MOSQUÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La mosquée basilicale

‘Abd al-Malik (685-705) et surtout al-Walīd Ier (705-715) furent de grands constructeurs. Le centre du pouvoir ayant été transféré de Médine à Damas, les aspirations architecturales et artistiques des seigneurs omeyyades furent fortement marquées par les monuments du Proche-Orient classique et byzantin. L'influence de ces édifices prestigieux dépasse de loin le simple remploi d'éléments isolés – bases, fûts et chapiteaux, plaques, etc. On construisait selon des schémas élaborés par les civilisations locales préislamiques en les adaptant aux besoins nouveaux. La mosquée des Omeyyades à Damas, la mosquée al-Aqsā à Jérusalem, la reconstruction de la mosquée de Médine et d'autres encore témoignent, chacune à sa manière, de cette nouvelle esthétique. Ces édifices, tous hypostyles et pourvus pour la plupart d'une vaste cour entourée de portiques, possèdent un élément nouveau, le mihrab ; il est mis en valeur par une nef centrale qui crée un axe principal partant de l'entrée jusqu'à lui. Le mihrab, dont l'origine formelle est l'abside des édifices basilicaux antiques, sert à mettre en valeur le mur qibla et, partant, l'espace où se tient le chef de la communauté. Un chemin considérable a été parcouru entre les salles de prière aux supports équidistants des premiers temps de la conquête et ces édifices basilicaux qui introduisent une hiérarchisation immédiatement perceptible de l'espace. Peu importe que les nefs soient toutes orientées vers la qibla, comme dans la mosquée al-Aqsā à Jérusalem, ou que les nefs communes, parallèles au mur qibla, soient coupées à angle droit par une large nef centrale (et donc parallèles au mur qibla) comme c'est le cas dans la mosquée des Omeyyades à Damas. Selon Jean Sauvaget, la grande mosquée était, à l'époque omeyyade, « une sorte d'annexe publique du palais », et ce n'est donc pas la liturgie, mais bien le cérémonial aulique qui a conduit à adopter et à élaborer le schéma basilical. En tout cas, au-delà même de l'intérêt fonctionnel, les traditions de l'architecture préislamique locale – syro-palestinienne – ont été déterminantes pour la grande mosquée du centre de l'empire omeyyade qui exportait ses modèles jusque dans les provinces lointaines où, à leur tour, ils furent confrontés à des traditions architecturales locales qui les assimilèrent plus ou moins.

Grande Mosquée de Damas

Photographie : Grande Mosquée de Damas

La cour (sahn) de la Grande Mosquée omeyyade de Damas, construite de 705 à 715 par le calife al-Walid, Syrie. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Mosquée des Omeyyades à Damas

Dessin : Mosquée des Omeyyades à Damas

La Grande Mosquée des Omeyyades à Damas (Syrie), de type basilical, œuvre du calife al-Walid 1er, 705-715 (d'après K. A. C. Creswell, « Early Muslim Architecture », Oxford, 1932-1940). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mosquée du Prophète, Médine

Photographie : Mosquée du Prophète, Médine

Mosquée du Prophète à Médine, ville sainte de l'islam. Le tombeau de Mahomet se trouve dans l'enceinte de cette mosquée, haut lieu de pèlerinage pour tous les musulmans. 

Crédits : Abid Katib/ Getty Images News/ AFP

Afficher

La prise du pouvoir par les Abbassides (750) et le transfert de la capitale en Iraq n'entraînent pas une modification en profondeur du schéma architectural de la grande mosquée. Certes, en Iraq on construit surtout en briques et non plus en pierre de taille, et les dimensions augmentent, mais le mihrab reste toujours le point de convergence, et la nef centrale sert toujours à le mettre en valeur. La nouveauté la plus marquante est l'apparition du minaret (de manār, manāra, lieu de lumière, tour de signalisation), cette tour d'où retentit l'appel à la prière. On connaît mal encore sa genèse ; il ne semble pas avoir existé avant les Abbassides, et les minarets coniques à rampe hélicoïdale de Samarra, la ville royale abbasside du ixe siècle, sont parmi les premiers exemples conservés. La mosquée d'Ibn Tūlūn, au Caire, reprend le modèle de la grande mosquée de Samarra et a peut-être possédé, à l'origine, un minaret du même type. D'autres minarets contemporains, en al-Andalus et en Ifrīqiya, sont des tours massives sur base carrée.

