MÉMOIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mémoire de travail et mémoire à long terme

La mémoire de travail est un système à court terme, responsable du traitement et du maintien temporaire – quelques secondes ou minutes – des informations nécessaires à la réalisation d’activités très diverses comme la compréhension d’un texte ou le raisonnement face à un problème précis. Elle est en fait composée de deux sous-systèmes satellites de stockage (la boucle phonologique et le calepin visuo-spatial), supervisés par un administrateur central. La boucle phonologique est responsable du stockage et de la manipulation d’informations verbales. Le calepin visuo-spatial est impliqué dans le stockage des informations spatiales et visuelles ainsi que dans la formation et la manipulation des images mentales. L’administrateur central supervise l’information en provenance des systèmes satellites et gère le passage de l’information vers la mémoire à long terme. Pour illustrer le rôle de ces différentes composantes, imaginons qu’on nous demande combien notre maison compte de fenêtres. Pour réaliser cette tâche, nous pouvons faire intervenir le calepin visuo-spatial pour maintenir l’image mentale de la maison, la boucle phonologique pour compter les fenêtres et l’administrateur central pour coordonner ces différentes activités cognitives. Au début des années 2000, le psychologue Alan David Baddeley, le « père de la mémoire de travail », a postulé l’existence d’une nouvelle composante, le « buffer épisodique », chargé du stockage temporaire d’informations multimodales, c’est-à-dire provenant de différentes sources. Cette instance fait également le lien entre les représentations à court terme – le présent psychologique – et les systèmes de mémoire à long terme.

En parallèle à ce fractionnement de la mémoire de travail en plusieurs composantes, la mémoire à long terme a donné lieu à différentes distinctions. Ainsi, le neuropsychologue Endel Tulving, en 1972, a défini la mémoire épisodique comme celle dévolue aux événements personnellem [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études, directeur de l'unité 1077 de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, université de Caen Normandie

Classification

Autres références

«  MÉMOIRE  » est également traité dans :

MÉMOIRE AUTOBIOGRAPHIQUE

  • Écrit par 
  • Arnaud D' ARGEMBEAU
  •  • 1 952 mots

La mémoire autobiographique désigne l’ensemble des souvenirs et des connaissances qu’un individu a de son passé personnel. L’étude systématique de la mémoire autobiographique a émergé dans les années 1980 en réaction aux recherches qui évaluaient les mécanismes de la mémoire exclusivement sur la base de situations de […] Lire la suite

AUTORÉFÉRENCE ET MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRÉDART
  •  • 844 mots

L’effet de l’autoréférence sur la mémoire désigne le fait que les informations relatives à soi sont mieux mémorisées que les informations relatives à autrui.La procédure classique qui a permis la mise en évidence de cet effet consiste à présenter des adjectifs décrivant des traits de personnalité (par exemple, « g […] Lire la suite

MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 2 444 mots

La mémoire est une fonction mentale indispensable aux apprentissages et, au-delà, elle est essentielle à la construction de l’identité personnelle. La mémoire est ici considérée comme un ensemble de systèmes en partie indépendants et en interaction constante, mis en place progressivement au cours du développement. Considérant le nombre d’informations pouvant […] Lire la suite

VIEILLISSEMENT DE LA MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 2 124 mots

Les travaux scientifiques ont longtemps insisté sur le déclin de la mémoire au cours du vieillissement, mais les études menées depuis les années 2000 montrent que tous les systèmes de mémoire n’évoluent pas de la même façon. L’approche neuropsychologique cherche à rendre compte des effets de l’âge sur les différ […] Lire la suite

ALZHEIMER MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE
  •  • 1 863 mots

C' est le psychiatre allemand Emil Kraepelin, en 1912, dans son Traité de psychiatrie , qui a donné le nom de maladie d'Alzheimer à cette démence dégénérative affectant le sujet « jeune ». Cet état pathologique a été décrit en effet pour la première fois en 1907 par son confrère et compatriote Aloïs Alzheimer chez une femme de cinquante et un ans, atteinte d'une détérioration intellectuelle progre […] Lire la suite

AMNÉSIE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 1 104 mots

Les amnésies constituent un terme générique qui s’applique à de multiples situations pathologiques : une maladie neurodégénérative, comme la maladie d’Alzheimer, un traumatisme crânien, les conséquences de lésions focales de diverses origines, comme une pathologie infectieuse, vasculaire, tumorale, carentielle, etc. Tout en étant le symptôme, parfois central, d’une maladie, ces amnésies sont tout […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DE LA PRODUCTION ÉCRITE DE TEXTES

