MYCÉNIENNE CIVILISATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La civilisation mycénienne a été ainsi appelée du nom de Mycènes (Argolide), son premier site à avoir été fouillé (1874). Sa phase finale, durant l'Helladique Récent III B (1300-1200) est bien connue, grâce au déchiffrement, en 1952, de l'écriture linéaire B, qui a révélé que la langue de ces Achéens, établis de Chypre à la Sicile, était déjà du grec. Les palais, désormais protégés – sauf à Pylos – par des fortifications colossales, sont alors le centre nerveux de principautés dont les ressources sont gérées avec une minutie extrême. Vers 1200, la plupart sont détruits : les techniques et les arts raffinés hérités de la Crète minoenne disparaissent. À l'explication traditionnelle de cette catastrophe par l'invasion des Doriens, dernière vague de peuplades grecques, on préfère aujourd'hui l'hypothèse d'une combinaison de facteurs : naturels, sociaux et politiques. Le souvenir des fastes de l'Âge du bronze est resté présent dans la mémoire collective des Grecs grâce aux poèmes épiques, comme ceux d'Homère, dont les héros étaient de grandes figures de l'aristocratie mycénienne.

Porte des Lions, Mycènes

Porte des Lions, Mycènes

photographie

La porte des Lions, entrée principale de l'acropole de Mycènes, Grèce. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

—  Bernard HOLTZMANN

Écrit par :

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  MYCÉNIENNE CIVILISATION  » est également traité dans :

ACHÉENS

  • Écrit par 
  • Andrée POUGET
  •  • 2 530 mots

Dans le chapitre « Monde mycénien et monde homérique »  : […] D'abord, celui des rapports entre le monde mycénien et le monde homérique. Peut-on utiliser Homère pour étudier les Achéens ? L'important ouvrage de Wace et Stubbings, A Companion to Homer (1963), a posé encore une fois ce problème et, encore une fois, l'a laissé sans solution. Deux tendances partagent les historiens : l'une, où dominent les Anglo-Saxons, admet, avec Schliema […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acheens/#i_5885

ACROPOLE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 500 mots

Dans le monde grec, l'acropole ( akropolis , « ville haute »), groupement de bâtiments installés sur une éminence, n'apparaît pratiquement qu'à l'époque mycénienne — la Crète ne semble pas avoir systématiquement isolé ses villes sur des hauteurs. On associe généralement l'apparition des acropoles à un climat historique devenu plus incertain : les invasions, les razzias formen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole/#i_5885

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 8 212 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Acropole préhistorique et mycénienne »  : […] Des buttes rocheuses dont le chapelet s'égrène du nord au sud dans l'ample cuvette que circonscrivent l'Hymette, le Pentélique et le Parnès, l'Acropole, avec son plateau artificiellement agrandi de 27 000 mètres carrés qui culmine à 156 mètres, n'est ni la plus haute ni la plus vaste. Sans doute est-ce aux deux sources qui la flanquent, au sud (Asclépieion) et au nord-ouest (Clepsydra), qu'elle du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole-d-athenes/#i_5885

ARCHITECTURE MILITAIRE (Grèce antique)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 207 mots

Les ouvrages de défense – remparts, fortins, tours de guet –, dont les vestiges imposants scandent aujourd'hui la solitude des paysages grecs, sont l'autre face, longtemps occultée, d'une architecture dont on n’a longtemps voulu voir que les édifices sacrés. Ces constructions militaires, importantes et nombreuses à toutes les phases de la civilisation grecque, sont au contraire le témoin éloquent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-militaire/#i_5885

BIJOUX

  • Écrit par 
  • Sophie BARATTE, 
  • Catherine METZGER, 
  • Évelyne POSSÉMÉ, 
  • Elisabeth TABURET-DELAHAYE, 
  • Christiane ZIEGLER
  • , Universalis
  •  • 6 086 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Antiquité grecque, étrusque et romaine »  : […] Les bijoux de l'Antiquité classique parvenus jusqu'à nous sont pour la plupart en or. D'autres métaux, l'argent, très fragile, ou l'électrum, alliage naturel d'or et d'argent, ou encore le bronze, ont aussi été utilisés par les orfèvres antiques, mais l'or, parce qu'il est extrêmement malléable et qu'il ne s'oxyde pas, est le métal précieux par excellence. On le trouvait soit en pépites dans certa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bijoux/#i_5885

CHADWICK JOHN (1920-1998)

