PALÉONTOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Georges Cuvier

Georges Cuvier
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Georges Cuvier et la paléontologie

Georges Cuvier et la paléontologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Troodon

Troodon
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Trilobites

Trilobites
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


Paléozoologie

Comme au temps de Cuvier, le paléontologue demeure toujours un « antiquaire d'une espèce nouvelle ». Il doit apprendre à restaurer les monuments passés et en déchiffrer le sens, à recueillir et à rapprocher dans leur ordre primitif des fossiles presque toujours isolés, épars, souvent mutilés, brisés ou réduits en fragments. Pour dissiper ces embarras, le paléontologue utilise un principe que lui fournit l'anatomie comparée, le principe de la corrélation des organes, au moyen duquel chaque être pourrait être reconnu par chaque fragment de chacune de ses parties : « Tout être organisé, disait Cuvier, forme un ensemble, un système unique et clos, dont les parties se correspondent mutuellement et concourent à une même action définitive par une réaction réciproque. Aucune de ces parties ne peut changer sans que les autres changent aussi, et, par conséquent, chacune d'elles, prise séparément, indique et donne toutes les autres. » À ce principe doit être ajouté le principe des connexions : un organe est toujours dans un rapport constant de situation avec tel autre organe donné, lequel, à son tour, est dans un rapport constant de situation avec un autre, de sorte que la situation peut servir à reconnaître l'organe, sous quelque forme qu'il se présente.

Pour le paléontologue, corrélations et connexions sont complémentaires. Le principe des corrélations, par voie de synthèse, permet de retrouver l'animal tout entier à l'aide d'une de ses parties ; celui des connexions rend possible de situer l'animal dans la série dont il est un anneau et de ramener les différences à l'identité. L'évolution n'est pas créatrice parce qu'elle fait apparaître des organes nouveaux, mais parce qu'elle assemble d'une manière nouvelle des organes anciens. C'est ce que la paléontologie établit, du moins tout au long de la phase accessible de l'histoire des fossiles ; elle devient une paléoanatomie, elle-même subdivisée en branches secondaires, par exemple la paléoneurologie (cf. ostracodermes) ou la paléohistologie (cf. os).

La paléohistolo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 17 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire à la Sorbonne, membre de l'Académie des sciences
  • : membre de l'Académie des sciences, professeur émérite à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie
  • : professeur, président de la Société géologique de France

Classification


Autres références

«  PALÉONTOLOGIE  » est également traité dans :

ACANTHODIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 816 mots
  •  • 4 médias

Les acanthodiens ( Acanthodii Owen, 1846 ; du gr. acantha , épine) sont un groupe de vertébrés à mâchoires, ou gnathostomes, éteints, connus par des fossiles de l'ère primaire, ou Paléozoïque. Ils sont les plus anciens gnathostomes certains à apparaître dans le registre fossile, à l'Ordovicien supérieur, il y a 445 millions d'années (Ma), mais disparai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acanthodiens/#i_2412

ACTINOPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 2 759 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « actinoptérygiens fossiles »  : […] Les actinoptérygiens fossiles sont abondants depuis la fin du Dévonien (370 Ma) et souvent représentés par des individus complets. Ainsi, les données paléontologiques ont largement contribué à la connaissance de l'histoire évolutive et de la phylogénie du groupe. Des écailles d'apparence ganoïde datant du Silurien supérieur (418 Ma) ont été attribuées à un actinoptérygien ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actinopterygiens/#i_2412

AGASSIZ LOUIS (1807-1873)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul SCHAER
  •  • 445 mots
  •  • 1 média

Le naturaliste suisse Louis Agassiz commence sa carrière scientifique par une étude des poissons actuels de l'Amazone que suit une étude des poissons fossiles du Brésil. Il en établit un inventaire très précis. Ces travaux sont publiés dans les cinq volumes des Recherches sur les poissons fossiles (1833-1844), où sont mentionnées mille sept cents espèces ; l'ouvrage, qui se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-agassiz/#i_2412

ALBERTOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

Genre de grands dinosaures théropodes carnivores du Crétacé supérieur (environ 80 millions d'années), trouvé à l'état fossile en Amérique du Nord. Les albertosaures constituent un sous-groupe des Tyrannosaures. Par sa structure et ses mœurs supposées, Albertosaurus ressemblait à beaucoup d'égards à Tyrannosaurus . Tous les deux possédaient des membres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albertosaurus/#i_2412

ALLOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 303 mots
  •  • 1 média

Grand dinosaure saurischien carnivore (théropode) ayant vécu au Jurassique supérieur, il y a environ 150 millions d'années. Il est particulièrement bien connu par des fossiles découverts dans l'Ouest des États-Unis, notamment dans les États de l'Utah et du Colorado. Allosaurus pesait deux tonnes et mesurait une dizaine de mètres de longueur, certains individus pouvant atteind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allosaurus/#i_2412

ALVAREZ ET L'EXTINCTION DES DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 182 mots

Les chercheurs américains Luis W. Alvarez, son fils Walter Alvarez, Frank Asaro et Helen Michel annoncent, en 1980, la découverte d'un fort enrichissement en iridium dans un niveau argileux daté à 65 millions d'années (limite entre le Crétacé et le Tertiaire). Cet élément chimique est abondant dans certaines météorites. Ils l'interprètent comme l'indice de la collision, à cette époque, d'un gros […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvarez-et-l-extinction-des-dinosaures/#i_2412

AMMONOÏDÉS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 1 427 mots
  •  • 7 médias

Les Ammonoïdés (sens large) sont des Mollusques Céphalopodes constituant une sous-classe entièrement fossile. Ce groupe, géologiquement très important, comprendrait environ 10 000 espèces qui vécurent entre le Dévonien inférieur et la fin du Crétacé. Connues autrefois sous le nom de cornes d'Ammon, les Ammonites, proches des Nautiles, en ont été séparées par Lamarck. Leur coquille, enroulée à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ammonoides/#i_2412

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 6 161 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Évolution »  : […] On considère désormais que, des trois groupes actuels d'Amphibiens, ce sont les Urodèles et les Anoures qui sont les plus étroitement apparentés et sont regroupés sous le nom de Batrachia, tandis que les Gymnophiones constituent leur groupe frère . À l'état fossile, on connaît peu de lissamphibiens antérieurs au Crétacé, le plus ancien étant un anoure très primitif, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphibiens-batraciens/#i_2412

ANATOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 363 mots

Dinosaure ornithischien du groupe des hadrosaures (dinosaures à bec de canard), trouvé à l'état fossile dans le Crétacé supérieur (environ 70 à 65 millions d'années) d'Amérique du Nord. Des formes apparentées, telles que Shantungosaurus , ont été trouvées en Asie. Anatosaurus pouvait atteindre une longueur de 9 à 12 mètres et était de constitution robus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatosaurus/#i_2412

ANGEAC-CHARENTE SITE PALÉONTOLOGIQUE D'

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 633 mots

On connaît en France, principalement en Provence et en Languedoc, un grand nombre de gisements de vertébrés continentaux datant du Crétacé supérieur, la plupart se situant entre — 83 et — 66 millions d'années. Ceux qui remontent au Crétacé inférieur (de — 145 à — 100 millions d'années) sont beaucoup plus rares. La découverte d'un site paléontologique particulièrement riche datant de l'Hauterivien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-paleontologique-d-angeac-charente/#i_2412

ANKYLOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Dinosaure ornithischien cuirassé qui vivait au Crétacé supérieur (il y a environ 70 à 65 millions d'années) en Amérique du Nord. Il appartient à un groupe plus vaste (infraordre des Ankylosauria) de dinosaures herbivores quadrupèdes fortement cuirassés, qui connut son apogée au Crétacé (entre 145 et 65 millions d'années). Ankylosaurus était un des plus gros ankylosaures, ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ankylosaurus/#i_2412

ANOURES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 3 591 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Paléontologie »  : […] Le plus ancien anoure connu, Triadobatrachus , fut découvert dans le Trias inférieur de Madagascar (— 220 Ma). Il possède encore des vertèbres caudales et ses os de l'avant-bras (radius-cubitus) et de la jambe (tibia-péroné) sont encore séparés . Enfin, bien que son bassin montre déjà les modifications typiques des Anoures, le tarse est encore court, indiquant que l'adaptati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anoures/#i_2412

ANTHOZOAIRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Yves TURQUIER
  •  • 4 388 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Tétracoralliaires »  : […] Ordre d'Anthozoaires entièrement fossiles qui a occupé toutes les mers du monde depuis l'Ordovicien jusqu'à la fin du Permien, soit pendant 400 millions d'années. Les polypes, solitaires, sécrétaient un épais squelette calcaire caractérisé par l'existence de 4 septes disposés en croix, d'où le nom de l'ordre. Mais l'étude des formes jeunes a montré qu'il y en avait réellement six, faisant ainsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthozoaires/#i_2412

APATOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 434 mots
  •  • 1 média

Gigantesque dinosaure saurischien sauropode, un des plus grands animaux terrestres ayant jamais existé, qui vivait en Amérique du Nord au Jurassique supérieur (il y a environ 150 millions d'années). Apatosaurus pesait jusqu'à 30 tonnes et atteignait 21 mètres de longueur (cou et queue compris). Ses quatre membres étaient massifs et en forme de pilier. Sa queue, extrêmement l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apatosaurus/#i_2412

ARAIGNÉES ou ARANÉIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 5 363 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les plus anciennes araignées fossiles »  : […] La rareté des restes fossiles et l'homogénéité relative de cet ordre font des araignées un groupe difficile à classifier. Leur corps relativement mou et leur capacité à se déplacer dans les airs se prêtent mal à une bonne conservation. Les fossiles sont de valeur inégale, exception faite des spécimens retrouvés dans l'ambre (sève durcie de végétaux fossiles) de la Baltique et qui datent de quelqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/araignees-araneides/#i_2412

ARAMBOURG CAMILLE (1885-1969)

  • Écrit par 
  • Djillali HADJOUIS
  •  • 1 316 mots

Camille Arambourg, grande figure de la paléontologie française de la première moitié du xx e  siècle, a décrit de nombreuses espèces de vertébrés fossiles. Homme de terrain, il a effectué de nombreuses missions, surtout en Afrique du Nord où il a découvert, sur le site de Ternifine (aujourd’hui Tighennif) en Algérie, l’Atlanthrope ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arambourg-camille-1885-1969/#i_2412

ARCHAEOPTERYX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 2 134 mots
  •  • 4 médias

Archaeopteryx (signifiant « aile antique ») est un genre d’oiseaux fossiles connu par quelques spécimens provenant des calcaires lithographiques du Jurassique supérieur (Tithonien, environ 150 millions d’années) de Bavière (Allemagne). Combinant des plumes d’aspect très moderne et un squelette qui montre encore de nombreux caractères évoquant les dinosaures non aviens (c’es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archaeopteryx/#i_2412

ARDIPITHECUS RAMIDUS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 735 mots
  •  • 1 média

En 1994 était découvert à Aramis, en Éthiopie, un squelette daté de 4,4 millions d'années (Ma) appartenant à Ardipithecus ramidus . Comme le spécimen était très écrasé, il a fallu attendre quinze ans pour que la communauté scientifique puisse dresser un portrait de ce supposé ancêtre (T. D. White et al., «  Ardipithecus ramidus and the Paleobiology of E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ardipithecus-ramidus/#i_2412

AU TEMPS DES MAMMOUTHS (exposition)

  • Écrit par 
  • Christine DELANGLE
  •  • 992 mots

Des sources de l'art préhistorique au cœur de la science actuelle, l'exposition Au temps des mammouths (musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 17 mars 2004-10 janvier 2005) a transporté ses visiteurs vers les steppes à la fois herbeuses, arides et glacées d'il y a 20 000 ans. Objet de fascination, le mammouth a laissé sa trace dans la culture de nombreux peuples : sa hau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/au-temps-des-mammouths/#i_2412

BOTANIQUE

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 5 627 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Botanique, paléobotanique et palynologie »  : […] La paléobotanique est l'étude des fossiles de plantes . Bien que moins médiatisée que l'étude des fossiles d'animaux (pour laquelle on conserve souvent le terme plus général de paléontologie), elle n'en revêt pas moins un intérêt scientifique primordial et toujours d'actualité. Tout comme l'étude des plantes actuelles (appelée néobotanique), la paléobotanique repose largement sur la systématique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botanique/#i_2412

BRACHIOPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 766 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le lophophore »  : […] Le lophophore passe par plusieurs stades ontogéniques  ; c'est initialement une couronne autour de la bouche, sa base constituant des lèvres : stade trocholophe  ; la réunion médiane de deux zones latérales donne naissance au stade schizolophe  ; le cercle initial se divise en deux spires dans le stade spirolophe . Ce stade est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brachiopodes/#i_2412

BRACHIOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 470 mots
  •  • 1 média

Genre de dinosaure sauropode qui vivait au Jurassique supérieur, il y a environ 150 millions d'années. Membre de la famille des Brachiosauridés, c'est le plus lourd et le plus haut des sauropodes dont on connaisse des squelettes à peu près complets. Des spécimens plus grands, appartenant à d'autres sauropodes (peut-être apparentés à Brachiosaurus ), ont été découverts, mais i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brachiosaurus/#i_2412

BRADYSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 139 mots

Genre de reptile primitif trouvé à l'état fossile dans le Permien (300 à 250 millions d'années) d'Afrique du Sud. Bradysaurus appartient à un groupe de reptiles appelés Pareiasaures. Ces animaux sont caractérisés par un corps massif, des ceintures et des membres puissants, et un crâne bizarre couvert de protubérances osseuses. Les pareiasaures n'étaient pas des dinosaures, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bradysaurus/#i_2412

BRONGNIART ADOLPHE THÉODORE (1801-1876)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 343 mots

Botaniste français et principal fondateur de la paléobotanique. Né à Paris, il est le fils du minéralogiste Alexandre Brongniart. Appliquant à la classification des plantes fossiles la méthode qu'avait utilisée Cuvier pour le règne animal, Brongniart utilise l'anatomie et l'histologie comparées pour déceler les affinités qui existent entre les végétaux actuels et les végétaux disparus. Dès 1822, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-theodore-brongniart/#i_2412

CAMBRIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 174 mots

Cambrien est le nom donné, au xix e  siècle, par Adam Sedgwick à une série stratigraphique du nord du pays de Galles. Ce nom vient de Cambria / Cumbria , formes latines du mot celte qui désigne cette région. Le Cambrien correspond au premier système de l'ère paléozoïque (ère primaire) et s'étend de — 5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cambrien/#i_2412

CAMPTOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 277 mots
  •  • 1 média

Dinosaure ornithischien trouvé à l'état fossile dans le Jurassique supérieur (environ 150 millions d'années) d'Amérique du Nord et d'Europe. Camptosaurus atteignait jusqu'à 6 mètres de longueur. Ses membres postérieurs étaient très puissants et ses membres antérieurs, plus petits, étaient suffisamment développés pour soutenir l'animal s'il choisissait une locomotion quadrupè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camptosaurus/#i_2412

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La vie durant le Cénozoïque »  : […] On doit reconnaître que toutes les grandes innovations biologiques qui ont engendré la biodiversité actuelle se sont produites soit durant le Paléozoïque (voire encore plus tôt) pour les animaux invertébrés et les plantes sans fleurs, soit durant le Mésozoïque pour les vertébrés et les plantes à fleurs. Le Cénozoïque est, quant à lui, une ère de spécialisations qui s'opèrent sur des groupes déjà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_2412

CÉPHALOPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 433 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Nautiloïdes »  : […] Les Nautiloïdes (Cambrien VIII-époque actuelle) ont un phragmocône très développé. Certaines formes de l'Ordovicien XIII ( Orthonybyoceras ) semblent avoir eu 10 tentacules. Aujourd'hui, le Nautile en a 94. Ils sont tétrabranchiaux. Radula à 13 dents. Les Ellesmérocératidés (Cambrien VIII-Ordovicien XIII) ont des formes droites ou arquées, à siphon mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cephalopodes/#i_2412

CÉRATOPSIENS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Groupe de dinosaures ornithischiens, herbivores, ayant vécu au Crétacé (145 à 65 millions d'années), caractérisés par une collerette osseuse à l'arrière du crâne et un os supplémentaire impair à l'extrémité de la mâchoire supérieure, le rostral. Les Cératopsiens comprennent trois lignées. Les Psittacosauridés, tels que Psittacosaurus , étaient principalement bipèdes et vivaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceratopsiens/#i_2412

CERATOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 168 mots
  •  • 1 média

Grand dinosaure théropode dont les fossiles, trouvés en Amérique du Nord et en Afrique, remontent au Jurassique supérieur (environ 150 millions d'années). Ceratosaurus vivait à peu près en même temps qu' Allosaurus . Ces deux dinosaures carnivores se ressemblaient à beaucoup d'égards, mais ils n'étaient pas étroitement apparentés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceratosaurus/#i_2412

CHORORAPITHECUS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 606 mots

Neuf dents isolées, dont quatre fragmentaires, découvertes entre 2005 et 2007 en Éthiopie, dans la région de Chorora (site de Beticha), ont été rapportées à un nouveau grand singe fossile, Chororapithecus abyssinicus , par une équipe nippo-éthiopienne dirigée par Yonas Beyene et Gen Suwa. Ces fossiles proviennent de la partie supérieure de la Formation de Chorora, dont les sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chororapithecus/#i_2412

CLIDASTES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 185 mots

Lézard marin éteint appartenant au groupe des Mosasaures. On trouve des restes de Clidastes dans des dépôts marins du Crétacé supérieur (environ 90 millions d'années) en Amérique du Nord. Des spécimens bien conservés ont été découverts dans la craie du Kansas. Clidastes pouvait dépasser 4 mètres de longueur. Sa tête atteignait 60 centimètres de longueur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clidastes/#i_2412

COELOPHYSIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 166 mots
  •  • 1 média

Petit dinosaure carnivore trouvé à l'état fossile dans le Trias supérieur (environ 210 millions d'années) d'Amérique du Nord. Coelophysis était un dinosaure théropode primitif. Atteignant une longueur d'environ 2 mètres, il était très légèrement bâti, ne pesant qu'environ une vingtaine de kilogrammes. Son cou, sa queue et ses membres postérieurs étaient longs et grêles. Sa t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coelophysis/#i_2412

COLONISATION DES PLANTES AU DÉVONIEN ET CLIMAT

  • Écrit par 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 429 mots
  •  • 1 média

Si les premiers indices de l'existence de plantes remontent à plus de 470 millions d'années (Ma), ce n'est que durant le Dévonien (de 416 à 359 Ma) que les plantes sont devenues suffisamment abondantes pour transformer le paysage désertique des continents en un couvert végétal propice à une vie terrestre riche et complexe. Trois grands types de végétation se sont succédé au Dévonien. Tout d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation-des-plantes-au-devonien-et-climat/#i_2412

COPE EDWARD DRINKER (1840-1897)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 357 mots

Paléontologiste américain. Après avoir enseigné à Haverford College de 1864 à 1867, Edward Cope consacre plus de vingt années de sa vie à des expéditions scientifiques dans l'Amérique du Nord et l'Amérique centrale ; ces expéditions permettent à Cope de réunir une extraordinaire collection de fossiles et de donner une classification de base pour les poissons, les reptiles et les espèces disparues, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-drinker-cope/#i_2412

COPPENS YVES (1934- )

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 2 326 mots
  •  • 1 média

Paléontologue français, Yves Coppens, a exercé une grande influence sur les recherches paléoanthropologiques des dernières décennies du xx e  siècle. En effet, il a contribué à poser, à la fois dans le temps et dans l'espace, les bornes lointaines de l'origine de l'homme. Au terme de sa carrière qu'il débuta en 1956, l'ancienneté de la lignée h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-coppens/#i_2412

CORDAITOPHYTES

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU
  •  • 1 324 mots

Les caractères anatomiques, histologiques et biologiques des Cordaites sont intermédiaires entre ceux des « fougères à graines » ( Ptéridospermaphytes) et ceux des Gymnospermes. Ces plantes, qui vivaient à la fin de l'ère primaire, étaient des végétaux arborescents à bois bien développé et complexe. Elles portaient des axes fertiles où sont ébauchées des structures florales. Leurs organes reproduc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordaitophytes/#i_2412

CRÉODONTES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 210 mots

Mammifères carnivores fossiles qui apparurent au tout début de l'ère tertiaire (Paléocène) et connurent une importante extension mondiale jusqu'à la fin de l'Éocène, une seule famille persistant jusqu'au Pliocène. Si l'allure générale de leur squelette annonce déjà celle de nos carnivores actuels, de nombreux caractères structuraux sont très archaïques : crâne à crête occipitale développée ; pet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creodontes/#i_2412

CRÉTACÉ

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 1 046 mots

Le Crétacé représente le dernier système du Mésozoïque (ère secondaire) et le plus long, s'étendant de — 145,5 (± 4) millions d'années (Ma) à — 65,5 (± 0,3) Ma, soit 80 Ma. Il est subdivisé en deux sous-systèmes : le Crétacé inférieur, qui comprend les étages Berriasien, Valanginien, Hauterivien, Barrémien, Aptien et Albien ; le Crétacé supérieur avec les étages du Cénomanien, Turonien, Coniacie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cretace/#i_2412

CRUSTACÉS

  • Écrit par 
  • Jacques FOREST
  •  • 7 669 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Paléontologie et phylogénie »  : […] Les premiers fossiles d'arthropodes que l'on puisse rattacher aux crustacés proviennent du Cambrien. Dès cette époque existent, à côté de formes primitives dont les affinités avec les crustacés actuels sont incertaines, des ostracodes et sans doute des branchiopodes. Dès le Dévonien, toutes les classes actuelles sont représentées, comme le seront, au Carbonifère, presque tous les ordres. Au Trias […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crustaces/#i_2412

CUVIER GEORGES (1769-1832)

  • Écrit par 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 2 187 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La paléontologie »  : […] Un des buts essentiels d'une telle recherche fut, pour Cuvier, d'établir les rapports des espèces fossiles avec les différentes couches du globe. Se limitant aux Vertébrés quadrupèdes, il constate que les ovipares sont apparus bien avant les vivipares, et qu'ils étaient plus forts, plus variés dans les terrains anciens qu'à la surface actuelle du globe. Quatre populations différentes ont successiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-cuvier/#i_2412

CUVILLIER JEAN (1899-1969)

  • Écrit par 
  • Agnès BEAUGRAND
  •  • 504 mots

Né à Ambleteuse (Pas-de-Calais), d'une famille d'instituteurs, l'enfance de Jean Cuvillier se déroula en Picardie, d'où il vint faire ses études supérieures à la Sorbonne ; en 1922, licencié ès sciences naturelles, il est nommé professeur au lycée français du Caire, où il enseigne jusqu'en 1930. Il entreprend en même temps, sur le conseil de ses maîtres E. Haug et le père Teilhard de Chardin, une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-cuvillier/#i_2412

CYCADOPHYTES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude AUDRAN, 
  • Édouard BOUREAU
  •  • 2 343 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Cycadophytes fossiles »  : […] Les Cycadophytes, apparues après le Primaire, ont eu leur apogée à l'époque secondaire et tertiaire. Les formes fossiles sont désignées sous des noms de genres variés. Chez les Cycadales, des genres représentent des plantes plus ou moins complètes : Bjuvia , Cycadites , Pseudocycas , Diooniticarpidium , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycadophytes/#i_2412

CYCLOSTOMES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 2 723 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Phylogénie »  : […] On connaît des lamproies fossiles dès le Dévonien supérieur ( Priscomyzon ), il y a 360 millions d'années, et il est probable que les euphaneripidés, connu du Silurien au Dévonien (420-370 millions d'années), soient très proche de ce groupe. On considérait autrefois (cf. ostracodermes ) que les lamproies s'enracinent dans le groupe fossile des anasp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclostomes/#i_2412

CYNODONTES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots
  •  • 1 média

Reptiles mammaliens, appartenant à l'ordre des Thérapsides, qui vécurent du Permien supérieur au Jurassique inférieur (environ 260 à 180 millions d'années). Leurs restes fossiles ont été découverts en Afrique du Sud, en Chine, en Amérique du Sud, en Europe et en Amérique du Nord. Le crâne des cynodontes montre de nombreux caractères qui anticipent ceux des Mammifères. En particulier, il possède un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cynodontes/#i_2412

CYNOGNATHUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 256 mots

Genre éteint de reptiles mammaliens évolués, trouvé à l'état fossile dans le Trias inférieur et moyen (245 à 230 millions d'années) d'Afrique du Sud. Cynognathus est un représentant des Thériodontes, un groupe de thérapsides (reptiles mammaliens) qui fut à l'origine des Mammifères. Cynognathus , dont le nom évoque les « mâchoires de chien », était à peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cynognathus/#i_2412

DAVITACHVILI LEO CHIOVITCH (1895-1977 )

  • Écrit par 
  • François CABANE
  •  • 432 mots

Paléontologue et géologue soviétique, membre actif de l'Académie des sciences de Géorgie à partir de 1944 Leo Chiovitch Davitachvili, qui est décédé en 1977, a été professeur à l'Institut du pétrole de Moscou et professeur à l'université de Moscou à partir 1948. Parmi ses travaux paléontologiques les plus connus, on peut citer ceux qui concernent les mollusques du Néogène supérieur de Crimée et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-chiovitch-davitachvili/#i_2412

DÉCOUVERTE DU PREMIER ARCHAEOPTERYX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 120 mots

En 1861, le paléontologue allemand Hermann von Meyer donne le nom d' Archaeopteryx lithographica à une plume fossile provenant des calcaires lithographiques du Jurassique de Bavière. La même année, on y découvre un squelette presque complet d' Archaeopteryx , spécimen qui possède à la fois des caractères d'oiseaux et de reptiles, et qui suscite de vives […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-premier-archaeopteryx/#i_2412

DÉFINITION DES DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 158 mots

Dans un rapport sur les reptiles fossiles de Grande-Bretagne, l'anatomiste et paléontologue Richard Owen (1804-1892) propose de rassembler sous le nom de Dinosauria (du grec deinos , « terriblement grand » et sauros , « lézard ») trois genres mis au jour dans le Jurassique et le Crétacé d'Angleterre : Megalosaurus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/definition-des-dinosaures/#i_2412

DEINONYCHUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots
  •  • 1 média

