OISEAUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Ordres d'Oiseaux vivants et fossiles

Ordres d'Oiseaux vivants et fossiles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Ordres d'Oiseaux vivants et fossiles

Ordres d'Oiseaux vivants et fossiles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Aigle

Aigle
Crédits : Wayne Christensen/ Pexels.com

photographie

Autruche

Autruche
Crédits : Manoj Shah/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Les oiseaux et l'homme

L'utilisation des oiseaux par l'homme remonte certainement à l'aube de l'humanité. Leur chasse a dû fournir à nos ancêtres des aliments d'appoint. Plus tard, l'homme a domestiqué quelques espèces, le pigeon il y a cinq mille ans, la poule il y a deux mille ans, le dindon il y a plus de cinq cents ans. Petit à petit, le nombre des oiseaux gibiers diminua dans les pays de civilisation occidentale et leur capture fut soumise à des règlements cynégétiques. De nos jours, la poule domestique est probablement un des oiseaux dont les effectifs sont les plus élevés dans le monde. La production de volailles (poulets, dindes, oies, pintades, canards) et d'œufs est loin d'être négligeable. Les efforts des aviculteurs tendent de plus en plus à la spécialisation des races de poules en pondeuses (Leghorn), productrices de chair (Bresse, Landes) et mixtes (Sussex herminée). D'autre part, les spécialistes des questions cynégétiques procèdent au développement de l'élevage des espèces d'oiseaux gibiers tels que les perdrix (grise et rouge), les faisans, les colins et les cailles, qui sont employés pour le repeuplement des chasses.

Poule et coq

Poule et coq

Photographie

Comme les faisans auxquels ils sont apparentés, les coqs et les poules (Gallus gallus) sont originaires d'Asie. Leur domestication commence il y a 7000 ans en Inde et en Chine. En Europe, leur arrivée remonte à 600 avant J.-C. Au cours des siècles, de nombreuses races sont apparues, issues de... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Certains oiseaux sauvages fournissent des produits utiles. Ce sont par exemple les fous et les cormorans des côtes péruviennes, producteurs de guano. Les oiseaux gibiers eux-mêmes ont une valeur économique non négligeable.

Les rapports entre l'homme et les oiseaux portent préjudice aux activités humaines lorsque ces animaux endommagent les cultures ou constituent une gêne. Les données scientifiques indispensables pour apprécier le rôle des espèces qualifiées de « nuisibles » font trop souvent défaut et l'on se fonde sur des observations hâtives pour les « juger » défavorablement. À l'opposé, certaines personnes voudraient que l'on ne procède à aucune destruction. La vérité se situe entre ces deux extrêmes : si l'homme ne peut tolérer l'expansion exagérée de certaines espèces (favorisée presque toujours par son imprévoyance) comme l'étourneau, certains goélands, le biset qui envahit les villes, il lui faut intervenir pour en limiter le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  OISEAUX  » est également traité dans :

VOL DES PREMIERS OISEAUX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 440 mots
  •  • 1 média

Les hypothèses sur l'origine du vol chez les oiseaux ont pris un nouveau tournant depuis la découverte en Chine, à partir des années 1990, de petits dinosaures, tels que Microraptor, pourvus de quatre ailes formées par de longues plumes portées par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vol-des-premiers-oiseaux/#i_499

AEGITHALIDÉS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 178 mots
  •  • 1 média

Famille d'oiseaux chanteurs (ordre des Passeriformes) comprenant les mésanges à longue queue de l'Ancien Monde et les mésanges buissonnières d'Amérique du Nord. Ces deux groupes sont souvent considérés comme des sous-familles de la famille des Paridés, qui regroupe notamment les mésanges vraies . Ces neuf espèces de mangeurs d'insectes arboricoles sont de petite taille et se caractérisent par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aegithalides/#i_499

AFRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

  • Écrit par 
  • Théodore MONOD
  •  • 5 800 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Peuplement animal »  : […] Un genre de Limnoméduse, Limnocnida , est connu de l'Afrique tropicale et du Sahara. Les Crustacés Décapodes d'eau douce appartiennent à des familles à vaste répartition, qu'il s'agisse des crabes (Potamonidés) ou des crevettes (Palaemonidés, Atyidés) ; on constate l'absence à peu près totale d'Amphipodes d'eau douce, à part les Gammarides de Berbérie, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-biogeographie/#i_499

AIGLE ROYAL

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 518 mots

Grand rapace diurne vivant dans les montagnes d'Eurasie, d'Afrique du nord et d'Amérique du nord. Classe : Oiseaux ; ordre : Falconiformes ; famille : Accipritidés. Des trente-six espèces d'aigles « vrais », l'aigle royal est le plus grand, avec une longueur proche de 1 mètre et une envergure pouvant atteindre 2,40 m. Comme tous les aigles, il possède des tarses emplumés, des griffes puissantes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aigle-royal/#i_499

ALBATROS

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 672 mots
  •  • 1 média

Grand oiseau marin des mers australes et du Pacifique nord, et excellent planeur nichant en colonies sur des îles plus ou moins désertiques. Classe : Oiseaux ; ordre : Ciconiiformes ; famille : Procellariidae. Avec une envergure allant de près de 2 mètres – pour l'albatros à bec jaune ( Diomedea chlororhynchos ) – jusqu'à 3,50 mètres – pour l'albatros hurleur ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albatros/#i_499

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

  • Écrit par 
  • Marston BATES
  •  • 4 974 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le royaume néotropical ou Néotropis »  : […] L'isolement de l'Amérique du Sud, véritable île séparée des continents eurasiatique et nord-américain pendant des millénaires, a déterminé l'apparition de formes biologiques extrêmement originales, tout comme en Australie. On y trouve d'ailleurs aussi des Marsupiaux : 14 genres (contre 64 en Australie) dont l'opossum , qui pénètre en Amérique du Nord. Ces marsupiaux de la Néotropis sont petits et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-biogeographie/#i_499

ARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 439 mots
  •  • 1 média

On appelle ara dix-neuf espèces de gros perroquets d'aspect très spectaculaire, à longue queue et aux couleurs vives, originaires des régions tropicales d'Amérique. Mâle et femelle se ressemblent, ce qui est rare chez les oiseaux très colorés. Ordre : Psittaciformes ; famille : Psittacidés. L'ara hyacinthe ( Anodorhynchus hyacinthinus ) du Brésil, de Bolivie et du Paraguay, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ara/#i_499

ARCHAEOPTERYX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 2 134 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mode de vie d’Archaeopteryx »  : […] Autant que sa position parmi les vertébrés, le mode de vie d’ Archaeopteryx fait l’objet de nombreuses discussions, les débats se concentrant principalement sur son aptitude au vol. Si son plumage a pu très vite mener à la conclusion qu’il était capable de voler, le fait que l’on connaisse depuis le milieu des années 1990 nombre de dinosaures couverts de plumes, mais dont l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archaeopteryx/#i_499

ATLANTIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 8 380 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Biologie »  : […] Dans l'Atlantique, les éléments nutritifs sont abondants, en surface, le long des côtes africaines, à cause des remontées d'eau profonde. Corrélativement, le phytoplancton y abonde, les plus fortes densités étant atteintes entre 10 0 et 30 0 de latitude, tant au nord qu'au sud. Mais le phytoplancton, parmi lequel les Diatomées jouent le rôle le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-atlantique/#i_499

AUDUBON JOHN JAMES (1785-1851)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 680 mots
  •  • 1 média

Ornithologue, naturaliste et peintre américain, John James Audubon fut particulièrement connu pour ses dessins et peintures d' oiseaux d'Amérique du Nord. Fils naturel d'un marchand, planteur et négrier sablais et d'une Créole originaire de Saint-Domingue (auj. Haïti), John James Audubon naît le 26 avril 1785 aux Cayes, dans cette île caribéenne. Avec sa demi-sœur naturelle (également née aux Anti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audubon-j-j/#i_499

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La faune »  : […] Les Vertébrés terrestres et dulçaquicoles groupent une centaine de Mammifères placentaires, plus de 100 Marsupiaux, 2 Monotrèmes, plus de 500 Oiseaux, près de 400 Reptiles, une centaine de Batraciens anoures (pas de salamandres ni de tritons) et 180 Poissons. Chez les Invertébrés, 700 Mollusques et, selon Keast (1959), 50 000 Insectes sont à mentionner. Les Oiseaux, qui constituent le groupe le mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_499

AUTRUCHE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 627 mots
  •  • 1 média

Oiseau coureur, le plus grand et le plus gros des oiseaux actuels, incapable de voler, vivant dans les savanes et les régions arides d'Afrique, au sud du Sahara. Classe : Oiseaux ; ordre : Struthioniformes ; famille : Struthionidés. L'autruche ( Struthio camelus ) , représentée par quatre sous-espèces, est caractérisée par un long cou et de grandes pattes musclées terminées p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autruche/#i_499

AVOCETTE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 315 mots

Assez gros oiseau limicole appartenant au genre des Recurvirostra et à la famille des Récurvirostridés (ordre des Charadriiformes). Les avocettes ont un plumage très contrasté, de longues pattes bleuâtres, et un long bec noir dont la pointe s'incurve vers le haut. Elles fréquentent les larges étendues d'eaux peu profondes et les vasières des marécages d'eau douce et des mara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avocette/#i_499

BALBUZARD PÊCHEUR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 364 mots

Également appelé aigle pêcheur, le balbuzard pêcheur ( Pandion haliaetus ) est un grand rapace d'environ 65 centimètres de longueur qui vit en zone côtière et près des lacs, et se nourrit de poissons. Son plumage est brun sur le dessus, blanc sur le dessous et sa tête est en partie blanche. L'espèce constitue à elle seule la famille des Pandionidés, parfois considérée comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balbuzard-pecheur/#i_499

BARGE, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 238 mots

Le nom de barge désigne quatre espèces de gros oiseaux limicoles au long bec du genre Limosa et de la famille des Scolopacidés (ordre des Charadriiformes), dont le cri s'apparente à un sifflement. Les barges sont généralement d'un brun roux l'été et grisâtres l'hiver. Toutes nichent dans l'hémisphère Nord. La barge à queue noire ( L. limosa ), qui mesur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barge-zoologie/#i_499

BÉCASSIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 223 mots

Le nom bécassin désigne trois espèces d'échassiers du genre Limnodromus appartenant à la famille des Scolopacidés (ordre des Charadriiformes). Le bécassin est trapu et a un long bec comme la bécassine. En raison de son plumage nuptial roux foncé sur les parties inférieures, on l'appelle aussi bécasseau roux ou bécasseau à poitrine rousse, nom également donné à son cousin le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/becassin/#i_499

BEC-EN-SABOT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 125 mots

Le bec-en-sabot ( Balaeniceps rex ), grand oiseau échassier d'Afrique, constitue à lui seul la famille des Balaenicipitidés (ordre des Ciconiiformes). Hauts d'environ 115 centimètres, ils sont entièrement gris, avec de vastes ailes et de longues pattes. La tête est grande proportionnellement au reste du corps, et le bec est large et épais, suggérant le nom donné à l'oiseau. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bec-en-sabot/#i_499

BERGERONNETTE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots

Les bergeronnettes constituent le genre Moticilla (famille des Motacillidés), qui regroupe dix espèces d'oiseaux fortement inféodés aux prés, aux plages ou aux berges des ruisseaux, ce qui leur a valu leur nom. On leur associe également l'espèce asiatique Dendronanthus indicus (bergeronnette de forêt). Elles nichent en général sur le sol, mais ont l'ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bergeronnette/#i_499

BERNACHE DU CANADA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 184 mots

La bernache du Canada, Branta canadensis , de la famille des Anatidés (ordre des Ansériformes), est une oie au dos marron et au ventre clair. Sa tête et son cou noirs contrastent avec ses joues blanches. Les sous-espèces sont de taille variable, leur poids allant de 1,3 kilogramme pour la plus petite ( Branta canadensis minima ), à 8 kilogrammes environ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernache-du-canada/#i_499

