NÉOLITHIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les domestications

Le changement de mode de vie engendré par le passage d'une économie d'acquisition de subsistance naturelle à une économie de production d'espèces végétales cultivées et animales domestiquées a été considéré comme le progrès décisif du Néolithique. Il libérait l'homme de sa soumission à la nature, les communautés pouvaient se fixer, modifier leur environnement, croître et multiplier en créant les conditions favorables à d'autres innovations : architecture, exploitation sélective des meilleures ressources minérales, productions lithiques spécialisées, céramique, tissage, vannerie, autant d'activités enrichissantes, de nature à alimenter des réseaux d'échanges ou à modifier les rapports sociaux. Pour l'anthropologue évolutionniste Lewis Morgan (Ancient Society, 1877), l'homme du Néolithique sort de « la sauvagerie » pour entrer dans « la barbarie », stade qui précède et prépare l'émergence de « la civilisation ». Les technologies permettant l'accumulation de biens durables à consommation différée et la création de surplus pour parer aux aléas, bref le stockage et la gestion prévisionnelle de la consommation alimentaire sont des facteurs nécessaires à la transformation économique. Cette nouvelle économie à rendement différé en opposition à l'économie à rendement immédiat (chasse, cueillette itinérante) n'est pas obligatoirement le propre du Néolithique, elle peut être basée sur l'abondance localisée de ressources naturelles (cueillette intensive, ressources aquatiques), toutefois lorsqu'elle concerne des espèces domestiques elle confère aux sociétés néolithiques une incontestable faculté d'expansion qui fonde leur supériorité. La régulation entre population et milieu ne se pose plus en termes d'adaptation mais en termes de contrôle de la société sur elle-même. Les modes de représentation sociale et les idéologies sont repensées. La propriété, les inégalités deviennent possibles imposant de nouvelles règles de comportement et de nouvelles valeurs spirituelles qui confèrent la primauté au culturel su [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Sépulture du Néolithique ancien, Buthiers-Boulancourt (Seine-et-Marne)

Sépulture du Néolithique ancien, Buthiers-Boulancourt (Seine-et-Marne)
Crédits : INRAP

photographie

Tombe mégalithique, Morbihan

Tombe mégalithique, Morbihan
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie





Écrit par :

Classification


Autres références

«  NÉOLITHIQUE  » est également traité dans :

NÉOLITHISATION - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Jacques CAUVIN, 
  • Marie-Claire CAUVIN
  •  • 881 mots

Le terme de « néolithisation », comme celui de « néolithique » qui apparaît dès 1865 (J. Lubbock) dans la littérature archéologique, fait référence par son étymologie à un changement technologique : l'apparition dans les outillages préhistoriques de la pierre polie (neos lithos, nouvelle pierre), opposée à la pierre taillée, seule connue de l'humanité «  […] Lire la suite

NÉOLITHISATION - Afrique saharienne et subsaharienne

  • Écrit par 
  • Henri-Jean HUGOT
  •  • 3 487 mots
  •  • 2 médias

La « néolithisation » de l'Afrique saharienne et subsaharienne ne correspond pas au schéma élaboré dans le Croissant fertile du Moyen-Orient.La néolithisation est l'une des notions les plus imprécises de la préhistoire africaine, si l'on excepte de ce jugement les ethnies bordières de la Méditerranée dont il ne sera d'ailleurs pas traité ici. La fa […] Lire la suite

NÉOLITHISATION - Europe du Sud-Est

  • Écrit par 
  • René TREUIL
  •  • 3 533 mots
  •  • 12 médias

Jusqu'aux environs de 1960, la néolithisation de l'Europe sud-orientale était généralement envisagée comme un phénomène global, datable et, à la limite, ponctuel. Le mode de vie paléolithique, fondé sur la chasse et la cueillette, y avait été remplacé rapidement, pensait-on, par le mode de vie […] Lire la suite

NÉOLITHISATION - France et Méditerranée occidentale

  • Écrit par 
  • Jean GUILAINE
  •  • 4 617 mots
  •  • 12 médias

Considérant que les terres du Proche-Orient (Anatolie, Syrie, Liban, Palestine, Mésopotamie, Zagros) et leurs marges immédiates présentent de manière actuellement peu discutable les plus anciennes traces des civilisations agropastorales, on ne peut que constater la position seconda […] Lire la suite

