INDE (Arts et culture)Les doctrines philosophiques et religieuses

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Yoga

Yoga
Crédits : David Hanson, Getty Images

photographie

Henry Steel Olcott

Henry Steel Olcott
Crédits : Hulton Getty

photographie

Annie Besant

Annie Besant
Crédits : Hulton Getty

photographie


Philosophies des religions

Les grandes épopées, Mahābhārata et Rāmāyaṇa, montrent dans une affabulation épique la merveille des incarnations divines. Dans le Mahābhārata, ce sont des incarnations des dieux védiques dont les héros sont des fils et aussi l'incarnation directe en Kṛṣṇa de l'Être suprême, Viṣṇu. Dans le Rāmāyaṇa, c'est l'incarnation de Viṣṇu encore en Rāma. Ces textes contiennent des enseignements philosophiques et théologiques très développés, que l'on a souvent voulu considérer comme des interpolations. On a même supposé, contre toute la tradition, l'existence de poèmes originaux perdus et oubliés qui auraient été purement épiques, puis récrits et augmentés jusqu'à prendre la forme traditionnelle des textes définitifs tels qu'ils nous sont connus. Mais toutes les grandes littératures indiennes, bouddhistes et jaïna aussi bien que brahmaniques utilisent couramment d'anciennes légendes ou des fictions plus ou moins nouvelles, dans le seul but de vivifier par des récits les exposés d'enseignements qui sont leur objet majeur. Il faudrait découvrir des documents significatifs pour prouver que le Mahābhārata et le Rāmāyaṇa font exception à l'usage indien général.

Quoi qu'il en soit, ce sont leurs enseignements religieux et philosophiques qui ont assuré leur vogue et leur influence permanente sur la pensée indienne et qui ont favorisé l'adoption de leurs principales légendes dans les pays étrangers sous influence brahmanique de l'Indochine et de l'Indonésie.

Le Mahābhārata contient en particulier le texte le plus fameux de la littérature philosophique indienne, la Bhagavadgītā. Il ne s'agit pas d'un texte technique de démonstration et de discussion philosophiques, mais d'un exposé fondamental à l'usage d'un large public éclairé. Bien que ce texte paraisse être resté inconnu en Asie du Sud-Est où la pensée des grands poèmes et des philosophies se retrouve par d'autres intermédiaires, il a été tenu, concurremment avec les Veda et les Upaniṣad, pour fondamental en Ind[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur honoraire au Collège de France

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean FILLIOZAT, « INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/