BERNACHE NÉNÉ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 218 mots

La bernache néné, Branta sandvicensis , est une espèce d'oie en voie d'extinction de la famille des Anatidés (ordre des Ansériformes). Elle est apparentée à la bernache du Canada. C'est une espèce non aquatique et sédentaire, avec des ailes raccourcies et des pieds semi-palmés, qui vit dans les îles Hawaii. La bernache néné mesure environ 65 centimètres de longueur. Son corps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernache-nene/#i_499

BOUVREUIL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 124 mots

Oiseau chanteur à bec puissant et trapu de la famille des Fringillidés (ordre des Passeriformes). L'Eurasie compte six espèces du genre Pyrrhula , en plumage vivement contrasté. Le bouvreuil pivoine ( P. pyrrhula ), est un oiseau de 15 centimètres au plumage noir et blanc, avec un dessous rose-orangé chez les mâles. Cette espèce, que l'on trouve communé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouvreuil/#i_499

BRUANT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 224 mots

Le nom de bruant désigne les trente-sept espèces d'oiseaux mangeurs de graines de l'Ancien Monde du genre Emberiza et certains autres oiseaux semblables d'aspect. La plupart appartiennent à la sous-famille des Embérizinés, de la famille de Fringillidés (parfois Embérizidés). Le bruant proyer ( Emberiza , parfois Miliaria , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruant/#i_499

BULBUL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 273 mots

Désigne les cent quarante espèces d'oiseaux appartenant à la famille des Pycnonotidés (ordre des Passeriformes) d'Afrique et d'Asie. Les membres de ce groupe ont des tailles allant de 14 à 28 centimètres. Il s'agit d'oiseaux actifs et bruyants, au plumage uniforme, qui peuvent parfois endommager les vergers. Représentatif des quarante espèces du genre Pycnonotus , le bulbul d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulbul/#i_499

BUSARD

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 253 mots

Nom donné à treize espèces de rapaces de la sous-famille des Circinés (famille des Accipitridés). Ce sont des oiseaux de plaines, aux grandes pattes, dotés d'une longue queue et d'un corps élancé. Ils survolent les prairies et les marais à basse altitude à la recherche de souris, serpents, grenouilles, petits oiseaux et insectes. Les busards mesurent environ 50 centimètres de longueur. Ils ont un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/busard/#i_499

BUSE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 249 mots

Oiseau de proie du genre Buteo . En anglais, le terme buzzard est également utilisé pour décrire différents vautours nord-américains de la famille des Cathartidés, dont l'urubu à tête rouge ( Cathartes aura ), un grand faucon d'Australie du genre Hamirostra – le milan à plastron ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buse/#i_499

CACATOÈS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 629 mots

Le nom de cacatoès désigne vingt espèces (21 en ajoutant la calopsitte élégante) de perroquets à crête (famille des Psittacidés, ordre des Psittaciformes) qui vivent en Australie, en Nouvelle-Guinée et dans les îles Salomon. La plupart sont blancs avec des touches de rouge ou de jaune mais certains sont noirs. Tous ont un bec massif et crochu qu'ils utilisent pour casser des noix, déterrer des rac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cacatoes/#i_499

CANARD

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 786 mots
  •  • 1 média

Palmipède de taille moyenne aux cris nasillards et au bec aplati et filtreur, migrateur à l'état sauvage et élevé pour sa chair, ses œufs et ses plumes. Classe : Oiseaux ; ordre : Ansériformes ; famille : Anatidés. Les canards, les cygnes et les oies, soit environ 175 espèces, sont regroupés dans la famille des Anatidés. Ils sont présents sur tous les continents, excepté l'Antarctique, et tous les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canard/#i_499

CANARD CAROLIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Le canard carolin, ou canard branchu, est un petit canard forestier très coloré d'Amérique du Nord (famille des Anatidés). Après avoir frôlé l'extinction à cause d'une chasse excessive et de la destruction de son habitat, l'espèce a pu être sauvée grâce à un efficace programme de conservation. Les carolins nichent dans les arbres à plus de quinze mètres du sol. L'installation à proximité des plans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canard-carolin/#i_499

CANARD CHIPEAU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 215 mots

Le canard chipeau, Anas strepera , de la famille des Anatidés, est réparti dans presque tout l'hémisphère Nord. Son aire de reproduction se situe au-dessus de 40 0 de latitude et son aire d'hivernage entre 20 et 40 0 . En Amérique du Nord, pendant les périodes de reproduction, les populations les plus denses se trouvent dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canard-chipeau/#i_499

CANARD NOIR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 185 mots

Le canard noir, Anas rubripes , vit dans la partie est de l'Amérique du Nord, où il constitue pour les chasseurs un gibier de choix. C'est un canard de surface qui vit dans des marais d'eaux salées, saumâtres ou douces, mais aussi dans des lacs, des rivières ou des étangs. En hiver, ces canards se dispersent du Nebraska au Texas et le long de la côte atlantique de l'Amérique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canard-noir/#i_499

CANARD SIFFLEUR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 230 mots

Ce terme regroupe quatre espèces de canards de surface (famille des Anatidés), très prisées comme gibier d'eau. L'espèce européenne ( Anas penelope ) se rencontre partout en Europe et en Asie, et de manière plus occasionnelle dans certaines régions d'Amérique du Nord. Le canard à front blanc, ou canard siffleur américain ( Anas americana ), nidifie dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canard-siffleur/#i_499

CANAROIE SEMIPALMÉE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 169 mots

La canaroie semipalmée, Anseranas semipalmata , est le seul membre de la sous-famille des Anséranatinés (famille des Anatidés, ordre des Ansériformes). On trouve cette espèce aberrante en Australie et en Papouasie - Nouvelle-Guinée. Le mâle et la femelle sont semblables. Leur plumage est noir et blanc, d'où le nom de magpie goose (« oie pie ») en anglai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaroie-semipalmee/#i_499

CARACARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots

Nom donné à une dizaine d'espèces d'oiseaux de proie du Nouveau Monde. Ils constituent la sous-famille des Polyborinés (ou Daptriinés) dans la famille des Falconidés. Les caracaras se nourrissent surtout de charognes, d'oiseaux, de reptiles et d'amphibiens. Ils sont grégaires et agressifs. Malgré leur plus petite taille, ils dominent les vautours lors du repas. On les reconnaît à leurs longues pat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caracara/#i_499

CASOAR

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 518 mots

Gros oiseau coureur, incapable de voler, à la tête surmontée d'un « casque », vivant dans les forêts tropicales marécageuses de Papouasie, de Nouvelle-Guinée et du nord de l'Australie. Classe : Oiseaux ; ordre : Casuariiformes ; famille : Casuariidés. Le casoar est, après l'autruche, le plus gros oiseau terrestre, mesurant jusqu'à 1,70 mètre de hauteur et pesant près de 60 kilogrammes. Appartena […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casoar/#i_499

CHARDONNERET

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 235 mots

Le terme chardonneret désigne plusieurs espèces du genre Carduelis (quelques-unes auparavant regroupées sous le nom Spinus ) de la famille d'oiseaux chanteurs des Fringillidés, sous-famille des Carduélinés. Ce sont des oiseaux à queue courte et fourchue, au plumage essentiellement jaune. Ils ont tous le bec fin et acéré. Par volées entières, ils se nour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chardonneret/#i_499

CHASSE

  • Écrit par 
  • Xavier PATIER
  •  • 7 042 mots

Dans le chapitre « L'encadrement juridique de la chasse »  : […] L'examen du cadre juridique de la chasse vient combler les lacunes de l'examen des productions artistiques . On ne trouve pas trace avant le Moyen Âge d'un droit spécifique de la chasse. Dans le droit romain, le droit de la chasse ne se distingue pas du droit de propriété : chasser est un usus parmi les autres au bénéfice du propriétaire. L'empereur lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasse/#i_499

CHOUETTE ET HIBOU

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 879 mots
  •  • 1 média

Rapaces nocturnes aux grands yeux ronds, au vol silencieux, vivant surtout dans les zones boisées du monde entier. Classe : Oiseaux ; ordre : Strigiformes ; famille : Strigidés et Tytonidés. L'ordre des Strigiformes se répartit en deux familles : celle des Tytonidés, qui regroupe quinze espèces d'effraies, et celle des Strigidés, qui est représentée par cent soixante-douze espèces de chouettes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chouette-et-hibou/#i_499

CIGOGNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 737 mots

Le terme cigogne, au sens large, désigne dix-sept espèces de grands oiseaux à long cou formant la famille des Ciconiidés (ordre des Ciconiiformes), comprenant notamment les cigognes proprement dites, les jabirus et les tantales. Ces échassiers sont apparentés aux hérons, aux flamants et aux ibis. Les Ciconiidés mesurent de 60 centimètres à plus de 150 centimètres de hauteur. Toute la tête, ou seul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cigogne/#i_499

CINCLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 198 mots

Le nom de cincle désigne les cinq espèces d'oiseaux chanteurs de la famille des Cinclidés (ordre des Passeriformes), connus pour leur manière atypique de chasser les insectes en se déplaçant sous l'eau dans des ruisseaux. Parmi les espèces les plus connues figurent le cincle plongeur ( Cinclus cinclus ), encore appelé merle d'eau, au plumage brun noirâtre avec la poitrine bla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cincle/#i_499

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS, 
  • Pascal TASSY
  •  • 7 194 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De multiples critères de classification »  : […] Cette difficulté a longtemps été ignorée par des naturalistes occupés à inventorier et à classer les merveilles d'une nature créée par Dieu, il y a 6 000 ans. L'œuvre du Créateur étant parfaite, il n'y avait pas de raison de contester ni la plénitude de la nature (pourquoi Dieu aurait-il ménagé des vides ?), ni l'existence d'entités naturelles (les espèces), créées distinctement les unes des autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classification-du-vivant/#i_499

COLIBRI

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 743 mots
  •  • 2 médias

Oiseau de petite taille et coloré, vivant exclusivement sur le continent américain et pratiquant le vol sur place pour se nourrir du nectar des fleurs. Classe : Oiseaux ; ordre : Apodiformes ; famille : Trochilidés. Encore appelés oiseaux-mouches, les colibris , représentés par trois cent vingt-huit espèces, se trouvent de l'Alaska jusqu'en Patagonie, mais la majorité d'entre eux vivent dans les f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colibri/#i_499

COLVERT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 188 mots
  •  • 1 média

Le canard colvert, Anas platyrhyncos , est un canard sauvage très répandu dans l'hémisphère Nord. C'est l'ancêtre de la plupart des canards domestiques. Il appartient à la famille des Anatidés (ordre des Ansériformes) et à la tribu des Anatini ou canards de surface. Le canard colvert se reproduit dans toute l'Europe, la majeure partie de l'Asie et dans le nord de l'Amérique d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colvert/#i_499

COMPORTEMENT ANIMAL - Développement du comportement

  • Écrit par 
  • Dalila BOVET
  •  • 3 913 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Empreinte »  : […] Le phénomène d'empreinte ou « imprégnation » a été décrit par Konrad Lorenz chez les oies cendrées dès 1935. Celui-ci raconte avoir observé l'éclosion d'un oison, puis avoir voulu remettre celui-ci sous sa mère. Mais l'oison poussait des cris désespérés et s'entêtait à suivre le chercheur et non sa mère . Lorenz réitéra l'expérience avec d'autres petites oies et comprit alors que celles-ci cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comportement-animal-developpement-du-comportement/#i_499