NÉOLITHISATION - Proche-Orient et Turquie orientale

  • Écrit par 
  • Jacques CAUVIN, 
  • Marie-Claire CAUVIN
  •  • 3 345 mots
  •  • 11 médias

L'étude de la néolithisation au Proche-Orient offre un intérêt particulier : remarquablement précoce, elle s'y déclenche et s'y poursuit sans aucune influence extérieure. D'autre part, tous les facteurs qui caractérisent un Néolithique accompli (villages construits, agriculture et élevage, […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des économies de chasse-cueillette et élevage »  : […] La deuxième option conduit à l'émergence des économies de chasse-cueillette incluant une part d'élevage, qui se développera quelques millénaires plus tard en pastoralisme intégral, plus ou moins nomade selon les situations. Cette forme pionnière, datée de 10000 à 8000 B.P., se développe dans la partie nord-est du continent, dans une zone comprise entre la vallée du Nil et le Sahara oriental à l'e […] Lire la suite

ÂGE ET PÉRIODE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 1 958 mots

Dans le chapitre « Grandes classifications »  : […] Toutefois, le temps biblique reste l'ultime référence, et le Déluge, en particulier, constitue l'une des bornes temporelles de référence : peut-on, se demandent les savants, retrouver les restes d'un homme « antédiluvien » ? C'est en ces termes que l'un des fondateurs de la préhistoire, Boucher de Perthes, publie en 1847 et 1857 ses Antiquités celtiques et antédiluviennes , définitivement reconnu […] Lire la suite

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 077 mots
  •  • 2 médias

Il y a dix mille ans, au début du Néolithique, les quelque cinq millions d'êtres humains, généralement nomades, qui peuplaient la Terre se nourrissaient des produits de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Cependant, dans quelques rares régions du monde, certaines communautés sédentarisées ont commencé de cultiver des plantes et d'élever des animaux et se sont transformées, très lentement […] Lire la suite

ANATOLIENNE PRÉHISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jacques CAUVIN, 
  • Marie-Claire CAUVIN
  •  • 2 339 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La néolithisation de l'Anatolie du Sud-Est (7400-6500 av. J.-C.) »  : […] La première phase de la néolithisation proche-orientale, celle qui fut marquée dans les pays du Levant par l'invention de l'agriculture au début du VIII e  millénaire, ne s'est pas étendue à l'Anatolie. Celle-ci reste alors à peu près vide : on pense qu'un réchauffement postglaciaire plus tardif qu'ailleurs l'a gardée plus longtemps inhospitalière. Lorsque le Néolithique y apparaît, il n'est pas […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 211 mots

Dans le chapitre « Les premiers agriculteurs du Néolithique ont-ils choisi les meilleures terres ? »  : […] Jusqu'à une époque très récente, l'arrivée des premiers agriculteurs du Néolithique, il y a près de sept millénaires, et le développement d'une économie de production en Europe occidentale étaient associés à un épisode climatique favorable, appelé Atlantique par les palynologues. Cependant, les données récentes de la géoarchéologie et des études glacio-chimiques des carottes polaires remettent […] Lire la suite

ART RUPESTRE DANS L'ARC ALPIN

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 226 mots
  •  • 1 média

Impraticables au Paléolithique en raison de la calotte de glace qui les recouvre, les Alpes sont peu à peu fréquentées par les agriculteurs néolithiques, qui y implantent haltes de chasse et bergeries. L'homme des glaces (« Ötzi ») découvert, en 1991, au sommet du glacier de Similaun témoigne de ces parcours. Il date de la fin du IV e  millénaire, précisément au moment où, dans plusieurs hautes va […] Lire la suite