Dinosaure saurischien carnivore (théropode) aux griffes développées qui vivait dans l'Ouest de l'Amérique du Nord au Crétacé inférieur (environ 110 millions d'années). Deinonychus est un membre de la famille des Dromaeosauridés. Comme tous les dinosaures théropodes, il était bipède, se déplaçant sur ses pattes postérieures. Sa principale arme offensive était une griffe en f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deinonychus/#i_2412

DENTS

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 6 072 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origine des dents jugales des Mammifères »  : […] Ce problème, qui est celui de l'origine de la plexodontie, a suscité de nombreuses théories. Les théories «  explicatives  » s'appuient essentiellement sur l'anatomie comparée et sur l'embryologie. On a ainsi supposé que les nouvelles cuspides seraient apparues par « bourgeonnement », par « irritation fonctionnelle », par « concrescence », par « fusion d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dents/#i_2412

DEPÉRET CHARLES (1854-1929)

  • Écrit par 
  • François CABANE
  •  • 298 mots

Médecin et géologue français. Docteur ès sciences naturelles à Paris en 1885, professeur de géographie physique et géologie à l'université de Lyon dont il devint par la suite le doyen, Depéret étudia la géologie de cette région et on lui doit, en particulier, la carte géologique du Massif central, de la vallée du Rhône, des Alpes ; il mit au point une importante théorie sur l'âge des terrasses des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-deperet/#i_2412

DESCRIPTION D'ICHTHYOSTEGA

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 100 mots

En 1932, le paléontologue suédois Gunnar Säve-Söderbergh décrit sous le nom d’ Ichthyostega des fossiles mis au jour dans le Dévonien du Groenland. Vieux de quelque 360 millions d’années, Ichthyostega est un amphibien primitif pourvu de membres lui permettant de se déplacer sur la terre ferme, mais qui possède nombre de caractères, comme une nageoire ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/description-d-ichthyostega/#i_2412

DÉTERMINATION DU SEXE CHEZ LES VERTÉBRÉS FOSSILES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 1 767 mots
  •  • 4 médias

Comme les phénomènes de fossilisation ne préservent le plus souvent que les parties dures les plus résistantes d'un organisme, notamment les os et les dents chez les vertébrés, beaucoup d'aspects de la biologie des êtres disparus échappent aux paléontologues, ou sont pour le moins difficiles à reconstituer. La détermination du sexe d'un fossile en est un exemple, les organes sexuels se prêtant m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/determination-du-sexe-chez-les-vertebres-fossiles/#i_2412

DÉVONIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 229 mots

Le terme Dévonien a été proposé par Adam Sedgwick et Roderick Impey Murchison en 1839 pour désigner la série stratigraphique marine du Devon, dans le sud-ouest de l'Angleterre, qui s'est avérée être contemporaine des Vieux Grès Rouges du pays de Galles, du nord de l'Angleterre et d'Écosse. Il représente un système de l'ère paléozoïque (ère primaire), situé entre le Silurien et le Carbonifère. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/devonien/#i_2412

DICYNODON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 148 mots

Genre éteint de thérapsides qui furent les reptiles mammaliens dominants au Permien supérieur (environ 20 à 260 millions d'années) en Afrique du Sud, en Europe et en Asie. La partie du crâne de Dicynodon située en arrière de l'œil était très longue, avec des crêtes osseuses bien développées qui servaient à l'insertion des puissants muscles des mâchoires. La partie avant form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dicynodon/#i_2412

DIMETRODON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 237 mots

Genre éteint apparenté aux mammifères primitifs, trouvé à l'état fossile dans le Permien inférieur (environ 280 millions d'années) d'Amérique du Nord. Dimetrodon était un carnivore qui atteignait plus de 3,50 mètres de longueur et portait sur son dos une grande « voile » qui servait peut-être à la thermorégulation. Cette voile était apparemment formée par une membrane irrigu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimetrodon/#i_2412

DIMORPHODON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 243 mots

Genre de reptiles volants primitifs, trouvé à l'état fossile dans le Jurassique inférieur (environ 190 millions d'années) d'Europe. Dimorphodon est un des ptérosaures les plus anciens que l'on connaisse. Il mesurait environ 1 mètre de longueur pour une envergure d'environ 1,70 m. La tête de Dimorphodon était légèrement construite, mais grande et élevée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimorphodon/#i_2412

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 333 mots
  •  • 16 médias

Les dinosaures constituent un groupe de vertébrés tétrapodes uniquement terrestres qui sont apparus et ont eu leur apogée au cours du Mésozoïque, c'est-à-dire entre quelque 225 et 66 millions d'années (Ma). Ils ont souvent été définis comme des « reptiles géants », mais ces termes ne sont pas adéquats car, d'une part, le concept de reptile ne recouvre pas une réalité zoologique (ce n'est pas un « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinosaures/#i_2412

DIPLODOCUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots
  •  • 1 média

Gigantesque dinosaure saurischien sauropode découvert à l'état fossile dans le Jurassique supérieur (environ 150 millions d'années) d'Amérique du Nord. Diplodocus est un des dinosaures les plus fréquemment exposés dans les musées. Avec d'autres sauropodes apparentés (tels qu' Apatosaurus , autrefois connu sous le nom de Brontosaurus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diplodocus/#i_2412

DIPNEUSTES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 1 222 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Place des dipneustes dans l'évolution des vertébrés »  : […] Les plus anciens dipneustes connus ont été découverts dans le Dévonien inférieur (410 millions d'années) du Yunnan (Chine) et conservent encore un grand nombre de caractères primitifs permettant de les enraciner dans – ou à proximité – des porolépiformes. Dès le Dévonien moyen, on connaît des dipneustes typiques, mais plus ossifiés que les formes mésozoïques et actuelles. C'est au Carbonifère que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dipneustes/#i_2412

DMANISI SITE PRÉHISTORIQUE DE, Géorgie

  • Écrit par 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 500 mots

Le gisement de Dmanisi, en Géorgie, découvert sous les ruines d'un village médiéval situé à 85 kilomètres au sud-ouest de Tbilissi et à proximité de la vallée de la Koura (Caucase), est devenu célèbre en 1991 avec la découverte d'une mandibule humaine (D211) qui est associée à des mammifères tels que le rhinocéros étrusque ou le Megantereon (tigre à dent de sabre) généralement âgés de 1,8 à 1,75  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-prehistorique-de-dmanisi-georgie/#i_2412

DOCODONTES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 1 504 mots
  •  • 4 médias

Les docodontes sont des petits mammifères primitifs qui ont vécu du milieu à la fin du Mésozoïque, c’est-à-dire entre 200 et 70 millions d’années (Ma). Ils sont classés parmi les Mammaliaformes qui comprennent, entre autres, les Morganucodontes (qui sont les plus anciens Mammaliaformes), les Docodontes, les Multituberculés et les Mammalia , Mammifères. Seuls ces derniers ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/docodontes/#i_2412

DODO

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 2 038 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Anatomie et biologie du dodo »  : […] Bien que l'homme ait pu observer le dodo dans son habitat pendant plusieurs décennies, beaucoup d'aspects de sa biologie demeurent obscurs. En effet, au xvii e  siècle, les sciences naturelles étaient encore peu développées, les informations sur Raphus cucullatus provenant essenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dodo/#i_2412

DOUVILLÉ HENRI (1846-1937)

  • Écrit par 
  • Michèle LE GOAZIGO
  •  • 292 mots

Géologue français. Admis à l'École polytechnique en 1863, Douvillé en sort deux ans plus tard avec le numéro un dans le corps des Mines. En 1867, il est attaché au Service de la carte géologique détaillée de la France. En 1875, il devient attaché aux collections paléontologiques de l'École des mines de Paris, pour réorganiser le service. La richesse des collections est telle qu'il décide d'adopter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-douville/#i_2412

DROMAEOSAURIDÉS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 539 mots
  •  • 1 média

Famille de dinosaures carnivores (Théropodes), de taille petite à moyenne, qui vécut dans de nombreuses régions du monde au Crétacé (145 à 65 millions d'années). Agiles, légèrement bâtis et rapides, ces théropodes étaient parmi les prédateurs les plus efficaces de leur époque. Tous les dromaeosaures étaient bipèdes. Le deuxième doigt des membres postérieurs était extrêmement flexible et portait un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dromaeosaurides/#i_2412

ÉCHINODERMES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER, 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 6 662 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Échinodermes fossiles »  : […] L'apparition des Échinodermes ne remonte avec certitude qu'à la base du Cambrien (530 millions d'années d'après les récentes estimations), c'est-à-dire à l'époque où les Métazoaires ont acquis un squelette minéralisé. À cette date, tous les indices nous amènent pratiquement à des anatomies voisines des Holothuries. En fait, cette classe, dont les caractères sont les plus primitifs, compte les Éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echinodermes/#i_2412

ÉCHOLOCATION

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 773 mots

L 'écholocation est un mode de repérage et de visualisation utilisé par certains animaux (dont les chauves-souris et les dauphins) lors de leurs déplacements pour localiser leurs proies et les obstacles dans leur environnement. Pour cela, les animaux émettent des ondes sonores, perceptibles ou non par l'oreille humaine. Celles-ci sont renvoyées lorsqu'elles se heurtent à un obstacle ou une proie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echolocation/#i_2412

EDAPHOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 233 mots

Herbivore primitif apparenté aux Mammifères, trouvé à l'état fossile dans le Carbonifère supérieur et le Permien inférieur (environ 300 millions d'années). Edaphosaurus mesurait plus de 3,50 m de longueur. Son crâne, bas et court, était pourvu de dents coniques. Sa tête était très petite par rapport à son corps massif et cylindrique. Le caractère le plus distinctif de cet ani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edaphosaurus/#i_2412

ENTELOGNATHUS PRIMORDIALIS

  • Écrit par 
  • Gaël CLÉMENT
  •  • 1 140 mots
  •  • 1 média

Entelognathus primordialis (signifiant animal primordial à mâchoires complètes) est un petit poisson fossile vieux d’environ 420 millions d’années qui a été mis au jour dans la province du Yunnan, dans le sud de la Chine. L’étude de ce fossile viendrait bouleverser les hypothèses de l'évolution des vertébrés à mâchoires (M. Zhu et al., « A Silurian pla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entelognathus-primordialis/#i_2412

ESPÈCE, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 4 762 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Pluralité des définitions contemporaines de l'espèce »  : […] Étant donné l'impact des travaux de Darwin sur la théorie de l'évolution moderne, on pouvait s'attendre à ce que la question de la définition de l'espèce disparaisse avec lui. Or c'est tout le contraire qui s'est produit. Le xx e  siècle a vu fleurir une multitude de définitions, surtout lors de l'émergence et du développement de la théorie synth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espece-biologie/#i_2412

EUPARKERIA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 142 mots

Genre éteint de reptiles, qui pourrait avoir été à l'origine de plusieurs groupes importants de l'ère mésozoïque. Il est connu à l'état fossile dans le Trias inférieur d'Afrique du Sud (245 à 240 millions d'années). Euparkeria mesurait environ 1 mètre de longueur et sa structure était légère. Il était probablement capable aussi bien de se déplacer en position quadrupède que d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euparkeria/#i_2412

EUROTROCHILUS INEXPECTATUS

  • Écrit par 
  • Cécile MOURER-CHAUVIRÉ
  •  • 531 mots

Plusieurs familles d'oiseaux vivant actuellement sur le seul continent américain ont été identifiées dans le Tertiaire inférieur d'Europe, telles que les todiers (Todidés), les ibijaux (Nyctibiidés) ou les vautours du Nouveau Monde (Cathartidés), mais les colibris manquaient à l'appel. Cette lacune a été comblée grâce à la découverte, dans l'Oligocène inférieur d'Allemagne, du plus ancien colib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eurotrochilus-inexpectatus/#i_2412

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Vers une vision hiérarchique généralisée  »  : […] On ne peut que souligner, à ce point, l'importance de l'influence intellectuelle exercée par Stephen Jay Gould (1946-2002), penseur puissant et original, bien que fort contesté. « Enfant terrible » de la synthèse, il a bien exprimé dans son œuvre à la fois son attachement à la théorie synthétique et sa volonté de la renouveler en la transcendant. Dès 1980, Gould a proposé une version élargie de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution/#i_2412

EXTINCTION DE MARSUPIAUX EN AUSTRALIE AU QUATERNAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 702 mots
  •  • 1 média

Depuis le début du xxi e  siècle, une controverse agite les spécialistes du Quaternaire d'Australie : l'homme est-il le premier et seul responsable de la disparition des grands mammifères de cette île-continent ? N'est-ce pas plutôt les variations climatiques qui ont entraîné la disparition de nombreux végétaux et, par là, celle des herbivores q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinction-de-marsupiaux-en-australie-au-quaternaire/#i_2412

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Depuis 1980, la conception dominante de l'histoire des êtres vivants au cours des temps géologiques s'est fortement modifiée : à la vision d'un développement graduel et sans heurts s'est substituée celle d'une histoire beaucoup plus chaotique, entrecoupée de crises de nature catastrophique qui viennent ponctuer l'évolution des organismes et l'engager dans des directions nouvelles et souvent inatte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_2412

EDIACARA FAUNE D'

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 148 mots

En 1946, le géologue australien Reg Sprigg découvre les empreintes d'organismes à corps mou dans les grès précambriens (environ 600 millions d'années) des collines d'Ediacara, en Australie du Sud. La faune d'Ediacara, dont des équivalents ont depuis été mis au jour dans d'autres régions du monde, comprend des spécimens aux adaptations variées, qui vivaient sur le fond marin ou fouissaient dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-d-ediacara/#i_2412