COMPORTEMENT ANIMAL - Communication animale

  • Écrit par 
  • Dalila BOVET
  •  • 3 992 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Communication honnête ou malhonnête »  : […] La communication est souvent à bénéfices mutuels. Elle est alors dite honnête, les émetteurs d'un signal ayant intérêt à ce que les informations qu'ils transmettent soient fiables. Certains animaux affichent des signaux prouvant leur bonne forme physique lorsqu'ils voient un prédateur. Ainsi, les gazelles de Thompson font de grands bonds lorsqu'elles aperçoivent un prédateur ; les alouettes chante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comportement-animal-communication-animale/#i_499

COMPORTEMENT ANIMAL - Comportement reproducteur

  • Écrit par 
  • Marc THÉRY
  •  • 3 827 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des mammifères polygynes et des oiseaux monogames ? »  : […] La stratégie employée par la plupart des invertébrés et de nombreux vertébrés consiste à multiplier le nombre des ovules pour obtenir quelques descendants. C'est souvent le cas des poissons et des batraciens qui produisent des milliers d'œufs. En revanche, les oiseaux protègent leurs embryons et investissent beaucoup plus dans l'élevage des jeunes, dont une forte proportion parviendra à l'âge adul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comportement-animal-comportement-reproducteur/#i_499

CONDOR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 560 mots

Nom donné à deux grands vautours d’Amérique – le condor des Andes ( Vultur gryphus ) et le condor de Californie ( Gymnogyps californianus ), de la famille des Cathartidés – qui sont les plus grands oiseaux à voler. Les plus imposants spécimens atteignent une envergure de 3,2 mètres pour les condors des Andes et 2,9 mètres pour les condors de Californie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/condor/#i_499

CONSTRUCTIONS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Rémy CHAUVIN
  •  • 7 145 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Cas des oiseaux »  : […] Comme nous l'avons dit, les oiseaux présentent les cas de construction les plus singuliers du règne animal, avec les insectes : nous en citerons deux exemples, sans doute les plus extraordinaires de tous, mais qui, malheureusement, n'ont été soumis ni l'un ni l'autre à l'analyse expérimentale. La fauvette couturière de Ceylan ( Orthotomus sutorius ) sait réellement coudre : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constructions-animales/#i_499

CONURE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 295 mots

Sous le nom de conure se trouvent rassemblées de nombreuses espèces de perroquets américains aux couleurs vives de la sous-famille des Psittacinés appartenant à la famille des Psittacidés (ordre des Psittaciformes). Une cinquantaine d'espèces de conures autrefois regroupées dans le genre Conurus sont aujourd'hui réparties entre les genres Aratinga , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conure/#i_499

COQ DE ROCHE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

On dénomme coqs de roche deux espèces d'oiseaux aux couleurs flamboyantes d'Amérique du Sud tropicale, communément placées dans la famille des Cotingidés (ordre des Passeriformes), mais parfois classées dans une famille à part, les Rupicolidés. Ces espèces sont connues pour la huppe semi-circulaire qui recouvre en partie le bec du mâle. Durant la plus grande partie de l'année, les mâles paradent d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coq-de-roche/#i_499

COQ ET POULE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 839 mots
  •  • 1 média

Gallinacés élevés dans les basses-cours ou en batterie pour leur chair et leurs œufs, pour les combats de coqs pratiqués dans de nombreux pays ou comme oiseaux d'ornement. Classe : Oiseaux ; ordre : Galliformes (ou Gallinacés) ; famille : Phasianidés. Oiseaux terrestres apparentés aux faisans, les poules et les coqs se rencontrent à l'état domestique dans tous les pays. Les premières traces de dom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coq-et-poule/#i_499

CORBEAU, zoologie

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 484 mots

Grand passereau au plumage noir, grégaire, vivant sur tous les continents, habitant les milieux ouverts, cultivés et les grands arbres feuillus. Classe : Oiseaux ; ordre : Passériformes ; famille : Corvidés. Avec une vingtaine d'espèces réparties à travers le monde, les corbeaux sont les plus grands représentants de l'ordre des Passériformes, pouvant atteindre 1 mètre d'envergure pour le corbeau v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corbeau-zoologie/#i_499

CORMORAN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Oiseau aquatique de taille moyenne, aux pattes palmées et au plumage sombre avec des reflets métalliques, qui a été apprivoisé dans certains pays (notamment en Chine) pour la pêche. Classe : Oiseaux ; ordre : Pélécaniformes ; famille : Phalacrocoracidés. Les cormorans, représentés par quarante espèces, vivent sur les côtes, les lacs et les rivières. Certaines espèces sont grégaires, d'autres, plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cormoran/#i_499

CORNEILLE NOIRE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 464 mots
  •  • 1 média

Oiseau au plumage noir, très commun dans les milieux ouverts d'Europe et d'Asie. Classe : Oiseaux ; ordre : Passériformes ; famille : Corvidés. La corneille noire ( Corvus corone ) est souvent confondue avec deux autres corvidés : le grand corbeau ( Corvus corax ) et le freux ( Corvus frugilegus ). Elle se différencie du premier par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corneille-noire/#i_499

COTINGIDÉS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 313 mots

Famille d’oiseaux, de l’ordre des Passeriformes, souvent collectivement appelés cotingas, comprenant quatre-vingt-dix espèces environ, selon la classification actuelle. Certaines d’entre elles ont reçu un nom particulier, se rapportant à leur voix ou dérivé de leur nom d’origine dans les parlers locaux, comme araponga, oiseau-cloche, piauhau ou encore tityre. Beaucoup d’oiseaux de la famille ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cotingides/#i_499

COURLIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 392 mots

Oiseau limicole de taille moyenne ou grande appartenant au genre Numenius (famille des Scolopacidés, ordre des Charadriiformes), le courlis a un bec en forme de faucille, incurvé vers le bas au niveau de la pointe, un long cou et d'assez longues pattes. Leur plumage, gris ou brun, est strié. Ils nichent à l'intérieur des terres dans les régions tempérées et subarctiques de l'hémisphère Nord et mig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courlis/#i_499

COURVITE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 162 mots

Le courvite appartient à une des espèces d'échassiers de la famille des Glaréolidés (ordre des Charadriiformes), qui inclut aussi les glaréoles. La plupart des courvites vivent dans des zones semi-désertiques où ils chassent les insectes en courant ; ils peuvent néanmoins voler d'un vol puissant malgré leurs ailes courtes. L'espèce la plus connue est le courvite Isabelle ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courvite/#i_499

CRAVE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 214 mots

Le nom de crave désigne des oiseaux arboricoles à bec arqué vers le bas, semblables aux corneilles. La crave à bec rouge ( Pyrrhocorax pyrrhocorax ), que l'on trouve dans les falaises et les terres montagneuses rocheuses, depuis les îles Britanniques jusqu'en Chine, appartient à la famille des Corvidés (ordre des Passeriformes). Il en va de même du chocard à bec jaune ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crave/#i_499

CRÉCERELLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

Petit oiseau de proie du genre Falco (famille des Falconidés), connu pour l'habitude qu'il a de voltiger lorsqu'il chasse. Ses proies sont de gros insectes, d'autres oiseaux et de petits mammifères. Le mâle est plus coloré que la femelle – un dimorphisme sexuel de couleurs qui est rare chez les faucons. Le faucon crécerelle ou faucon commun ( F. tinnunculus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crecerelle/#i_499

DENDROCYGNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 283 mots

Le genre Dendrocygna regroupe huit espèces de canards qui se distinguent par leurs longues pattes et leur long cou, poussent des sifflements ténus et dont les ailes bruissent en vol. Ces oiseaux sont isolés du reste des Anatidés (ordre des Ansériformes) dans la sous-famille des Dendrocygninés. Les dendrocygnes sont d'un naturel sociable. On observe même chez certaines espèce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dendrocygne/#i_499

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 848 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Animaux strictement dépendants de l'eau libre »  : […] Ce sont les grands mammifères terrestres qui ne peuvent s'écarter très loin des points d'eau. Leur aire de répartition recule à mesure que s'accroît la désertification. Ils ne peuvent en fait être qualifiés de désertiques, puisqu'ils ne supportent pas l'aridité : ce sont les grandes antilopes, les girafes, les rhinocéros, les éléphants, les lions, qui vivaient autrefois à l'emplacement du Sahara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deserts/#i_499

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Développement du poulet »  : […] Le développement du poulet, particulièrement bien étudié, est l'exemple le plus classique de développement de l' oiseau, vertébré supérieur, amniote, homéotherme (fig. 2). Son milieu naturel est aérien. L' œuf très volumineux que pond la femelle, après fécondation dans les voies génitales, est télolécithe, c'est-à-dire à vitellus (réserves nutritives de couleur jaune) très abondant. Le germe est r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_499

DIAMANT, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 180 mots

Sous le nom de diamant sont désignés plusieurs petits oiseaux d'Australasie semblables aux pinsons, qui forment la tribu des Érythrures de la famille d'oiseaux chanteurs des Estrildidés. Ils ont une longue queue pointue, un bec conique et trapu. Les diamants vivent surtout en rase campagne, dans des régions chaudes, à proximité des rivières. Plusieurs diamants sont des animaux de compagnie très re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diamant-zoologie/#i_499

DICÉE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 156 mots

Dicée désigne les quarante-sept espèces d'oiseaux chanteurs de la famille des Dicaeidés, ordre des Passeriformes, caractérisés par une langue dédoublée avec une pointe en forme de pinceau et un bec finement dentelé. Les dicées se trouvent en Asie du Sud, dans les îles de l'ouest du Pacifique et en Australie. Ils volettent d'arbre en arbuste, à la recherche de petits fruits. Le nid, semblable à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dicee/#i_499

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 333 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Des dinosaures aux oiseaux »  : […] Le problème de l'origine des oiseaux s'est posé avec acuité dès les débuts de la paléontologie évolutionniste, dans les années 1860. À cette époque, la première découverte d'un squelette d' Archaeopteryx , dans le Jurassique supérieur de Bavière (150 Ma), joua un rôle important car cet animal montrait clairement un mélange de caractères aviens (notamment la présence de plumes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinosaures/#i_499

DRONGO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 315 mots

Drongo est le nom donné à vingt-quatre espèces d'oiseaux des bois de l'Ancien Monde formant la famille des Dicruridés (ordre des Passeriformes). Les drongos attaquent souvent des oiseaux de plus grande taille (faucons et corneilles par exemple) s'ils constituent une menace pour les œufs ou les jeunes ; des oiseaux inoffensifs (comme les colombes et les loriots) font leur nid à proximité de ceux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drongo/#i_499

ÉCHENILLEUR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 221 mots

On appelle du nom d'échenilleur soixante-huit espèces d'oiseaux chanteurs de l'Ancien Monde de la famille des Campéphagidés (ordre des Passeriformes). Dans le genre Coracina (y compris Edolisoma ), distribué depuis l'Afrique jusqu'aux îles de l'océan Pacifique, le plumage est gris, souvent avec un dessous rayé, comme chez le coucou, ou un masque semblabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echenilleur/#i_499

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 598 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Écologie et gestion du patrimoine naturel »  : […] Le développement des préoccupations relatives à la protection de la nature a conduit à concevoir de plus en plus celle-ci comme un patrimoine, héritage du passé et ressource pour le futur. Ce qui, pour beaucoup, était res nullius est ainsi perçu comme le bien de tous, notamment des générations à venir. L' idée que la nature est pour l'homme une ressource aux multiples facett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecologie/#i_499

EIDER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 272 mots

Eider est le nom donné à cinq espèces de grands canards plongeurs classés dans la tribu des Mergini (famille des Anatidés, ordre des Ansériformes). L'eider est lourd et trapu. Il se distingue par son bec cunéiforme, à base courte. Le duvet d'eider, que la cane prélève sur sa poitrine pour former son nid et recouvrir les œufs en son absence, est utilisé pour ses propriétés isolantes dans les blouso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eider/#i_499

