les Anglais, dandy pourrait dériver du français dandin (sot, niais), de dandiprat (nain, pièce de menue monnaie), de dandelion (ou dent-de-lion, pissenlit), du verbe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dandysme/#i_0

DES ESSEINTES

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 489 mots

Personnage de À rebours (1884), roman avec lequel Huysmans se sépare du mouvement naturaliste pour prendre place auprès des décadents. Le duc Jean Des Esseintes, dont le modèle fut peut-être Robert de Montesquiou, le même qui devint plus tard, chez Proust, monsieur de Charlus, est un héros solitaire. Dernier descendant d'une famille illustre, à la suite d'une jeunesse riche en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-esseintes/#i_0

DRAME - Drame bourgeois

  • Écrit par 
  • René POMEAU
  •  • 3 508 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Consolidation et critique au XIXe siècle »  : […] Au xixe siècle, le substrat social du genre ne cessant de se consolider, maintes œuvres, sous d'autres étiquettes, continuent à répondre à la définition du drame bourgeois. De Hugo à Montherlant le théâtre à sujets historiques exprime une volonté de poésie. Parallèlement se perpétue une tradition de pièces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-drame-bourgeois/2-consolidation-et-critique-au-xixe-siecle/

ÉGOTISME

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 324 mots

Retraduction datant des premières années du xixe siècle du mot anglais egotism par lequel Addison a traduit le mot français « égoïsme », mais qui n'a pas forcément le sens péjoratif que lui prête encore le Rivarol de 1827 d'« habitude blâmable de parler de soi ». Correspondant en anglais à la nécessité d'introdu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egotisme/#i_0

FEUILLETON

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 2 500 mots
  •  • 3 médias

Le xixe siècle voit triompher l'imprimé et la galaxie Gutenberg traverser son ciel de part en part. À l'intérieur d'un marché en expansion galopante, livres, journaux, brochures et feuilles volantes se multiplient et connaissent des tirages de plus en plus élevés. Le chemin de fer favorise leur circ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feuilleton/#i_0

FOYERS DE CULTURE

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 9 708 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Mort et renaissance des foyers de culture »  : […] La création culturelle française est tellement liée à des foyers de culture, eux-mêmes appuyés sur des groupes sociaux et nourris par eux, qu'on a pu se demander si elle pourrait survivre à un effondrement des infrastructures. La question a été posée au lendemain de la Révolution ; les colonnes qui supportaient l'édifice étaient brisées, la société policée de l'Ancien Régime anéantie, ses survivan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foyers-de-culture/5-mort-et-renaissance-des-foyers-de-culture/

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 7 605 mots

Encadré par la Révolution française qui affirme l’autonomie de l’individu et par l’affaire Dreyfus qui consacre la figure de l’intellectuel, le xixe siècle occupe une place tout à fait particulière dans l’histoire littéraire parce qu’il voit le passage de la tradition des belles-lettres à la définit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xixe-s/#i_0

FRÉNÉTIQUES LES

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 494 mots

On appelle souvent frénétiques de nombreux écrivains français, vers 1830, que regroupe à proprement parler une tendance plutôt qu'une école. Cette tendance se ressent de l'influence du roman noir anglais de la fin du xviiie siècle qui, traduit et imité à des milliers d'exemplaires, obtint un succès triomphant. Il s'agit principalement des romans d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-frenetiques/#i_0

JEUNES-FRANCE

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 376 mots

Terme désignant la jeunesse de 1830 gagnée à l'art romantique et aux idées libérales. Cette expression a été empruntée à un journal, La Jeune France, auquel collabore Gozlan en 1829 ; ce même journaliste publiera deux ans plus tard, de mars à octobre 1831, toute une série d'articles où il se retourne contre le nouveau mouvement et ses adeptes pour les ridiculiser.Les Jeunes-Fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeunes-france/#i_0

LYRE, littérature

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 639 mots

Il est à peine besoin de rappeler que la lyre a engendré dans la langue courante deux sens figurés et connexes. Instrument privilégié pour accompagner le chant, elle finit par imposer son nom à toute musique chantée : c'est en ce sens qu'on parle d'art lyrique, de spectacles ou de théâtres lyriques. Ensuite, le chant et la poésie étant indissociables dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyre-litterature/#i_0

PARNASSE, mouvement littéraire

  • Écrit par 
  • Pierre FLOTTES
  •  • 2 533 mots

Le Parnasse est un groupement de poètes qui se constitue vers le milieu du xixe siècle autour de Leconte de Lisle. Hostile aux effusions individuelles comme aux engagements politiques, il prétend nourrir la poésie des sciences de la nature, de l'histoire et de la philosophie, pour dégager le pathétique de la vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parnasse-mouvement-litteraire/#i_0