FIXISME

  • Écrit par 
  • Hervé LE GUYADER
  •  • 994 mots

Le fixisme correspond à la vision d'une nature qui reste immuable au cours du temps, à partir d'une origine considérée comme une création. C'est pourquoi fixisme et créationnisme recouvrent en réalité une même conception du déroulement temporel de la vie sur Terre. Il est classique d'opposer fixisme et transformisme. Pourtant, beaucoup de résultats obtenus par des scientifiques fixistes seront en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fixisme/#i_2412

FOSSILES

  • Écrit par 
  • Raymond FURON, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Les êtres qui ont vécu au cours des temps géologiques ont laissé de nombreux témoignages de leur existence, sous des formes extrêmement diverses. Ce sont les fossiles . Certains animaux et végétaux ont même survécu jusqu'à nos jours à travers les vicissitudes de l'histoire géologique, tels les Lingules, les Limules, les Nautiles, le Cœlacanthe, le Sphénodon, l'Okapi, le Ginkg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fossiles/#i_2412

GARGANTUAVIS

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 984 mots
  •  • 3 médias

Gargantuavis était un oiseau géant, incapable de voler, qui vivait au Crétacé supérieur, il y a environ 72 millions d'années. Il n'est représenté que par une seule espèce, Gargantuavis philoinos . C'est le plus grand oiseau crétacé que l'on connaisse, et il semble être le résultat d'une évolution endémique su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gargantuavis/#i_2412

GASTÉROPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 045 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Évolution »  : […] La parenté entre les Gastéropodes primitifs et les Monoplacophores est flagrante, mais la métamérie de ceux-ci est presque disparue chez ceux-là : les muscles dorsi-ventraux attachant l'animal à sa coquille sont réduits et constituent le muscle « en fer à cheval » des patelles et le muscle columellaire des formes à coquille hélicoïdale. Les plus anciens Gastéropodes sont de petits cônes à angle a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gasteropodes/#i_2412

GASTORNIS ou DIATRYMA

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 1 108 mots
  •  • 1 média

Gastornis est un oiseau géant fossile, incapable de voler, qui a vécu au Paléocène et à l'Éocène, c’est-à-dire entre — 60 et — 45 millions d'années environ . Au cours du Paléocène, c’est-à-dire quelques millions d’années après l’extinction des dinosaures et avant la domination des mammifères, c’était le plus grand animal terrestre d’Europe. À partir de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gastornis-diatryma/#i_2412

GAVIALS FOSSILES DE THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

Le gavial ( Gavialis gangeticus ) est un grand crocodilien, au museau très allongé et au régime piscivore, qui survit actuellement dans quelques rivières du sous-continent indien, où il est menacé de disparition. Des fossiles ont montré que le genre Gavialis avait autrefois une distribution géographique plus vaste. En particulier, le paléontologue néer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gavials-fossiles-de-thailande/#i_2412

GÉOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 6 538 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La révolution créatrice du début du XIXe siècle et ses développements »  : […] En moins de vingt ans (1810-1830), la géologie moderne naît, avec son programme et ses institutions. Elle a été préparée par trois prises de conscience qui bouleversent les rapports entre l'homme et le cosmos terrestre. Il s'agit d'abord de l' immensité des temps géologiques  ; à partir de 1770, un nombre vite croissant d'auteurs de tous bords font leur cette idée ; pour les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geologie-histoire-des-sciences-de-la-terre/#i_2412

GÉOLOGIE - Géologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 5 630 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Sédimentologie, paléontologie et géologie historique »  : […] La géologie historique, parfois qualifiée de géologie événementielle, a pour but d'établir la succession des âges géologiques. Elle étudie l'histoire de la Terre en établissant un catalogue temporel organisé de la succession des grands événements géologiques. Avant même que la radioactivité ne fournisse les outils de datation absolue, la succession des strates sédimentaires et leur contenu en fos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geologie-geologie-contemporaine/#i_2412

GINSBURG LEONARD (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 242 mots

Paléontologue français. Né à Paris le 16 mars 1927, Léonard Ginsburg, qui a débuté sa carrière de chercheur au C.N.R.S. en 1953, obtient son doctorat ès sciences en 1958, sa thèse d'État consacrée aux carnivores du Miocène (de 23 à 5 millions d'années) étant effectuée sous la direction de René Lavocat. L'année suivante, il intègre le Laboratoire de paléontologie du Muséum national d'histoire natu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-ginsburg/#i_2412

GNATHOSTOMES

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 2 142 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'origine des gnathostomes »  : […] L'aube des gnathostomes est peu documentée par des données fossiles et reste largement énigmatique. Un faisceau de données paléontologiques suggèrent que certains vertébrés sans mâchoires fossiles (cf.  ostracodermes ), les ostéostracés, sont les plus proches parents des gnathostomes, partageant avec eux quelques caractères uniques (présence d'os cellulaire, d'os péricho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnathostomes/#i_2412

GONDWANA

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK, 
  • Michel WATERLOT
  •  • 2 441 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Reconstitutions et fragmentation du Gondwana »  : […] Dans l'esprit de nombreux géologues contemporains, le Gondwana était constitué d'un bloc compact autour du pôle (Sud) du Paléozoïque supérieur, rassemblant, comme on vient de le voir, Amérique du Sud, Afrique, Arabie, Madagascar, Inde, Australie et Antarctique. Cependant, à la suite des nombreux travaux réalisés notamment en Asie méridionale et autour du Pacifique, il s'avère que la réalité est be […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gondwana/#i_2412

GOULD STEPHEN JAY (1941-2002)

  • Écrit par 
  • Claudine COHEN
  •  • 1 934 mots

Spécialiste de paléontologie des invertébrés et théoricien de l'évolution du vivant, Stephen Jay Gould fut l'une des figures scientifiques les plus brillantes et les plus populaires de la seconde moitié du xx e  siècle aux États-Unis. De 1974 à sa mort en 2002, il enseigne à Harvard la géologie, la paléontologie et l'histoire des sciences. Un qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-jay-gould/#i_2412

GRAPTOLITHES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 832 mots
  •  • 2 médias

Aussi élégantes qu'énigmatiques, les empreintes des colonies de Graptolithes, plus ou moins rameuses, groupant des animaux minuscules (zoïdes) non conservés, sont connues depuis le Cambrien moyen (IV) jusqu'au Carbonifère inférieur (XXIV) ; ces fossiles occupent une place importante dans les faunes de l'Ordovicien et du Silurien. Leur rapidité d'évolution, qui permet de distinguer plusieurs ordres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graptolithes/#i_2412

HALL JAMES (1811-1898)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 298 mots

Géologue et paléontologue américain, J. Hall a établi les fondements de la stratigraphie du Paléozoïque des États-Unis et décrit les faunes de cette époque. C'est le précurseur des Geological Surveys des États-Unis et le fondateur des Congrès géologiques internationaux dont il organisa le premier à Paris en 1878. Entré dès sa vingt-cinquième année au Geological Survey de New York, il y restera jus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hall/#i_2412

HESPERORNIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 220 mots

Oiseau éteint trouvé à l'état fossile dans le Crétacé supérieur (environ 85 millions d'années), en particulier dans la région des Grandes Plaines de l'Ouest américain, mais aussi beaucoup plus loin vers le nord, jusqu'en Alaska. Un des caractères primitifs d' Hesperornis est la présence de dents sur la mâchoire inférieure ainsi qu'à l'arrière de la mâchoire supérieure. Cela […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hesperornis/#i_2412

HISTOIRE DES VÉGÉTAUX FOSSILES (A. Brongniart)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 122 mots

Le botaniste Adolphe Brongniart (1801-1876), s’inspirant des travaux de Georges Cuvier (1769-1832) sur les vertébrés, applique les méthodes de l’anatomie comparée à l’étude des végétaux fossiles. Avec la publication de son Histoire des végétaux fossiles , en 1828, il fournit des bases scientifiques solides à la paléontologie végétale, ou paléobotanique. Il s’intéresse nota […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-vegetaux-fossiles/#i_2412

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

La connaissance de notre histoire, conditionnée par la découverte de fossiles, est forcément biaisée par le fait que les données sont fragmentaires, et ce pour toutes les périodes. Les scénarios évoluent donc continuellement en fonction de nouvelles découvertes et de la réinterprétation des fossiles qui est liée à l'amélioration des techniques et de nos connaissances. C'est pour cela que l'histoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hominides/#i_2412

HYPSILOPHODON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots
  •  • 1 média

Dinosaure ornithopode de taille petite à moyenne, qui vivait au Crétacé inférieur (il y a environ 120 millions d'années). Hypsilophodon mesurait jusqu'à 2 mètres de longueur et pesait environ 60 kilogrammes. Ses membres antérieurs, courts, étaient pourvus de cinq doigts et ses membres postérieurs, beaucoup plus longs, avaient quatre doigts. Ses mâchoires portaient des dents, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypsilophodon/#i_2412

ICHTHYORNIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 322 mots

Oiseau de mer éteint, découvert à l'état fossile dans les sédiments du Crétacé supérieur (environ 85 millions d'années) des États-Unis (Wyoming, Kansas, Texas). Ichthyornis ressemblait aux mouettes et aux sternes d'aujourd'hui, et peut-être avait comme elles des pieds palmés. Cependant, cette ressemblance n'est que superficielle car il manquait à Ichthyornis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ichthyornis/#i_2412

ICHTHYOSAURES ou ICHTYOSAURES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 689 mots
  •  • 1 média

Groupe éteint de reptiles aquatiques, dont la plupart ressemblaient à des dauphins par leur aspect et leur mode de vie. Les ichthyosaures n'étaient pas des dinosaures ; apparentés de loin aux lézards et aux serpents (lépidosaures), ils furent les plus spécialisés de tous les reptiles marins. Les ichthyosaures avaient une très vaste distribution géographique. Ils sont aussi représentés durant pres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ichthyosaures-ichtyosaures/#i_2412

IGUANODON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 571 mots
  •  • 1 média

Grand dinosaure ornithopode, herbivore, trouvé à l'état fossile dans le Crétacé inférieur (145 à 110 millions d'années) d'Europe et d'Amérique du Nord. Iguanodon est le représentant le plus grand, le mieux connu et le plus répandu de la famille des Iguanodontidés qui est connue au Jurassique supérieur et au Crétacé inférieur dans de nombreuses régions du monde (Europe, Asie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iguanodon/#i_2412

JURASSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 1 087 mots

Succédant au Trias et précédant le Crétacé, le Jurassique correspond au deuxième système du Mésozoïque (ère secondaire), qui s'étale de — 199,6 (± 0,3) millions d'années (Ma) à — 145,5 (± 4) Ma, soit une durée d'environ 55 Ma. Le terme « Jura Kalkstein », proposé par Alexander von Humboldt en 1799 pour désigner des dépôts sédimentaires carbonatés du Jura, fut repris en 1829 par Alexandre Brongnia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jurassique/#i_2412

KIELAN-JAWOROWSKA ZOFIA (1925-2015)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 896 mots

Paléontologue polonaise, spécialiste de mammifères fossiles, Zofia Kielan-Jaworowska a été l’une des premières à montrer l’étonnante diversité de ce groupe au cours du Mésozoïque, ère durant laquelle ces animaux ont longtemps été considérés comme peu différenciés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zofia-kielan-jaworowska/#i_2412

KOENIGSWALD GUSTAV HEINRICH RALPH VON (1902-1982)

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 155 mots

Né à Berlin, Gustav Heinrich Ralph von Koenigswald s'intéresse dès son jeune âge à la paléontologie. En 1930, chargé de diplômes, il participe à une mission à Java sur les traces d'Eugen Dubois. Un an plus tard, il collabore à la découverte de onze calottes crâniennes d' Homo soloensis . Esprit curieux, von Koenigswald prospecte les pharmacies chinoises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-heinrich-ralph-von-koenigswald/#i_2412

LAMBEOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots
  •  • 1 média

Dinosaure ornithopode « à bec de canard » (hadrosauridé), remarquable par la crête osseuse creuse en forme de hache qu'il porte sur le sommet de son crâne. Les restes fossiles de cet herbivore ont été trouvés dans le Crétacé supérieur (environ 75 millions d'années) d'Amérique du Nord. Les premiers spécimens furent découverts en 1914 dans la formation Oldman de l'Alberta (Canada). Ils mesuraient en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lambeosaurus/#i_2412

LARTET ÉDOUARD (1801-1871)

  • Écrit par 
  • Michèle JULIEN
  •  • 132 mots

Édouard Lartet fut un paléontologue et préhistorien français. Ce magistrat s'intéresse d'abord à la paléontologie et fouille en 1860 la grotte d'Aurignac (Haute-Garonne), où il découvre des niveaux d'occupation préhistoriques. À partir de 1863 et jusqu'à sa mort, il explore la région, encore inconnue d'un point de vue préhistorique, des Eyzies en Périgord, en compagnie de son ami et mécène, le ban […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-lartet/#i_2412

LEHMAN JEAN-PIERRE (1914-1981)

