LUXE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du rituel à l'ostentation, de l'aristocratie à la bourgeoisie, la notion de luxe évolue dans le temps en étroite relation avec les mutations de la société, ce dont témoigne l'attraction qu'il exerce aujourd'hui sur des pays tels que la Chine ou les Émirats arabes. Parfait vecteur d'une économie mondialisée, le luxe ne saurait cependant se confondre avec la seule expression de la richesse. Ce sont bien plutôt le désir de la rareté, le souci de l'élection qui viennent faire de ses produits autant de symboles d'une réalité qui serait « hors de prix », c'est-à-dire idéalement retirée du circuit marchand. La proximité du luxe avec l'art contemporain ne représente qu'un pas supplémentaire dans cette quête de l'unicité.

L'étymologie renvoie le luxe (du latin luxus) à l'idée de ce qui est séparé, démis, déboîté, et qui ainsi déplacé est marqué par son excès, signe de désordre ou de volupté, excluant au passage tout renvoi à la lumière (lux dont la racine est luc), qui relève d'une construction imaginaire occidentale associant le luxe à l'éclat de ce qui brille. Particulièrement rétive à toute définition pérenne, la notion de luxe se laisse appréhender tant à partir de représentations communes que des objets qui la composent ou des disciplines scientifiques qui la mettent en relief.

Un univers plastique

L'opinion générale – essentiellement relayée par les producteurs économiques et médiatiques – rattache le luxe respectivement aux traditions, aux savoir-faire, aux marques, à la rareté, à la cherté, à la qualité, la durabilité, au plaisir, à la marginalisation des usages ou à l'ostentation. Si chaque critère peut être mobilisé à raison, aucun n'est en tant que tel suffisant. Les expressions dominantes du luxe pour chaque époque, en l'occurrence aujourd'hui en fonction de marques et rattachées à des intérêts économiques, offrent une typologie composée de normes et de stéréotypes : cherté revendiquée des objets de luxe, références à des traditions, distribution sélective et mondialis [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur de philosophie, auteur et responsable du département de recherche de l'Institut français de la mode

Classification


Autres références

«  LUXE  » est également traité dans :

PASSAGES, architecture

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 7 079 mots

Dans le chapitre « Le développement de l'industrie de luxe et les nouvelles techniques commerciales »  : […] À Paris, le commerce de luxe est en plein essor depuis la fin du xviiie siècle. Louis Sébastien Mercier, dans son Tableau de Paris paru à Amsterdam en 1783, évoque sans complaisance la frénésie de luxe qui s'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passages-architecture/#i_89110

CAPITALISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Patrick VERLEY
  •  • 6 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La construction d'un marché des produits, une construction sociale »  : […] elle existait à un niveau social déterminé. Ces marchés de biens de nécessité étaient coupés des marchés de produits de luxe, lesquels, destinés à une minorité, jouaient un rôle de marqueur social, montrant de manière ostentatoire la richesse. Leur prix élevé était un élément important de leur contenu symbolique. Leur demande n'avait donc pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitalisme-histoire/#i_89110

DESIGN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Stéphane LAURENT
  •  • 647 mots

1895 Louis Vuitton réalise des malles de voyage. La Belle Époque donne naissance à l'industrie du luxe. Une nouvelle catégorie d'objets apparaît : carrosseries pour véhicules mécanisés, accessoires de maroquinerie, flacons de parfums, articles de mode, etc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/design-reperes-chronologiques/#i_89110

GANT, histoire du costume

  • Écrit par 
  • Annie SAGALOW
  •  • 1 031 mots
  •  • 1 média

Utilisé depuis toujours comme protection contre le froid, le gant est porteur de symboles. Symbole de déférence, de soumission, de loyauté en particulier. Dès les premiers temps du christianisme, il est d'usage de se déganter devant un supérieur. Exigence que l'on retrouve tout au long des siècles : les juges royaux demeurent mains nues dans l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gant-histoire-du-costume/#i_89110

INSTITUTIONNALISME, économie

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques GISLAIN
  •  • 1 683 mots

Dans le chapitre « L'approche évolutionnaire de l'institution »  : […] qui a alors développé des pratiques de vie oisive et de consommation superflue. Ce loisir et cette consommation « de luxe » sont devenus, dans les mentalités, le signe ostentatoire de la supériorité sociale, alors que le travail productif a été dénigré comme marque d'infériorité sociale. Dès lors, les individus ont rivalisé en gaspillage de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/institutionnalisme-economie/#i_89110

