BEN GOURION DAVID (1886-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

David Ben Gourion, 1948

David Ben Gourion, 1948
Crédits : Hulton Getty

photographie

Immigrants refoulés

Immigrants refoulés
Crédits : Hulton Getty

photographie

Attentat en Palestine, 1947

Attentat en Palestine, 1947
Crédits : Hulton Getty

photographie

Création de l'État d'Israël, 1948

Création de l'État d'Israël, 1948
Crédits : The Image Bank

vidéo

Tous les médias


« Est monté en Israël en 1906 ». Cette épitaphe, qui figure sur la tombe de David Ben Gourion, témoigne avec force du fait que l'arrivée du jeune homme, en septembre 1906, dans la Palestine ottomane, constitua son véritable acte de naissance politique. Il n'eut de cesse, à compter de ce moment, d'œuvrer imperturbablement à la concrétisation du projet sioniste : la création d'un État juif indépendant. Une obstination peu commune et une force d'engagement rare lui permettront de réaliser ce qui apparaissait, au début du xxe siècle, comme un rêve totalement utopique. Certes, l'avènement de l'État d'Israël, en mai 1948, ne fut pas uniquement de son fait. Il fut l'aboutissement d'un travail politique intense mené par une pléiade de leaders, à commencer par Haïm Weizmann, sans lequel la déclaration Balfour de novembre 1917 par laquelle Londres promettait son appui à l'établissement d'un foyer national juif en Palestine n'aurait jamais vu le jour. Il fut aussi l'œuvre de ces dizaines de milliers d'immigrants qui construisirent, patiemment, dans l'entre-deux-guerres, une société juive autonome. Pour autant, la contribution de Ben Gourion à la création de l'État d'Israël fut déterminante : il sut véritablement incarner, à l'instar d'autres hommes d'État d'exception du xxe, le destin de son peuple à une période critique de son histoire.

David Ben Gourion, 1948

David Ben Gourion, 1948

Photographie

David Ben Gourion (1886-1973) donne lecture de l'acte de fondation de l'État d'Israël, en mai 1948. Il devient Premier ministre du pays et le reste jusqu'en 1963. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La période de jeunesse

Cadet d'une famille de cinq enfants, David Gruen vit le jour le 16 octobre 1896 à Plonsk, une bourgade située non loin de Varsovie, où les Juifs formaient la majorité de la population. Contrairement à leurs voisins, fidèles à l'orthodoxie religieuse la plus stricte, les Gruen étaient sensibles aux idées modernisatrices et furent d'ardents soutiens des Amants de Sion, un mouvement né dans les années 1880, au sein de l'Empire tsariste, pour encourager la présence juive en Palestine. Ils développèrent chez le jeune David le goût de l'étude de la Bible et d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., Centre d'études et de recherches internationales-Sciences Po

Classification


Autres références

«  BEN GOURION DAVID (1886-1973)  » est également traité dans :

AUX ORIGINES D'ISRAËL (Z. Sternhell)

  • Écrit par 
  • Ariane BONZON
  •  • 1 515 mots

Qu'est-il advenu de la société nouvelle que les pères fondateurs d'Israël voulaient instaurer sur la Terre promise ? Tel est l'objet de la recherche que propose Zeev Sternhell dans son livre Aux origines d'Israël. Entre nationalisme et socialisme (Fayard). Présentée dès l'introduction de l'ouvrage, la réponse est abrupte : l'âge d'or n'a jamais ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aux-origines-d-israel/#i_31022

BEGIN MENAHEM (1913-1992)

  • Écrit par 
  • Claude KLEIN
  •  • 1 006 mots
  •  • 3 médias

Sixième Premier ministre de l'État d'Israël, Menahem Begin est né à Brest-Litovsk le 16 août 1913. La ville que les juifs appelaient Brisk, aujourd'hui biélorusse, était alors polonaise. Durant toute sa vie, Begin est marqué par l'atmosphère pesante, voire sombre, dans laquelle vivent les juifs de Pologne au cours des années 1920 : antisémitisme la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menahem-begin/#i_31022

INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 235 mots
  •  • 1 média

Alors que le mandat britannique sur la Palestine doit expirer le lendemain, David Ben Gourion proclame, le 14 mai 1948 à Tel-Aviv, l'indépendance de l'État d'Israël. Celui-ci est aussitôt reconnu par les principales puissances mondiales qui, au sein de l'O.N.U., recherchaient depuis l'année précédente une solution au problème du partage de la Pales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proclamation-de-l-independance-d-israel/#i_31022

IRGOUN

  • Écrit par 
  • Abraham TSITRONE
  •  • 516 mots
  •  • 1 média

Organisation nationaliste juive, l'Irgoun tsva'i l'oumi (Organisation militaire nationale) a été fondée en 1931 par Abraham Tehomi. Formé par des éléments issus de l'union des Birionim des années 1920, le premier mouvement sioniste « dissident » recrute ses troupes parmi les membres du Bétar, mouvement de jeunesse du Parti révisionniste, opposé au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irgoun/#i_31022

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « La vie politique et les partis »  : […] Le mode de scrutin pratiqué par Israël favorise fort évidemment la multiplication des partis politiques. Mais pendant longtemps le Parti travailliste apparaissait comme le parti dominant, le seul capable de former un gouvernement, ce qui assurait une évidente stabilité. Puis, à compter de 1970, on a assisté à une tendance très nette à un regroupem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_31022

ISRAÉLO-ARABE CONFLIT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe PÉRY
  •  • 898 mots

29 novembre 1947 Le plan de partage de l'O.N.U. prévoit la création de deux États, l'un juif, l'autre arabe, et d'une zone sous contrôle international (résolution 181). Mai 1948-juillet 1949 Proclamation de l'État d'Israël par Ben Gourion (le 14 mai) à l'échéance du mandat britannique sur la Palestine. Première guerre israélo-arabe déclenchée (le 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israelo-arabe-reperes-chronologiques/#i_31022

LAVON PINHAS (1904-1976)

  • Écrit par 
  • Charles BLOCH
  •  • 665 mots

Né à Kopytchiniky en Galicie (Pologne), Pinhas Lubianiker (qui devait changer plus tard son nom en Lavon) étudia le droit à Lvov et milita activement dans le Mouvement de jeunesse sioniste socialiste (non marxiste) Gordonia. Après avoir immigré en Palestine en 1929 et s'être établi dans le kibboutz Hulda, il devint l'un des principaux théoriciens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinhas-lavon/#i_31022

MEIR GOLDA (1898-1978)

  • Écrit par 
  • Amnon KAPELIOUK
  •  • 1 568 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Au service d'Israël »  : […] Après la proclamation de l'indépendance d'Israël, elle représente son pays à Moscou avec le rang de ministre plénipotentiaire. Élue député sur la liste du Mapaï (social-démocrate) à la première Knesset en 1949, elle rentre en Israël où elle occupe jusqu'en 1956 le poste de ministre du Travail et de la Sécurité sociale. Fidèle partisan de Ben Gouri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/golda-meir/#i_31022

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La création de l'État d'Israël »  : […] Le génocide nazi des Juifs d'Europe a désormais fourni au programme sioniste en Palestine la valeur d'un droit humain international, imprescriptible et urgent. Le mouvement sioniste se rallie même à une option modérée : un État juif sur une portion seulement de la Palestine, l'autre portion pouvant devenir un État palestinien arabe souverain. Un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_31022

PERES SHIMON (1923-2016)

  • Écrit par 
  • Claude KLEIN
  •  • 1 112 mots
  •  • 2 médias

Homme politique israélien, Premier ministre (1977, par intérim ; 1984-1986 ; 1995-1996) et président de l’État d’Israël (2007-2014). Shimon Peres (dont le véritable patronyme est Persky) est né à Wiśniew, en Pologne (aujourd'hui en Biélorussie), le 1 er  août 1923, dans une famille sioniste. Très tôt, il adhère à un mouvement de jeunesse sioniste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shimon-peres/#i_31022

SIONISME

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 9 987 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Le sionisme après la création de l'État d'Israël »  : […] Pour Ben Gourion, l'existence d'un État souverain devait, logiquement, conduire à la liquidation définitive de la Diaspora (shliḥat hagola) par l'immigration massive de tous les juifs. Cette perspective devait donc, à terme, amener la dissolution pure et simple du sionisme. À contrecœur, Ben Gourion dut toutefois bien reconnaître que, même si une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sionisme/#i_31022

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain DIECKHOFF, « BEN GOURION DAVID - (1886-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ben-gourion/