PASSAGES, architecture

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 7 102 mots

Dans le chapitre « Le passage comme thème littéraire »  : […] Il est intéressant de considérer la place que la littérature a accordée aux passages et les jugements esthétiques qu'elle a portés sur eux parce qu'elle donne la mesure exacte, même si c'est parfois avec retard, des engouements ou des dédains suscités par le passage.L'enthousiasme étourdit les premiers visiteurs des passages, en particulier les étrangers accourus de toute l'Europe pour découvrir l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passages-architecture/6-le-passage-comme-theme-litteraire/

PATAPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Noël ARNAUD
  •  • 1 836 mots

Science des exceptions ; science des solutions imaginaires. Deux notions fondent la 'pataphysique : celle des équivalences, et le clinamen ou légère déclinaison des atomes dans leur chute. Elle s'ébauche au lycée de Rennes dans la classe de physique du professeur Hébert entre 1885 et 1888. Alfred Jarry, un des élèves, aperçoit très vite l'importance de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pataphysique/#i_0

POÈME EN PROSE

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 1 016 mots

La frontière qui sépare la poésie de la prose n'est guère indiscutable qu'aux yeux de ceux qui réduisent la poésie à la seule versification. Pourtant, cette frontière — son tracé ou bien son existence même — n'a jamais cessé d'être contestée de toutes parts, à toutes les époques. Le poème en prose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poeme-en-prose/#i_0

REVUE DE PARIS

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 537 mots

Sous le titre de Revue de Paris, on trouve en fait, entre 1829 et 1970, avec discontinuité, plusieurs publications successives qui vont connaître tour à tour succès et avanies. La première Revue de Paris, en 1829, est celle fondée par l'original docteur Véron dans l'intention de produire un « nouveau recueil littéraire dans le genre des magazines ou revues a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revue-de-paris/#i_0

REVUE DES DEUX MONDES LA

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 675 mots
  •  • 1 média

La longévité est certainement la première caractéristique de La Revue des Deux Mondes : créée en 1829, elle paraît encore aujourd'hui, présentant chaque mois, sur une immuable couverture saumon, des sommaires diversifiés où membres de l'Institut et académiciens côtoient des chroniqueurs littéraires et des penseurs politiques pour la plupart fort conservateurs. La véritable carr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-revue-des-deux-mondes/#i_0

ROMAN - De Balzac au nouveau roman

  • Écrit par 
  • Michel RAIMOND
  •  • 5 097 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De Balzac à Zola »  : […] Déjà en son temps, Balzac avait proposé au roman des ambitions nouvelles. Dans le célèbre avant-propos à La Comédie humaine (1842), il s'était proclamé l'historien des mœurs, décrivant Paris et la province, la noblesse et la bourgeoisie, l'armée et le clergé, la presse et l'édition. « La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-balzac-au-nouveau-roman/1-de-balzac-a-zola/

ROMAN POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 4 069 mots

C'est au moment où la narration hésite entre différentes formes d'expression que s'effectue un retour aux sources populaires, à cette littérature qui privilégia l'imagination aux dépens de l'intelligence, le style direct contre le langage obscur, le respect des valeurs établies face à la remise en question de la société.Cette infralittérature, selon l'expressi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-populaire/#i_0

ROMANTIQUES PETITS

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 296 mots

Terme appliqué par la critique de la fin du xixe siècle aux écrivains mineurs, plus ou moins connus en leur temps, du mouvement romantique. Ce sens large va être modifié par les surréalistes qui redécouvrent, ou découvrent tout court, un certain nombre de ces écrivains et tentent de mettre en lumière l'unité de leurs œuvres d'inspiration et de concept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petits-romantiques/#i_0

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 196 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Littérature »  : […] L'adjectif « romantique », qui apparut le premier dans plusieurs langues de l'Europe (romantic, romantisch, romántico), et le substantif qui en fut tiré sont mal choisis et obscurs. Mais il en est de même pour « baroque », « classique », « réaliste », « symboliste » et pour presque tous les termes qui désignent une période ou un mouvement en littérature et en art ; et les adjec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/1-litterature/

SATANISME, littérature

  • Écrit par 
  • Max MILNER
  •  • 3 576 mots
  •  • 1 média

On désigne par « satanisme » un certain nombre de courants qui se sont développés au xixe siècle, principalement en Angleterre et en France, dans l'orbite du romantisme. Il s'agit toujours, pour les auteurs qui magnifient Satan ou qui modèlent à son image des héros révolt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satanisme-litterature/#i_0

SYMBOLISME - Littérature

  • Écrit par 
  • Pierre CITTI
  •  • 11 877 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Constitution d'un système littéraire »  : […] Un système littéraire est constitué par le sentiment que s'articulent entre elles, de manière cohérente et convaincante, quatre représentations : une image de ce qu'est un auteur, une image du public, une image de l'œuvre et enfin la représentation de ce qui les qualifie toutes trois, et les garantit comme exprimant la condition faite à la littérature en une époque donnée. Écrivains et lecteurs pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-litterature/1-constitution-d-un-systeme-litteraire/