Au ixe siècle, l'organisation hiérarchique de la salle de prière s'affine selon un véritable dispositif en T : la nef centrale, plus large et plus haute que les nefs communes, aboutit, au fond de la salle, à une nef de forme comparable, perpendiculaire, qui longe le mur qibla. La travée de pénétration se situe devant le mihrab et reçoit une petite coupole. La mosquée omeyyade de Médine annonçait déjà ce dispositif, mais il se trouve pour la première fois clairement affirmé dans la mosquée de Sīdī ‘Oqba à Kairouan (vers 836), c'est-à-dire dans une mosquée provinciale abbasside.

Dans les provinces orientales, on utilise les schémas importés du centre de l'Empire, adaptés aux matériaux et aux techniques, voire aux styles artistiques locaux. La brique, souvent en pose décorative, les revêtements de stuc sculpté et peint, l'importance des voûtes, la lourdeur des [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Mosquée de Yazd

Mosquée de Yazd
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Mihrab de Masjid i-Vakil

Mihrab de Masjid i-Vakil
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Mosquée de Kairouan

Mosquée de Kairouan
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Grande Mosquée de Damas

Grande Mosquée de Damas
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art et d'archéologie islamiques à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Autres références

«  MOSQUÉE  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Racines africaines des mosquées et des palais »  : […] Là où il est le maître incontesté, l'islam a, au contraire, imposé ses formes et ses règles artistiques. Le signe le plus évident de cette présence est la mosquée. On a trop insisté sur les mosquées de « style soudanais », prétendument nées des conseils de l'architecte andalou ramené du Caire au xiv e  siècle par Kanku Musa, le mansa ou souverain du Mali. On oublie l'essentiel, qui concerne la g […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA, 
  • Pierre VERMEREN
  •  • 42 226 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La reprise en main du champ politique »  : […] Grâce à la Constitution de 1996, très favorable au président, Bouteflika utilise à sa guise l’Assemblée populaire nationale élue en 1997 sous son prédécesseur, le président Liamine Zeroual. Celui-ci avait cassé le monopole du FLN qu’il voulait punir pour avoir appelé au boycott lors de son élection en 1995, en le partageant avec un nouveau parti sorti de son sein, le Rassemblement national démocra […] Lire la suite

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 392 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Cordoue, capitale du royaume omeyyade »  : […] La conquête de la majeure partie de l'Espagne par les musulmans, en 711, et surtout l'installation à Cordoue d' ‘Abd al-Raḥmān, dernier descendant de la famille califale des Omeyyades de Syrie, imprimèrent à l'histoire de l'art dans l'ancienne Bétique une orientation toute nouvelle : un art musulman d'Espagne allait naître. ‘Abd al-Raḥmān apportait avec lui la nostalgie de sa Syrie natale, pays d […] Lire la suite

ARCHITECTURE RELIGIEUSE AU XXe SIÈCLE, France

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 5 275 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La mosquée de Paris »  : […] Un autre chantier marque l'architecture religieuse en France au début du xx e  siècle : la construction de la mosquée de Paris, achevée en 1926 par Charles Heubès, Robert Fournez et Mantout. Plus qu'un simple lieu de culte, cet ensemble formant l'Institut musulman est destiné à manifester « l'amitié de la France pour l'Islam » ; à ce titre, la place qu'il occupe au cœur de Paris (7 500 m 2 ) peut […] Lire la suite

ARCHITECTURE SÉFÉVIDE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 451 mots

1501 Shāh Isma'il prend le pouvoir en Azerbaïdjan et fonde la dynastie séfévide, qui prétend descendre de Shaykh Safī al-Dīn (1234-1252), fondateur d'un ordre de derviches à Ardabil. La nouvelle dynastie appartient au shī'isme duodécimain qui devient dès lors religion d'État et qui contribue à créer un sentiment national encore vivace aujourd'hui. Tabriz devient la capitale du nouvel État. 1514 […] Lire la suite

CAIRE LE

  • Écrit par 
  • Éric DENIS, 
  • Gaston WIET
  •  • 5 841 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Créations monumentales des Fatimides »  : […] C'était le 6 juillet 969 : les quartiers furent distribués entre les corps de troupe dix mois plus tard. La nouvelle cité se développait entre le minaret sud de la mosquée d'al-Hakim et la porte Zuwaila ; à l'ouest, elle ne s'étendait pas au-delà du canal du Caire, aujourd'hui disparu, mais dont une rue porte le nom et rappelle le cours ; ses confins correspondaient, à l'est, aux limites actuelles […] Lire la suite

CASABLANCA

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA
  •  • 924 mots
  •  • 2 médias