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 223 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Gastrulation chez les invertébrés à trois feuillets »  : […] D'autres invertébrés, tels les échinodermes, notamment l'oursin (cf. fig. 4) ont une gastrulation qui génère trois feuillets. À partir d'un stade à l'aspect globuleux (cœloblastula), lorsque la gastrulation commence, le pôle végétatif s'aplatit, tandis qu'une touffe de longs cils vibratiles marque le pôle « animal » . Des cellules, dérivant des cellules du pôle « végétatif », se détachent et migre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie/#i_499

ÉMEU

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 391 mots
  •  • 1 média

Gros oiseau coureur, incapable de voler, au corps compact et aux ailes atrophiées, vivant dans les plaines et les zones boisées d'Australie. Classe : Oiseaux ; ordre : Casuariiformes ; famille : Dromaiidés. Comme tous les Ratites (oiseaux coureurs), groupe auquel il appartient, l'émeu( Dromaius novaehollandiae ) possède de grandes pattes musclées adaptées à la course (48 km/ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emeu/#i_499

ENGOULEVENT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 313 mots

Sous le nom d'engoulevent se trouvent rassemblées quatre-vingt-cinq espèces d'oiseaux constituant la famille des Caprimulgidés. Les engoulevents se rencontrent sur l'ensemble du globe, des régions tempérées aux zones tropicales, à l'exception de la Nouvelle-Zélande et de quelques îles d'Océanie. Leur plumage gris, marron ou brun rougeâtre leur assure une protection naturelle. Ils se nourrissent d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engoulevent/#i_499

EUPLECTE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 143 mots

Petit oiseau d'Afrique appartenant à la famille des Plocéidés (ordre des Passeriformes) et dont la quinzaine d'espèces forment le genre des Euplectes. Le mâle, en période de reproduction, a le ventre noir et le dessus jaune ou rougeâtre, un plumage en collerette au niveau de la tête, et le croupion recouvert d'un duvet de plumes qui masque sa queue trapue. Il défend avec vigueur son territoire, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euplecte/#i_499

EURASIE, biogéographie

  • Écrit par 
  • Pierre PFEFFER
  •  • 6 502 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Peuplement avien et reptilien »  : […] Parmi les Oiseaux, seule la famille des Aegithinidés est endémique de la région ; elle compte une quinzaine d'espèces, appartenant pour la plupart à l'archipel Malais. Ce sont des Oiseaux de la taille d'un pinson à celle d'une grive, à bec assez long et à petites pattes, dont les plus remarquables sont l'oiseau bleu des fées ( Irena puella ) au plumage azur et bleu velouté et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eurasie-biogeographie/#i_499

EURYLAIME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

Les quatorze espèces d'eurylaimes, oiseaux tropicaux de l'Ancien Monde, constituent la famille des Eurylaimidés, appartenant au sous-ordre des Eurylaimi , de l'ordre des Passeriformes. Les eurylaimes sont monogames et diffèrent de tous les autres passereaux (oiseaux percheurs) par la disposition des muscles des jambes qui contrôlent la flexion des doigts. Les eurylaimes sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eurylaime/#i_499

FAISAN

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 622 mots
  •  • 1 média

Gallinacé de taille moyenne, d'origine asiatique, dont le plumage des mâles est très coloré. Classe : Oiseaux ; ordre : Galliformes ; famille : Phasianidés. sous-famille : Phasianinés. Les faisans, représentés par cinquante-deux espèces, sont tous d'origine asiatique. Ils sont apparentés aux poules et coqs, paons, dindons, cailles, perdrix et tétras puisqu'ils appartiennent à la même famille. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faisan/#i_499

FAUCON ÉMERILLON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 291 mots

Le faucon émerillon, Falco columbarius , est un petit faucon des hautes latitudes de l'hémisphère Nord. Les mâles adultes ont le dos gris-bleu et le ventre finement strié. Les femelles et les jeunes ont le dos brun. Tous présentent de fines bandes blanches sur la queue. Durant la majeure partie de l'année, les faucons émerillons habitent les zones découvertes allant des maréc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faucon-emerillon/#i_499

FAUCON GERFAUT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 158 mots

Le Faucon gerfaut, Falco rusticolus , est un oiseau de proie arctique de la famille des Falconidés. C'est le plus grand faucon du monde pouvant atteindre 60 centimètres de longueur. Les reproducteurs sont confinés à la région circumpolaire, sauf pour les populations isolées des régions montagneuses d'Asie centrale. Ils sont parfois observés à de plus basses latitudes en hiver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faucon-gerfaut/#i_499

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les espèces animales terrestres »  : […] L'exploitation réglementée des espèces animales terrestres pour le commerce de leurs produits répond à trois formules principales : la récolte , l'élevage extensif et l'élevage intensif. La récolte affecte quantité d'espèces dans le monde, principalement des mammifères et des reptiles. En Afrique, les produits d'ongulés destinés au marché intérieur sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-sauvage/#i_499

FAUVETTE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 499 mots

Les fauvettes sont de petits passereaux insectivores et très actifs, familiers des jardins, des bois et des marais. Elles appartiennent à la famille des Sylviidés (parfois considérée comme une sous-famille des Muscicapidés. Dans tous les cas, elles font partie de l'ordre des Passeriformes. Les Sylviidés regroupent environ trois cent cinquante espèces et sont fortement apparentés aux merles et aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fauvette/#i_499

FOULQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 407 mots

Oiseau aquatique ressemblant au canard. Classe : Oiseaux ; ordre : Gruiformes ; famille : Rallidés. Représentées par une dizaine d'espèces appartenant au genre Fulica , les foulques sont apparentées aux poules d'eau, aux râles et aux marouettes. Elles sont présentes dans le monde entier, sur les lacs, les étangs à l'intérieur des terres et les cours d'eau lents, où elles nage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foulque/#i_499

FULIGULE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 442 mots

Canard plongeur appartenant à la tribu des Aythyini . Classe : Oiseaux ; ordre : Ansériformes ; famille : Anatidés. Le fuligule, qui a un corps trapu et une grosse tête, est un oiseau plutôt discret qui fréquente les eaux profondes. Bon plongeur, il se déplace sous l'eau avec les ailes repliées pour se nourrir principalement de plantes aquatiques. La plupart des espèces prése […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fuligule/#i_499

FULIGULE À BEC CERCLÉ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 196 mots

Le fuligule à bec cerclé, Aythya collaris , encore appelé fuligule à collier, est un canard plongeur de la tribu des Aythyini (famille des Anatidés). C'est un gibier estimé. Il mesure environ 43 centimètres de longueur. Le mâle présente un dos noir aux reflets pourpres et un plumage chatoyant sur la tête. Ses flancs sont gris, avec un croissant blanc qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fuligule-a-bec-cercle/#i_499

FULIGULE À DOS BLANC

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 139 mots

Le fuligule à dos blanc, Aythya valisineria , appartenant à la famille des Anatidés, est un canard plongeur. Le mâle est relativement gros et pèse environ 1,4 kilogramme. En période de reproduction, sa tête et son cou sont rouges, sa poitrine est noire mais son dos et ses flancs sont blancs, finement striés de gris. En plumage d'éclipse, il ressemble à la femelle, avec une tê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fuligule-a-dos-blanc/#i_499

FULIGULE À TÊTE ROUGE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 163 mots

Le fuligule à tête rouge, Aythya americana , est un canard plongeur d'Amérique du Nord (famille des Anatidés) et un gibier de choix. Il se reproduit dans les marais situés entre la Colombie-Britannique et le Wisconsin. Il va parfois hiverner jusqu'à la Péninsule du Yucatan. En période de reproduction, le mâle à une tête ronde de couleur noisette, un dos, une poitrine et une q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fuligule-a-tete-rouge/#i_499

FURNARIIDÉS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 180 mots

Famille d'oiseaux, de l'ordre des Passerifomes, comprenant environ deux cent quarante espèces réparties en soixante genres, endémiques d'Amérique centrale et du Sud. Celles-ci présentent une grande diversité sur le plan de l'organisation anatomique, mais aussi dans les noms qui leur sont attribués. En raison des habitudes de nidification de certaines espèces très connues, le nom générique de fourn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/furnariides/#i_499

GARROT, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 214 mots

Petit canard plongeur aux yeux jaunes (famille des Anatidés) et aux battements d'aile rapides qui produisent un sifflement caractéristique. Les garrots sont représentés par trois espèces du genre Bucephala . Le garrot à œil or ( Bucephala clangula ) niche dans tout l'hémisphère Nord. Les principales zones de reproduction du garrot d'Islande ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garrot-zoologie/#i_499

GARROT ALBÉOLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 180 mots

Le garrot albéole, Bucephala albeola , encore appelé petit garrot, est un petit canard plongeur au vol rapide de la famille des Anatidés. Il se reproduit dans des étangs et des marais situés au cœur de zones forestières, depuis l'Alaska et le nord de la Californie jusqu'en Ontario. Il hiverne le long des côtes est et ouest de l'Amérique du Nord. Le garrot albéole mesure entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garrot-albeole/#i_499

GEAI

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 283 mots

Le nom geai désigne les trente-cinq à quarante espèces d'oiseaux appartenant à la famille des Corvidés (ordre des Passeriformes), habitants des régions boisées et connus pour leur comportement hardi et tapageur. Le plus grand nombre des espèces se trouvent dans le Nouveau Monde. Les geais sont presque omnivores ; parfois voleurs d'œufs, ils font souvent des réserves de graines et de noisettes pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geai/#i_499

GEAI DES CHÊNES

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 420 mots

Oiseau de petite taille, au plumage brun rosé et aux ailes barrées de bleu, fréquentant les bois et les forêts d'Eurasie et d'Afrique du Nord. Classe : Oiseaux ; ordre : Passériformes ; famille : Corvidés. Facilement identifiable par son plumage, ses courtes ailes noires aux plumes rayées de bleu, son puissant bec noir et ses yeux bleus, le geai des chênes ( Garrulus glandarius […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geai-des-chenes/#i_499

GOBEMOUCHERON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 130 mots

Gobemoucheron est le nom donné à onze espèces de petits oiseaux du genre Polioptila , de la famille des Polioptilidés, considérée par beaucoup d'auteurs comme une sous-famille de la famille des Sylviidés. Le gobemoucheron gris-bleu ( P. caerulea ), qui mesure 11 centimètres, avec sa longue queue aux bords blancs, ressemble à un petit oiseau moqueur. Il s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gobemoucheron/#i_499

GOBE-MOUCHES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 332 mots

On appelle du nom de gobe-mouches de nombreux oiseaux perchés (ordre des Passeriformes) qui quittent leur perchoir avec une rapidité fulgurante pour capturer des insectes en plein vol, particulièrement les membres de la famille des Muscicapidés, oiseaux chanteurs de l'Ancien Monde, et ceux de la famille des Tyrannidés, les gobe-mouches tyrans du Nouveau Monde. Des taxonomistes élargissent la fami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gobe-mouches/#i_499

GRALLINIDÉS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 132 mots

Famille d'oiseaux (ordre des Passeriformes) comprenant deux espèces de grallines, l'apôtre gris et le corbicrave leucoptère. Ces espèces, généralement endémiques d'Australie et de Nouvelle-Zélande, ont des tailles allant de 19 à 50 centimètres. Ces oiseaux construisent des nids de boue sphériques en haut des arbres, en utilisant de l'herbe ou des plumes comme liant. Chaque nid est le fruit du trav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grallinides/#i_499

GRÈBE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 236 mots

Les grèbes appartiennent à un ordre d'oiseaux plongeurs propulsés au moyen de leurs pieds (Podicipédiformes) qui comprend une seule famille, les Podicipédidés, regroupant une vingtaine d'espèces. Ils sont connus pour les étonnantes parades nuptiales que certaines espèces entreprennent ainsi que pour leur plumage soyeux, qui a été exploité dans l'industrie chapelière. Excellents nageurs et plongeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grebe/#i_499

