BIJOUX

Médias de l’article

Coffre à toilette en bois polychrome, bijoux et pots à fard

Coffre à toilette en bois polychrome, bijoux et pots à fard
Crédits : E. Lessing/ AKG

photographie

Pendentif au vautour, tombe de Toutankhamon, Égypte

Pendentif au vautour, tombe de Toutankhamon, Égypte
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Anneau de Louis IX, roi de France

Anneau de Louis IX, roi de France
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Fermail à fleur de lis

Fermail à fleur de lis
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Tous les médias


L'homme s'est-il de tout temps paré de bijoux ? Les nombreux exemples découverts lors de fouilles archéologiques semblent le confirmer. Souvent retrouvés dans des nécropoles, les plus anciens bijoux attestent la valeur portée à la parure, à tel point importante qu'elle accompagne le défunt dans l'au-delà. L'histoire du bijou est étroitement associée aux modes mais aussi aux matériaux disponibles et à leur rareté, même si ce dernier critère ne fut pas toujours déterminant. Ainsi, dans l'Égypte antique, l'or abondant n'empêchait pas qu'il fût le matériau le plus prisé. Facile à travailler et possédant d'indéniables qualités esthétiques, l'or semble avoir été le métal préféré de nombreuses civilisations antiques. En Occident, le bijou connaît un important développement à partir du Moyen Âge. D'abord essentiellement religieux, il devient peu à peu également d'un usage profane et se répand à partir du xviiie siècle dans des couches beaucoup plus larges de la population. Des techniques nouvelles sont inventées, les matériaux se diversifient et les motifs s'ouvrent à de nouveaux répertoires : l'histoire moderne du bijou occidental est une suite d'inventions techniques et formelles d'une extraordinaire richesse et créativité.

Le sens premier du terme « bijou » tend à être quelque peu oublié : il désigne, à l'origine, essentiellement le travail de l'or et des métaux précieux, les autres éléments (pierres, émaux, perles, etc.) venant ensuite en simple complément. En cela, il se distingue donc de la « joaillerie » qui consiste à mettre des pierres précieuses et fines en valeur sur des montures en métal. Aujourd'hui, le terme « bijou » définit souvent, de manière courante, l'ensemble de la production de parures en métal et pierres précieux.

Antiquité grecque, étrusque et romaine

Les bijoux de l'Antiquité classique parvenus jusqu'à nous sont pour la plupart en or. D'autres métaux, l'argent, très fragile, ou l'électrum, alliage naturel d'or et d'argent, ou encore le bronze, ont a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : conservateur en chef au musée du Louvre, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
  • : agrégée d'histoire, docteur en égyptologie (Université de Paris-IV Sorbonne, conservateur général, directeur de la mission archéologique du Louvre à Saqqara (Égypte), directeur honoraire du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre, conseiller scientifique du Louvre Abou Dabi
  • : conservateur en chef au département des Objets d'art du musée du Louvre
  • : archiviste-paléographe, conservateur du Patrimoine, conservateur au département des Objets d'art du musée du Louvre
  • : conservateur au musée des Arts décoratifs

Classification


Autres références

«  BIJOUX  » est également traité dans :

ARTISANAT DU BRONZE (Gaule préromaine)

  • Écrit par 
  • Cécile BRETON
  •  • 2 449 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fondeurs ou dinandiers ? »  : […] Dans le contexte des parures de La Tène, on note une évolution locale qui semble aller vers la disparition du travail en déformation mécanique. Les parures de la période précédente, le Hallstatt, sont en effet souvent composées de tôles. D'abord extrêmement variés, les bijoux, dont la production se standardise, deviennent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artisanat-du-bronze/#i_10213

ASIE CENTRALE

  • Écrit par 
  • Henri-Paul FRANCFORT, 
  • Frantz GRENET
  •  • 9 678 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Au temps de l'empire kouchan (Ier s. avant notre ère-IIIe s.) »  : […] des contacts avec les artistes locaux, aboutissant à la création d'extraordinaires bijoux mixtes comme ceux qu'a révélés la nécropole de Tilla-tépé où, par exemple, l'on voit Dionysos chevaucher des animaux contorsionnés dans le plus pur style de la steppe. Sur des plaques en ivoire de Takht-i Sangin les nouveaux maîtres se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-centrale/#i_10213

BYZANCE - Les arts

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 617 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'orfèvrerie »  : […] Les objets parvenus jusqu'à nous sont surtout des bijoux (colliers, croix, amulettes, médaillons, bracelets, bagues, agrafes, boucles d'oreilles, ceintures), généralement retrouvés dans des trésors enfouis dans la terre par leurs propriétaires (trésors de Chypre, de Mersin, de Mytilène, etc.). Pour la technique et le style, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-les-arts/#i_10213

