Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ISRAËL

Nom officiel

État d'Israël (IL)

    Chef de l'État

    Isaac Herzog (depuis le 7 juillet 2021)

      Chef du gouvernement

      Benyamin Nétanyahou (depuis le 29 décembre 2022)

        Capitale (proclamée)

        Jérusalem ; le statut de capitale n'est pas reconnu par la communauté internationale

          Langues officielles

          Arabe, hébreu

            Unité monétaire

            Shekel (ILS)

              Population (estim.) 9 177 000 (2024)
                Superficie 22 072 km²
                  • Article mis en ligne le
                  • Modifié le
                  • Écrit par , , , , et

                  À quelque point de vue qu'on se place, Israël représente un élément irréductible aux catégories habituelles. Il n'est point d'exemple de pays se constituant ou se reconstituant après deux mille ans d'interruption environ. Il n'est point d'exemple de peuple tentant l'épreuve de la reconstitution après une dispersion semblable à celle d'Israël. Il est vrai que le destin du peuple juif est à lui seul irréductible à toute catégorie connue.

                  Israël : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Israël : carte physique

                  Israël : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Israël : drapeau

                  Du point de vue politique, Israël représente une énigme, aussi bien en politique intérieure qu'en politique extérieure. En politique intérieure, cet État combine les expériences les plus audacieuses en matière de défrichement, de fertilisation et d'irrigation du désert, mais aussi et surtout en matière de vie collective (le kibboutz) avec des secteurs de population qui vivent une vie traditionnelle reposant sur des valeurs religieuses anciennes et des pratiques rigoureuses. D'où une législation qui, sur certains points, est des plus modernes, qui, sur d'autres, repose sur des principes religieux datant d'il y a plus de trois mille ans. Ce pays a pu produire des savants et des chercheurs dans des instituts considérés parmi les plus avancés au monde, tel l'Institut Weizmann de Rehovot, alors que les milieux religieux peuvent s'opposer à ce que des autopsies soient pratiquées sur les corps de leurs proches, ou même que des fouilles archéologiques soient réalisées, là où l'on aurait trouvé des tombes vieilles de deux mille ans, pour ne pas troubler le repos des morts.

                  On ajoutera à cette vue des problèmes intérieurs d'Israël le fait que ce pays pratique la démocratie parlementaire et libérale (la seule au Proche-Orient), reposant sur des coalitions où les partis religieux jouent toujours le rôle de partis charnières. En politique extérieure, Israël semble tout aussi irréductible aux grands conflits qui secouent le monde ; en particulier, il apparaît que le conflit israélo-arabe ne puisse être réduit à un conflit de type colonial, même si certains traits ont pu longtemps le laisser penser.

                  Guerre de Six Jours, 1967 - crédits : National Archives

                  Guerre de Six Jours, 1967

                  Enfin, ce qui a constitué depuis la guerre de Six Jours (juin 1967) le grand drame de la vie politique israélienne, à savoir l'affrontement avec les Palestiniens lié à l'occupation de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, semble lui aussi avoir été longtemps irréductible aux catégories habituelles et connues. Le déclenchement, en décembre 1987, de la révolte palestinienne connue sous le nom d' intifada (en arabe, le « soulèvement ») a rendu la situation tragique. D'un côté, les Arabes (1 200 000 en Cisjordanie et 950 000 dans l'étroite bande de Gaza) demandaient la possibilité de s'autodéterminer. De l'autre, Israël se réfugiait soit derrière des arguments de sécurité (c'était la thèse travailliste) soit derrière un droit historique ou même religieux. La conclusion d'un premier accord entre Israël et l'OLP, au mois de septembre 1993, avait autorisé de très réels espoirs qui ne se sont pas concrétisés. Le déclenchement de la seconde intifada (en septembre 2000), après l'échec de la conférence de Camp David en juillet 2000, a plongé la région dans un nouveau chaos aggravé par la seconde guerre du Liban (juillet-août 2006) puis par l'opération « Plomb durci » menée contre le Hamas à Gaza (décembre 2008-janvier 2009). Sur le plan interne, le pays traverse une grave crise morale.

                  Géographie

                  Israël, Palestine : deux peuples et deux noms pour une même terre, au cœur d'un Proche-Orient dont elle focalise tous les antagonismes sur un territoire très réduit (27 900 kilomètres carrés, dont 20 700 pour l'État d'Israël dans ses limites de 1949 et 7 200 pour les « territoires occupés »). Les traits essentiels de sa géographie humaine résultent des phénomènes migratoires[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : professeur à l'université de Reims-Champagne-Ardenne
                  • : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis
                  • : professeur à la faculté de droit de l'université hébraïque de Jérusalem (Israël)
                  • : maître de conférences à l'université Paris-I
                  • : docteur en études hébraïques, maître de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales
                  • : enseignant-chercheur, critique de cinéma

                  Classification

                  Pour citer cet article

                  Marcel BAZIN, Encyclopædia Universalis, Claude KLEIN, François LAFON, Lily PERLEMUTER et Ariel SCHWEITZER. ISRAËL [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

                  Article mis en ligne le et modifié le 08/09/2023

                  Médias

                  Israël : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Israël : carte physique

                  Israël : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Israël : drapeau

                  Guerre de Six Jours, 1967 - crédits : National Archives

                  Guerre de Six Jours, 1967

                  Autres références

                  • INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948)

                    • Écrit par
                    • 237 mots
                    • 1 média

                    Alors que le mandat britannique sur la Palestine doit expirer le lendemain, David Ben Gourion proclame, le 14 mai 1948 à Tel-Aviv, l'indépendance de l'État d'Israël. Celui-ci est aussitôt reconnu par les principales puissances mondiales qui, au sein de l'O.N.U., recherchaient...

                  • ISRAËL, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • ABBAS MAHMOUD (1935- )

                    • Écrit par et
                    • 2 006 mots
                    • 1 média

                    Homme d’État palestinien, Mahmoud Abbas a été Premier ministre de l’Autorité palestinienne en 2003, sous la présidence de Yasser Arafat, avant de succéder à ce dernier en 2005.

                    Mahmoud Abbas est né le 26 mars 1935 à Safed, ville de haute Galilée, aujourd'hui située à l'intérieur des frontières...

                  • ACCORDS DE WASHINGTON

                    • Écrit par
                    • 246 mots
                    • 1 média

                    La fin de la guerre froide a modifié les données du conflit du Proche-Orient. Après la guerre du Golfe, les États-Unis poussent Israël à participer à une conférence de paix. Le retour au pouvoir des travaillistes israéliens, en 1992, facilite la conclusion des accords secrètement négociés...

                  • ACRE ou AKKA, anc. SAINT-JEAN-D'ACRE

                    • Écrit par
                    • 336 mots

                    Ville et port de Palestine, qui apparaît dans l'Ancien Testament sous le nom de ‘Acco et au temps des Ptolémées d'Égypte sous celui de Ptolemaïs, époque où elle connut une certaine prospérité. Conquise par les Arabes en 636, elle fut reconstruite peu après et son port réaménagé à la fin du ...

                  • AKABA ou AQABA GOLFE D'

                    • Écrit par
                    • 416 mots
                    • 1 média

                    Bras de mer étroit (de 20 à 30 km) allongé sur 180 kilomètres, séparant l'Arabie de la presqu'île du Sinaï. Par sa structure, le golfe d'Akaba (ou ‘Aqaba) est un fossé d'effondrement profond (1 828 m maximum), prolongeant celui de la mer Rouge en changeant de direction...

                  • Afficher les 105 références