VIEILLISSEMENT

Médias de l’article

Dépense énergétique et vieillissement

Dépense énergétique et vieillissement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Métabolisme et vieillissement

Métabolisme et vieillissement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Nocivité des radicaux libres

Nocivité des radicaux libres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neuro-vieillissement et maladie d'Alzheimer

Neuro-vieillissement et maladie d'Alzheimer
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


L'avancée de nos connaissances biologiques et les progrès bio-médicaux du xxe siècle ont amélioré les conditions de vieillissement de l'homme et considérablement augmenté son espérance de vie, du moins dans les pays développés. Mais, même si l'on pouvait maîtriser les maladies cardio ou cérébro-vasculaires et les cancers, qui demeurent les deux principales causes de décès, on gagnerait au maximum une quinzaine d'années car « il n'existe aucune potion magique ou hormone, aucun produit du génie génétique ou des biotechnologies actuellement disponible, aucun antioxydant qui permette d'espérer vivre [en moyenne] cent vingt ans ou plus » (J. Olshansky, 2001 ).

Pour l'Institut de la longévité et du vieillissement, récemment créé, « le but essentiel est de repérer les produits de gènes dont il faudrait moduler l'activité pour influencer les processus permettant une meilleure qualité de vie pour les personnes âgées ». Pouvons-nous, grâce aux techniques de thérapie génique ou de greffe de cellules souches, adultes ou embryonnaires, maîtriser notre vieillissement et particulièrement l'occurrence des maladies neurodégénératives ? À quel prix, pour chaque individu et pour la société ?

Biologie des vieillissements

Si l'on compare, sans sous-estimer une grande variabilité entre sujets, les niveaux d'activité fonctionnelle des grands systèmes de l'organisme, on constate que, entre trente et soixante-dix ans, le flux sanguin cardiaque diminue de l'ordre de 30 p. 100, la capacité vitale pulmonaire de 40 p. 100, la masse musculaire de 25 p. 100, la masse osseuse de 25 p. 100, la fonction rénale de 30 p. 100. Or les fonctions du cœur, du cerveau, des poumons, du foie, des reins sont critiques pour l'ensemble de l'organisme.

Curieusement, les altérations physiologiques observées chez des cosmonautes ayant effectué un long séjour en apesanteur (V. Poliakof : 437 jours à bord de la station Mir) – altérations qui affectent le système cardio-vasculaire, les muscles, les os, le sens de l'équilibre – sont similaires aux altérations dues au vieillissement ; toutefois, elles sont réversibles alors que, p [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, professeur honoraire à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie
  • : professeur des Universités

Classification


Autres références

«  VIEILLISSEMENT  » est également traité dans :

VIEILLISSEMENT COGNITIF

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 060 mots

La psychologie du vieillissement cognitif est cette partie de la psychologie qui cherche à comprendre comment évoluent nos capacités intellectuelles au fur et à mesure que nous avançons en âge. Les recherches essaient de caractériser le vieillissement dit « normal », mais aussi le vieillissement pathologique (par ex. la maladie d’Alzheimer). Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement-cognitif/#i_89307

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Croissance et reproduction »  : […] non remplacées, s'usent peu à peu par dégradation de leurs acides nucléiques ou accumulation de déchets ; leur vieillissement entraîne la sénilité de l'individu et augmente ses risques de mourir : les corrélations se dégradent et la résistance aux agressions diminue. Au total, le vieillissement est la conséquence de l'arrêt de la croissance (ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_89307

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 176 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Sénescence et mort »  : […] établies, l'activité de l'organisme a atteint sa plénitude. Mais l'organisme continue d'évoluer et les processus de vieillissement apparaissent dès la fin de la période de maturation sexuelle. Leur durée est extrêmement variable. Chez certains invertébrés, la mort survient brutalement dès que la descendance de la lignée est assurée, c'est-à-dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_89307

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 133 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  La sénescence »  : […] La sénescence ou vieillissement (d'un terme indo-européen wet qui signifie « année », puis latin vetus, « vieux d'une année de plus ») est un phénomène biologique naturel qui a sa place dans l'étude du développement humain. Vetus s'oppose à novus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_89307

GÉRONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Claude BALIER, 
  • François BOURLIÈRE, 
  • Martine DRUENNE-FERRY, 
  • Paul PAILLAT, 
  • Henri PÉQUIGNOT
  •  • 9 273 mots
  •  • 2 médias

La gérontologie est la science du vieillissement. Son objet est l'étude des modalités et des causes des modifications que l'âge imprime au fonctionnement des êtres vivants, sur tous les plans (biologique, psychologique et social) et à tous les niveaux de complexité (molécule, cellule, organe, organisme et population). Il s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerontologie/#i_89307

METCHNIKOV ILIA ILITCH ou ÉLIE (1845-1916)

  • Écrit par 
  • Jérôme PIERREL
  •  • 1 092 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Metchnikov et le vieillissement »  : […] e siècle, Metchnikov, vieillissant, se consacre à l’étude du vieillissement. Dès 1901, il note que les microbes intestinaux, par leur métabolisme, peuvent contribuer à l’empoisonnement, chronique ou aigu, du sujet. Ce serait une cause du vieillissement, la phagocytose expliquant, elle, l’atrophie des différents organes comme le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metchnikov-ilia-ilitch-ou-elie/#i_89307

MORTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BOURGEOIS-PICHAT
  •  • 2 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les variations selon l'âge »  : […] Avec l'âge adulte, la mortalité endogène de vieillissement prend de plus en plus d'importance. Il s'y ajoute une mortalité de civilisation du second type. Les variations de mortalité sont en effet grandes d'un pays à l'autre, même pour des pays situés au même stade de développement économique. C'est le mode de vie, bien plus que la richesse, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mortalite/#i_89307

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 261 mots

Dans le chapitre « Développement de la personnalité tout au long de la vie »  : […] par certains événements de la vie. L’amplitude des modifications, parfois durables, parfois réversibles, reste cependant relativement faible. Il est intéressant de noter que, si la personnalité reste généralement relativement stable au cours du vieillissement, elle se modifie de manière très rapide en cas de démence, notamment de type Alzheimer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personnalite/#i_89307

RÉSERVE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Stéphane ADAM, 
  • Catherine GROTZ
  •  • 329 mots

Le concept de réserve cognitive a été proposé pour rendre compte de la plasticité cérébrale du sujet âgé, qui s’exprime sous la forme d’une résistance aux effets du vieillissement ou de pathologies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserve-cognitive/#i_89307

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Dans le chapitre « Danger, soleil »  : […] En premier lieu, les ultraviolets favorisent le développement d'une cataracte. Ensuite, ils accélèrent le vieillissement cutané, ce qui se manifeste entre autres par l'apparition de taches, souvent sur les mains. Les U.V.A., qui pénètrent plus profondément dans la peau, diminuent la synthèse locale des fibres du tissu conjonctif, d'où l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_89307

TÉLOMÉRASE

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 2 180 mots

Dans le chapitre « La nécessité du vieillissement »  : […] seulement, est vite apparu comme essentiel à la compréhension de la vie cellulaire. Enthousiasme aidant, quelques extrapolations ont fait du vieillissement cellulaire la cause du vieillissement organique que nous connaissons en tant qu'individu, envisageant la télomérase, l'enzyme perdue de la vie embryonnaire, comme la source de jouvence à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telomerase/#i_89307

VISION - Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 847 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Défauts de l'œil »  : […] La presbytie n'est pas une anomalie : elle intervient chez tous les humains, emmétropes ou amétropes, en diminuant progressivement leur faculté d'accommodation à mesure qu'ils vieillissent. L'amplitude A décroît donc en fonction de l'âge, sa valeur variant notablement selon les individus, comme l'indiquent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-optique-oculaire-et-optometrie/#i_89307

Voir aussi

ACCOMMODATION vision    ALIMENTATION physiologie humaine    APOPTOSE    BESOINS NUTRITIONNELS    MALADIES CARDIO-VASCULAIRES    CATARACTE pathologie    CHEVEUX    CRISTALLIN anatomie    CULTURES CELLULAIRES    DÉFENSE IMMUNITAIRE    MALADIES DÉGÉNÉRATIVES    DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L'ÂGE    DÉHYDROÉPIANDROSTÉRONE    DIGESTION    DIVISION CELLULAIRE    DOPAMINE    ESPÉRANCE DE VIE    SOCIOLOGIE DE LA FAMILLE    FIBROBLASTE    GÉRIATRIE    GLAUCOME    GLUCOSE    GLYCOSYLATION    HÉRÉDITAIRES MALADIES ou MALADIES GÉNÉTIQUES    HORMONOTHÉRAPIE    IGF    IMC    LIPOFUSCHINE    LONGÉVITÉ    MASSE GRASSE physiologie    MÉDECINE PRÉVENTIVE ou PRÉVENTION MÉDICALE    MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE    MINÉRALISATION CELLULAIRE & TISSULAIRE    MODÈLE biologie    MORBIDITÉ    NEUROLOGIE CLINIQUE    NEUROMÉDIATEURS ou NEUROTRANSMETTEURS    NEURONES DOPAMINERGIQUES    NEUROPHYSIOLOGIE    NUTRITION HUMAINE    ONGLE    OPHTALMOLOGIE    OSTÉOPOROSE    OXYDATION    PEPTIDES    PHANÈRE    PHYSIOLOGIE    POLITIQUE SANITAIRE    PRESBYACOUSIE    PRESBYTIE    PROGÉRIE    RÉTINE    SANTÉ PUBLIQUE    SÉNESCENCE MOLÉCULAIRE ou VIEILLISSEMENT MOLÉCULAIRE    HORMONES SEXUELLES    SOMATOTROPE HORMONE ou HORMONE DE CROISSANCE ou GH    SQUELETTE HUMAIN    STATUTS SOCIO-ÉCONOMIQUES    SUPEROXYDE DISMUTASE    SURDITÉ    TÉLOMÈRE biologie    APPAREIL UROGÉNITAL    VEINES    VIEILLESSE    VIEILLISSEMENT démographie

Pour citer l’article

Marc PASCAUD, Claude JEANDEL, « VIEILLISSEMENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/