INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alors que le mandat britannique sur la Palestine doit expirer le lendemain, David Ben Gourion proclame, le 14 mai 1948 à Tel-Aviv, l'indépendance de l'État d'Israël. Celui-ci est aussitôt reconnu par les principales puissances mondiales qui, au sein de l'O.N.U., recherchaient depuis l'année précédente une solution au problème du partage de la Palestine, devenu central depuis le génocide des Juifs d'Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Les armées des États arabes voisins (Égypte, Irak, Transjordanie, Syrie, Liban), hostiles à la création d'un État juif au Proche-Orient, entrent en Palestine, et encerclent Jérusalem le lendemain même. Elles sont finalement battues, à la suite d'une guerre qui ne prend fin qu'avec l'armistice de Rhodes signé le 24 février 1949. Les Israéliens obtiennent le Neguev, désertique mais aisément irrigable, et rendent à l'Égypte la bande de Gaza qu'ils avaient conquise. Sept cent mille Palestiniens quittent Israël, la plupart pour des camps installés en Transjordanie et à Gaza. Le 16 février, Chaïm Weizmann avait été élu président de l'État d'Israël. Le 23 janvier 1950, pour contrer un plan d'internationalisation préparé par l'O.N.U., les Israéliens font de Jérusalem la capitale de l'État hébreu, dont les voisins refusent de reconnaître l'existence.

Création de l'État d'Israël, 1948

Création de l'État d'Israël, 1948

vidéo

À partir de la fin du XIXe siècle, de nombreux juifs européens viennent s'installer en Palestine. Cette immigration massive est le fruit de l'idéologie sioniste qui prône l'établissement d'un foyer national juif. Ce mouvement se traduit par la mise en valeur agricole du territoire,... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

—  Sylvain VENAYRE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification


Autres références

«  INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948)  » est également traité dans :

BEN GOURION DAVID (1886-1973)

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 1 856 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Construire l'État juif »  : […] Cette pression constante conduit Londres à renoncer au mandat sur la Palestine. Ben Gourion saisit cette occasion unique et proclame solennellement, le 14 mai 1948, la création d'un État juif souverain. Il sait la guerre avec les États arabes voisins inévitable mais celui qui est désormais Premier ministre et ministre de la Défense a préparé la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ben-gourion/#i_31526

GOLDMANN NAHUM (1895-1982)

  • Écrit par 
  • Michel ZLOTOWSKI
  •  • 1 573 mots
  •  • 1 média

allait mener au vote du plan de partage de la Palestine par l'Organisation des nations unies, le 29 novembre 1947. Cette décision aboutit, le 14 mai 1948, à la proclamation de l'État d'Israël par David Ben Gourion. C'est en convainquant d'abord Dean Acheson que Nahum Goldmann fit admettre aux dirigeants américains la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nahum-goldmann/#i_31526

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 721 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Les guerres avec les pays arabes »  : […] La guerre d'Indépendance commence en fait avant même la création de l'État : dès le 30 novembre 1947, soit quelques heures à peine après l'adoption du plan préconisant la partition de la Palestine. Cependant, jusqu'au 15 mai 1948, cette guerre est surtout l'œuvre d'irréguliers. Le 15 mai 1948, à l'aube, le nouvel État est envahi par les troupes du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_31526

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 722 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La création de l'État d'Israël »  : […] Les États arabes indépendants, regroupés dans la Ligue arabe depuis 1945, rejettent en bloc cette résolution de l'O.N.U. et son application. Quand le mandat britannique prend fin en mai 1948, l'État d'Israël est aussitôt proclamé par Ben Gourion, le 14 mai. Les États arabes entrent alors en guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_31526

SIONISME

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 9 989 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'infrastructure interne du Yichouv »  : […] La proclamation de l'indépendance de l'État d'Israël le 14 mai 1948 est le couronnement d'une politique concertée, menée en profondeur, depuis le début du siècle et intensifiée sous la période mandataire avec le développement de l'autonomie de Yichouv. L'État vient donc coiffer une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sionisme/#i_31526

WEIZMANN CHAÏM ou HAÏM (1874-1952)

  • Écrit par 
  • Julian Louis MELTZER
  • , Universalis
  •  • 823 mots

Neguev d'Israël. Grâce à son intervention, les États-Unis reconnaissent le nouvel État d'Israël, proclamé le 14 mai 1948, et lui accordent un prêt de 100 millions de dollars. Nommé à la tête du gouvernement provisoire en septembre de la même année, Weizmann est élu président de l'État d'Israël en février 1949. Usé par ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/weizmann-chaim-ou-haim/#i_31526

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/proclamation-de-l-independance-d-israel/