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 1 091 mots

Après avoir commencé des études de philologie classique à Cambridge, John Chadwick fut employé quelque temps pendant la Seconde Guerre mondiale par les services secrets de la marine britannique à Alexandrie chargés de décrypter les messages italiens. Cette expérience a joué un grand rôle dans sa formation. John Chadwick a souvent souligné qu'un code secret finissait toujours par « craquer », pourv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-chadwick/#i_5885

CHYPRE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean POUILLOUX, 
  • Claude F. A. SCHAEFFER
  •  • 5 560 mots

Dans le chapitre « Âge du bronze récent »  : […] L'économie chypriote retrouva sa prospérité à partir du xvi e siècle avant J.-C., grâce à la paix et à la stabilité revenues avec la restauration de la puissance égyptienne, sous l'autorité de pharaons énergiques au début du Nouvel Empire. Les communications entre Chypre et le continent proche-asiatique furent rétablies et le commerce maritime av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre-antique/#i_5885

CRÈTE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude POURSAT
  •  • 3 930 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La Crète mycénienne »  : […] Après les destructions de 1450, un seul palais existe en Crète, celui de Cnossos. Les changements que l'on constate alors, notamment dans les coutumes funéraires, apparaissent comme le signe de l'installation au pouvoir d'une dynastie mycénienne : une tombe à tholos de type mycénien est construite près de Cnossos ; l'apparition de « tombes de guerriers », définies par la présence d'un riche mobil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crete-antique/#i_5885

CYCLADES ART ET ARCHÉOLOGIE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude POURSAT, 
  • René TREUIL
  •  • 4 763 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La fin du Cycladique récent : la période mycénienne (1450-1050 av. J.-C.) »  : […] L'archéologie des Cyclades se confond désormais avec celle de la Grèce mycénienne. Elles paraissent être en effet la première région atteinte par l'expansion des Mycéniens hors du continent. Leur influence n'est d'abord sensible que sur quelques sites comme Phylakopi, Délos et Haghia Irini, mais elle n'y fait pas disparaître les éléments locaux. Puis il s'ensuit une période de troubles, où les rel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-archeologie-des-cyclades/#i_5885

DORIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 2 103 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Théories récentes »  : […] Constatant qu'on n'avait pu identifier aucune trace incontestable de l'arrivée des Doriens, certains archéologues en ont conclu qu'il fallait rejeter totalement l'hypothèse d'une migration dorienne, qualifiée d' archaeological non-fact . Un tel argument est extrêmement faible : des nouveaux venus qui partagent les coutumes de ceux qu'ils envahissent, ou qui en adoptent très v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doriens/#i_5885

DROMOS

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 185 mots

Mot grec signifiant course ou emplacement réservé à la course à pied ou à la course de char, le dromos désigne, en archéologie, soit un corridor d'accès aux chambres dans les maisons mésopotamiennes, crétoises, mycéniennes, soit un couloir d'accès aux tombes à chambres phéniciennes (ainsi à Ougarit), aux tombes royales crétoises et mycéniennes (à Mycènes, le dromos du trésor d'Atrée mesure trente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dromos/#i_5885

ÉGÉEN MONDE

  • Écrit par 
  • Olivier PELON
  •  • 11 168 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le palais »  : […] Quelle qu'en soit la cause, la ruine de Knossos marque la fin de la civilisation des palais en Crète. Le continent va maintenant affirmer son originalité. Rien n'est plus différent du palais crétois que le palais mycénien. Sans doute ont-ils des similitudes, dans l'appareil des murs, l'emploi de briques crues ou d'un mélange de pierraille et d'argile renforcé par un bâti de poutres, l'utilisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monde-egeen/#i_5885

ÉTRUSQUES

  • Écrit par 
  • Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT
  •  • 13 416 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Des peuples de la mer à l’île de Lemnos »  : […] Les historiens anciens ont été les premiers à débattre de l'origine des Étrusques. Denys d'Halicarnasse est le seul à les considérer comme un peuple autochtone alors que, pour lui, les Romains sont d'origine grecque. Cette thèse a des motivations politiques complexes. L'origine orientale des Étrusques est en revanche unanimement soulignée par les plus anciens historiens grecs. Pour Hérodote, les É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etrusques/#i_5885

