Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

APPAREIL, architecture

En termes d' architecture, l'appareil désigne les modalités d' assemblage, de liaison et de mise en valeur des matériaux de la construction. Il est un des éléments essentiels du caractère de l'édifice dont il souligne au premier coup d'œil les structures et souvent la fonction.

L'appareil, pour une part lié à la nature des matériaux, n'est pas exclusivement dépendant d'eux ; des modes d'appareillage demeurent souvent identiques ou inspirés par les mêmes principes quand, dans l'évolution historique, une architecture passe d'un matériau à un autre, du bois à la pierre, de la pierre au béton. L'esthétique propre à chaque matériau ne se dégage que lentement et se manifeste avec un temps de retard assez long par rapport au moment où ce nouveau matériau est d'abord employé. Dans une architecture « vraie », qui cherche ses valeurs d'expression dans les caractères propres de la fonction, l'appareil souligne l'emploi et l'adaptation du matériau suivant le rôle, l'esprit, le but de la structure fonctionnelle de l'édifice. Une fortification n'est pas dressée dans le même appareil qu'une résidence princière ou une église, à moins que l'une ou l'autre de ces dernières n'aient aussi à jouer un rôle défensif. Telle église fortifiée comme celle des Saintes-Maries-de-la-Mer fait appel non seulement aux mêmes formes, mais aux mêmes procédés de construction et au même appareil qu'un château fort contemporain, lequel ne se distingue pas pour le style et la technique des murs d'une enceinte de ville.

Outre sa valeur fonctionnelle, l'appareil est souvent lié au milieu géographique qui exerce son influence, non seulement par les propriétés des matériaux qu'il fournit, mais par le cadre, les conditions climatiques, la nature de ses sols et les conditions de vie humaine. Il reflète, tout à la fois, les caractères historiques d'une période ou d'une région et les valeurs naturelles propres à cette région. On connaît les oppositions susceptibles d'exister entre deux versants montagneux, voire deux vallées d'un même massif.

Phénomène complexe, dépendant de facteurs divers, déterminé par les conditions historiques et géographiques du milieu, par les techniques et la valeur fonctionnelle des édifices, l'appareil est le premier élément qui intervient dans la définition d'une architecture, dans l'évaluation de son originalité et de sa physionomie.

Les divers types d'appareils

Tel qu'on l'a défini, l'appareil n'est pas lié étroitement à des périodes historiques ou à certains types d'édifices. Tel appareil à bossage, où la pierre apparaît en saillie, se répétera à certains moments de l'architecture grecque, de l'architecture romaine et de l'architecture classique européenne. C'est donc pour leur nature propre que nous devons étudier les divers types d'appareil et d'après leur technique d'assemblage (mode de liaison, traitement des joints, des parements), en les classant suivant un ordre de complexité et d'habileté technique.

L'appareil en pierres sèches

Les murs en pierres sèches, constitués par un empilement de matériaux à peine dégrossis, appartiennent à toutes les époques et à tous les milieux géographiques pourvus de roches. Ils se rencontrent dans toutes les cultures préhistoriques ou protohistoriques du monde méditerranéen.

Les plus beaux exemples sont conservés sans doute en Sardaigne dans les nuraghi comme dans les habitats et les fortifications indigènes du midi de la France. La simplicité de cet appareil en petites dalles imbriquées, dont le seul parement extérieur est dressé, n'a pas nui à la complexité de certaines constructions comme les tours dressées sur plan circulaire ou les maisons couvertes par[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Bogazköy, plateau anatolien, Turquie

Bogazköy, plateau anatolien, Turquie

Palazzo Pitti, Florence

Palazzo Pitti, Florence

Autres références

  • ACROPOLE D'ATHÈNES

    • Écrit par Bernard HOLTZMANN
    • 8 215 mots
    • 9 médias
    ...récent : 1550-1050) pour que l'Acropole entre vraiment dans l'histoire : entre 1250 et 1200 est construite autour du plateau une imposante muraille en appareil cyclopéen, de 3 à 4 mètres d'épaisseur, qui donne au site la configuration qu'il conserverai), sauf du côté sud, où des travaux...
  • ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Brique et pierre

    • Écrit par Josiane SARTRE
    • 4 575 mots
    • 2 médias
    ...aux plinthes et aux corniches. La seconde manière consiste à l'inverse à faire les saillies de brique et les panneaux couverts de crépi. L' appareil du mur n'est plus un assemblage de briques mais de pierres non équarries appelées moellons, dont l'aspect grossier nécessite un crépi, mélange...
  • ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

    • Écrit par Florent CHAMPY, Carol HEITZ, Roland MARTIN, Raymonde MOULIN, Daniel RABREAU
    • 16 589 mots
    • 10 médias
    ...l'économie de l'époque. L'importance, par exemple, des chantiers amiénois ainsi que la rapidité de la construction s'expliquent par cette modernisation. Au xiiie siècle, les appareils étaient largement systématisés, et bien des membres architecturaux presque entièrement composés en série. Cela suppose une...
  • DAPHNI MONASTÈRE DE

    • Écrit par Jean-Pierre SODINI
    • 1 105 mots

    Le monastère de Daphni se trouve à une dizaine de kilomètres à l'ouest d'Athènes, près de l'antique route d'Éleusis, à l'emplacement supposé d'un temple dédié à Apollon. À l'époque paléochrétienne (ve-vie s.), un monastère existait déjà à...

  • Afficher les 15 références

Voir aussi