GRIMPAR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 409 mots

Les quarante-huit espèces de grimpars constituent la famille des Dendrocolaptidés (ordre des Passeriformes), oiseaux tropicaux vivant en Amérique. Certaines classifications placent ces oiseaux dans une sous-famille, les Dendrocolaptinés, au sein de la famille des Furnariidés, qui comprend, entre autres, les anabates et les fourniers. Les grimpars parcourent avec attention le tronc des arbres, insp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grimpar/#i_499

GRIMPEREAU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 307 mots

On appelle grimpereaux un certain nombre de petits oiseaux qui visitent les troncs d'arbres et les surfaces rocheuses à la recherche de nourriture. Les espèces suivantes sont des oiseaux chanteurs (sous-ordre : Passeres ; ordre : Passeriformes). Le grimpereau tacheté ( Salpornis spilonotus ) d'Afrique et d'Inde est en général placé dans la famille des Certhiidés, mais son app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grimpereau/#i_499

GRIPPE

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Évolution du concept épidémiologique de la grippe »  : […] Dès 1918, on associa les animaux, en l'occurrence les porcs, à l'épidémiologie de la grippe espagnole. Dans les années 1970, la connaissance de la structure du virus de la grippe, et notamment son génome segmenté, révéla ses possibilités évolutives. Lorsqu'il devint possible de typer la diversité des virus de la grippe par l'étude des protéines de surface (HA et NA), il fut établi que les oiseaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe/#i_499

GRIPPE AVIAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 792 mots
  •  • 2 médias

La grippe aviaire est une maladie très contagieuse susceptible de toucher toutes les espèces d'oiseaux, et notamment les volailles domestiques, provoquant d'importantes épizooties pouvant être particulièrement dévastatrices. Elle est due au virus Influenza A (famille des Orthomyxoviridae ). Pendant longtemps, cette maladie n'a concerné que les élevages de volailles mais, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe-aviaire/#i_499

GROS-BEC

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 258 mots

L'appellation gros-bec désigne plusieurs oiseaux semblables aux pinsons, appartenant aux sous-familles des Cardinalinés et des Carduélinés, rattachées respectivement à la famille des Embérizidés et à celle des Fringillidés. Leur caractéristique la plus frappante est leur gros bec conique. La plupart des gros-becs sont des mangeurs de graines. Dans la sous-famille américaine des Cardinalinés se t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gros-bec/#i_499

GRUE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 890 mots
  •  • 3 médias

Grand échassier au cou allongé, aux longues pattes et aux cris puissants, vivant dans les zones humides et les prairies sur tous les continents à l'exception de l'Antarctique et de l'Amérique du Sud. Classe : Oiseaux ; ordre : Gruiformes ; famille : Gruidés. Les grues sont représentées par une quinzaine d'espèces réparties en deux sous-familles : celle des Gruinae ou grues vraies (avec deux genres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grue/#i_499

GUACHARO DES CAVERNES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

Le guacharo des cavernes, Steatornis caripensis , est un oiseau nocturne d'Amérique du Sud qui vit dans les grottes et se nourrit de fruits, principalement de noix de palme. Sa classification dans l'ordre des Caprimulgiformes est aberrante. Il constitue à lui seul la famille des Steatornithidés. Mesurant environ 30 centimètres de longueur, il a la queue en forme d'éventail, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guacharo-des-cavernes/#i_499

GYPAÈTE BARBU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 177 mots

Le Gypaète barbu, Gypaetus barbatus , est un grand vautour de l'Ancien Monde (famille des Accipitridés), mesurant fréquemment plus de 1 mètre de longueur et près de 3 mètres d'envergure. Brun sur le dessus, de couleur fauve sur le dessous, le gypaète barbu présente des points sur la poitrine, des zébrures noires et blanches sur la tête et une sorte de barbe sous le bec. Sa fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gypaete-barbu/#i_499

HARLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 283 mots

Harle est le nom donné aux espèces du genre Mergus , canards plongeurs au corps allongé, portant une crête plus ou moins grande. Bien qu'ils soient essentiellement des oiseaux d'eau douce, ils sont classés avec les macreuses et les garrots dans la tribu des canards de mer, les Mergini (famille des Anatidés, ordre des Ansériformes). À l'exception du harl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harle/#i_499

HÉRON

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 737 mots

Échassier au grand cou, aux longues pattes et au bec puissant, vivant dans les zones humides de toutes les régions tempérées et tropicales. Classe : Oiseaux ; ordre : Ciconiiformes ; famille : Ardéidés. Les Hérons appartiennent à la famille des Ardéidés – tout comme les butors et les blongios – et sont représentés par une trentaine d'espèces très variées qui vivent sur tous les continents, princip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heron/#i_499

HIBERNATION

  • Écrit par 
  • Charles KAYSER
  •  • 1 832 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Oiseaux »  : […] Aristote, qui avait décrit l'hibernation du loir et connaissait celle de l'ours brun, a aussi affirmé que les hirondelles hibernent. De fait, on peut rencontrer en automne des grappes d'hirondelles saisies par le froid et la pluie lors de leur migration. Cette hypothermie est réversible : car, lorsque le soleil apparaît, les hirondelles se réchauffent et reprennent leur vol. L'hypothermie acciden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hibernation/#i_499

HIRONDELLE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 602 mots

Petit oiseau insectivore vivant dans toutes les régions du monde, à l'exception des régions circumpolaires, et fréquentant aussi bien les milieux ouverts, les plans d'eau que les habitations. Classe : Oiseaux ; ordre : Passériformes ; famille : Hirundinidés. Excellents voiliers, les hirondelles possèdent un corps fin et aérodynamique, de longues ailes pointues déployées en forme de croissant, un b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hirondelle/#i_499

HOFFMANN LUC (1923-2016)

  • Écrit par 
  • Jean JALBERT, 
  • Jean Claude LEFEUVRE
  •  • 909 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une passion pour la nature »  : […] Petit-fils de Fritz Hoffmann-La Roche, le fondateur de l’entreprise pharmaceutique Hoffmann-La Roche (aujourd’hui Roche), l’une des plus grandes du monde, Luc Hoffmann – de son vrai nom Hans Lukas Hoffmann – est né le 23 janvier 1923 à Bâle (Suisse). Il aurait pu avoir une vie toute tracée en devenant un de ces grands capitaines d’industrie. C’est ce que souhaitait son beau-père : qu’il intègre Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luc-hoffmann/#i_499

HUÎTRIER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 264 mots

On appelle huîtrier plusieurs espèces d'échassiers caractérisés par leur long bec aplati d'un rouge orangé. Les huîtriers constituent le genre Haematopus de la famille des Haematopodidés. Ce sont des oiseaux robustes qui mesurent entre 40 et 50 centimètres de longueur et ont d'épaisses pattes rosâtres, de longues ailes pointues et un long bec cunéiforme. Leur plumage est soi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huitrier/#i_499

IBIJAU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 426 mots

On appelle ibijau sept espèces d'oiseaux nocturnes solitaires vivant dans les tropiques d'Amérique (famille des Nyctibiidés, ordre des Caprumulgiformes). Certaines espèces ont un cri plaintif caractéristique. Le dessin complexe du plumage gris, noir et brun ressemble à l'écorce d'un arbre. Le jour, les oiseaux dorment en position verticale, se confondant avec les branches mortes sur lesquelles ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibijau/#i_499

IBIS

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 730 mots

Échassier de taille moyenne caractérisé par son long bec fin et incurvé vers le bas qu'il utilise pour chercher sa nourriture dans les milieux humides. Classe : Oiseaux ; ordre : Ciconiiformes ; famille : Threskiornithidés ; sous-famille : Threskiornithinés. Représentés par vingt-six espèces, les ibis sont des échassiers dont la taille varie de 50 centimètres, pour l'ibis à face blanche ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibis/#i_499

INSTINCT

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 9 401 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les activités de déplacement »  : […] Pour comprendre celles-ci, il convient de revenir au modèle hydromécanique. Dans le cas de l'activité de débordement, on a affaire, en théorie, à une surpression capable de repousser la valve V. Admettons maintenant qu'un poids, placé sur le plateau P, ait entraîné le déplacement de la valve, et que le liquide ait suffisamment rempli le collecteur C pour pouvoir s'écouler par les orifices inférieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instinct/#i_499

INTERSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Katy HAFFEN
  •  • 2 775 mots

Dans le chapitre « Vertébrés »  : […] Les recherches sur l'intersexualité hormonale des Vertébrés ont eu pour point de départ l'étude chez les Bovidés, d'intersexués spontanés dits free-martins  : lorsqu'une vache porte des jumeaux de sexes différents, dont certaines annexes embryonnaires (chorions) présentent des anastomoses vasculaires, le mâle est normal, la femelle est intersexuée. Le plus faible degré d'int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intersexualite/#i_499

IRÉNIDÉS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots

Famille d'oiseaux chanteurs, de l'ordre des Passeriformes, regroupant les irènes, les verdins, et les ioras (ces derniers étant classés par des auteurs dans la famille des Aegithinidés), soit environ quatorze espèces de petits oiseaux aux couleurs vives familiers des forêts et des fermes d'Asie du Sud-Est. Les membres de cette famille mesurent de 13 à 25 centimètres. Il semblent être très proches […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irenides/#i_499

JACANA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 166 mots

Sous le nom de jacana se trouvent rassemblées plusieurs espèces d'oiseaux aquatiques appartenant à la famille des Jacanidés de l'ordre des Charadriiformes. Les jacanas ont la particularité d'être pourvus de très longs doigts qui leur servent à marcher sur la végétation flottante. Ils portent des éperons sur les ailes, comme certains vanneaux. Parmi les sept ou huit espèces du genre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacana/#i_499

JARDINIERS, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 538 mots

On appelle jardiniers les vingt espèces d'oiseaux constituant la famille des Ptilonorhynchidés de l'ordre des Passeriformes. Endémiques en Australie, en Nouvelle-Guinée et dans d'autres îles avoisinantes, les jardiniers dressent sur le sol des constructions plus ou moins élaborées qualifiées de « berceaux », ce qui vaut des surnoms souvent originaux aux différentes espèces. Construit par le mâle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardiniers-zoologie/#i_499

JASEUR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 184 mots

Les jaseurs forment le genre Bombycilla constitué de trois espèces de passereaux de la famille des Bombycillidés (ordre des Passeriformes). Ces oiseaux au plumage élégant ont la particularité d'avoir l'extrémité des rémiges secondaires perlée de rouge, comme si elle avait été trempée dans de la cire ou de la peinture. Les trois espèces sont gris brun et arborent une huppe ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaseur/#i_499

KIWI ou APTÉRYX

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 438 mots
  •  • 1 média

Oiseau inapte au vol, au corps arrondi, aux ailes atrophiées et au long bec fin, vivant dans les forêts de Nouvelle-Zélande. Classe : Oiseaux ; ordre : Aptérygiformes ; famille : Aptérygidés. Comme les autruches, les kiwis appartiennent au groupe des Ratites, oiseaux terrestres incapables de voler. Ils possèdent un corps ramassé sans queue, un bec allongé et flexible, de courtes pattes, des pieds […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiwi-apteryx/#i_499

LABBE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 242 mots

Sous le nom de labbe se trouvent rassemblées diverses espèces d'oiseaux marins appartenant à la famille des Stercorariidés. Ces prédateurs au bec recourbé et aux pattes palmées ressemblent à des mouettes sombres avec une calotte noire située à l'avant de la tête et des rectrices médianes saillantes. Il existe deux types de coloration du plumage des labbes : brun d'une part, et le plus courant, bru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/labbe/#i_499

LAMPRIS GUTTATUS

  • Écrit par 
  • Lionel CAVIN
  •  • 1 044 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Animaux homéothermes et poïkilothermes, endothermes et ectothermes  »  : […] La plupart des mammifères et des oiseaux gardent leur température corporelle à peu près constante : on dit qu’ils sont homéothermes. Ils sont aussi capables de produire de la chaleur grâce à leur activité métabolique : on dit qu’ils sont endothermes. Au contraire, les amphibiens et les reptiles, dans leur grande majorité, ont une température corporelle qui varie avec la température extérieure : i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lampris-guttatus/#i_499