EUROPE, préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Gérard BAILLOUD, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Michèle JULIEN, 
  • Bruno MAUREILLE, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Alain TURQ
  • , Universalis
  •  • 21 345 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Civilisations du bronze »  : […] Assimilant rapidement les progrès métallurgiques réalisés au Proche-Orient, la Méditerranée occidentale est le berceau vers l'an 2000 des premières civilisations européennes du bronze. C'est tout d'abord le centre des Cyclades qui produit ces idoles de marbre blanc au visage stylisé représentant des déesses ou des musiciens , de même qu'une céramique originale célébrant la mer et la navigation av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-prehistoire-et-protohistoire/#i_5885

GLYPTIQUE

  • Écrit par 
  • Mathilde AVISSEAU, 
  • Josèphe JACQUIOT
  •  • 5 314 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les intailles crétoises et mycéniennes »  : […] Les intailles créto-mycéniennes sont des gemmes de forme lenticulaire, rondes, aplaties ou allongées et légèrement convexes. Ces formes que l'on donnait aux gemmes primitives apparaissent pour la première fois dans la glyptique et subsisteront longtemps après la disparition de la civilisation mycénienne. Les sujets représentés étaient simples et traités avec une certaine maladresse : fleurs, anim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glyptique/#i_5885

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grèce antique jusqu'à Constantin

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 11 753 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Premiers établissements et civilisation mycénienne »  : […] Dans ce pays si peu fait pour retenir l'homme, les premiers établissements humains apparaissent dès le V e millénaire, parsemés et peu importants, mais qui témoignent qu'au Néolithique la Grèce était déjà habitée. Puis, vers la fin du IV e millénaire, de nouveaux arrivants s'installent dans le pays, atteignant des régions non encore habitées. On […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-histoire-la-grece-antique-jusqu-a-constantin/#i_5885

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La période mycénienne »  : […] C'est un bouleversement complet qu'entraîne la conquête de la Grèce par les Grecs, Indo-Européens qui apportent avec eux un héritage spirituel profondément différent de celui de la Méditerranée préhellénique : leur religion patriarcale privilégie les dieux par rapport aux déesses et honore essentiellement non les divinités chthoniennes (de la terre), mais les dieux ouraniens (du ciel). C'est alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_5885

HELLADIQUE ARCHÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • René TREUIL
  •  • 4 118 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fin de l'Helladique récent : la période mycénienne (1450-1050 av. J.-C) »  : […] Les transformations qui ont marqué le monde helladique trouvent leur aboutissement dans la dernière période de l'Âge du bronze avec l'apogée de la civilisation mycénienne proprement dite. Le Péloponnèse et la Grèce centrale en sont les principaux foyers, et les palais de Mycènes, Tirynthe et Pylos sont le siège de « royautés » qui exercent un contrôle administratif sur l'économie de toute une régi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-helladique/#i_5885

HOMÈRE

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER, 
  • Gabriel GERMAIN, 
  • Michel WORONOFF
  •  • 12 022 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sociétés homériques et sociétés historiques »  : […] L'interprétation historique des poèmes homériques a donné lieu à de très vives discussions. Les thèses a priori envisageables, qui ont toutes été soutenues, sont au nombre de six : – le monde homérique est entièrement imaginaire ; – les poèmes homériques évoquent le monde mycénien ; – le poète, ou les poètes qui ont composé L'Iliade et L'Odyssée donnent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homere/#i_5885

HOMÈRE (P. Carlier)

  • Écrit par 
  • Hervé DUCHÊNE
  •  • 1 059 mots

« Homère : n'a jamais existé. » Cette formule péremptoire se lit dans le Dictionnaire des idées reçues de Flaubert, qui la complète en ajoutant à propos du père de l' Iliade et de l' Odyssée  : « Célèbre par sa façon de rire : un rire homérique. » La notice souligne avec humour deux écueils entre lesquels naviguent les biographes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homere-p-carlier/#i_5885

HYPOGÉE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Dans l'architecture préhistorique, protohistorique et antique, le mot « hypogée » désigne une construction souterraine, un caveau funéraire . En Égypte, les parois des hypogées sont décorées de fresques. L'hypogée est généralement lié, dans le monde égéen du moins, à l'existence d'un tumulus artificiel. À l'époque préhellénique, les tombes à coupoles, ou tholoi , de la civili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypogee/#i_5885

LEJEUNE MICHEL (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 862 mots

Le linguiste Michel Lejeune est né en 1907 ; il est le frère du dessinateur Jean Effel (F.L., François Lejeune). D'une remarquable précocité (ses premiers articles datent de 1929), il a reçu sa formation dans la période féconde de l'entre-deux-guerres. Il fut en particulier l'élève d'Antoine Meillet, le maître de la grammaire comparée des langues indo-européennes, et de Joseph Vendryes, l'un des p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-lejeune/#i_5885