ASIE CENTRALE

  • Écrit par 
  • Henri-Paul FRANCFORT, 
  • Frantz GRENET
  •  • 9 676 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les agro-pasteurs du Néolithique »  : […] L'origine de l' agriculture de l'Asie centrale n'est pas encore élucidée, mais il n'est pas exclu que les piémonts nord de Kopet Dag de l'Hindu Kuch et du Pamir aient fourni des milieux favorables à la domestication des plantes céréalières qui, pour certaines, y subsistent encore à l'état sauvage. La zone qui s'étend entre les piémonts du Zagros et ceux du Baluchistan, régions où l'« invention » d […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 589 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'âge des horticulteurs-agriculteurs (ou Néolithique) »  : […] Quand Madeleine Colani découvrit, en 1927, des gisements préhistoriques près de Hoà-Binh, alors au Tonkin, elle pensait avoir trouvé, pour la première fois en Asie du Sud-Est, des sites montrant la transition entre le Paléolithique et le Néolithique, parce que dans les couches inférieures il y avait des outils en pierre taillée, tandis que les couches supérieures contenaient des haches partielleme […] Lire la suite

BACSONIEN, industrie néolithique

  • Écrit par 
  • Maud GIRARD-GESLAN
  •  • 79 mots

De Bác Son, massif calcaire situé au nord du Vietnam ; le Bacsonien est un Néolithique découvert par Henri Mansuy en 1924, caractérisé par des galets aménagés, polis sur le tranchant, par des « marques bacsoniennes » et par de la poterie. Les marques bacsoniennes désignent des sillons de polissage parallèles observés par Mansuy sur des galets bacsoniens et reproduits expérimentalement par Sergei […] Lire la suite

BHOUTAN

  • Écrit par 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Alain LAMBALLE, 
  • Chantal MASSONAUD
  •  • 7 359 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'archéologie : pierres polies et mégalithes »  : […] Les prémices de l'art du Bhoutan se manifestent dès la période néolithique. Au cours de travaux de labourage, on découvrit des pierres polies dans les vallées centrales du pays ; tout d'abord considérées comme des talismans par leurs inventeurs, elles occupèrent la place d'honneur parmi les objets du culte familial, certaines furent réunies en une collection par le prince Namgyal Wangchuk. Ces pi […] Lire la suite

BRONZE & FER, âges

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 3 284 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'utilisation précoce des métaux natifs »  : […] Certaines roches de couleur ont depuis très longtemps attiré l'attention des hommes : l'ocre, par exemple, qui est un oxyde de fer, ou quelques pierres bleues ou vertes, qui sont des carbonates de cuivre, azurite ou malachite. Mais il faut signaler aussi certains métaux natifs comme le cuivre, l'or, le platine et le fer météoritique. Ce sont les premiers métaux qui semblent avoir été travaillés. D […] Lire la suite

CHARAVINES, préhistoire

  • Écrit par 
  • Aimé BOCQUET
  •  • 1 617 mots

Des fouilles subaquatiques au sud du lac de Paladru, dans les collines du bas Dauphiné, à Charavines, ont permis d'exploiter, entre 1972 et 1986, un gisement immergé sous les eaux du lac. Celui-ci a livré les vestiges d'un habitat collectif du Néolithique ; son étude complète permet d'en faire, en l'absence de fouilles similaires dans les Alpes françaises, l'illustration et le modèle des village […] Lire la suite

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Les cultures néolithiques »  : […] Il n'est pas possible de séparer les cultures néolithiques évoluées de la fin du III e  millénaire des débuts de la civilisation du Bronze qui leur ont succédé dans la vallée du fleuve Jaune (Huanghe). Bien des traits caractéristiques de la civilisation du Bronze sont attestés en effet dès le Néolithique : formes des poteries, construction par damage de la terre, habitations en forme de fosses, di […] Lire la suite

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 356 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Diversité des techniques »  : […] Le mot « céramique » est un terme général qui englobe des techniques distinctes : la poterie, ou terre cuite, obtenue à basse température (750-900  0 C), qui demeure fragile et poreuse ; le grès, cuit à 1 000-1 200  0 C, plus lourd et plus solide, vitrifié et devenu imperméable ; la porcelaine, que sa cuisson à 1 350  0 C environ vitrifie davantage encore et rend dure, sonore, parfois blanche et t […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean VAQUER, « NÉOLITHIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/neolithique/