ATLANTIQUE OCÉAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rift médio-atlantique dans la zone F.A.M.O.U.S : carte bathymétrique

Rift médio-atlantique dans la zone F.A.M.O.U.S : carte bathymétrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Salinité de surface

Salinité de surface
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Courant et contre-courant équatoriaux

Courant et contre-courant équatoriaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Courants de surface en Atlantique

Courants de surface en Atlantique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


L'océan Atlantique est le deuxième par la surface des trois grands golfes de l'océan mondial, et le seul à recevoir des eaux froides boréales. Il sépare l'Eurafrique de l'Amérique et du Groenland, et il est né de cassures d'âge secondaire, qui n'ont cessé de s'élargir depuis.

Sa surface, sans les mers bordières, est de l'ordre de 82 millions de kilomètres carrés, et sa profondeur moyenne est proche de 4 000 m. Avec les mers bordières, la surface est de l'ordre de 92 millions de kilomètres carrés. Le volume d'eau compris dans le bassin océanique est d'environ 323 millions de kilomètres cubes. Le bassin versant des fleuves qui s'y jettent directement ou par l'intermédiaire des mers bordières représente une surface double de celle des bassins versants de tous les autres fleuves réunis, puisqu'il draine la plus grande partie de l'Amérique, l'Europe et l'Afrique presque entières et la moitié nord de l'Asie.

L'histoire de ses eaux au Quaternaire a été très agitée, et les variations de température de l'océan sont sans doute responsables de bien des caractères des climats qui ont régné anciennement sur ses bords. Aujourd'hui encore, il exerce sur les continents qui le bordent une sorte de dictature climatique.

Bathymétrie et nomenclature

L'Atlantique s'étire du nord au sud, de part et d'autre du 30e méridien ouest de Greenwich ; sa forme générale est en S ; la largeur minimale est atteinte aux environs de l'équateur, 3 000 km seulement séparant la Sierra Leone du Brésil. De 550 de latitude sud, limite avec l'océan Austral, à 700 de latitude nord, limite avec l'océan Arctique, il s'étend sur 14 000 km environ. Sa largeur moyenne est de 5 000 km. L'étranglement équatorial sert de limite entre l'Atlantique sud, dépourvu de mers bordières, et l'Atlantique nord, beaucoup plus complexe. Indépendamment même de l'océan Arctique et de la Méditerranée eurafricaine, qui sont très bien individualisés, l'Atlantique nord est en effet bordé par la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique, la mer du Labrado [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ATLANTIQUE OCÉAN  » est également traité dans :

AÇORES ARCHIPEL DES

  • Écrit par 
  • Suzanne DAVEAU
  •  • 482 mots
  •  • 3 médias

Archipel de neuf îles principales, les Açores, région autonome du Portugal depuis 1976, sont éparpillées sur 560 kilomètres d'est en ouest, entre 25 et 31 degrés de longitude ouest et 37 et 40 degrés de latitude nord, dans la région où la dorsale océanique de l'Atlantique est recoupée par l'accident transversal qui correspond au détroit de Gibraltar, constituant ainsi un point triple. Ce sont des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archipel-des-acores/#i_24108

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 698 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les bassins côtiers de l'ouest, ou l'histoire de l'ouverture de l'Atlantique »  : […] La Téthys est la première à reprendre ses droits vers l'ouest et à repartir à la conquête de l'espace qu'elle avait perdu. Elle s'avance sur la zone instable formée des restes de la chaîne hercynienne rabotée au cours du Permien – zone qui sépare le continent de Gondwana de celui de la Laurasie (Amérique du Nord, Europe, Asie) – en établissant une première voie marine, l'Atlantique central. Mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geologie/#i_24108

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les plaines »  : […] Les plaines côtières de l'Atlantique et du golfe du Mexique se suivent du New Jersey au Yucatán. Leur genèse est étroitement liée à l'évolution de l'Atlantique et aux transgressions et régressions marines qui se sont succédé depuis le Jurassique. Le premier indice d'une ouverture océanique dans le prolongement ouest de la Téthys se situe au Trias-Jurassique inférieur ; il s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_24108