MARQUE, droit

  • Écrit par 
  • Francine WAGNER
  •  • 11 823 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Limites de la règle d'épuisement du droit de marque »  : […] consommateurs en arguant que ce dernier est suffisamment informé par la publicité réalisée autour des produits de luxe ou de haute technicité et que son intérêt consiste à payer ces produits au meilleur prix. Toutefois, dans le domaine du luxe, l'atmosphère dans laquelle se réalise l'achat, le conditionnement du produit et sa présentation font […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marque-droit/#i_89110

MODE - Histoire et composantes

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  • , Universalis
  •  • 12 468 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Jeunesse et beauté mondialisée »  : […] se sont uniformisées. Si le marché du textile est pléthorique et saturé en Occident, le luxe, en revanche, est en expansion partout dans le monde. Des sociétés indépendantes devenues des empires, des groupes de luxe qui rassemblent les noms les plus prestigieux de la mode et de l'art de vivre, imposent partout leur image et leurs produits. Le luxe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-histoire-et-composantes/#i_89110

LA SOCIÉTÉ DE COUR, Norbert Elias - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Antonin COHEN
  •  • 1 066 mots

Dans le chapitre « La structure de l'habitat et le système des dépenses »  : […] Aussi, les dépenses de prestige ne sont pas simplement la marque d'un goût prononcé pour le luxe, mais une nécessité à laquelle nul homme de cour ne pourrait se soustraire sans déroger à son rang (chapitre 2). À l'inverse du mode de vie bourgeois, dans lequel les dépenses doivent être réglées sur les revenus, le mode de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-societe-de-cour/#i_89110

SUISSE

  • Écrit par 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Frédéric ESPOSITO, 
  • Bertil GALLAND, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Adrien PASQUALI, 
  • Dusan SIDJANSKI
  • , Universalis
  •  • 24 365 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Des montagnes très présentes, notamment en images »  : […] aux États-Unis, en Chine et au Japon ; mais, sur le moyen terme, elle a pu profiter de l’essor de l’industrie du luxe et de la réputation de fiabilité des productions helvétiques. Bien qu’importante et objet de toutes les attentions, l’horlogerie n’est pas la seule branche industrielle à marquer les paysages et les sociétés jurassiennes. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suisse/#i_89110

TAPIS MODERNES ET CONTEMPORAINS

  • Écrit par 
  • Valérie GLOMET, 
  • Michèle HENG
  •  • 4 844 mots

Dans le chapitre « La crise de 1929 et les années 1930 »  : […] concernant la commande des tapis du Normandie attribuée en 1935 aux ateliers de Cogolin. Les grands paquebots, en particulier ceux qui exploitaient les lignes de l'Atlantique nord, représentaient en effet, depuis la fin du xixe siècle, le marché le plus convoité aussi bien pour les tapis que pour le mobilier en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapis-modernes-et-contemporains/#i_89110

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 660 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Dentelle »  : […] des tissus, et bien supérieur à celui des brodeurs. La dentelle était un produit de luxe, exporté dans le monde entier, et son commerce constituait un pourcentage non négligeable des revenus des pays producteurs. On a beaucoup dit que les dentellières gagnaient un salaire de misère pour la fabrication de ces produits si coûteux. Les chercheurs ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-d-art/#i_89110

TRIANGLE D'OR (Paris)

  • Écrit par 
  • Michel PINÇON, 
  • Monique PINÇON-CHARLOT
  •  • 2 314 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'avenue Montaigne ou l'apogée de la griffe spatiale »  : […] encore récemment dans cette avenue dont quelques-unes dans des immeubles familiaux. Mais cette artère est aujourd'hui connue dans le monde entier pour ses commerces de luxe : Dior, qui fut le premier à s'y installer en 1947, Nina Ricci, Jean-Louis Scherrer, les briquets Dupont ou les sacs Vuitton. J.-L. Scherrer venait de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/triangle-d-or/#i_89110

VIGNES ET VINS

  • Écrit par 
  • Michel BETTANE, 
  • Jean BRANAS, 
  • Pascal RIBEREAU-GAYON
  • , Universalis
  •  • 9 651 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Quelle voie pour la viticulture française ? »  : […] infimes (moins de 2 p. 100 du total national pour la France), on trouve les vins de luxe, issus d'une viticulture extrêmement exigeante et coûteuse, et vinifiés sans compromis. Leur faible production, leur prestige international, leur clientèle élitiste, le rêve et la littérature qui se perpétuent autour d'eux les rendent même insensibles à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vignes-et-vins/#i_89110

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier ASSOULY, « LUXE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luxe/