LANGRAYEN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 217 mots

Les langrayens constituent le genre Artamus et la famille des Artamidés (ordre des Passeriformes) qui regroupe dix espèces. On rencontre ces petits passereaux du sud-est de l'Asie, en Inde et en Philippines, en Australie et jusqu'en Tasmanie. La forme de leurs ailes rappelle celle des hirondelles. Ils se nourrissent également de la même façon que ces dernières en capturant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langrayen/#i_499

L'ART DE LA PLUME EN AMAZONIE (exposition)

  • Écrit par 
  • Stéphen ROSTAIN
  •  • 872 mots

Malgré leur rareté en Europe, les expositions sur l'art amazonien séduisent toujours un large public. L'Art de la plume en Amazonie , présenté du 23 janvier au 30 mars 2002 à la Fondation Mona Bismarck de Paris, a offert aux visiteurs une plongée dans une mosaïque de couleurs vives. Les parures de plumes ont toujours fasciné. Si elles ont peu à peu disparu du vêtement fémini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-de-la-plume-en-amazonie-exposition/#i_499

LORENZ KONRAD (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 2 586 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les fondements de l'éthologie »  : […] Le premier article de Lorenz en 1927, « Beobachtungen an Dohlen », rassemble des observations sur les choucas en un discours naturaliste enrichi de réflexions philosophiques personnelles sur le comportement de ces oiseaux. Mais c'est durant la décennie suivante que Lorenz écrit les articles qui ont fondé sa théorie de l'instinct. En 1931, il publie un nouveau texte sur les comportements instinctif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-lorenz/#i_499

MACREUSE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 229 mots

Canard de mer de la famille des Anatidés. Représentées par trois espèces du genre Melanitta , les macreuses appartiennent au groupe des canards plongeurs. Bonnes nageuses et bonnes plongeuses, elles passent l'essentiel de leur temps en mer, sauf au cours de la période de reproduction. Les mâles sont généralement de couleur noir brillant. La macreuse à front blanc d'Amérique d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macreuse/#i_499

MANCHOT

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 896 mots
  •  • 1 média

Oiseau marin inapte au vol, aux ailes transformées en nageoires, vivant dans les eaux froides de l'hémisphère Sud. Classe : Oiseaux ; ordre : Sphénisciformes ; famille : Sphéniscidés. En raison de leur nom anglais « penguin » et d'adaptations convergentes, les manchots sont souvent confondus avec les pingouins, ces derniers vivant quant à eux dans l'hémisphère Nord. Les dix-huit espèces de manchot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manchot/#i_499

MARABOUT D'AFRIQUE, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 87 mots

Le marabout d'Afrique, Leptoptilos crumeniferus , est un grand oiseau d'Afrique de la famille des Ciconiidés (ordre des Ciconiiformes). C'est la plus grande espèce parmi les cigognes, mesurant 1,5 mètre de hauteur avec une envergure de 2,6 mètres. Majoritairement gris et blanc, il a la tête et le cou roses, dépourvus de plumes, une poche gulaire nue et pendante, rouge et gonf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marabout-d-afrique-zoologie/#i_499

MARÉES NOIRES

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 7 597 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La lutte à terre »  : […] Les déplacements des nappes d'émulsion en surface sont provoqués par les courants marins, qui entraînent les nappes dans leur direction et à leur vitesse propre, et par les vents, qui poussent les nappes dans leur direction, mais avec une vitesse de 3 p. 100 seulement de leur vitesse propre. Courants et vents combinent donc leur action et les nappes se déplacent selon la résultante de ces deux fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees-noires/#i_499

MARTINET

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 784 mots

Sous le nom de martinet se trouvent rassemblées environ soixante-dix espèces d'oiseaux au vol agile et rapide de la famille des Apodidés (ordre des Apodiformes, qui inclut également les colibris). Les autres membres de la famille sont les salanganes. Les martinets vivent dans la plupart des régions du monde à l'exception des zones polaires, du sud du Chili et de l'Argentine, de la Nouvelle-Zélande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martinet/#i_499

MARTIN-PÊCHEUR

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 399 mots

Petit oiseau piscivore, au plumage bleu et orange, vivant le long des cours d'eau et des lacs des régions tropicales et tempérées de l'Ancien Monde (Eurasie, Afrique et Océanie). Classe : Oiseaux ; ordre : Coraciiformes ; sous-ordre : Alcédini ; famille : Alcédinidés. Appartenant – comme les rolliers, les guêpiers et les martins-chasseurs – à l'ordre des Coraciiformes, les martins-pêcheurs, au plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-pecheur/#i_499

MÉDITERRANÉENNE AIRE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Henri GAUSSEN, 
  • Hervé HARANT
  • , Universalis
  •  • 8 277 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La faune vertébrée »  : […] Étant donné la dégradation de la forêt primitive, la faune ancienne des Mammifères s'est considérablement appauvrie. Le lion a disparu de la Grèce au i er  siècle, alors que beaucoup d'œuvres d'art de l'Antiquité témoignent de sa présence en Perse et en Mésopotamie ; on le chassait en Algérie au xix e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aire-mediterraneenne/#i_499

MEMBRES

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 15 020 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Adaptation à la bipédie »  : […] La bipédie, qu'il ne faut pas confondre avec la verticalité telle qu'elle est réalisée chez l'homme, apparaît indépendamment dans de très nombreuses lignées, chez des Tétrapodes de taille variée. Chez les Reptiles, une démarche bipède était réalisée dès le Trias par les Thécodontes. Dans ce cas, les membres antérieurs étaient petits ; les membres postérieurs plus allongés et parasagittaux. Tout l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membres/#i_499

MESSAGER SAGITTAIRE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 283 mots

Le messager sagittaire, Sagittarius serpentarius , est un oiseau de proie de la famille des Sagittaridés, vivant dans les zones arides de l'Afrique subsaharienne. C'est le seul rapace au comportement terrestre. Encore appelé oiseau secrétaire ou serpentaire, le messager sagittaire possède de longues pattes, un corps élancé mais puissant atteignant 1,5 mètre de longueur et 2,1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/messager-sagittaire/#i_499

MIGRATIONS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD, 
  • Jean DORST
  •  • 11 679 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Problèmes biologiques Déterminisme »  : […] Bien qu'il fasse appel à des mécanismes physiologiques assez uniformes, le déterminisme de l'impulsion migratoire varie dans une large mesure selon les groupes animaux envisagés. Comme la reproduction, les migrations s'intègrent dans le cycle annuel des animaux dont toutes les phases dépendent d'un rythme physiologique très complexe affectant l'ensemble de l'organisme et particulièrement les glan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migrations-animales/#i_499

MILAN, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 581 mots

Nom attribué aux oiseaux de proie appartenant à l'une des trois sous-familles – Milvinés, Élaninés, Perninés – de la famille des Accipitridés. Typiquement, un milan est de construction légère, avec une petite tête, une face partiellement nue, un bec court, des ailes et une queue longues. Les milans sont présents dans le monde entier dans les régions chaudes. Certains se nourrissent d'insectes, d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milan-zoologie/#i_499

MOINEAU DOMESTIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 223 mots

Le moineau domestique ( Passer domesticus ), également appelé moineau franc, est un des petits oiseaux les plus connus et les plus répandus au monde. Il est parfois classé dans la famille des Plocéidés (ordre des Passeriformes) ou mis à part dans la famille des Passéridés. Originaire d'Eurasie et d'Afrique du Nord, il s'est disséminé dans le monde entier, vivant dans les vil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moineau-domestique/#i_499

MOUETTE ET GOÉLAND

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 773 mots
  •  • 2 médias

Palmipèdes au plumage à dominante blanche, bruyants et grégaires, typiques du bord de mer de l'hémisphère Nord mais fréquentant de plus en plus souvent l'intérieur des terres. Classe : Oiseaux ; ordre : Charadriiformes ; famille : Laridés. Les mouettes et les goélands constituent la famille des Laridés laquelle, regroupe cinquante et une espèces dont quarante-cinq appartiennent au genre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouette-et-goeland/#i_499

NANDOU

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 424 mots
  •  • 1 média

Oiseau coureur, incapable de voler, rappelant l'autruche, vivant dans les plaines d'Amérique du Sud. Classe : Oiseaux ; ordre : Rhéiformes ; famille : Rhéidés. Les nandous, appartenant au groupe des Ratites (oiseaux coureurs), sont représentés par deux espèces : le nandou commun ou nandou américain ( Rhea americana ), le plus grand (1,40 m de hauteur pour 25 kg), et le nando […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nandou/#i_499

ŒDICNÈME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 294 mots

Le mot œdicnème désigne plusieurs espèces d'échassiers constituant la famille des Burhinidés (ordre des Charadriiformes). Le terme, du grec oidein (« enfler ») et knêmê (« jambe »), vient de l'épaisseur des articulations tarsiennes des longues pattes jaunâtres ou verdâtres de l'oiseau. L'œdicnème est parfois appelé courlis de terre en raison de sa tail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oedicneme/#i_499

OIE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 649 mots

Palmipède migrateur vivant à l'état sauvage dans les milieux ouverts de tous les continents, à l'exception de l'Antarctique, ou élevé pour sa chair et son foie. Classe : Oiseaux ; ordre : Ansériformes ; famille : Anatidés ; sous-famille : Anatinés ; tribu : Anserini. Les oies, avec les canards et les cygnes, forment la famille des Anatidés. Elles sont représentées, à l'état sauvage, par une quinza […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oie/#i_499

OIE RIEUSE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 154 mots

L'oie rieuse ( Anser albifrons ) est une oie relativement petite, au corps sombre, au front blanc et au bec jaune, présentant des barres noires irrégulières sur le ventre. Elle fait partie de la sous-famille des Ansérinés (famille des Anatidés et ordre des Ansériformes). Son aire de nidification s'établit au nord du cercle arctique. L'oie rieuse, qui compte quatre ou cinq sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oie-rieuse/#i_499

OISEAU-LYRE ou MÉNURE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 408 mots

Le nom oiseau-lyre désigne deux espèces d’oiseaux d'Australie (famille : Ménuridés ; ordre : Passeriformes), ainsi appelés en raison de la forme de la queue du mâle lorsqu’elle est déployée pour la parade nuptiale. Le nom est également bien choisi pour évoquer leur talents musicaux. Habitants des forêts du sud-est de l’Australie, les oiseaux-lyres sont des oiseaux terrestres, qui vivent au sol ; l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oiseau-lyre-menure/#i_499

OISEAUX DIRECTIVE

  • Écrit par 
  • Sandrine MALJEAN-DUBOIS
  •  • 943 mots
  •  • 1 média

Parmi les différents éléments de notre environnement, les oiseaux sauvages tiennent une place particulière. La volonté de les protéger est ancienne et bien établie. Non seulement peu d’espèces ou groupes d’espèces ont fait comme eux l’objet de réglementations qui leur soient spécifiquement et exclusivement consacrées, mais c’est encore en leur faveur qu’ont été posés les premiers jalons du droit i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/directive-oiseaux/#i_499

ORIENTATION ANIMALE

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 610 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Conditions »  : […] Les phénomènes d'orientation lointaine sont liés aux migrations. Celles-ci peuvent être définies comme des comportements collectifs propres à l'espèce ou, plus exactement, comme des instincts liés à la reproduction et à l'hivernage. Du point de vue de la génétique des populations, la migration apparaît comme une des trois possibilités évolutives principales d'un type animal particulier : confront […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orientation-animale/#i_499