  • Écrit par 
  • Denis ALAMARGOT, 
  • Lucile CHANQUOY
  •  • 1 910 mots

Dans le chapitre « L’importance de la mémoire »  : […] La maîtrise de l’activité de rédaction de texte dépend non seulement des apprentissages scolaires mais aussi du développement du système cognitif. L’apprentissage en est doublement contraint par l’acquisition de connaissances et habiletés préalables et par le développement des fonctions mentales impliquées dans l’activité. Outre la mémoire à long terme – pour le stockage des connaissances en lien […] Lire la suite

AUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques HOCHMANN
  •  • 3 356 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Stéréotypies, intérêts restreints et immuabilité »  : […] L'enfant est envahi par des gestes parasites répétitifs, les stéréotypies. Pouvant survenir plus souvent dans des moments d'excitation ou de contrariété, elles sont de différents types – jeux de mains devant les yeux, chocs rythmés des poings sur les oreilles ou sur la cuisse, mouvements de torsion des doigts, morsure incessante d'une partie du corps – et prennent parfois le caractère violent d'un […] Lire la suite

AUTO-ORGANISATION

  • Écrit par 
  • Henri ATLAN
  •  • 6 239 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Transformation d'une séquence causale en procédure »  : […] Dans cette recherche de mécanismes physiques d'intentionnalité, il est donc possible d'aller plus loin. À partir de modèles d'auto-organisation au sens fort, rien n'empêche en effet de concevoir que la capacité de faire des projets, et d'avoir des comportements intentionnels déterminés par ces projets, puisse être comprise elle aussi dans son principe général et modélisée comme résultat d'un méca […] Lire la suite

CERVEAU ET PRODUCTION ÉCRITE

  • Écrit par 
  • Marieke LONGCAMP, 
  • Jean-Luc VELAY
  •  • 1 195 mots
  •  • 1 média

L’écriture est à la fois langage et motricité. Langage, car pour exprimer des idées il faut choisir les mots, former des phrases grammaticalement correctes, respecter l’orthographe. Motricité, car il faut coordonner finement les mouvements des doigts et du poignet pour tracer ces mots sur le papier. Écrire implique donc une cascade de processus cognitifs, et la frontière théorique entre ceux qui […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Brésil. Meurtre d’un homme noir par les vigiles blancs d’un supermarché. 19-20 novembre 2020

Le 19, un homme noir, João Alberto Silveira Freitas, est battu à mort par deux agents de sécurité blancs d’un magasin Carrefour, à Porto Alegre. Ce drame survenu la veille du Jour de la conscience noire, qui célèbre la mémoire d’un esclave insurgé au xviie […] Lire la suite

Russie. Condamnation de l’historien Iouri Dmitriev. 29 septembre 2020

, en juillet, à trois ans et demi de prison, durée qui couvrait sa détention préventive. À la tête de la branche locale de l’ONG Memorial qui défend la mémoire des victimes de la répression soviétique, Iouri Dmitriev avait mené des recherches sur les exécutions et les déportations survenues en Carélie, et notamment sur le site de Sandarmokh, théâtre de l’exécution de quelque neuf mille personnes en 1937 et 1938, dont il avait fait un lieu de mémoire reconnu. […] Lire la suite

France – Algérie. Création de missions sur les questions mémorielles communes. 3-24 juillet 2020

travail de « vérité » sur les questions mémorielles entre l’Algérie et la France. Le 24, dans une démarche parallèle, le président Emmanuel Macron confie à l’historien Benjamin Stora une mission sur « la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie ». […] Lire la suite

Chine. Début du déconfinement de la ville de Wuhan. 4-17 avril 2020

Le 4, le pays observe une journée de deuil et de recueillement national à la mémoire des trois mille trois cent vingt-six morts de la Covid-19, selon le bilan officiel. Les autorités honorent particulièrement la mémoire de quatorze soignants qualifiés de « martyrs ». Parmi ceux-ci figure […] Lire la suite

Algérie. Élection d’Abdelmadjid Tebboune à la présidence. 10-31 décembre 2019

Chengriha au poste de chef d’état-major par intérim. Celui-ci est le premier titulaire du poste à n’avoir pas fait partie de l’Armée de libération nationale qui a conduit la guerre d’indépendance. Le 27, les manifestants, moins nombreux que lors des précédents vendredis, honorent la mémoire du militant […] Lire la suite

Pour citer l’article

Francis EUSTACHE, « MÉMOIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/