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Position »  : […] Sur une représentation de la sphère terrestre, le continent américain apparaît comme une barrière continue entre l' Atlantique à l'est et le Pacifique à l'ouest, un obstacle aux relations entre les rives occidentales du Vieux Monde et les rivages orientaux où se développent les terres asiatiques. En vain les premiers explorateurs ont-ils cherché un passage tout au long de ces rivages pourtant for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_24108

ARCTIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 830 mots
  •  • 6 médias

L'océan Arctique constitue l'essentiel de la Méditerranée arctique, la plus importante des mers bordières de l'océan Atlantique. Il s'ouvre sur celui-ci, sur 400 km de largeur, entre le Spitzberg et le Groenland ; sa surface totale est de l'ordre de 12 millions de kilomètres carrés. La plus grande partie de cette mer intérieure, dont le pôle Nord occupe approximativement le centre, est couverte d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-arctique/#i_24108

BERMUDES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GIACOTTINO
  •  • 354 mots

Archipel de sept îles principales et de cent cinquante ilôts environ, situé dans l'Atlantique, par 32 0  10′ nord et 64 0  40′ ouest, à environ 900 kilomètres au large du cap Hatteras, les Bermudes sont baignées par les eaux tièdes de la dérive nord-atlantique (Gulf Stream) et jouissent d'un climat subtropical exceptionnellement tiède toute l'année […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bermudes/#i_24108

BORDEAUX

  • Écrit par 
  • Jean DUMAS, 
  • Charles HIGOUNET
  • , Universalis
  •  • 1 936 mots
  •  • 2 médias

Préfecture de la Gironde et capitale administrative de la région Aquitaine jusqu’en 2015, Bordeaux est le chef-lieu de la grande région Nouvelle-Aquitaine. La ville de Bordeaux, installée sur la Garonne, à 100 kilomètres de l'océan Atlantique, comptait, en 2012, 245 220 habitants. Depuis 1968, elle est le centre d'une Communauté urbaine de vingt-huit communes, devenue en 2015 Bordeaux Métropole, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bordeaux/#i_24108

CANARIES ÎLES

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 386 mots
  •  • 2 médias

Archipel d'une étendue totale de 7 242 kilomètres carrés, les Canaries constituent deux provinces espagnoles (Las Palmas et Santa Cruz de Tenerife) situées dans l'océan Atlantique à un millier de kilomètres de la métropole. L'archipel comporte sept îles (Tenerife, Fuerteventura, la Grande Canarie , Lanzarote, La Palma, Gomera, Hierro), auxquelles il faut ajouter quelques îlots. La proximité du tro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-canaries/#i_24108

CELTIQUE MER

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 154 mots
  •  • 3 médias

La mer Celtique est une mer épicontinentale, largement ouverte vers l'océan Atlantique, qui s'étend entre l'Irlande, le pays de Galles, les Cornouailles britanniques et la Bretagne armoricaine. Ses caractères hydrologiques particuliers, la texture et la disposition des sédiments sableux qui la tapissent et son intense fréquentation par les pêcheurs en font une mer bien individualisée. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-celtique/#i_24108

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'océan mondial, régulateur du climat »  : […] La configuration actuelle de la circulation océanique (cf. océans ) est le résultat de trois événements d'origine tectonique. C'est d'abord le rifting entre la Norvège et le Groenland, à la fin du Paléocène (55,5 Ma), qui a permis l'ouverture du passage peu profond (détroit de Fram, à l'est du Groenland) entre les océans Nord-Atlantique et Arctique. C'est ensuite l'isole […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_24108

CHASSE À LA BALEINE

  • Écrit par 
  • Jean-Benoît CHARRASSIN, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 8 018 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Basques et les baleines franches »  : […] Les Basques sont les premiers chasseurs de baleines réguliers en Atlantique nord. Ils exploitèrent, à partir du xi e  siècle – et peut-être avant –, la baleine franche ( right whale en anglais), encore appelée la baleine des Basques. Cette activité se déroulait au large des côtes de Biarritz, Hendaye, A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasse-a-la-baleine/#i_24108