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 1 256 mots

Né à Caen le 10 août 1914, Jean-Pierre Lehman est étudiant à la faculté des sciences de Paris lorsqu'il décide de partir pour Stockholm, en 1937, pour préparer son diplôme d'études supérieures au laboratoire de paléontologie du Riksmuseet. Sous la direction du professeur E. Stensio, ce laboratoire, qui est alors à la pointe de la recherche mondiale en paléontologie des vertébrés inférieurs, va exe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-lehman/#i_2412

LIMNOSCELIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

Genre éteint de reptiles primitifs, parmi les plus anciennes formes reptiliennes connues, trouvé à l'état fossile dans le Permien inférieur (environ 280 millions d'années) d'Amérique du Nord. Limnoscelis est considéré soit comme la souche dont les reptiles plus évolués auraient pu dériver, soit comme un amphibien labyrinthodonte aberrant. Il mesurait environ 1,50 m de longue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/limnoscelis/#i_2412

MAIASAURA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 294 mots

Genre de dinosaures à bec de canard (hadrosaures), trouvé à l'état fossile en Amérique du Nord dans les sédiments du Crétacé supérieur (environ 80 millions d'années). Sa découverte a conduit à supposer que ces herbivores bipèdes prenaient soin de leur progéniture, d'où la forme féminine de leur nom, Maiasaura (en grec, « lézard bonne mère »). En 1978, un site de ponte de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maiasaura/#i_2412

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 776 mots
  •  • 19 médias

Dans l'état actuel des connaissances, définir scientifiquement ces vertébrés que l'on nomme couramment mammifères est une véritable gageure que nous ne nous proposons pas de tenir. Il semble pourtant, a priori, parfaitement possible, voire facile, de trouver des caractères généraux et communs à l'homme, au cheval et au rat. D'une façon plus générale, il est possible de définir un groupe de vertéb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_2412

MAMMIFÈRES PLACENTAIRES (ORIGINE DES)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 1 329 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des premiers placentaires aux placentaires actuels »  : […] Si l'on se penche sur l'histoire de ce groupe de mammifères, la première question que l'on se pose est celle qui concerne l'origine des placentaires actuels. Les plus anciens sont identifiés comme tels grâce à l'anatomie des os du bassin chez des fossiles découverts dans des sédiments datés de 110 millions d'années (Crétacé moyen). Dès lors est-il possible que des lignées actuelles aient une ori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes-placentaires-origine-des/#i_2412

MANSUY HENRI (1857-1937)

  • Écrit par 
  • Maud GIRARD-GESLAN
  •  • 103 mots

Préhistorien français. Né en Lorraine, Henri Mansuy, qui était ouvrier, se forme en géologie au Muséum d'histoire naturelle et sur le terrain dans la région parisienne. Il suit les cours du D r  Verneau qui l'initie à la paléontologie. Entré au Service géologique de l'Indochine à quarante-cinq ans, il effectue de nombreuses missions géologiques. Il découvre en 1909 le Bacs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-mansuy/#i_2412

McKENNA MALCOLM CARNEGIE (1930-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 908 mots

L' Américain Malcolm Carnegie McKenna fut l'un des plus influents paléontologues de la seconde moitié du xx e  siècle. Il avait coutume de prétendre n'avoir jamais travaillé, alors qu'il est l'auteur de centaines de publications scientifiques et d'ouvrages, qu'il a largement contribué à enrichir, réorganiser et exposer au public les collections sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malcolm-carnegie-mckenna/#i_2412

MEGALOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 225 mots

Dinosaure carnivore (théropode) qui fut le premier dinosaure à faire l'objet d'une description scientifique. Trouvé à l'état fossile dans le Jurassique moyen (environ 165 millions d'années) d'Angleterre, il fut décrit par William Buckland, en 1824, sur la base d'ossements dissociés qui comprenaient des vertèbres, des éléments du bassin et du membre postérieur, ainsi qu'un fragment de mandibule por […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/megalosaurus/#i_2412

MÉROSTOMES

  • Écrit par 
  • Michel Henri NAUDO
  •  • 1 786 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Phylogénie »  : […] À côté d'un petit nombre d'espèces vivantes, les Mérostomacés comprennent de très nombreuses espèces fossiles, que l'on rencontre depuis le Cambrien moyen jusqu'au Permien. On les divise en deux sous-classes, les Gigantostracés et les Xiphosures. Les Gigantostracés atteignent une taille de deux mètres. Leur abdomen est entièrement segmenté ; il présente un préabdomen ou mésosoma de sept segments, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merostomes/#i_2412

MESOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 203 mots

Reptile aquatique primitif, trouvé à l'état fossile dans le Permien inférieur (270 à 300 millions d'années) d'Afrique du Sud et d'Amérique du Sud. Mesosaurus vivait dans des lacs et des étangs d'eau douce. Allongé et mince, il mesurait environ 1 mètre de longueur. Son crâne et sa queue étaient longs et étroits. L'animal se déplaçait sans doute par ondulations dans l'eau, se n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesosaurus/#i_2412

MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 8 315 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La vie »  : […] Dans le domaine marin, la vie au Mésozoïque est très diversifiée. Les principales classes de mollusques sont bien représentées (lamellibranches, gastéropodes) mais ce sont les céphalopodes qui caractérisent cette ère. Parmi eux, les bélemnites, qui ressemblaient probablement aux seiches actuelles, proliféraient. On retrouve fréquemment leur rostre calcitique fossilisé. Les ammonites, quant à elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesozoique-ere-secondaire/#i_2412

MEYER HERMANN VON (1801-1869)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 741 mots
  •  • 1 média

Paléontologue allemand, Hermann von Meyer est connu notamment pour avoir donné le nom d’ Archaeopteryx (du grec archaios , « ancien », et pteryx , « aile ») à l’un des plus célèbres vertébrés fossiles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-von-meyer/#i_2412

MICROPALÉONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Madeleine NEUMANN
  •  • 4 015 mots

La micropaléontologie est l'étude des restes fossiles de taille microscopique, d'origine animale ou végétale, provenant de micro-organismes ou étant des micro-constituants d'organismes plus grands. Ses applications sont celles de la paléontologie, dont elle ne se distingue que par la taille des objets étudiés. Elle en diffère par les techniques d'études, puisque la taille des organismes observés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/micropaleontologie/#i_2412

MOSASAURES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 272 mots

Groupe éteint de lézards aquatiques qui atteignirent un haut degré d'adaptation au milieu marin et eurent une distribution mondiale au Crétacé supérieur (90 à 65 millions d'années). Les mosasaures entrèrent en compétition avec d'autres reptiles marins, notamment les plésiosaures, tous ces animaux se nourrissant essentiellement de poissons, d'ammonites et de bélemnites. Beaucoup de mosasaures étaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mosasaures/#i_2412

MOSCHOPS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 152 mots

Genre éteint de reptiles mammaliens (Thérapsides) trouvé à l'état fossile dans le Permien (environ 250 millions d'années) d'Afrique du Sud. Moschops est un représentant des Dinocéphales, groupe de reptiles mammaliens adaptés à un régime alimentaire végétarien. Il mesurait environ 2,50 m de longueur. Son corps était massif. Son crâne était élevé et raccourci d'avant en arrièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moschops/#i_2412

MULTITUBERCULÉS ou ALLOTHÉRIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 171 mots

Groupe de mammifères fossiles. Les multituberculés apparurent au Trias (ère secondaire) et s'éteignirent au début de l'ère tertiaire. Ce fut le groupe mammalien le plus important au cours de l'ère secondaire, pendant près d'une centaine de millions d'années, sur tous les continents. De petite taille, ces animaux herbivores possédaient une denture de type rongeur et une articulation mandibulaire ty […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/multitubercules-allotheriens/#i_2412

NECROLESTES PATAGONENSIS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 882 mots
  •  • 1 média

Necrolestes patagonensis (pilleur de tombes de Patagonie) est une espèce animale fossile qui a longtemps fait l'objet de discussions concernant sa place au sein des mammifères. Il s'avère aujourd'hui que ce mammifère fouisseur mangeur d'insectes, qui semblait avoir disparu à la fin du Mésozoïque, il y a environ 65 millions d'anné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/necrolestes-patagonensis/#i_2412

NÉOGÈNE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 1 104 mots

Le Néogène est la plus récente des deux périodes (systèmes) de l'ère cénozoïque. Il débute il y a 23 millions d'années (Ma). La base du système est marquée par une inversion du champ magnétique terrestre connue sous le nom de Chron C6n.2n. Selon la tendance actuelle, le Néogène inclut l'époque récente mais certains auteurs nomment Quaternaire les derniers 2,6 ou 1,8 Ma. Le terme Néogène, dont l'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neogene/#i_2412

NOTHOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 167 mots

Reptile marin trouvé à l'état fossile dans le Trias moyen (environ 240 millions d'années) d'Europe, d'Afrique du Nord et d'Asie. Nothosaurus avait un corps mince, un cou et une queue allongés, et de longs membres. Bien que cet animal ait été aquatique, ses membres étaient moins spécialisés pour la natation que ceux de sauroptérygiens plus évolués, tels que les pistosaures, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nothosaurus/#i_2412

OISEAUX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Michel CUISIN
  •  • 10 551 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre «  Origine et évolution des oiseaux »  : […] Depuis le milieu des années 1990, les découvertes d'oiseaux fossiles, parfois remarquablement conservés, se sont multipliées dans de nombreuses parties du monde. Aujourd'hui, leur étude nous révèle que les oiseaux se sont diversifiés rapidement dès le début du Crétacé, en acquérant des capacités de vol efficace. Elles montrent aussi que des groupes entièrement disparus, aux adaptations parfois ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oiseaux/#i_2412

ORBIGNY ALCIDE DESSALINES D' (1802-1857)

  • Écrit par 
  • Jacques PHILIPPON
  •  • 380 mots

Appartenant à une famille de scientifiques qui participa à la grande révolution scientifique du xix e  siècle, Alcide d'Orbigny est né à Couëron (Loire-Atlantique). Jeune, il voyage à travers l'Amérique du Sud, qu'il explore de 1826 à 1834. Il se lance alors dans l'étude des fossiles ; son activité dans ce domaine est immense, surtout dans la desc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orbigny-alcide-dessalines-d/#i_2412

ORDOVICIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 010 mots
  •  • 1 média

Le terme Ordovicien, formé d'après le nom de la tribu celte des Ordovices, a été créé au xix e  siècle par Charles Lapworth pour désigner une série stratigraphique du nord du pays de Galles. Il représente un des systèmes du Paléozoïque (ère primaire). Situé entre le Cambrien et le Silurien, il s'étend de — 488,3 millions d'années (Ma) à —443,7 M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordovicien/#i_2412

ORGANISMES FOSSILES PLURICELLULAIRES PREMIERS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 920 mots
  •  • 1 média

Au-delà de 1 milliard d'années, les traces fossiles de formes vivantes font partie de ce que le philosophe français Bernard Teyssèdre a appelé très justement La Vie invisible (L'Harmattan, 2002) : quelques vagues traces, quelques microfossiles visibles seulement au microscope. Pourtant, en 2008, au cours de travaux de terrain effectués dans le cadre d'un contrat, le sédimento […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiers-organismes-fossiles-pluricellulaires/#i_2412

ORIGINE DE LA VIE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 11 454 mots

Dans le chapitre « Les indices géologiques »  : […] Les micro-organismes fossiles les plus anciens ont été découverts en Australie, dans les stromatolites fossiles (J. W. Schopf, 1993) ; ils datent de 3,46 milliards d'années. À cette époque, la vie microbienne était présente sous forme de cyanobactéries filamenteuses, vraisemblablement photoautotrophes, c'est-à-dire capables de fabriquer leurs constituants fondamentaux à partir du dioxyde de carbo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-de-la-vie/#i_2412

ORNITHISCHIENS ou AVIPELVIENS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 382 mots

Un des deux grands groupes de dinosaures, comprenant uniquement des formes herbivores, l'autre groupe étant les Saurischiens. Les Ornithischiens, ou dinosaures « à bassin d'oiseau », sont ainsi nommés parce que les os de leur bassin sont disposés d'une façon qui rappelle superficiellement les oiseaux : une grande partie du pubis est dirigée vers le bas et vers l'arrière, et non vers le bas et l'av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornithischiens-avipelviens/#i_2412

ORNITHOLESTES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 136 mots

Petit dinosaure carnivore légèrement bâti trouvé à l'état fossile dans le Jurassique supérieur (environ 150 millions d'années) d'Amérique du Nord. Un squelette à peu près complet a été mis au jour dans le Wyoming. Il mesurait environ deux mètres de longueur, avec un crâne, un cou et une queue allongés. Le cou était apparemment très flexible. Les membres antérieurs étaient bien développés et se ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornitholestes/#i_2412

ORNITHOMIMUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

Genre de « dinosaure-autruche » (Ornithomimidés) trouvé à l'état fossile dans le Crétacé supérieur (environ 70 millions d'années) d'Amérique du Nord. Ornithomimus , dont le nom signifie « qui imite l'oiseau », mesurait environ 3,50 mètres de longueur. Bien qu'appartenant au groupe des théropodes (dinosaures pour la plupart carnivores), il était probablement omnivore. Comme la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornithomimus/#i_2412

ORNITHOPODES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 668 mots
  •  • 2 médias

Groupe de dinosaures ornithischiens caractérisés par une posture au moins occasionnellement bipède, leur nom signifiant « aux pieds d'oiseaux ». Avec les Pachycéphalosaures et les Cératopsiens, les Ornithopodes constituent le sous-ordre des Cérapodes à l'intérieur des Ornithischiens. Il est probable que les Pachycéphalosaures et les Cératopsiens eurent pour ancêtres des ornithopodes primitifs. Équ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornithopodes/#i_2412