MASQUE EN OR, DIT D'AGAMEMNON (Grèce)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 205 mots
  •  • 1 média

Trouvé en août 1876 dans la tombe à fosse V du « cercle A » de Mycènes, ce masque a été attribué par Heinrich Schliemann, égaré par sa passion pour les épopées d'Homère, à la dépouille du roi Agamemnon, qui a éventuellement régné au xiii e  siècle avant notre ère : en réalité, il avait été placé sur le visage d'un des seigneurs enterrés là au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masque-en-or-dit-d-agamemnon/#i_5885

MÉGARON

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 267 mots
  •  • 1 média

Grande salle rectangulaire à foyer central circulaire, le mégaron semble avoir été le premier type d'habitation chez les proto-hellènes (Mycéniens). Le toit, ouvert au-dessus du foyer, était soutenu par quatre colonnes ou par des piliers. Connu aussi bien à Dimini (Thessalie) et à Otzaki (culture de Sesklo) qu'en Asie antérieure (Jéricho, Byblos, Mersin), le mégaron existe, dès la fin du III […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/megaron/#i_5885

MYCÈNES

  • Écrit par 
  • Pascal DARCQUE, 
  • Jean-Claude POURSAT
  • , Universalis
  •  • 4 803 mots
  •  • 7 médias

Centrée sur la Crète et rayonnant sur la mer Égée vers 2000 avant J.-C., la civilisation minoenne va connaître le déclin à la suite des conquêtes menées par les Mycéniens, à partir de 1600 avant J.-C. De ses racines helladiques et des influences minoennes qui vont suivre, Mycènes conserve de nombreux traits architecturaux, notamment dans l'art du palais. L'art mycénien puise son inspiration dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycenes/#i_5885

NAXOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 994 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Naxos aux IIIe et IIe millénaires avant J.-C. »  : […] Selon la tradition mythologique grecque, l'île a d'abord été habitée par des Thraces, peuplade barbare établie dans les Balkans (Bulgarie actuelle), puis par des Cariens venus d'Asie Mineure, dont le chef donna son nom à l'île, enfin par des Grecs Ioniens, au début du I er  millénaire avant J.-C. Les fouilles et – plus encore – les trouvailles fortuites faites dans le sud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naxos/#i_5885

PROTOHISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jacques BRIARD
  •  • 3 487 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Civilisations du bronze »  : […] Assimilant rapidement les progrès métallurgiques réalisés au Proche-Orient, la Méditerranée occidentale est le berceau vers l'an 2000 des premières civilisations européennes du bronze. C'est tout d'abord le centre des Cyclades qui produit ces idoles de marbre blanc au visage stylisé représentant des déesses ou des musiciens , de même qu'une céramique originale célébrant la mer et la navigation ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protohistoire/#i_5885

RHODES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 3 092 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rhodes, île ouverte »  : […] Si les traces de la présence humaine à l'époque préhistorique restent encore peu significatives (grottes d'Archangelos et de Callithiès), la fouille de Trianda, près de Ialysos, a révélé un habitat minoen des xvi e et xv e  siècles avant J.-C., qui confirme les dires de Diodore de Sicile (V, 55, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhodes/#i_5885

THÈBES DE BÉOTIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 2 653 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le second millénaire »  : […] La Cadmée, acropole autour de laquelle s'est constituée la ville de Thèbes, est occupée depuis la fin du III e millénaire, comme en témoignent les trouvailles de céramique dite Urfiniss. Au début du II e millénaire surviennent les premiers envahisseurs grecs, sans doute des Ioniens, qui ont laissé de la céramique minyenne. V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thebes-de-beotie/#i_5885

THOLOS

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 429 mots
  •  • 2 médias

Terme grec désignant un édifice de plan circulaire, à destination funéraire ou religieuse, recouvert d'un toit en cône, d'une voûte ou d'une coupole. Sous le vocable de tholoi se regroupent toutes sortes d'édifices de l'Antiquité et même de la préhistoire : sépultures néolithiques, édifices religieux de la Mésopotamie du Nord, maisons rondes crétoises, tombes princières mycé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tholos/#i_5885

Pour citer l’article

Bernard HOLTZMANN, « MYCÉNIENNE CIVILISATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-mycenienne/