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Osmorégulation en milieu aérien »  : […] En milieu aérien, la difficulté principale à surmonter réside dans la déperdition d'eau vers l'atmosphère, due à l'évaporation tégumentaire et aux diverses formes d'excrétion. Ces pertes d'eau atteignent leur maximum dans les déserts, où l'air est particulièrement sec. Les surfaces respiratoires, qui sont relativement vastes et, de ce fait, sujettes à l'évaporation, se recouvrent de replis tégum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/#i_499

PARADISIER

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 470 mots

Oiseau de taille moyenne, vivant exclusivement dans les forêts de Papouasie-Nouvelle-Guinée et des îles Moluques, dont le mâle des espèces polygames – porteur d'un plumage éclatant – exécute d'exubérantes parades nuptiales. Classe : Oiseaux ; ordre : Passériformes ; famille : Paradisaeidés. Les paradisiers, ou oiseaux de paradis, sont représentés par quarante-cinq espèces qui fréquentent, pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paradisier/#i_499

PÉLICAN

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 816 mots
  •  • 1 média

Grand oiseau piscivore palmipède caractérisé par une vaste poche de peau extensible suspendue à un long bec. Classe : Oiseaux ; ordre : Pélécaniformes ; famille : Pélécanidés. Les pélicans sont des oiseaux aquatiques de grande taille, pouvant atteindre 3 mètres d'envergure et peser jusqu'à 13 kilogrammes pour le pélican frisé ( Pelecanus crispus ), le plus imposant de tous. T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelican/#i_499

PERROQUET

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 849 mots

Oiseau grimpeur des forêts tropicales, au plumage coloré et au bec épais et crochu. Classe : Oiseaux ; ordre : Psittaciformes ; famille : Psittacidés. La famille des psittacidés ou perroquets regroupe 364 espèces dont la taille oscille entre 8 centimètres pour un poids de 10 grammes chez le micropsitte pygmée ( Micropsitta keiensis ) et 1 mètre pour 1,7 kilogramme chez l'ara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perroquet/#i_499

PIC, zoologie

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 612 mots
  •  • 1 média

Oiseau grimpeur, essentiellement insectivore, fréquentant les milieux boisés du monde entier. Il est connu pour tambouriner sur les troncs et y percer des trous. Classe : Oiseaux ; ordre : Piciformes ; famille : Picidés ; sous-famille : Picinés. Représentés par quelque cent quatre-vingts espèces (réparties en 24 genres), les Picinés, ou pics vrais, mesurant de 16 à 55 centimètres de longueur, arbo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pic-zoologie/#i_499

PIE BAVARDE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 434 mots

Corvidé noir et blanc à longue queue, abondant près des villes et dans les parcs urbains d'Europe, d'Asie, d'Amérique du Nord et du nord-ouest de l'Afrique. Classe : Oiseaux ; ordre : Passériformes ; famille : Corvidés. La pie bavarde ( Pica pica ) tient son nom de son « jacassement » peu mélodieux. Sa réputation de voleuse – objet notamment de l'opéra de Rossini, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pie-bavarde/#i_499

PIGEON

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 859 mots
  •  • 1 média

Oiseau de taille moyenne au corps dodu, herbivore, cosmopolite, bruyant, aux mœurs grégaires, vivant dans tous les milieux boisés. Classe : Oiseaux ; ordre : Columbiformes ; famille : Columbidés. La différence entre les tourterelles (genre Streptopelia ) et les pigeons (genre Columba ) n'est qu'une question de taille, les premières étant plus petites que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pigeon/#i_499

PILET

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 238 mots

Terme utilisé pour désigner quatre espèces de canards de surface sveltes, à la longue queue effilée et au grand cou, du genre Anas (famille des Anatidés). Le pilet est un oiseau gracieux au vol rapide et également un gibier apprécié. Le canard pilet ( Anas Acuta ) est répandu dans tout l'hémisphère Nord et parcourt de grandes distances. Certains oiseaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pilet/#i_499

PINSON DES ARBRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 113 mots

Le pinson des arbres ( Fringilla coelebs ) est un oiseau chanteur de la famille des Fringillidés (ordre des Passeriformes) qui vit dans les jardins et les terres cultivées d'Europe, d'Afrique du Nord, et jusqu'en Asie centrale (et, par introduction, en Afrique du Sud). C'est le plus répandu des fringillidés d'Europe. Chez le mâle, d'une taille de 15 centimètres, la calotte es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinson-des-arbres/#i_499

PINSONS DES GALAPAGOS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 192 mots
  •  • 1 média

Également appelés pinsons de Darwin, les pinsons des Galapagos forment un groupe caractéristique d'oiseaux dont l'occupation de différentes niches écologiques sans compétition, après isolement sur les îles Galapagos et les îles des Cocos, a constitué pour Charles Darwin une preuve que « les espèces ne sont pas immuables ». Les trois genres ( Geospiza , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinsons-des-galapagos/#i_499

PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

  • Écrit par 
  • Bertrand FAVIER
  •  • 5 774 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Pourquoi les oiseaux ont-ils un long cou et les serpents un thorax « sans fin » ? »  : […] Derrière les similitudes du profil d'expression des homéogènes se cachent des différences intéressantes. La figure ci-dessous montre la limite antérieure d'expression de HoxC-6 /des homéogènes dans les somites d'un oiseau, le poulet, et d'un mammifère, la souris, ainsi que la morphologie des vertèbres correspondantes. Les vertèbres présentent des formes qui changent progre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-d-organisation-des-vertebres/#i_499

PODARGE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 255 mots

On appelle podarge plusieurs espèces d'oiseaux constituant la famille des Podargidés (ordre des Caprimulgiformes) qui nichent dans les forêts de l'Asie du Sud-Est et de l'Australie. Contrairement à l'engoulevent, qui a le bec grêle, le podarge a un grand bec large et légèrement crochu qui, lorsqu'il est ouvert, ressemble de façon caractéristique à la gueule d'une grenouille, d'où le nom du podarge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/podarge/#i_499

POLAIRES MILIEUX

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yvon LE MAHO
  •  • 8 299 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une plus grande biodiversité au Nord »  : […] Dans l'hémisphère Nord, la présence de terres à de très hautes latitudes a facilité les mouvements de populations animales et végétales, en fonction des fluctuations climatiques, et l'adaptation des espèces aux différents milieux. Ainsi, l'ours blanc a pour ancêtre l'ours brun de la toundra, son pelage blanc lui assurant le mimétisme nécessaire à la vie dans les glaces arctiques et sa grande tail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieux-polaires/#i_499

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les rejets d'hydrocarbures »  : […] Le pétrole répandu en mer constitue une pollution encore plus préoccupante à l'échelle globale. Plus du tiers des quelque 3,8 milliards de tonnes de pétrole extraites annuellement emprunte les grandes voies maritimes sous forme brute ou raffinée. En outre, une proportion importante de la production pétrolière mondiale est extraite de gisements offshore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_499

POPULATIONS ANIMALES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT, 
  • Jean-Dominique LEBRETON
  •  • 12 014 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'accès aux paramètres démographiques »  : […] Parallèlement à l'apport de la modélisation, la dynamique des populations et notre connaissance des systèmes population-environnement n'ont pu progresser que par un meilleur accès aux paramètres démographiques des populations naturelles. Des recensements successifs d'une population, s'ils renseignent sur les taux de croissance ou de décroissance, ne reflètent que le bilan des divers flux – naissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-dynamique-des-populations/#i_499

PRÉDATION

  • Écrit par 
  • Rémy CHAUVIN
  •  • 2 944 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La prédation chez les vertébrés »  : […] Y a-t-il optimisation ? Cela revient à demander : y a-t-il stratégie ? Mais il faut soulever également une question préliminaire, qui a fait couler beaucoup d'encre et a suscité toute une série de modélisations mathématiques d'un intérêt discutable : les animaux chassent-ils au hasard ? C'est à peu près là-dessus qu'ont commencé les réflexions sur la prédation ; elles ont engendré aussitôt un modè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/predation/#i_499

PREMIER DINOSAURE À QUATRE AILES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 383 mots

Les premières découvertes dans les gisements chinois du Crétacé inférieur (environ 120 millions d'années) de restes de dinosaures indiquant la présence de plumes remontent au milieu des années 1990. À en juger par les proportions de leur squelette, les animaux en question, tels que Sinosauropteryx ou Caudipteryx , avaient des formes adaptées à une locom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-dinosaure-a-quatre-ailes/#i_499

PROGÉNITURE, éthologie

  • Écrit par 
  • Rémy CHAUVIN
  •  • 3 554 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Phylogenèse et comportement parental »  : […] On ne pourra qu'effleurer ici l'immense sujet du comportement parental chez les invertébrés. Innombrables sont les cas où la mère (jamais le père) porte à ses œufs et aux jeunes larves des soins vigilants. Indépendamment du cas des insectes sociaux, que tout le monde connaît, les soins aux jeunes existent chez bien d'autres insectes comme les perce-oreilles ou forficules, et même chez un cloporte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/progeniture-ethologie/#i_499

PSITTACOSE-ORNITHOSE

  • Écrit par 
  • Marcel CAPPONI
  •  • 1 390 mots

La psittacose est une maladie infectieuse et contagieuse transmise à l'homme par des oiseaux, et principalement par des Psittacidés (perruche, perroquet). Les termes de psittacose et d'ornithose, d'abord séparés comme s'il s'agissait de maladies très différentes, ont fini par être groupés. On dit psittacose-ornithose, plutôt que psittacose seule. Cependant, la psittacose est essentiellement la for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psittacose-ornithose/#i_499

PSYCHOLOGIE ANIMALE ou ZOOPSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques VAUCLAIR
  •  • 4 738 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Outils »  : […] L' étude de l'utilisation et de la fabrication d'outils chez l'animal permet d'appréhender les processus évolutifs à l'origine de l'émergence de l'intelligence humaine. Ainsi, certaines espèces de fourmis utilisent des grains de sable ou des débris végétaux pour transporter des fluides comestibles vers leur nid. Les oiseaux sont aussi de grands utilisateurs d'outils : le pinson-pic des Galapagos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-animale-ou-zoopsychologie/#i_499

RHYNCHÉE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 178 mots

Le nom de rhynchée désigne deux espèces d'oiseaux limicoles constituant la famille des Rostratulidés de l'ordre des Charadriiformes. Le plumage brun et blanc des rhynchées est parsemé de taches nettes. Le bec et le corps, d'une longueur d'environ 25 centimètres, ressemblent à ceux de la bécassine. La rhynchée peinte ( Rostratula benghalensis ) niche dans une zone qui s'étend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhynchee/#i_499

ROITELET, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 247 mots

Le nom roitelet désigne les espèces d'oiseaux du genre Regulus , de la famille d'oiseaux chanteurs des Sylviidés (ordre des Passeriformes) ; certains auteurs les classent dans une sous-famille à part, les Régulinés. Ces petits oiseaux au corps rond et à bec court se trouvent généralement dans les bois de conifères. Le nid est fait en hauteur dans un arbre, à partir de mousse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roitelet-zoologie/#i_499

RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT, 
  • Bernard MILLET, 
  • Alain REINBERG
  •  • 15 550 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Rythmes annuels »  : […] Chez les oiseaux et les mammifères vivant dans les zones de moyenne et haute latitudes, la saison la plus favorable pour la survie des jeunes est le printemps. C'est la reprise de l'activité sexuelle qui constitue l'événement déterminant du cycle annuel de reproduction. Pour une espèce donnée, elle doit se produire à un moment précis de l'année, de sorte que les périodes de développement des gona […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythmes-biologiques-biorythmes/#i_499

SARCELLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 215 mots

Sarcelle est le nom donné à une quinzaine d'espèces de canards de surface du genre Anas (famille des Anatidés). On les rencontre sur les six continents et de nombreuses îles. La plupart sont prisées comme gibier. La plus connue est la sarcelle d'hiver ( A. crecca ), qui mesure de 33 à 38 centimètres et vit en groupes. Elle occupe toute l'Europe (à l'exc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarcelle/#i_499