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 366 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Le décor et son inspiration »  : […] où l'ornement joue un rôle de première importance, par exemple dans la parure et le bijou. Une étude des motifs figurant sur les épingles à cheveux, sur les bracelets, sur les nécessaires de toilette que les femmes suspendaient à leurs vêtements, sur les peignes en argent le démontre amplement. Un examen des boutons sculptés qui permettaient, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_10213

ÉMERAUDE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 3 234 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La route des émeraudes »  : […] 3000 à 1500 avant J.-C., ou de celles d'Habachtal (Autriche), découvertes par les Celtes. Parmi les pierres étudiées, l'émeraude dite de Saint Louis, qui ornait le lys central de la couronne des rois de France, provient d'Autriche. De même, deux pierres conservées au Muséum national d'histoire naturelle, étudiées par l'abbé Haüy en 1806, attestent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emeraude/#i_10213

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 464 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le royaume d'Axoum »  : […] nous renseigne sur la vie quotidienne : fourneaux, écuelles, marmites, petites lampes. Plusieurs pièces attestent la longue et brillante tradition culturelle de Matara, où se sont accumulés des objets d'âges très divers : un sautoir avec quatorze monnaies et deux bractéates d'or à l'effigie des Césars, de Nerva à Septime Sévère ; une magnifique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_10213

FABERGÉ KARL (1846-1920)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 1 012 mots
  •  • 1 média

Karl (prénoms russes Karl Goustavovitch, prénoms allemands Peter Karl) Fabergé est né à Saint-Pétersbourg en 1846. Il descendait de huguenots français émigrés en Allemagne. Son père Gustave Fabergé (1814-1893), né à Parnau, fonda en 1842 dans la capitale impériale une firme de joaillerie. En 1870, à l'âge de vingt-quatre ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-faberge/#i_10213

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 748 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les arts du métal »  : […] repoussage, découpage, estampage, polissage et brunissage. On connaissait aussi les bijoux niellés. Certains objets d'or et certains filigranes trouvés dans les sépultures trialeti rappellent les modèles sumériens, encore que leur facture ait déjà des caractères locaux et individualisés. Les ceintures de bronze de la même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgie/#i_10213

HUNS

  • Écrit par 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 3 685 mots
  •  • 58 médias

Dans le chapitre « La culture matérielle »  : […] Les petites plaques-boucles pouvaient également fermer des chaussures. On les trouve donc aussi dans les tombes féminines. On reconnaît ces dernières à la présence de diadèmes dont le port serait un usage d'origine alano-sarmate. Les tombes de femmes ont livré en outre des boucles d'oreilles et des pendentifs, plus lourds, accrochés à la coiffure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huns/#i_10213

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 153 mots
  •  • 63 médias

Dans le chapitre « Les arts mineurs »  : […] coutume veut, en Inde, que toute femme possède et exhibe le plus grand nombre possible de bijoux, d'or ou d'argent selon sa condition. Les orfèvres, fort sollicités, ont fait preuve – particulièrement aux Temps modernes – d'une imagination égale à leur adresse technique. Les formes, tout en rendant compte des fluctuations de la mode, sont inspirées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_10213

INDO-PAKISTANAISE ARCHÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-François JARRIGE
  •  • 16 890 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La civilisation de l'Indus (2400-1800 av. J.-C.) »  : […] ou guenons épouillant leurs petits. L'art de la parure est également de qualité, comme le montrent les ensembles de bijoux en or, en ivoire et en pierres semi-précieuses découverts dans les ruines des villes de l'Indus. Cependant, les zones de provenance de ces bijoux sont très variées et ne permettent pas d'isoler des aires de concentration de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-indo-pakistanaise/#i_10213

JULIEN GUILLAUME (XIIIe-XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN
  •  • 213 mots

L'orfèvre parisien Guillaume Julien, possesseur de deux boutiques sur le Grand-Pont, travailla pour le roi Philippe IV le Bel. Sa renommée lui valut la commande du chef reliquaire monumental de Saint Louis, destiné à la Sainte-Chapelle, et les comptes royaux mentionnent des paiements à l'orfèvre (mort en 1316 env.) puis à ses héritiers de 1298 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-guillaume/#i_10213

LALIQUE RENÉ (1860-1945)

  • Écrit par 
  • Yvonne BRUNHAMMER
  •  • 2 075 mots

Créateur de bijoux et maître verrier, René Lalique participe activement à la révolution esthétique de la fin du xixe siècle. Grâce à l'emploi de nouvelles techniques, le recours à de nouveaux matériaux et à un répertoire iconographique original va lui permettre d'inventer de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-lalique/#i_10213

MODE - Histoire et composantes

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  • , Universalis
  •  • 12 468 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les bijoux fantaisie »  : […] Constitué généralement de matières rares et précieuses, objet de thésaurisation et de convoitise par excellence, le bijou ne cessa de donner prise à l'imitation. Même la reine Élisabeth Ire n'y échappa pas : elle faisait coudre sur ses robes des pâtes de verre et des cristaux imitant les pierres précieuses. Au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-histoire-et-composantes/#i_10213

