ALZHEIMER MALADIE D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est le psychiatre allemand Emil Kraepelin, en 1912, dans son Traité de psychiatrie, qui a donné le nom de maladie d'Alzheimer à cette démence dégénérative affectant le sujet « jeune ». Cet état pathologique a été décrit en effet pour la première fois en 1907 par son confrère et compatriote Aloïs Alzheimer chez une femme de cinquante et un ans, atteinte d'une détérioration intellectuelle progressive s'accompagnant à l'autopsie de lésions à type de « plaques séniles » et de « dégénérescences neurofibrillaires » dans le cortex cérébral.

La perte des capacités intellectuelles est ici d'une intensité suffisante pour retentir sur la vie professionnelle et l'autonomie sociale, et elle s'accompagne d'anomalies des fonctions cognitives. Il s'agit non seulement de troubles de la mémoire (souvent le premier motif de consultation) mais aussi d'une désorientation temporospatiale, de troubles de la pensée abstraite, du jugement et du langage (aphasie), de l'impossibilité de réaliser certaines activités motrices complexes (apraxie), ou d'identifier des objets ou des visages (agnosie) sans qu'il y ait déficit sensoriel. Le caractère change : l'irritabilité, l'agitation voire l'agressivité peuvent se développer chez les patients qui sont conscients de la perte progressive de leurs capacités. D'autres sont au contraire apathiques. La dépression est fréquente, aggravant le déficit intellectuel. C'est une maladie dévastatrice car l'évolution aboutit à la perte totale d'autonomie chez le patient qui devient grabataire et ne reconnaît plus les siens.

Diagnostic

Il n'existe pas de signes objectifs de la maladie. Les critères de diagnostic reposent sur l'installation progressive de troubles intellectuels du syndrome aphaso-apraxo-agnosique, troubles qui n'ont pas d'autre origine ni organique ni psychique.

Ces troubles peuvent être évalués par un test psychométrique le MMSE (Mini Mental State Evaluation) établi sur une é [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche à l'I.N.S.E.R.M., pédiatre, consultant à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul, Paris

Classification


Autres références

«  ALZHEIMER MALADIE D'  » est également traité dans :

AMNÉSIE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 1 104 mots

La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives, et les troubles de la mémoire y occupent une place centrale. Comme dans les syndromes amnésiques, l’amnésie est à la fois antérograde et rétrograde, liée à des lésions de la formation hippocampique qui s’étendent progressivement au néocortex. Lors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amnesie/#i_4061

DÉMENCE

  • Écrit par 
  • Raymond ESCOUROLLE, 
  • Joël GREGOGNA
  • , Universalis
  •  • 5 176 mots

Dans le chapitre « Démences préséniles »  : […] La maladie d'Alzheimer est environ quatre fois plus fréquente. Son individualisation date des descriptions anatomiques d'Alzheimer (1906) et cliniques de Bonfiglio (1908) et Perusini (1909 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demence/#i_4061

MALADIES MENTALES

  • Écrit par 
  • Paul SIVADON
  • , Universalis
  •  • 5 762 mots

Dans le chapitre « Divers types de maladies mentales »  : […] sénile) ou de personnes relativement âgées (démences préséniles : maladie de Pick ou d'Alzheimer). C'est le cas des lésions dues à des troubles circulatoires (démence artériopathique), à une atteinte syphilitique (paralysie générale) ou toxique (maladie de Korsakoff), etc. La démence réalise une involution, c'est-à-dire un processus symétriquement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-mentales/#i_4061

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 602 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les traitements actuels »  : […] Dans la MA, la lutte contre les facteurs de risques vasculaires (hypertension artérielle, diabète, hypercholestérolémie) est importante. Les traitements visant à augmenter la quantité d'acétylcholine (neurotransmetteur jouant un rôle important dans le fonctionnement de la mémoire) peuvent conduire à une amélioration des fonctions intellectuelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-neurodegeneratives/#i_4061

AUTORÉFÉRENCE ET MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRÉDART
  •  • 844 mots

cognitif normal, mais s’atténue ou disparaît chez les patients souffrant d’une démence de type Alzheimer. En outre, il peut disparaître chez des personnes schizophrènes. Une version simplifiée du paradigme d’autoréférence explicite a permis d’étudier l’effet chez l’enfant et de montrer sa présence dès l’âge de quatre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoreference-et-memoire/#i_4061

PSYCHOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jacques GRÉGOIRE
  •  • 6 273 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La validité des scores »  : […] à un test cognitif peuvent être utilisés avec succès pour prédire l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Toutefois, cette prédiction reste une probabilité. Dans un certain pourcentage de cas, un score élevé au test ne débouchera pas sur l’apparition de la maladie. Doit-on dès lors prendre le risque d’alerter des personnes qui vont s’inquiéter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychometrie/#i_4061

RÉSERVE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Stéphane ADAM, 
  • Catherine GROTZ
  •  • 329 mots

des loisirs, profession surtout si elle est cognitivement stimulante, réseau social, bilinguisme, etc.) ont été identifiés par la suite comme participant au développement de la réserve cognitive. Ainsi, le diagnostic de la maladie d’Alzheimer est différé en moyenne de 4,3 années chez des patients bilingues comparés à des patients monolingues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserve-cognitive/#i_4061

TRISOMIE 21 ou SYNDROME DE DOWN ou MONGOLISME

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 036 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Responsabilité d’un chromosome 21 surnuméraire  »  : […] D’autres gènes contribuent à la production des plaques cérébrales caractéristiques de la maladie d’Alzheimer. Des recherches sur des souris trisomiques pour le chromosome équivalent au chromosome 21 humain sont menées pour évaluer l’usage thérapeutique de neurotransmetteurs comme l’acide gamma-amino-butyrique (GABA) afin d’améliorer les processus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trisomie-21-ou-syndrome-de-down-ou-mongolisme/#i_4061

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 834 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Incidences pathologiques »  : […] eux-mêmes et leurs interconnexions synaptiques (neuromédiateurs), soit les cellules de la névroglée astrocytes, cellules gliales. Selon les estimations récentes, deux millions de Français seraient atteints en 2020 de la maladie d'Alzheimer. Les deux tiers des dépendances relèvent de la démence qu'elle entraîne (cf. maladie d'alzheimer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_4061

VIEILLISSEMENT COGNITIF

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 060 mots

Avec la pathologie, les effets du vieillissement se trouvent amplifiés. Ainsi, les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ont d’importants troubles de la mémoire, dès le début de la maladie. Il existe de nombreuses démences liées au vieillissement, chacune caractérisée par un profil d’évolution cognitive spécifique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement-cognitif/#i_4061

Voir aussi

Pour citer l’article

Nathalie CARTIER-LACAVE, « ALZHEIMER MALADIE D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-d-alzheimer/