SCIENTIFIQUES ET LOBBIES INDUSTRIELS

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 156 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'opposition aux mesures de régulation environnementale : l'exemple historique de l'industrie plumassière »  : […] Historiquement, le phénomène d'opposition aux mesures de régulation environnementale est certainement né avec la révolution industrielle. Pour prendre un exemple, une des premières ripostes célèbres d'industriels contre la mise en place de mesures environnementales peut être datée du début du xx e  siècle et concerne l'industrie plumassière. À l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scientifiques-et-lobbies-industriels/#i_499

SERIN DES CANARIES ou CANARI

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 184 mots

Le serin des Canaries ou canari ( Serinus canaria ), est un oiseau de cage très populaire de la famille des Fringillidés, sous-famille des Carduélinés (ordre des Passeriformes). L'espèce doit sa couleur et ses remarquables capacités vocales à quatre cents ans de sélection génétique et de croisements par l'homme. Des variétés appelées roller ou rouleur émettent un chant trillé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serin-des-canaries-canari/#i_499

SEXUALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Jean-Marc LOBACCARO, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI, 
  • Charles SULTAN
  •  • 14 029 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le système ZW chez les vertébrés »  : […] Dans le système ZW, le mâle est homogamétique ZZ et la femelle hétérogamétique ZW, le chromosome W étant souvent le plus petit et hétérochromatique. On le trouve principalement chez les oiseaux et les serpents. Les oiseaux se séparent en deux groupes principaux, les Ratites et les Carinates. Contrairement à ces derniers, qui comprennent la plupart des espèces aviaires connues, les Ratites (autruc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualisation-biologie/#i_499

SOUCHET

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 224 mots

Terme utilisé pour désigner quatre espèces de canards de surface du genre Anas (famille des Anatidés), caractérisés par un large et long bec en forme de spatule. Le Canard souchet proprement dit ( A. clypeata ) nidifie en Amérique du Nord, en Europe et dans le nord de l'Asie. En hiver, il migre en Amérique du Sud, en Afrique du Nord et en Asie du Sud. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souchet/#i_499

SPATULE, zoologie

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 576 mots

Échassier blanc ou rose des milieux aquatiques au long bec large et plat en forme de spatule utilisé pour pêcher. Classe : Oiseaux ; ordre : Ciconiiformes ; famille : Threskiornithidés. Sous-famille : Plataleinae. Les spatules, représentées par six espèces, sont apparentées aux ibis. De taille moyenne, entre 75 centimètres chez la petite spatule ( Platalea minor ) et 1 mètre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spatule-zoologie/#i_499

STARIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 188 mots

Le nom de starique ou d'alque rassemble six espèces de petits oiseaux marins de la famille des Alcidés (ordre des Charadriiformes). Leur aire de nidification est principalement la mer de Béring et le Pacifique nord. Certains hivernent dans des régions aussi méridionales que le Japon ou le Mexique. En période nuptiale, le starique se distingue de son cousin le guillemot par la touffe de plumes et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/starique/#i_499

STERNE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 602 mots

Oiseau de mer ou d'eau douce, pouvant effectuer de longues migrations et nichant en grandes colonies. Classe : Oiseaux ; ordre : Charadriiformes ; famille : Sternidés. Les sternes, avec quarante-quatre espèces, sont présentes sur toutes les mers, de l'Arctique à l'Antarctique (sauf à proximité des pôles), la majorité étant toutefois tropicales ou subtropicales. Quelques espèces fréquentent les eau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sterne/#i_499

STOC (Suivi temporel des oiseaux communs)

  • Écrit par 
  • Anne DOZIÈRES, 
  • Benoit FONTAINE
  •  • 1 959 mots
  •  • 3 médias

Depuis 1989, le Suivi temporel des oiseaux communs (STOC) permet d’évaluer l’état de santé des populations d’oiseaux de France métropolitaine. Ce programme de sciences participatives repose sur l’implication d’ornithologues amateurs qui collaborent avec des scientifiques du Muséum national d’histoire naturelle. L'étude des impacts des activités humaines sur la biodiversité est aujourd'hui un enje […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stoc-suivi-temporel-des-oiseaux-communs/#i_499

TADORNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 199 mots

Petit canard de la tribu Tadornini qui appartient à la famille des Anatidés (ordre des Ansériformes). Les tadornes sont des canards qui présentent un bec court et des proportions similaires à celles d'une oie avec de longues pattes et une posture plutôt verticale. Ils vivent essentiellement sur le continent eurasien. Le tadorne de Belon ( Tadorna tadorna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadorne/#i_499

TERRITOIRE, éthologie

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RUWET
  •  • 2 765 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Oiseaux »  : […] Chez les Oiseaux, la territorialité est un phénomène très général et largement étudié. Elle s'intègre dans le cycle de reproduction. Schématiquement, au printemps, le mâle s'installe sur un territoire où il se signale par des manifestations vocales et des exhibitions de comportements, structures, et patrons de coloration. Toutefois, les modalités du territoire sont extrêmement variées, et il est d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/territoire-ethologie/#i_499

THERMORÉGULATION, biologie

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 7 977 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Variations de la conductance (c) selon les espèces »  : […] Chez les mammifères, la fourrure représente une barrière pour les transferts de chaleur. Selon les espèces, son pouvoir isolant varie beaucoup. La fourrure des petits animaux est la moins épaisse, donc la moins isolante. Par ailleurs, ce sont ces mêmes animaux qui ont le rapport surface/volume le plus grand : les petits animaux compensent leur faible isolation en vivant dans un terrier où le micr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermoregulation-biologie/#i_499

TISSERIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 504 mots

Les tisserins sont des oiseaux africains et asiatiques bien connus pour leurs nids qui forment, chez certaines espèces africaines, de véritables boules tressées et suspendues aux branches de l'arbre sur lequel ils nichent. Par abus, le terme de tisserin désigne parfois aussi de nombreuses espèces proches se servant des mêmes techniques pour édifier leur nid en utilisant des graminées et d'autres f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tisserin/#i_499

TROGLODYTE, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 411 mots

Les troglodytes constituent la famille des Troglodytidés (ordre des Passeriformes), qui regroupe quatre-vingts espèces de ces petits oiseaux bruns au corps arrondi. Cette famille s'est développée en Amérique. Seul le troglodyte mignon ( Troglodytes troglodytes ), qui niche dans toutes les zones tempérées de l'hémisphère Nord, se rencontre aussi en Europe. Typique de la famill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troglodyte-zoologie/#i_499

TROGON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 456 mots

Désigne environ trente-cinq espèces d'oiseaux courants dans les régions chaudes. Les trogons, qui, avec les quetzals (genre Pharomachrus ), forment la famille des Trogonidés, ont le ventre rouge à jaune vif, en contraste avec la poitrine et le dessus dans des teintes sombres. En Afrique et en Amérique, les mâles ont le dessus iridescent ; les espèces d'Asie n'ont pas ces coul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trogon/#i_499

TYRAN, zoologie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 225 mots

Le nom tyran désigne les quatorze espèces d’oiseaux du genre Tyrannus (famille des Tyrannidés), remarquables pour leur pugnacité. Bien qu’il ne mesure que 20 centimètres environ, le tyran pourchasse des oiseaux aussi grands qu’une corneille ou un faucon ; il lui arrive même de voler sur le dos d’un oiseau plus grand et de lui cribler la tête de coups de bec. Les tyrans sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyran-zoologie/#i_499

USUTU VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 2 253 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un cycle impliquant les oiseaux comme réservoirs et les moustiques pour vecteurs »  : […] Le cycle naturel de transmission d’USUV implique principalement les oiseaux passériformes (tels les merles) et strigiformes (telles les chouettes) comme hôtes amplificateurs, et les moustiques ornithophiles comme vecteurs. Son cycle d’amplification est ainsi très proche de celui du virus West Nile. Il a été retrouvé chez plusieurs espèces de moustiques à travers le continent africain, principalem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-usutu/#i_499

VANNEAU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 328 mots

Le nom de vanneau désigne plusieurs espèces de la famille des Charadriidés (ordre des Charadriiformes), et plus particulièrement le vanneau huppé ( Vanellus vanellus ) qui niche dans les terres arables et les plaines herbeuses d'Eurasie. Le terme de vanneau s'utilise aussi pour désigner les membres de la sous-famille des Vanellinés dans leur ensemble. Les vanneaux mesurent en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanneau/#i_499

VARIATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 9 369 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Peut-on distinguer l'inné de l'acquis ? »  : […] Dans ce qui précède, on a opposé variation héréditaire, pour une large part génétique, et variation non héréditaire, d'origine environnementale. On ne peut manquer d'évoquer à ce propos la vieille opposition entre inné et acquis. De quoi s'agit-il exactement ? Étymologiquement, un caractère inné est présent à la naissance de l'individu, tout autre caractère étant, par élimination, acquis. Si l'on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/variation-biologie/#i_499

VAUTOUR

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GOIX
  •  • 772 mots

Charognard de grande taille vivant principalement dans les milieux ouverts et escarpés des régions chaudes et tempérées d'Amérique, d'Afrique, d'Asie et du sud de l'Europe. Classe : Oiseaux ; ordre : Ciconiiformes (vautours du Nouveau Monde) et Falconiformes ; famille : Cathartidés (vautours du Nouveau Monde) et Accipritidés Rapaces diurnes, les vautours se divisent en deux groupes. Celui de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vautour/#i_499

VIRÉO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Les viréos forment la famille des Viréonidés (ordre des Passeriformes) qui regroupe quarante-deux espèces d'oiseaux américains. Cette famille comprend également les sourciroux et les smaragdans, cinq espèces tropicales qui sont parfois isolées respectivement dans les familles des Cyclarhidés et des Viréolaniidés. Une quinzaine d'autres espèces, tropicales elles aussi, sont appelées viréons, terme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vireo/#i_499

VOL ANIMAL

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 8 251 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le vol des Oiseaux »  : […] Les mécanismes aérodynamiques du vol des Oiseaux, longtemps incompris, ont été élucidés à la fois par l'observation directe des comportements sur le terrain, par l'emploi de la cinématographie rapide et de la stroboscopie, ainsi que par une multitude d'expérimentations où intervient, entre autres, l'étude des problèmes de mécanique (résistance des matériaux), d'aérodynamique et d'énergétique. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vol-animal/#i_499

XÉNIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 328 mots

Appelées autrefois Acanthisittidés, les quatre espèces de xéniques connues forment à elles seules la famille des Xénicidés (ordre des Passeriformes). Ces oiseaux, endémiques de la Nouvelle-Zélande, ressemblent un peu aux troglodytes européens. Les trois espèces de xéniques existant actuellement sont le xénique des rochers ( Xenicus gilviventris ) et le rarissime xénique des b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenique/#i_499

ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 9 222 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les différents visages des zoologistes »  : […] La zoologie, comme d'autres branches de l'histoire naturelle, a la particularité de compter de nombreux amateurs (compris ici dans le sens de non professionnels). Certains ne sont que de simples dilettantes ne cherchant guère qu'à mieux connaître les animaux qu'ils voient autour d'eux ; d'autres deviennent de véritables spécialistes, parfois internationalement reconnus. L'histoire de la zoologie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/#i_499

ZOSTÉROPS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 247 mots

On appelle zostérops, ou oiseaux-lunettes, de quatre-vingts à quatre-vingt-cinq espèces d'oiseaux tropicaux qui forment la famille des Zostéroptidés (ordre des Passeriformes). Ils se ressemblent tellement que près de soixante d'entre eux sont regroupés au sein d'un même genre, Zosterops . Les zostérops se rencontrent principalement dans les régions chaudes et humides, en Afri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zosterops/#i_499

Voir aussi

GUANO    VOLAILLE

Pour citer l’article

Eric BUFFETAUT, Michel CUISIN, « OISEAUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oiseaux/