Capitale économique du Maroc , au cœur du corridor urbain atlantique, le Grand Casablanca ( Dār al-Bayda 'en arabe : « la maison blanche ») est avec 3,75 millions d'habitants (2008) la principale métropole d'Afrique du Nord après Le Caire. Première agglomération du pays dès 1930, elle doit son essor contemporain à la colonisation française et à la volonté de Lyautey d'y construire un grand port a […] Lire la suite

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 306 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Chypre, province ottomane »  : […] Le 3 juillet 1570, une flotte ottomane paraît devant Larnaca. La majeure partie de l'île est conquise en quelques mois. Nicosie ne tenant le siège que du 25 juillet au 9 septembre, c'est devant Famagouste que la guerre de Chypre se rend mémorable : de septembre 1570 à la reddition du 1 er  août 1571, 50 000 à 80 000 assiégeants (sur un total d'au moins 250 000 hommes de troupe) trouvent la mort so […] Lire la suite

CORDOUE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Henri TERRASSE
  •  • 1 908 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Capitale musulmane »  : […] Un événement imprévu allait mettre fin à cette semi-éclipse et permettre à Cordoue, en connaissant des destins nouveaux, d'atteindre son apogée : en 711, les armées de l'Islam réalisaient la conquête de la péninsule Ibérique, sauf dans ses confins nord-ouest, et bientôt effectuaient des raids en Gaule. Cordoue fut prise par une colonne musulmane après un siège de trois mois, tandis que Tarik et M […] Lire la suite

COUPOLE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ADAM
  •  • 1 409 mots
  •  • 6 médias

On désigne par « coupole » tout système de couverture d'un espace circulaire ou proche de ce plan, ayant un volume hémisphérique ou conique. Toutefois, l'aspect familier des dômes n'a pu faire son apparition qu'avec l'invention des voûtes clavées, de la maçonnerie liée au mortier et, enfin, de l'élaboration des charpentes. Les premiers exemples de salles circulaires couvertes par une coupole font […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

6-22 avril 2022 Israël – Autorité palestinienne. Perte de sa majorité par le gouvernement et tensions sur l'esplanade des Mosquées.

Le 15, sur l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem, de violents heurts opposent de jeunes Palestiniens aux forces de sécurité qui pénètrent dans la mosquée Al-Aqsa pour effectuer des arrestations. Les Palestiniens dénoncent le nombre croissant de fidèles juifs venant prier sur l’esplanade des Mosquées – le mont du Temple, pour eux –, en violation du statu quo établi en 1967 qui autorise les juifs à pénétrer sur l’esplanade, mais pas à y prier. […] Lire la suite

4 mars 2022 Pakistan. Attentat contre une mosquée chiite.

Un attentat-suicide dans une mosquée chiite de Peshawar (Khyber Pakhtunkhwa), lors de la prière du vendredi, cause la mort de soixante-deux personnes. Cette attaque, la plus meurtrière depuis l’attentat commis à Mastung (Baloutchistan) en juillet 2018, est revendiquée par l’organisation État islamique (EI).  […] Lire la suite

13 janvier 2022 Belgique. Révélation du retrait du permis de séjour de l'imam de la mosquée Al-Khalil.

La chaîne de télévision flamande VRT révèle que, en octobre 2021, le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Sammy Mahdi a retiré son permis de séjour pour dix ans et a intimé l’ordre de quitter le territoire à Mohamed Toujgani, imam marocain de la mosquée Al-Khalil de Molenbeek, la plus grande du pays en nombre de fidèles, « en raison de signes d’un grave danger pour la sécurité nationale » selon la Sûreté de l’État. […] Lire la suite

3-8 novembre 2021 Belgique. Enquête sur des militaires liés à l'extrême droite.

En mai, le caporal-chef Jürgen Conings, proche de l’extrême droite, avait pris la fuite après avoir menacé de s’en prendre à des symboles de l’État, à une mosquée et à des personnalités publiques. Il avait été retrouvé mort en juin. Le 8, le président du Comité R chargé de contrôler les services de renseignements, Serge Lipszyc, présente le rapport que lui ont commandé les députés à la suite des propos qu’il avait tenus en octobre dans le magazine Wilfried. […] Lire la suite

5-19 octobre 2021 Belgique. Mise en cause du président de l'Exécutif des musulmans de Belgique.

Le 5, la presse publie des extraits d’un rapport de la Sûreté de l’État, qui affirme que la mosquée Sultan Ahmet de Heusden-Zolder (Flandre), dirigée par Mehmet Üstün, le président de l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), joue un « rôle important » dans la propagation d’idées extrémistes dans le Limbourg. L’EMB est l’organisation représentative des musulmans dans le pays. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marianne BARRUCAND, « MOSQUÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mosquee/