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les réactions dans les écosystèmes océaniques »  : […] Le phosphore qui est transporté dans l'océan sous forme particulaire sédimente rapidement et est incorporé au sédiment marin. La portion qui entre à l'état dissous passe très vite dans le cycle biologique, si bien que les teneurs des eaux superficielles sont très faibles : le phosphore est en général un élément limitant pour la production primaire et le phytoplancton en est très avide. Les eaux p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-biogeochimiques/#i_24108

DÉCOUVERTE DU GULF STREAM

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 195 mots

Le Gulf Stream est un courant marin de surface chaud, rapide et assez étroit, qui, dans l'Atlantique, prolonge les courants de Floride et des Antilles, longe la côte est des États-Unis puis se dirige vers le nord-est. Au large des grands bancs de Terre-Neuve, il cesse d'être bien individualisé et rejoint la Dérive nord-atlantique. Le conquistador espagnol Juan Ponce de León (1460-1521) découvre la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-gulf-stream/#i_24108

DÉPRESSION, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 414 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les dépressions dynamiques »  : […] Les dépressions dynamiques se forment en présence d’une forte divergence des vents. Elles créent alors un appel d’air qui peut favoriser la formation de courants provenant des couches adjacentes. Dans cette catégorie, on rencontre principalement les dépressions orographiques et les dépressions extratropicales. Les dépressions orographiques apparaissent sous le vent des barri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depression-meteorologie/#i_24108

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 368 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Découverte des dorsales »  : […] En 1854, Matthew Fontaine Maury publie la première carte bathymétrique de l'Atlantique nord en compilant des sondages dispersés. Cette carte suggère déjà l'existence d'une ride médiane dans cet océan. La preuve de la présence d'une barrière à peu près ininterrompue pour la circulation océanique profonde est apportée par les mesures de la température de l'eau proche du fond de l'océan, effectuées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsales-oceaniques/#i_24108

ERIKA MARÉE NOIRE DE L' (déc. 1999)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 978 mots

Le 12 décembre 1999, vers 6 heures, le Centre régional opérationnel de surveillance et de secours (CROSS) reçoit un appel de détresse de l' Erika . Ce pétrolier de moyen tonnage, alors à une trentaine de milles (50 km) de la pointe de Penmarc'h (Finistère), demande l'évacuation de ses vingt-six hommes d'équipage. Parti trois jours plus tôt de Dunkerque à destination de Livour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maree-noire-de-l-erika/#i_24108

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Au Crétacé : répercussions de l'ouverture de l'Atlantique Nord »  : […] À la fin du Jurassique et au début du Crétacé, l'Atlantique Nord, avec sa digitation du golfe de Gascogne, commence à s'ouvrir par une phase de « rifting » qui s'accompagne de déformations, d'un léger soulèvement de l'Europe occidentale (régression « purbeckienne »), de fracturation et d'une recrudescence d'érosion (bassins continentaux « wealdiens » de Grande-Bretagne, du Hanovre, d'Espagne, ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_24108

FALKLAND ÎLES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GIACOTTINO
  •  • 436 mots
  •  • 3 médias

Situées dans l'Atlantique sud par 60 0 de longitude ouest et 52 0 de latitude sud, les îles Falkland (appelées en français îles Malouines, en espagnol Islas Malvinas) appartiennentau Royaume-Uni (l'archipel est dirigé par un gouverneur nommé par la Couronne), mais disposent d'une large autonomie interne ; elles sont revendiquées par l'Argentine t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-falkland/#i_24108

FÉROÉ ÎLES

  • Écrit par 
  • Georges CHABOT
  •  • 349 mots
  •  • 1 média

Possession danoise située dans l'océan Atlantique, presque à mi-chemin entre l'Islande et la Grande-Bretagne, les îles Féroé (en danois, Færøerne) se composent d'une trentaine d'îles dont beaucoup sont inhabitées et dont la principale est Strømø ; l'ensemble couvre 1 400 kilomètres carrés. Chacune de ces îles est formée de lanières qui s'abaissent du nord-ouest, où elles tombent sur la mer par de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-feroe/#i_24108