OSBORN HENRY FAIRFIELD (1857-1935)

  • Écrit par 
  • François CABANE
  •  • 342 mots

Paléontologiste américain. Osborn commença ses études supérieures à l'université de Princeton (1877), et il les poursuivit sous la direction de M. Balfour et de Thomas Huxley. Il fut d'abord professeur d'histoire naturelle et d'anatomie à Princeton (1881-1891), puis de biologie et zoologie en 1910 ; il devint ensuite doyen de la faculté des sciences exactes de l'université Columbia (1892-1895). De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-fairfield-osborn/#i_2412

OSTRACODERMES

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 1 584 mots
  •  • 7 médias

Le nom « ostracoderme » fut introduit en 1889 par le paléontologue américain Edward Drinker Cope (1840-1897) pour désigner un ensemble de vertébrés primitifs fossiles sans mâchoires (« agnathes ») possédant une cuirasse osseuse dermique. Il a été démontré, depuis lors, que ces animaux appartiennent en réalité à des groupes très divers, et ce terme ne recouvre donc plus aucune réalité phylogénétiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ostracodermes/#i_2412

OVIRAPTOR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 260 mots
  •  • 1 média

Petit dinosaure théropode, carnivore ou omnivore, qui couvait ses œufs à la façon des oiseaux. On l'a trouvé à l'état fossile dans le Crétacé supérieur (environ 80 millions d'années) d'Asie centrale. Oviraptor mesurait environ 1,80 m de longueur et se déplaçait en position bipède, ses membres postérieurs étant longs et bien développés. Ses membres antérieurs étaient allongés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oviraptor/#i_2412

PACHYCEPHALOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 289 mots
  •  • 1 média

Genre de dinosaures herbivores à l'aspect étrange, trouvé à l'état fossile dans le Crétacé supérieur d'Amérique du Nord (environ 80 millions d'années). Pachycephalosaurus , qui pouvait atteindre près de 5 mètres de longueur, était un animal bipède aux membres postérieurs puissants, les membres antérieurs étant beaucoup moins développés. Le caractère le plus distinctif et le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pachycephalosaurus/#i_2412

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

Dès la plus haute antiquité, l'humanité s'est penchée sur ses origines, comme en témoignent les mythologies antiques, de l’Égypte à la Grèce, ou encore le monument mégalithique de Stonehenge (Wiltshire, Angleterre) édifié il y a près de 5 000 ans : tous ont tenté de tresser, entre les dieux et les hommes ou le ciel et la terre, un fil ininterrompu. La Bible elle-même, avec la Genèse, racontera la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoanthropologie-paleontologie-humaine/#i_2412

PALÉOGÈNE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 1 078 mots

Le paléogène est la plus ancienne des deux périodes (systèmes) de l'ère cénozoïque. Il s'étend de — 65,5 millions d'années (Ma) à - 23 Ma, soit une durée de 42,5 Ma. Sa limite inférieure, qui est aussi celle qui sépare les ères mésozoïque (ère secondaire des anciens auteurs) et cénozoïque (ères tertiaire et quaternaire des anciens auteurs), coïncide avec la collision d'une météorite avec la Terre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleogene/#i_2412

PALÉOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 4 974 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Reconstruire la paléogéographie »  : […] La reconstitution des géographies du passé fait appel à plusieurs méthodes et disciplines. À la suite des premières observations sur les concordances géométriques des côtes de part et d’autre d’un océan, sont intervenues celles des similitudes géologiques ou biologiques relevées sur des territoires séparés, similitudes qui permettent de supposer une connexion passée entre ces territoires. Après ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleogeographie/#i_2412

PALÉO-ICHNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PLAZIAT
  •  • 965 mots
  •  • 1 média

Cette branche de la paléontologie étend son domaine à toutes les traces d'animaux fossiles ; cependant l'ichnologie s'adresse plus particulièrement aux traces laissées au cours de l'activité des organismes et non après leur mort, de façon passive. On peut expliciter cette conception de la paléo-ichnologie par la définition suivante : il s'agit de l'étude des traces fossiles d'activité animale, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleo-ichnologie/#i_2412

PALÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Denise de SONNEVILLE-BORDES
  •  • 10 674 mots

Le Paléolithique (« la pierre ancienne ») est la période au cours de laquelle l'espèce humaine s'est transformée physiquement, passant du stade de l'Australopithèque à celui de l' Homo sapiens moderne. Cette transformation paléontologique s'est accompagnée d'une mutation technologique, sociale et psychologique. Elle a duré un temps considérable, débutant il y a environ 3 mill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleolithique/#i_2412

PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 10 606 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Évolution de la biodiversité »  : […] La biodiversité, c'est-à-dire le nombre d'espèces vivantes, a fluctué au cours des temps géologiques. Apparue vers — 3,8 milliards d'années, la vie s'est lentement diversifiée au cours du Protérozoïque jusqu'à l'« explosion cambrienne ». Les bilans chiffrés de la diversité des faunes et flores fossiles ont mis en évidence des moments particuliers de cette évolution au cours du Phanérozoïque. C'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleozoique-ere-primaire/#i_2412

PANDER CHRISTIAN HEINRICH (1794-1865)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 045 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les travaux paléontologiques et la théorie de l’évolution »  : […] Après 1817, Pander ne s’occupa pratiquement plus d’embryologie et se tourna vers l’anatomie comparée et la paléontologie. Il entreprit un voyage à travers l’Europe, en compagnie de d’Alton, et visita les principaux muséums d’histoire naturelle. Il en résulta un ouvrage monumental, l’ Ostéologie comparée (1821-1831, 14 vol.), superbement illustré et dans lequel, outre une des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-heinrich-pander/#i_2412

PANTOTHÉRIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 161 mots

Mammifères fossiles qui apparurent au Trias et s'éteignirent au début du Crétacé. Leur extension mondiale s'est déroulée à peu près uniquement au cours du Jurassique. Ils sont caractérisés par l'existence de structures mammaliennes typiques telles que l'articulation mandibulaire, la différenciation de la denture et la morphologie des molaires. Leur origine est encore inconnue, mais on peut affirme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pantotheriens/#i_2412

PAPPOCHELYS ROSINAE

  • Écrit par 
  • Haiyan TONG
  •  • 989 mots
  •  • 1 média

Pappochelys rosinae est une nouvelle espèce de tortue fossile qui a été définie en 2015 par ses deux découvreurs : l’Allemand Rainer Schoch et l’Américain Hans-Dieter Sues (« A Middle Triassic stem-turtle and the evolution of the turtle body plan », in Nature, vol. 523, pp. 584–587, juil. 2015). Datée d’environ 240 millions d’anné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pappochelys-rosinae/#i_2412

PARKINSON JAMES (1755-1824)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 745 mots

Médecin, mais aussi activiste politique et géologue, James Parkinson a décrit la « paralysie agitante » ( s haking palsy ) comme une entité nosographique en 1817. En 1876, le neurologue Jean-Martin Charcot la renommera « maladie de Parkinson », en hommage à celui qui la décrivit pour la première fois. James Parkinson est né le 11 avril 1755 à Londres. S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-parkinson/#i_2412

WENZHONG PEI (1904-1982)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 95 mots

Le paléontologue chinois, Pei Wenzhong découvrit à Chou-Kou-Tien puis étudia la plupart des nombreux fossiles de Sinanthropes, connus aussi sous le nom d'« hommes de Pékin » ( Homo erectus ). Il collabora avant la Seconde Guerre mondiale avec Pierre Teilhard de Chardin. Il était directeur du Muséum d'histoire naturelle de Beijing (Pékin), professeur à l'Institut de paléontolo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pei-wenzhong/#i_2412

PENTACERATOPS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 88 mots

Dinosaure herbivore à cinq cornes (d'où son nom) trouvé à l'état fossile dans le Crétacé supérieur (environ 75 millions d'années) d'Amérique du Nord. Pentaceratops mesurait environ six mètres de longueur et portait une corne sur le museau, une au-dessus de chaque œil et une de chaque côté de la grande collerette osseuse qui couvrait sa nuque. Ce dinosaure était un cératopsie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pentaceratops/#i_2412

PERMIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 051 mots

C'est au xix e  siècle que Roderick Murchison, en tournée dans la Russie impériale, introduit le terme Permien pour désigner un ensemble de terrains affleurant de la Volga à l'Oural et de la mer Blanche aux steppes d'Orenburg. Ce terme est issu de celui de l'ancien royaume finno-hongrois Permya et non de la ville de Perm. Le Permien représente le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permien/#i_2412

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La contribution des données paléontologiques »  : […] Les fossiles susceptibles d'apporter des informations sur les relations entre les embranchements actuels et sur l’origine des plans d'organisation sont essentiellement ceux qui sont compris entre 600 et 500 millions d'années (Ma), ce qui correspond à la fin du Protérozoïque et au Cambrien. Leur exploitation est toutefois rendue délicate du fait de l'existence de lacunes et de la difficulté que po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenie-animale/#i_2412

PHYLOGÉNOMIQUE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 010 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une complexité des génomes acquise dès le Cambrien »  : […] Un certain nombre de gènes fonctionnent de façon coordonnée, leurs expressions contribuant à la réalisation des fonctions biologiques. L'analyse de plusieurs centaines de génomes complets de bactéries, d'archées et d'eucaryotes – les trois grands domaines du monde vivant – a montré qu'environ 500 gènes étaient conservés au fil de l'évolution. Il s'agit des gènes qui codent pour la réplication de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenomique/#i_2412

PHYTOSAURES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 253 mots

Reptiles semi-aquatiques pourvus d'une armure de plaques osseuses, trouvés à l'état fossile dans le Trias supérieur (230 à 200 millions d'années). Les phytosaures n'étaient pas des dinosaures, mais, comme ces derniers, ils appartiennent à un ensemble plus vaste, les Archosaures, qui comprend également les crocodiles et les ptérosaures (reptiles volants). Les phytosaures étaient capables de se dép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytosaures/#i_2412

PIVETEAU JEAN (1899-1991)

  • Écrit par 
  • Emilienne GENET-VARCIN, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 422 mots

Paléontologue français qui a guidé les recherches de nombreux spécialistes de l'origine de l'homme. Né à Rouillac (Charente) en septembre 1899, Jean Piveteau fait des études secondaires au lycée d'Angoulême puis suit son cursus universitaire à Paris. Attiré par le Muséum national d'histoire naturelle, et plus particulièrement par le laboratoire de paléontologie, il lie connaissance, dès 1921, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-piveteau/#i_2412

PLACODERMES

  • Écrit par 
  • Hervé Léo LELIÈVRE
  •  • 1 796 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Phylogénie »  : […] C'est le naturaliste suisse Louis Agassiz (1807-1873) qui reconnut le premier, en 1844, la nature ichthyenne des placodermes – ils étaient jusqu'alors confondus avec des tortues. De nos jours, ils sont considérés comme un groupe naturel (monophylétique), bien que leurs affinités soient régulièrement revisitées. Ainsi, dans les années 1960, les paléontologues suédois Erick Stensiö (1891-1984) et T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/placodermes/#i_2412

PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Bertrand FAVIER
  •  • 5 774 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Gènes Hox pierre de Rosette de l'évo-dévo ? »  : […] L' expression des gènes homéotiques présente de fortes similitudes chez tous les animaux, au stade embryologique où tous les animaux se ressemblent un peu, soit juste après la gastrulation. Ce passage obligé pour tous les animaux a été appelé stade phylotypique. Les gènes homéotiques sont exprimés dans le tronc des animaux, et leur expression respecte la règle de colinéarité spatiale le long de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-d-organisation-des-vertebres/#i_2412

PLATEOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 283 mots
  •  • 1 média

Dinosaure saurischien connu par un abondant matériel fossile découvert en Europe et datant du Trias supérieur (environ 210 millions d'années). C'est un représentant des prosauropodes, groupe qui serait peut-être à l'origine des sauropodes. Plateosaurus est l'un des premiers dinosaures à atteindre une taille relativement grande, jusqu'à environ huit mètres de longueur. Il étai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plateosaurus/#i_2412

PLATYCHELYS OBERNDORFERI

  • Écrit par 
  • Haiyan TONG
  •  • 1 534 mots
  •  • 2 médias

Platychelys oberndorferi  est une espèce de tortue fossile qui vivait dans les mers il y a quelque 150 millions d’années, au Jurassique supérieur. Le premier fossile de cette espèce a été décrit par le paléontologue allemand Johann Andreas Wagner (1797-1861) au milieu de xix e  siècle. Depuis, plus d'une demi-douzaine de car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/platychelys-oberndorferi/#i_2412

PLÉSIOSAURES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 319 mots
  •  • 2 médias

Groupe de reptiles marins trouvés à l'état fossile depuis le Trias supérieur (environ 230 millions d'années) jusqu'à la fin du Crétacé (65 millions d'années). Les plésiosaures , qui ne sont pas des dinosaures, eurent une répartition géographique très vaste dans les mers qui couvraient en partie l'Europe, l'Afrique et le pourtour de l'actuel océan Pacifique (y compris l'Australie, les Amériques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plesiosaures/#i_2412