OC-ÈO, site archéologique

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER
  •  • 1 014 mots

Site localisé dans la partie occidentale du delta du Mékong (province d'An Giang, Vietnam), Oc-èo a été découvert en 1942 et sommairement fouillé en 1945 par Louis Malleret dans le cadre de son Exploration archéologique du Transbassac (1938-1945). Depuis 1975, prospection et fouilles ont été reprises par l'Institut des sciences sociales de Hô Chi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oc-eo-site-archeologique/#i_10213

ORFÈVRERIE

  • Écrit par 
  • Gérard MABILLE
  •  • 5 568 mots
  •  • 4 médias

fréquemment de l'orfèvrerie, même si des émaux, des perles et des pierres précieuses en complètent éventuellement la décoration. Si l'on se réfère au domaine de la parure, bijouterie ou joaillerie, où les métaux, bien que nécessaires techniquement, s'effacent derrière les gemmes, les frontières apparaîtront plus incertaines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfevrerie/#i_10213

OSTROGOTHS

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  • , Universalis
  •  • 2 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La phase italienne de l'art ostrogothique »  : […] Durant la fin du ve siècle et le premier tiers du vie, l'orfèvrerie ostrogothique demeure fortement marquée par l'héritage pannonien et danubien, qu'il s'agisse de plaques-boucles moulées d'argent doré à plaques rhomboïdales ou de fibules « gothiques » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ostrogoths/#i_10213

PATRIMOINE ETHNOLOGIQUE & MÉTIERS MENACÉS

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Isac CHIVA
  •  • 3 149 mots

Dans le chapitre « Pour obtenir des produits de haut de gamme »  : […] La bijouterie-joaillerie, activité largement concentrée dans la région parisienne et même dans certains quartiers de Paris comme le Marais, recouvre un nombre impressionnant de métiers qui forment un système dont les maillons sont étroitement liés : diamantaires, lapidaires, sertisseurs, graveurs, émailleurs, laqueurs, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-ethnologique-et-metiers-menaces/#i_10213

PHÉNICIENS

  • Écrit par 
  • Hélène BENICHOU-SAFAR, 
  • Paul PETIT
  •  • 6 302 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'art du métal »  : […] Les bijoux, qui ont une valeur décorative mais aussi talismanique ou symbolique, s'inscrivent dans une tradition ancienne profondément marquée, là encore, par l'Égypte et dont quelques surgeons ont produit au cours du IIe millénaire, avec les célèbres parures de Byblos, celles d'Ugarit et de Tell Aǰǰul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheniciens/#i_10213

PIERCING

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 2 172 mots

underground des hippies et des punks, milieux des artistes et de la mode, homosexuels... Il consiste à fixer un bijou (boucle, anneau, pierre précieuse, rivet, pointe, etc.) par un percement de la peau, situé généralement mais pas exclusivement au bord des orifices du corps : bouche, nez, oreilles, yeux, nombril, seins, sexe. Le changement complet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piercing/#i_10213

PUNIQUE ART

  • Écrit par 
  • Hélène BENICHOU-SAFAR
  •  • 2 443 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les innovations puniques »  : […] ve siècle, l'Étrurie et la Grande Grèce. Quant aux bijoux dont les artisans de Tharros, particulièrement actifs et imaginatifs, rivalisent avec ceux de Carthage pour alimenter le marché méditerranéen, ils sont encore façonnés selon les techniques anciennes, mais ils se diversifient considérablement. Des solutions originales y sont apportées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-punique/#i_10213

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 098 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les différents types de bractéates »  : […] Les bractéates (du latin bractea, « feuille mince ») sont des pendentifs de forme circulaire faits d'une mince tôle d'or, décorés par estampage d'un motif central circulaire, figuratif ou abstrait, et bordés d'un filet en cordelière ou d'une série de frises en zigzag délicatement ouvragées, sur lesquelles se détache la figure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_10213

TRÉSORS ANTIQUES. BIJOUX DE LA COLLECTION CAMPANA (exposition)

  • Écrit par 
  • Claudette JOANNIS
  •  • 942 mots

Du 21 octobre 2005 au 16 janvier 2006, le Louvre a accueilli, sous l'intitulé Trésors antiques, des Bijoux de la collection Campana (catalogue par F. Gaultier et C. Metzger, commissaires de l'exposition, Musée du Louvre Éditions-5 Continents Éditions, Paris-Milan, 2005), une exposition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tresors-antiques-bijoux-de-la-collection-campana/#i_10213

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine METZGER, Christiane ZIEGLER, Elisabeth TABURET-DELAHAYE, Sophie BARATTE, Évelyne POSSÉMÉ, « BIJOUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bijoux/