GASCOGNE GOLFE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 1 362 mots
  •  • 2 médias

Le golfe de Gascogne est un coin d' Atlantique enfoncé entre l'Espagne et l'Armorique. Sa limite conventionnelle est une droite joignant le cap Ortegal, en Galice, à la bouée d'ar-Men, au large de Sein. Sa partie centrale est une plaine abyssale de 4 800 m de fond, qu'un escarpement continental vigoureux sépare de plateaux continentaux assez vastes. Il représente ainsi un type de mer intracontine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/golfe-de-gascogne/#i_24108

GONDWANA

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK, 
  • Michel WATERLOT
  •  • 2 441 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Reconstitutions et fragmentation du Gondwana »  : […] Dans l'esprit de nombreux géologues contemporains, le Gondwana était constitué d'un bloc compact autour du pôle (Sud) du Paléozoïque supérieur, rassemblant, comme on vient de le voir, Amérique du Sud, Afrique, Arabie, Madagascar, Inde, Australie et Antarctique. Cependant, à la suite des nombreux travaux réalisés notamment en Asie méridionale et autour du Pacifique, il s'avère que la réalité est be […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gondwana/#i_24108

HYDROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre HUBERT, 
  • Gaston RÉMÉNIÉRAS
  •  • 9 869 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les précipitations »  : […] Les précipitations sont constituées des chutes de pluie, de grêle ou de neige provenant de la condensation, dans des conditions météorologiques particulières, de la vapeur d'eau atmosphérique. Elles constituent l'unique « entrée » des principaux systèmes hydrologiques continentaux que sont les bassins versants. Les précipitations se produisent de manière intermittente et finalement assez rarement. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrologie/#i_24108

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 16 474 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Géodynamique  »  : […] L' histoire géologique de l'Islande remonte à la fin du Crétacé, il y a quelque 60 millions d'années, à l'époque où le cœur de l'ancienne Pangée, tiraillé par les mouvements convectifs du manteau sous-jacent, finit de se déchirer pour donner naissance à l'océan Atlantique alors que disparaît l'ancien océan Téthys. La dorsale médio-atlantique marque aujourd'hui cette fracture originelle qui sépare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/#i_24108

MANCHE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 489 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hydrologie »  : […] Les marées de la Manche sont fortes et originales. L'onde lunaire principale semi-diurne aborde de front l'entrée de la Manche, et y pénètre lentement, tout en renforçant très sensiblement son marnage du fait des faibles profondeurs. Un grand nombre de phénomènes de résonance, dus à la forme et à la topographie du bassin, compliquent la marée. D'une part, à l'onde progressive venue de l'Océan se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manche/#i_24108

MARÉES

  • Écrit par 
  • Françoise COMBES, 
  • André GOUGENHEIM, 
  • Christian LE PROVOST, 
  • Jean-Paul ZAHN
  •  • 9 694 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Des solutions globales pour les marées océaniques à la surface du globe »  : […] Il aura fallu attendre l'avènement d'une nouvelle technique d'observation, l' altimétrie satellitaire , pour pouvoir enfin mesurer les caractéristiques des marées sur l'Océan mondial. L'analyse des données de la mission altimétrique franco-américaine Topex/Poséidon a établi, pour la première fois en 1994, une cartographie des amplitudes et des phases de toutes les composante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees/#i_24108

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Bilan »  : […] Les excédents d'entrée d' eau atlantique par le détroit de Gibraltar, et d'eau de la mer Noire, par la mer de Marmara, permettent de couvrir un déficit annuel d'une tranche d'eau d'environ 1 mètre. L'arrivée d'eau moins salée et plus froide en surface est supérieure à la sortie d'eau plus salée et plus chaude en profondeur. À Gibraltar, la valeur moyenne des entrées d'eau est estimée à 1 000 000  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-mediterranee/#i_24108

MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 8 315 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Crétacé »  : […] Au cours du Crétacé, la paléogéographie s'est considérablement modifiée en raison notamment de l'ouverture progressive, du sud vers le nord de l'océan Atlantique (fig 9c). Au Crétacé inférieur, la subduction persiste le long de la marge nord de la Néotéthys. Des collisions se produisent dans les secteurs chinois et asiatique, tandis que l'éclatement du Gondwana se poursuit. L'expansion des fonds o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesozoique-ere-secondaire/#i_24108

NANTUCKET

  • Écrit par 
  • Jacques SOPPELSA
  •  • 221 mots

L'île de Nantucket (Massachusetts), ancrée dans l'océan Atlantique à trente milles du promontoire historique du cap Cod, première vision de la terre d'Amérique pour les pionniers pèlerins du Mayflower , a longtemps servi de base aux marins pêcheurs et chasseurs de baleines de Nouvelle-Angleterre. Certains de ses petits ports, tels que Nantucket City ou New Carmarthen, étaien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nantucket/#i_24108

OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Propriétés

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 3 033 mots
  •  • 4 médias

La planète Terre est assez mal nommée, puisqu'elle est couverte, pour 71 p. 100 environ, par l' océan mondial, dont la surface est de l'ordre de 361 millions de kilomètres carrés, pour un volume qui a été évalué à 1 370 × 10 6  kilomètres cubes. La profondeur moyenne par rapport au niveau marin dépasse 3 800 mètres, alors que l'altitude moyenne des terres émergées est à pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-eaux-marines-proprietes/#i_24108

PANAMÁ CANAL DE

  • Écrit par 
  • Wayne D. BRAY, 
  • Burton L. GORDON, 
  • Norman J. PADELFORD, 
  • William E. WORTHINGTON Jr.
  • , Universalis
  •  • 2 895 mots
  •  • 1 média

Le canal de Panamá , inauguré officiellement le 15 août 1914, relie les océans Atlantique et Pacifique par l'étroit isthme de Panamá. Long d'environ soixante-cinq kilomètres, il constitue, avec le canal de Suez, l'une des deux voies d'eau artificielles les plus stratégiques au monde. Les navires qui empruntent le canal pour relier les côtes est et ouest des États-Unis, ou une côte de l'Amérique d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canal-de-panama/#i_24108

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Les archipels atlantiques »  : […] Les archipels atlantiques diffèrent du Portugal péninsulaire tant du point de vue du relief et des climats que de l'histoire du peuplement. Incorporés au territoire national à la fin du Moyen Âge, ils jouèrent un rôle majeur dans l'histoire du pays, du fait de leur position sur les grandes routes maritimes. Le volcanisme est toujours actif aux Açores, îles proches de la dorsale atlantique, mais r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_24108

PREMIÈRE CARTE DE FONDS OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 216 mots
  •  • 1 média

Dans les années 1950-1960, le Lamont Doherty Geological Observatory (université Columbia, New York) lance un grand programme d'étude du fond des océans. Son directeur, Maurice Ewing, charge alors ses collaborateurs Bruce Charles Heezen et Marie Tharp d'établir des cartes à partir des sondages bathymétriques obtenus lors de campagnes océanographiques dans l'océan Atlantique. La technique utilisée e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-carte-de-fonds-oceaniques/#i_24108

ROCHES (Déformations) - Failles

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Roger COQUE, 
  • Universalis
  •  • 4 490 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les champs de failles des aires continentales et océaniques »  : […] L' Afrique est le siège, hors de la proximité des chaînes récentes, du plus puissant champ de failles du monde. Ce champ, qui dessine le système des rifts est-africains (cf.  afrique [Structure et milieu] - Géologie), témoigne d'une remarquable extension qui est l'aboutissement moderne de la fracturation du continent du Gondwana, qui comprenait, à la fin du Paléozoïque, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-failles/#i_24108

ROYAUME-UNI - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 14 997 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Un climat océanique »  : […] Les conséquences de cette position géographique affectent également le domaine climatique. Îles septentrionales, les îles Britanniques ont été particulièrement marquées par les glaciations quaternaires, en raison non seulement de leur latitude, mais aussi de leur humidité. Pourtant, la présence des dérives des eaux tropicales atlantiques, qui traversent l'Océan du sud-ouest au nord-est et viennen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geographie/#i_24108