PLIOCÈNE

  • Écrit par 
  • Michèle JULIEN
  •  • 78 mots

Le pliocène est la plus récente des subdivisions de l'ère tertiaire, de 5,5 Ma à 1,8 Ma Au cours de cette longue période, un événement capital s'est produit : la séparation du genre Homo et du genre Australopithecus à partir d'une souche commune. Au Pliocène supérieur apparaissent les premiers outils taillés ainsi que les tout premiers campements, bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pliocene/#i_2412

PRÉHISTOIRE - Méthodologie

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe RIGAUD, 
  • Jacques TIXIER
  •  • 3 936 mots

Dans le chapitre « La paléontologie animale et végétale »  : […] Les vestiges de la flore préhistorique sont introduits dans les sites archéologiques d'une manière naturelle par l'action du vent sous la forme de pollens et de spores, mais aussi par l'action de l'homme sous forme de fruits (graines) ou de bois (chauffage et éclairage, outils et armes). La recherche des pollens et leur détermination spécifique permet de reconstituer, avec toutefois beaucoup de ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-methodologie/#i_2412

PREMIER DINOSAURE À QUATRE AILES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 383 mots

Les premières découvertes dans les gisements chinois du Crétacé inférieur (environ 120 millions d'années) de restes de dinosaures indiquant la présence de plumes remontent au milieu des années 1990. À en juger par les proportions de leur squelette, les animaux en question, tels que Sinosauropteryx ou Caudipteryx , avaient des formes adaptées à une locom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-dinosaure-a-quatre-ailes/#i_2412

PREMIÈRES FORMES DE VIE COMPLEXES À PLUS DE 2 MILLIARDS D'ANNÉES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 221 mots

Dans le courant de l'année 2008, le géologue Abderrazak El Albani, de l'université de Poitiers, découvre dans une carrière de Franceville (Gabon) des fossiles de forme relativement régulière sur la surface de bancs de grès. Ces fossiles ressemblent à ceux, âgés de 600 millions d'années, qui correspondent au moule interne de méduses. Le problème est que ce grès de Franceville est vieux très exacte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premieres-formes-de-vie-complexes-a-plus-de-2-milliards-d-annees/#i_2412

PRIMATES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Denis GERAADS
  •  • 6 329 mots
  •  • 1 média

Avec près de deux cents espèces actuelles, les Primates sont, à l'origine, des animaux arboricoles surtout répandus dans les forêts intertropicales, même si ceux d'entre eux qui ont connu le plus de succès (Macaques, Homme et plusieurs formes fossiles) se sont largement affranchis de ce milieu. Malgré cette relative uniformité de leur environnement, ils ont adopté des modes de vie et de locomotion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/primates-fossiles/#i_2412

PROTÉROZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Janine BERTRAND-SARFATI, 
  • Renaud CABY
  •  • 3 792 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La vie au Protérozoïque »  : […] L'existence d'une biosphère remontant à — 3,8 Ga est avérée par les preuves isotopiques. Les restes biologiques (microfossiles) datés de — 3,4 Ga sont douteux. À cette époque, les océans archéens étaient très pauvres en oxygène et très riches en fer, contrairement aux océans actuels. Dans une période de transition qui a duré de — 1,8 Ga à — 600 Ma, on peut penser que les parties superficielles de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proterozoique/#i_2412

PROTOCERATOPS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 371 mots
  •  • 1 média

Dinosaure cératopsien trouvé à l'état fossile dans le Crétacé supérieur (environ 80 millions d'années) du désert de Gobi (Mongolie). Protoceratops est un prédécesseur des dinosaures à cornes tels que Triceratops . Comme les autres cératopsiens, il avait un os rostral à la mâchoire supérieure et une petite collerette osseuse sur la nuque, mais il était d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protoceratops/#i_2412

PRUVOST PIERRE (1890-1967)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 373 mots

Géologue français, Pruvost fait œuvre de stratigraphe du Paléozoïque et de paléontologiste du Houiller, s'attachant particulièrement aux problèmes posés par l'accumulation sédimentaire. Issu d'une famille de médecins, il commence parallèlement des études médicales et une licence de sciences naturelles. En 1910, sa nomination en qualité d'assistant au Musée houiller de l'université de Lille, fondé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-pruvost/#i_2412

PSITTACOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 151 mots
  •  • 1 média

Membre primitif du groupe des Cératopsiens (dinosaures à cornes), trouvé à l'état fossile dans le Crétacé inférieur (122 à 100 millions d'années) d'Asie (Mongolie, Chine, Thaïlande, Laos). Psittacosaurus mesurait environ un mètre de longueur et se déplaçait probablement la plupart du temps en position bipède. Le crâne était élevé (plutôt haut par rapport à sa largeur) et cara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psittacosaurus/#i_2412

PTERANODON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 387 mots
  •  • 1 média

Reptile volant (ptérosaure) trouvé à l'état fossile en Amérique du Nord dans des sédiments marins datant du Crétacé supérieur (environ 90 millions d'années). Pteranodon atteignait une envergure de sept mètres, voire davantage, et ses mâchoires, édentées et très longues, évoquaient celles d'un pélican. Comme certains autres ptérosaures, il possédait, à l'arrière de la tête, u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pteranodon/#i_2412

PTÉRODACTYLOÏDES ou PTÉRODACTYLES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 277 mots
  •  • 1 média

Sous-groupe de reptiles volants (ptérosaures) connu du Jurassique supérieur (environ 160 millions d'années) à la fin du Crétacé (65 millions d'années). Les Ptérodactyloïdes sont couramment appelés ptérodactyles. Ils se distinguent des ptérosaures plus primitifs par la réduction de leur queue et de leur cinquième orteil, ainsi que par une fréquente réduction du nombre de dents. Le quatrième métacar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pterodactyloides-pterodactyles/#i_2412

PTÉROSAURES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 760 mots

Groupe de reptiles volants ayant vécu du Trias supérieur à la fin du Crétacé (225 à 65 millions d'années). Bien que les ptérosaures ne soient pas des dinosaures, ils font partie, comme eux, du groupe des Archosaures (les « reptiles dominants »), auquel appartiennent aussi les oiseaux et les crocodiles. Les ancêtres des ptérosaures tendaient peut-être vers une démarche bipède, ce qui aurait permis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pterosaures/#i_2412

RADIOLAIRES

  • Écrit par 
  • Patrick DE WEVER
  •  • 2 583 mots
  •  • 3 médias

Les radiolaires sont des animaux unicellulaires (protozoaires) marins qui appartiennent à la superclasse des Actinopodes. D'une taille comprise entre 50 à 300 micromètres, ces micro-organismes pélagiques font partie du zooplancton. Beaucoup présentent un squelette (test) siliceux dont la forme est très variée en fonction des espèces. Leur chance de préservation dans les séries géologiques est tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radiolaires/#i_2412

RAUP DAVID (1933-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots

Le paléontologue américain David Raup appliqua les statistiques et le modèle mathématique aux domaines de la paléontologie et de la biologie de l’évolution. Il fut célèbre pour avoir introduit (en 1983) le concept de périodicité des extinctions, selon lequel des épisodes d’extinction massive se produisent à intervalles réguliers, tous les 26 millions d’années environ. Il émit également l’hypothès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-raup/#i_2412

RECHERCHES SUR LES OSSEMENTS FOSSILES DE QUADRUPÈDES (G. Cuvier)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 226 mots
  •  • 1 média

Avec la publication, en 1812, de Recherches sur les ossemens fossiles de quadrupèdes, où l'on rétablit les caractères de plusieurs espèces d'animaux que les révolutions du globe paraissent avoir détruites , Georges Cuvier (1769-1832) établit les principes de la paléontologie, étude scientifique des fossiles. Dès 1796, il entreprend d'étudier les vertébrés fossiles – dont la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recherches-sur-les-ossements-fossiles-de-quadrupedes/#i_2412

REPTILES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 11 604 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La classe des Reptiles est-elle un groupe naturel ? »  : […] Où commencent les Reptiles ? Leur origine est-elle unique ou multiple ? Les caractères qui permettent de définir les Reptiles actuels sont-ils applicables aux formes fossiles ? Où finissent les Reptiles par rapport aux Mammifères ? Ces questions, qui sont celles de l'origine, de l'homogénéité, des limites de la classe vers le bas et vers le haut, sont en somme absolument parallèles à celles que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reptiles-fossiles/#i_2412

RHAMPHORHYNCHUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 128 mots

Ptérosaure (reptile volant) trouvé à l'état fossile dans le Jurassique supérieur (environ 150 millions d'années) d'Europe, qui possédait à l'extrémité de sa queue un « gouvernail » en forme de losange. Rhamphorhynchus mesurait environ 50 centimètres. Il possédait un crâne allongé et de grands yeux ; ses narines étaient placées vers l'arrière. Ses dents étaient inclinées vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhamphorhynchus/#i_2412

SANTA ELINA SITE PRÉHISTORIQUE DE, Brésil

  • Écrit par 
  • Águeda VILHENA VIALOU
  •  • 373 mots

L'abri rupestre calcaire de Santa Elina (environ un millier de peintures), situé au centre de l'Amérique du Sud (Mato Grosso, Brésil), a conservé une importante succession d ' occupations préhistoriques allant de 10 000 ans et plus à l'époque subactuelle (fin du xvii e  siècle). C'est dans l'ensemble stratigraphique infér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-prehistorique-de-santa-elina-bresil/#i_2412

SARCOPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 3 887 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Diversité »  : […] Dans la nature actuelle, les sarcoptérygiens sont essentiellement représentés par les quelque 21 100 espèces de tétrapodes, généralement caractérisés par des membres pairs pourvus de doigts, un mode de vie terrestre et une respiration aérienne permanente. Seuls quelques tétrapodes ont secondairement perdu leurs membres (serpents, orvets, apodes) ou sont retournés à une vie aquatique tout en conse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarcopterygiens/#i_2412

SAURISCHIENS ou SAURIPELVIENS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 440 mots

Un des deux principaux groupes de dinosaures, comprenant aussi les oiseaux. En 1888, Harry Govier Seeley, un ancien élève de Richard Owen, divisa les dinosaures en deux groupes, principalement d'après la forme du bassin (prenant aussi en compte certains caractères du crâne et des vertèbres cervicales). Le premier, qu'il appela Saurischia (ce qui signifie « à bassin de lézard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saurischiens-sauripelviens/#i_2412

SAUROPODES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 444 mots

Groupe de dinosaures caractérisés par une grande taille, un cou et une queue allongés, une posture quadrupède et un régime herbivore. Ce sont les plus grands de tous les dinosaures et les plus gros animaux terrestres qui aient jamais existé. Les Sauropodes étaient caractérisés par la morphologie suivante : une petite tête portée par un cou extrêmement long ; un long corps massif contenant un énorm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sauropodes/#i_2412

SAUROPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 550 mots

Groupe de reptiles aquatiques du Mésozoïque (245 à 65 millions d'années), comprenant les nothosaures, les pistosaures et les plésiosaures. Tous ces animaux étaient remarquablement bien adaptés à la vie dans les mers. Les sauroptérygiens se caractérisent par un long crâne plat pourvu de dents recourbées à section circulaire et d'un palais complexe. Certains possédaient un long cou flexible pouvant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sauropterygiens/#i_2412

BURGESS SCHISTES DE

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 133 mots

En 1909, le paléontologue américain Charles Walcott met au jour un riche gisement de fossiles remarquablement bien conservés dans les schistes de Burgess, dans les Montagnes Rocheuses canadiennes. La préservation exceptionnelle des spécimens dans des sédiments à grains fins datant du Cambrien moyen (environ 520 millions d'années) permet l'étude détaillée de nombreuses formes à corps mou jusque-là […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schistes-de-burgess/#i_2412

SCIURUMIMUS ALBERSDOERFERI

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 529 mots
  •  • 1 média

Sciurumimus albersdoerferi est le nom donné à un petit dinosaure à plumes provenant de sédiments jurassiques d'Allemagne (O.W.M. Rauhut et al., « Exceptionally preserved juvenile megalosauroid theropod dinosaur with filamentous integument from the Late Jurassic of Germany », in Proceedings of the National Academy of Sciences , vol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciurumimus-albersdoerferi/#i_2412

SILURIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 014 mots

Le terme silurien, dérivé du nom de la tribu celte des Silures, a été proposé en 1835 par Roderick Murchison pour désigner une série stratigraphique de la Bordure galloise, en Angleterre. Le Silurien représente le système du Paléozoïque (ère primaire) qui est situé entre l'Ordovicien et le Dévonien. Il s'étend de — 443,7 millions d'années (Ma) à — 416 Ma , soit une durée de quelque 28 Ma. C'est l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silurien/#i_2412

SIMPSON GEORGE GAYLORD (1902-1984)

  • Écrit par 
  • Marc GODINOT
  • , Universalis
  •  • 461 mots

Paléontologue américain, George Gaylord Simpson est connu avant tout pour être l'un des trois contributeurs majeurs, avec Theodosius Dobzhansky et Ernst Mayr, de l'élaboration de la théorie synthétique de l'évolution. Né à Chicago en 1902, Simpson grandit et étudie à Denver (Colorado). Il en part en 1924 pour faire sa thèse à Yale ; il est aussi formé sur le terrain par le grand mammalogiste W. D. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-gaylord-simpson/#i_2412

