INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alors que le mandat britannique sur la Palestine doit expirer le lendemain, David Ben Gourion proclame, le 14 mai 1948 à Tel-Aviv, l'indépendance de l'État d'Israël. Celui-ci est aussitôt reconnu par les principales puissances mondiales qui, au sein de l'O.N.U., recherchaient depuis l'année précédente une solution au problème du partage de la Palestine, devenu central depuis le génocide des Juifs d'Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Les armées des États arabes voisins (Égypte, Irak, Transjordanie, Syrie, Liban), hostiles à la création d'un État juif au Proche-Orient, entrent en Palestine, et encerclent Jérusalem le lendemain même. Elles sont finalement battues, à la suite d'une guerre qui ne prend fin qu'avec l'armistice de Rhodes signé le 24 février 1949. Les Israéliens obtiennent le Neguev, désertique mais aisément irrigable, et rendent à l'Égypte la bande de Gaza qu'ils avaient conquise. Sept cent mille Palestiniens quittent Israël, la plupart pour des camps installés en Transjordanie et à Gaza. Le 16 février, Chaïm Weizmann avait été élu président de l'État d'Israël. Le 23 janvier 1950, pour contrer un plan d'internationalisation préparé par l'O.N.U., les Israéliens font de Jérusalem la capitale de l'État hébreu, dont les voisins refusent de reconnaître l'existence.

Création de l'État d'Israël, 1948

Création de l'État d'Israël, 1948

vidéo

À partir de la fin du XIXe siècle, de nombreux juifs européens viennent s'installer en Palestine. Cette immigration massive est le fruit de l'idéologie sioniste qui prône l'établissement d'un foyer national juif. Ce mouvement se traduit par la mise en valeur agricole du territoire, grâce à... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

—  Sylvain VENAYRE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification


Autres références

«  INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948)  » est également traité dans :

BEN GOURION DAVID (1886-1973)

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 1 854 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Construire l'État juif »  : […] Méthodiquement, Ben Gourion consolide son pouvoir sur trois fronts. D'abord, il œuvre pour l'unification des différents groupuscules socialistes, objectif finalement atteint en 1930 avec la constitution du Mapaï (Parti des ouvriers d'Eretz Israël) qui dominera la vie politique israélienne jusqu'en 1977 (après s'être transformé en Parti travaillist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ben-gourion/#i_31526

GOLDMANN NAHUM (1895-1982)

  • Écrit par 
  • Michel ZLOTOWSKI
  •  • 1 573 mots
  •  • 1 média

Nahum Goldmann est né en 1895 à Wisznewo, en Lituanie. Peu après sa naissance, ses parents le confient à son grand-père paternel et partent faire des études en Allemagne, la Lituanie sous le régime tsariste pratiquant, dans ses universités, un numerus clausus sévère à l'encontre des juifs. C'est à domicile qu'un rabbin vient enseigner au jeune Nahu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nahum-goldmann/#i_31526

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Les guerres avec les pays arabes »  : […] Dans une très large mesure, l'histoire d'Israël est avant tout l'histoire de ses guerres : guerre d'Indépendance (1948-1949), campagne du Sinaï (1956), guerre de Six Jours (juin 1967) suivie de la guerre d'usure sur le canal de Suez (de septembre 1968 à août 1970), guerre du Kippour (octobre 1973), opération du Liban (appelée en Israël « opération […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_31526

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La création de l'État d'Israël »  : […] Le génocide nazi des Juifs d'Europe a désormais fourni au programme sioniste en Palestine la valeur d'un droit humain international, imprescriptible et urgent. Le mouvement sioniste se rallie même à une option modérée : un État juif sur une portion seulement de la Palestine, l'autre portion pouvant devenir un État palestinien arabe souverain. Un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_31526

SIONISME

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 9 987 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'infrastructure interne du Yichouv »  : […] La société juive se structure progressivement, surtout grâce à l'action déterminante des partis politiques qui vont intervenir massivement dans les activités les plus diverses afin de répondre aux besoins d'une population juive, en constant renouvellement du fait de l'immigration. La gauche sioniste créera deux institutions qui auront un rôle déter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sionisme/#i_31526

WEIZMANN CHAÏM ou HAÏM (1874-1952)

  • Écrit par 
  • Julian Louis MELTZER
  • , Universalis
  •  • 823 mots

Homme d'État israélien né le 27 novembre 1874 à Motol (Pologne, Empire russe ; auj. Biélorussie), mort le 9 novembre 1952 à Rehovot (Israël). Choqué par les quotas limitant le nombre de juifs à l'université, Chaïm Azriel Weizmann part en 1891 pour étudier la chimie en Allemagne, puis en Suisse où il obtient son doctorat en 1900. Il enseigne alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/weizmann-chaim-ou-haim/#i_31526

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/proclamation-de-l-independance-d-israel/