SAINTE-HÉLÈNE

  • Écrit par 
  • Hélène WARGNIER
  •  • 462 mots

Île britannique (122 km 2 , 5 500 hab. en 2003) située dans l'océan Atlantique entre l'Afrique et l'Amérique du Sud. Les côtes les plus proches sont celles de l'Angola à 1 850 kilomètres, celles du Brésil, se trouvant à 3 500 kilomètres. Sainte-Hélène est une île volcanique très accidentée. Des falaises abruptes d'une hauteur de 300 mètres dominent l'Océan ; le pic le plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sainte-helene/#i_24108

SAISON CYCLONIQUE 2017 DANS L'ATLANTIQUE NORD

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 686 mots
  •  • 4 médias

Selon l’Organisation météorologique mondiale, la saison cyclonique dans l’Atlantique nord s’étend du 1 er  juin au 30 novembre. D’après les prévisions de plusieurs instituts météorologiques, on s’attendait à une saison 2017 ordinaire, c’est-à-dire proche par le nombre et l’intensité de la moyenne des tempêtes et ouragans (cyclones) répertoriés entre 1981 et 2010 : environ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saison-cyclonique-2017-dans-l-atlantique-nord/#i_24108

SÃO TOMÉ-ET-PRÍNCIPE

  • Écrit par 
  • Bernard NANTET
  • , Universalis
  •  • 1 481 mots
  •  • 2 médias

La république démocratique de São Tomé-et-Príncipe est le plus petit État africain. C'est un archipel composé de deux îles formant deux districts (concelhos) semi-autonomes (São Tomé, 859 km 2 , capitale São Tomé ; Príncipe, 142 km 2 , capitale Santo Antonio) et de quelques îlots isolés en plein Atlantique à 220 kilomètres au nord-ouest du Gabon. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sao-tome-et-principe/#i_24108

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 283 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Fosses océaniques associées aux zones de subduction »  : […] Les fosses océaniques se définissent par leur profondeur, qui dépasse celle de la moyenne des grandes plaines abyssales (4 800 m), leur allongement sur plusieurs centaines de kilomètres et leur relative étroitesse, de quelques kilomètres à quelques dizaines de kilomètres. Les fosses océaniques ne constituent cependant qu'une très faible proportion des g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subduction/#i_24108

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les modalités et les conséquences de la théorie des plaques »  : […] Les mouvements des plaques, que nous avons considérés jusqu'à maintenant comme des translations, sont en fait des rotations , du fait que la Terre est, en première approximation, une sphère. L'axe de rotation, perpendiculaire aux cercles décrits par les différents points de la plaque en mouvement, définit des pôles de rotation, que l'on dit « pôles eulériens » (du nom du mat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_24108

TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 324 mots
  •  • 1 média

La province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador , d'une superficie de 370 494 kilomètres carrés, est constituée de l'île de Terre-Neuve et du Labrador, vaste zone continentale située au nord-ouest de l'île. Elle est la dernière des provinces qui rejoignirent la confédération (en 1949). Son nom, demeuré Terre-Neuve après le rattachement de la côte du Labrador en 1927, a été changé officiellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-neuve-et-labrador/#i_24108

TÉTHYS

  • Écrit par 
  • Olivier MONOD
  •  • 5 214 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les marqueurs sédimentologiques de la Téthys alpine »  : […] Plusieurs types d'arguments sont utilisables pour attester de l'ouverture de la Néo-Téthys, par fragmentation de la bordure du Gondwana (à l'est) et de la plate-forme européenne hercynienne plus à l'ouest. À l'ouest, l'apparition de grabens continentaux (Appalaches), suivie par des émissions volcaniques assez variables (tholéiitiques à calcalcalines), connues au Trias moyen depuis le Maroc jusqu'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tethys/#i_24108

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre PINOT, « ATLANTIQUE OCÉAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-atlantique/