SINOSAUROPTERYX PRIMA

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 1 129 mots
  •  • 1 média

Espèce de petit dinosaure carnivore, Sinosauropteryx prima – signifiant « première plume de lézard de Chine » – a été décrit pour la première fois en 1996, à partir d'un squelette complet accompagné de restes de téguments trouvé dans la province du Liaoning (nord-est de la Chine). Il vivait durant le Crétacé inférieur, entre 129 et 122 millions d’années. L'annonce de cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sinosauropteryx-prima/#i_2412

SIRÉNIENS FOSSILES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 675 mots
  •  • 1 média

Les siréniens actuels, représentés par les dugongs et les lamantins, méritent bien leur surnom de vaches de mer : ils broutent les prairies sous-marines côtières, remontent aussi les fleuves qu'ils débarrassent de leurs jacinthes d'eau et colonisent même quelques lacs africains. Leur aspect paisible, leur lourdeur, leurs gestes lents et mesurés et jusqu'à leur regard ne sont pas sans évoquer les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sireniens-fossiles/#i_2412

SPONGIAIRES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER, 
  • Odette TUZET
  •  • 3 924 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Types ancestraux »  : […] Vers la base des temps fossilifères ont été trouvés, en Sibérie et en Afrique du Sud, des fossiles creux en forme de figue ( Baicalina Sokolov), ne comportant pas de squelette minéralisé mais ayant certainement possédé une paroi rigide et épaisse dont la forme est conservée. Dans le Cambrien inférieur du Maroc, Anzalia , de très grande taille, possède a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spongiaires/#i_2412

STÉGOCÉPHALES

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien STEYER
  •  • 1 666 mots
  •  • 4 médias

On regroupe sous le nom de stégocéphales (du grec stegos , « plaque », et kephalê , « tête ») un ensemble paraphylétique de tétrapodes anciens caractérisés notamment par un crâne muni de plaques osseuses dermiques et ornementées, formant un véritable « toit crânien » qui protège l'encéphale. La plupart des stégocéphales (lépospondyles exceptés, voir plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stegocephales/#i_2412

STEGOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 636 mots
  •  • 1 média

Dinosaure ornithischien cuirassé du groupe des Stégosaures ( Stegosauria ), datant du Jurassique supérieur (environ 150 millions d'années) et reconnaissable à sa queue armée d'épines et à la série de grandes plaques osseuses triangulaires situées le long de son dos. Stegosaurus mesurait couramment 6,50 m de longueur, certains individus pouvant atteindre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stegosaurus/#i_2412

STENSIÖ ERICK HELGE ANDERSON (1891-1984)

  • Écrit par 
  • Michèle LE GOAZIGO
  •  • 349 mots

Paléontologiste suédois. Après avoir étudié les sciences à l'université d'Uppsala, Erick Helge Anderson Stensiö, né à Döderhuit, est nommé professeur en 1923, puis directeur du département de paléozoologie du Muséum d'histoire naturelle de Stockholm. Il participe ensuite à sept expéditions dans le Spitzberg, où il récolte, dans les terrains dévoniens et triasiques, un certain nombre de poissons fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erick-helge-anderson-stensio/#i_2412

STRATIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Gilles Serge ODIN
  •  • 5 516 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Trois stratigraphies »  : […] Établir le calendrier de l'histoire de la planète Terre, c'est proposer un découpage conventionnel de cette histoire continue. En fonction de l'âge des roches étudiées, la nature de l'information stratigraphique diffère. Ainsi, des deux approches univoques, la géochronologie stratigraphique est cardinale et constitue pratiquement la seule approche disponible pour établir la chronologie des dépôts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stratigraphie/#i_2412

STRUTHIOMIMUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 185 mots

Genre de « dinosaure-autruche » découvert à l'état fossile dans le Crétacé supérieur (environ 70 millions d'années) d'Amérique du Nord. Struthiomimus , dont le nom signifie « qui imite l'autruche », mesurait environ 2,50 mètres de longueur et ses adaptations lui permettaient clairement de se déplacer rapidement sur ses membres postérieurs puissants. La terminaison de ses patt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/struthiomimus/#i_2412

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La dérive des continents »  : […] La première idée qui vint à l'esprit des géologues est celle de la stabilité des continents et des océans, suivant en cela la sagesse populaire qui accorde au roc la fermeté éternelle . Il appartint à Wegener, dans un livre demeuré fameux par les idées qu'il a semées et les controverses qu'il a soulevées ( Die Entstehung der Kontinente und Ozeane , 1915), d'attirer l'attentio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_2412

TEILHARD DE CHARDIN PIERRE (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Claude CUÉNOT
  •  • 2 385 mots

Dans le chapitre « L'apport scientifique »  : […] Comme savant, Teilhard de Chardin a laissé une œuvre qui peut schématiquement s'ordonner autour de trois domaines : la géologie générale, la paléontologie des Mammifères, la paléontologie et la préhistoire humaines. Après avoir présenté une brillante explication de la tectonique de Jersey, il se fixa, une fois en Chine (1923), un vaste programme. Il entreprit une coupe géologique ouest-est, allan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-teilhard-de-chardin/#i_2412

TEMPO AND MODE IN EVOLUTION (G. G. Simpson)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 154 mots

Le paléontologue américain George Gaylord Simpson (1902-1984) publie, en 1944, Tempo and Mode in Evolution , un ouvrage sur les rythmes et modalités de l'évolution qui marque l'intégration de la paléontologie dans la théorie synthétique (ou néo-darwinienne) de l'évolution. Cette synthèse évolutionniste, qui ajoute les données nouvelles de la génétique à la sélection naturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tempo-and-mode-in-evolution/#i_2412

TENDAGURU EXPÉDITIONS PALÉONTOLOGIQUES ALLEMANDES AU

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 434 mots

Les expéditions menées de 1909 à 1912 par les paléontologues allemands, les plus importantes jamais réalisées, avaient pour but d'explorer et d'exploiter les collines du Tendaguru, zone située dans le sud-est de l'Afrique orientale allemande (aujourd'hui Tanzanie). Cette zone s'est avérée très riche en gisements de dinosaures. Tout a commencé en 1906 par la découverte fortuite d'un os fossile par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expeditions-paleontologiques-allemandes-au-tendaguru/#i_2412

TÉTRAPODES

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 613 mots
  •  • 1 média

Les tétrapodes sont les vertébrés, surtout aériens et terrestres, qui sont, au moins primitivement, pourvus de quatre membres, eux-mêmes pourvus de doigts. Dans la nature actuelle, ils comprennent les amphibiens « modernes », ou lissamphibiens (apodes, salamandres, tritons, grenouilles, crapauds) et les amniotes (« reptiles », oiseaux, mammifères). Ils comptent également un grand nombre de groupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetrapodes/#i_2412

TETRAPODOPHIS AMPLECTUS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 1 325 mots
  •  • 1 média

Tetrapodophis amplectus (littéralement : « serpent à quatre pattes embrasseur ») est un serpent – ou tout au moins un Squamate (serpents et lézards) serpentiforme – fossile présentant des caractéristiques anatomiques des serpents (structure des vertèbres, allongement considérable du tro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetrapodophis-amplectus/#i_2412

THALER LOUIS (1930-2002)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 979 mots

Évolutionniste français qui a accompli toute sa carrière scientifique à l'université de Montpellier, au sein de l'Institut des sciences de l'évolution qu'il y avait créé. Entré à l'École normale supérieure en 1952, agrégé en 1956, Louis Thaler fit l'année suivante un séjour d'étude au Département de géologie et paléontologie de l'American Museum of Natural History de New York, alors dirigé par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-thaler/#i_2412

THÉRAPSIDES

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 445 mots

Ensemble de vertébrés amniotes du Permien et du Trias (300 à 200 millions d'années) constituant la souche qui a donné naissance aux mammifères. Dès le Carbonifère, il y a plus de 300 millions d'années, le groupe des synapsides, qui comprend dans la nature actuelle les mammifères, s'était individualisé avec, à sa base, les caséasaures et les pélycosaures. Les thérapsides (encore appelés reptiles m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapsides/#i_2412

THÉROPODES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 315 mots

Groupe qui inclut tous les dinosaures carnivores. Parmi les Saurischiens (dinosaures « à bassin d'oiseau »), les Théropodes constituent un ensemble très diversifié, avec des formes aussi différentes que Microraptor , qui atteignait à peine la taille d'un corbeau, et l'énorme Tyrannosaurus , qui pouvait peser plus de 6 tonnes. Contrairement aux Sauropodes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theropodes/#i_2412

TRIAS

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 966 mots

Le Trias représente le premier système du Mésozoïque (ère secondaire) et s'étale de — 251 (± 0,4) millions d'années (Ma) à — 199,6 (± 0,3) Ma, soit une durée de quelque 52 Ma. Ce terme a été défini pour la première fois par Friedrich August von Alberti pour désigner trois formations connues dans le sud de l'Allemagne et constituant le « Trias germanique » : le Bundsandstein, constitué de grès rou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trias/#i_2412

TRICERATOPS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 224 mots
  •  • 2 médias

Grand dinosaure ornithischien du groupe des Cératopsiens, caractérisé par une grande collerette osseuse sur la nuque et trois cornes (d'où son nom) . On le trouve à l'état fossile dans des couches correspondant aux cinq derniers millions d'années du Crétacé, datant donc de 70 à 65 millions d'années, ce qui en fait l'un des tout derniers dinosaures. Le corps de Triceratops , m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/triceratops/#i_2412

TRILOBITES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 833 mots
  •  • 2 médias

Les Trilobites forment une classe d' Arthropodes marins primitifs composant, avec quelques petits groupes surtout cambriens (les Trilobitoïdes), le sous-embranchement des Trilobitomorphes. Cet ensemble est caractérisé par la possession d'antennes ou plus précisément d'antennules et d'appendices biramés comprenant un exopodite branchial attaché sur l'article basilaire (sympodite) de la patte locom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trilobites/#i_2412

TRITYLODON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 197 mots

Découvert à l'état fossile dans le Trias supérieur (environ 205 millions d'années) d'Afrique du Sud, le Tritylodon a donné son nom au groupe des tritylodontes, genre éteint de reptiles mammaliens évolués. Ces animaux sont caractérisés par une denture particulière : les incisives sont séparées des dents postérieures par un espace important, et les molaires portent deux à quatre rangées longitudinal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tritylodon/#i_2412

TYRANNOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 118 mots
  •  • 1 média

Dinosaure théropode, au crâne de très grande taille, pourvu de longues dents crénelées, et aux membres antérieurs très réduits et terminés par deux doigts. Il appartient à la famille des Tyrannosauridés ayant vécu pendant tout le Crétacé (145 à 65 millions d'années). Si on ne met pas en doute son rôle de prédateur redoutable, certains autres aspects de sa biologie sont encore l'objet de questions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyrannosaurus/#i_2412

VAN VALEN LEIGH (1935-2010)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 887 mots

Élève du généticien et évolutionniste Theodosius Dobzhansky et du paléontologue George Gaylord Simpson, Leigh Van Valen « épousa » naturellement les disciplines de ses maîtres. C'est bien la seule preuve de conformisme dont on puisse l'accabler puisque toute sa vie ce scientifique a su faire montre, dans ses écrits et ses prises de position, d'une telle originalité créatrice qu'elle exaspéra en m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leigh-van-valen/#i_2412

VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Charles DEVILLERS, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 9 711 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La paléontologie »  : […] L'apport de la paléontologie à la connaissance de l'origine des Chordés et de l'aube des Vertébrés est limité par la rareté des fossiles aussi anciens et surtout par les conditions de conservation d'organismes qui ne possèdent pas toujours un squelette minéralisé. Quelques fossiles datant du début de l'ère primaire ont été considérés comme des Chordés primitifs et rapprochés soit des Céphalochordé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vertebres/#i_2412

VOL DES PREMIERS OISEAUX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 440 mots
  •  • 1 média

Les hypothèses sur l'origine du vol chez les oiseaux ont pris un nouveau tournant depuis la découverte en Chine, à partir des années 1990, de petits dinosaures, tels que Microraptor , pourvus de quatre ailes formées par de longues plumes portées par les membres antérieurs et postérieurs. Comment en est-on arrivé ensuite à la conformation des oiseaux modernes, qui ne possède […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vol-des-premiers-oiseaux/#i_2412

YANG ZHONGJIAN ou CHUNG CHIEN YOUNG (1897-1979)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 659 mots
  •  • 2 médias

Yang Zhongjian, aussi connu sous la translittération Chung Chien Young, peut être considéré comme le fondateur de la paléontologie des vertébrés en Chine. Avant lui, les recherches dans ce domaine avaient été menées principalement par des étrangers. Né à Huaxian (province du Shaanxi) le 1 er  juin 1897, Yang Zhongjian suit des études à la faculté de géologie de l'universit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yang-zhongjian-chung-chien-young/#i_2412

YUTYRANNUS HUALI

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 558 mots
  •  • 1 média

Yutyrannus huali est un grand dinosaure à plumes qui a été mis au jour dans des sédiments du Crétacé inférieur (environ 130 millions d'années) du nord-est de la Chine. Il a été décrit en 2012 par une équipe de chercheurs chinois (X. Xu et al., « A gigantic feathered dinosaur from the Lower Cretaceous of China », in Nature , vol. 484, pp. 92-95, 2012). Ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yutyrannus-huali/#i_2412

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean PIVETEAU, Édouard BOUREAU, Patrick DE WEVER, « PALÉONTOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleontologie/