Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TRANSMIGRATION DOCTRINES DE LA

Articles

  • BESTIAIRES

    • Écrit par Françoise ARMENGAUD, Daniel POIRION
    • 10 728 mots
    • 11 médias
    ...Point de « revenant » animal, mais le sort de l'animal subi à son tour par l'homme ; l'on tient probablement là l'une des sources de la doctrine de la transmigration des âmes, contemporaine, en Égypte, de la divinisation de l'animal, ou, si l'on préfère, d'une des représentations du divin. Dans le bouddhisme,...
  • BOUDDHISME (Histoire) - Le Buddha

    • Écrit par André BAREAU
    • 4 309 mots
    • 2 médias
    Cette doctrine primitive repose sur un double postulat : tous les êtres vivants transmigrent sans fin d'une existence à une autre, passant par les états d'homme, de dieu, d'animal, de revenant affamé et de damné. C'est en fonction de leurs actes antérieurs qu'ils transmigrent ainsi : ceux qui ont accompli...
  • BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme indien

    • Écrit par Jean FILLIOZAT, Pierre-Sylvain FILLIOZAT
    • 10 641 mots
    • 1 média
    ...la vieillesse et la mort. Il y a donc un processus automatique qui domine toute la destinée humaine, motive et détermine les réincarnations en série ou transmigration ( saṃsāra), processus conçu en fonction de théories psychophysiologiques. Il n'y a pas à proprement parler de rétribution des actes,...
  • CARPOCRATE & CARPOCRATIENS

    • Écrit par Richard GOULET
    • 411 mots

    On ne connaît pratiquement rien de Carpocrate, gnostique alexandrin du iie siècle et fondateur de la secte des carpocratiens. Les documents anciens rapportent qu'il avait pour femme une certaine Alexandrie, de qui il eut un fils, Épiphane, mort à dix-sept ans après avoir composé un traité, ...

  • CHINOISE (CIVILISATION) - Symbolisme traditionnel et religions populaires

    • Écrit par Maxime KALTENMARK, Michel SOYMIÉ
    • 7 060 mots
    • 2 médias
    ...reste capital, de la doctrine bouddhique fut adopté de façon si générale et fut si bien assimilé que l'on finit par oublier son origine. C'est celui de la transmigration des êtres, vie après vie, en rétribution des actes commis dans les vies antérieures. Le bouddhisme populaire y a beaucoup contribué en imaginant...
  • ÉSOTÉRISME

    • Écrit par Serge HUTIN
    • 7 479 mots
    • 1 média
    ...qui ont pu entrer dans sa constitution à un titre quelconque. » Indéniablement, Guénon et ses disciples adoptaient, en ce qui concerne le problème de la transmigration, une doctrine semblable à l'enseignement de la métaphysique bouddhiste traditionnelle : ce qui passe ou « transmigre » d'un corps à un...
  • ENFERS ET PARADIS

    • Écrit par Olivier CLÉMENT, Mircea ELIADE
    • 6 311 mots
    • 3 médias
    ...s'appelle la « voie lunaire » ou le « chemin des mânes ». Les vertueux et les parfaits prennent la « voie solaire » ou le « chemin des dieux », car le soleil permet l'accès au monde transcendantal de Brahman. Lesâmes qui empruntent le chemin des dieux sortent définitivement de la roue des transmigrations.
  • INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

    • Écrit par Jean FILLIOZAT
    • 16 660 mots
    • 3 médias
    ...comme devant être détruit à la dissolution du corps par la mort, la conviction (peut-être préparée par une croyance populaire) a fini par s'établir en la transmigration, saṃsāra, c'est-à-dire en une reprise d'existence matérielle de l'individualité psychique après la mort, selon la nature des impulsions...
  • MORT - Les interrogations philosophiques

    • Écrit par René HABACHI
    • 7 550 mots
    ...descendent dans les corps périssables par choix libre ou par inclination nécessaire afin d'y commencer une existence qui sera une épreuve purificatrice. Jusqu'à mériter le retour à l'univers divin de l'Un, les âmes connaîtront une ou plusieurs transmigrations. Une ascèse de vie ou une discipline de l'intelligence...
  • MYTHOLOGIES - Dieux des peuples "barbares"

    • Écrit par Régis BOYER, Universalis, Pierre-Yves LAMBERT
    • 7 989 mots
    • 1 média
    Par le biais de la réincarnation en laquelle croyaient les Baltes, ou de la transmigration des âmes, cette vénération des forces naturelles s'apparente étroitement au culte des ancêtres, qui a joui d'une faveur particulière. Les morts étaient incinérés selon un rituel précis, des offrandes...
  • NIRVĀṆA ET SAṂSĀRA

    • Écrit par André BAREAU
    • 3 532 mots
    Les Upaniṣad et l'hindouisme à leur suite, le bouddhisme et le jainisme s'accordent en gros sur la réponse à la question du mécanisme de la transmigration : c'est la valeur morale des actes ( karman) accomplis dans une existence qui détermine les conditions de la renaissance, comme elle...